Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 25 Août à 15:33

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 25 août 2016 :



* Le Matin:

- Les baux d'immeubles ou de locaux à usage commercial, industriel ou artisanal seront désormais soumis à un nouveau cadre juridique qui vient combler les nombreuses failles contenues dans le dahir du 24 mai 1955 et l'article 112 du Code de commerce. Les nouvelles dispositions de la loi 49.16, publiée au Bulletin officiel n° 6490 du 11 août, apportent plus de stabilité commerciale au niveau du bail au profit des clients et établissent un équilibre entre le droit de propriété commerciale et de propriété foncière. Le nouveau texte introduit également une homogénéisation avec d’autres dispositions juridiques récentes et prend en considération l’évolution de la jurisprudence sur la question. Il vient clarifier les droits et les obligations des bailleurs et des locataires et préciser des points sur lesquels le dahir de 1955 reste silencieux.

- Un projet de contrat-programme pour le développement de la filière hélicicole est en cours de finalisation. Il est porté par le ministère de l’Agriculture en collaboration avec la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader). Le contrat-programme liera le gouvernement et la Fédération interprofessionnelle de l’élevage hélicicole (FIH), créée en 2015. Il doit être signé au plus tard en 2017. Selon la FIH, durant les années 1990 et 2000, le Maroc était le premier exportateur mondial de l’escargot.

* Aujourd’hui le Maroc:

- Campagne électorale sur le web et les réseaux sociaux : Le PJD et le PAM, les premiers à lancer les hostilités. En plus d’une plateforme sur la Toile, les deux formations ont également investi dans des web radios avec des programmes quotidiens qui passent en revue les réalisations des élus des deux partis sur le plan local mais également dans le parlement. C’est une première dans les annales politiques partisanes du pays. Les formations politiques profitent ainsi de l’ouverture du champ audiovisuel qui permet aujourd’hui la création de radios par les partis politiques ou les associations.

- Le secteur des télécommunications est à la tête des réclamations en ligne au premier semestre 2016. C’est ce qui ressort du bilan de dépôt de réclamations du portail « Khidmate-alomstahlik.ma », mis en place par la division de la protection du consommateur relevant du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Il ressort que plus de 23,44% des consommateurs se plaignent de l’interdiction des appels VoIP.

* Al Bayane:

- La commission de la Justice de la Chambre des représentants a ajourné encore une fois le dépôt des amendements au projet réforme du Code pénal. Cette fois-ci le dépôt de propositions des groupes parlementaires a été reporté à une date ultérieure, alors que la commission avait fixé le 23 août comme dernier délai. Des membres de la commission attribuent ce retard au veto imposé par les groupes de l’opposition qui ne souhaitent pas que le texte soit adopté sous le mandat de l’actuel gouvernement.

- Ministère de la Culture : bilan du soutien au livre et à la musique. Les ouvrages soutenus représentent environ 30% de la production nationale dans les différents genres et domaines littéraires. Pour l’exercice 2016, le dispositif de soutien à l’édition et au livre a été doté d’un budget de 15 millions de dirhams. Un total de 1.195 projets ont prétendu à ce montant et ont été approuvés au cours de 2 sessions de l’année 2016, précise le ministère.

* L’Economiste:

- SA : Attention à l’échéance du 30 août ! Dernier délai pour déposer les états de synthèse au tribunal de commerce. Au-delà, la pénalité pourrait atteindre 50.000 DH. Il s’agit de nouvelles dispositions prévues par l’article 420 de la loi sur la SA. La CGEM devrait demander que le montant soit réduit, réclame un chef d’entreprise.

- Profondes mutations dans les codes régissant la composition des produits préemballés. Désormais, les agro-industriels devront se conformer à l’arrêté 281-16. Un texte qui précise les modalités d’étiquetage et rend obligatoires les indications qui renseignent sur les valeurs nutritionnelles (apports caloriques journaliers, teneur en sucre, matière grasse…). Ce changement dans les rayons est non seulement un grand acquis en termes d’accès à l’information et de respect des consommateurs, mais il implique aussi un fort engagement et une responsabilité des producteurs/importateurs sous peine de sanctions prévues par la réglementation.

* L’Opinion:

- Le discours royal prononcé à l'occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, un signal fort de l’œuvre constructive menée par le Maroc, a été au centre d’intérêt de par le monde. Concret et pertinent, ce discours, outre qu’il consolide une fois pour toutes le partenariat exemplaire devant lier le Maroc au reste du continent, traduit résolument les choix stratégiques du Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI d’aller de l’avant pour construire sur des bases saines et solides les ensembles régionaux et interrégionaux dont il relève.

- Un total de 204.915 Marocains étaient affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin juillet dernier, selon des chiffres officiels publiés mardi à Madrid. Les Marocains sont toujours au premier rang des travailleurs étrangers extracommunautaires cotisant à la sécurité sociale en Espagne, suivis des Chinois avec 96.063 personnes et des Equatoriens avec 71.662 personnes, précise le ministère espagnol du Travail et de la Sécurité sociale. Le département espagnol fait savoir, dans un communiqué, que le marché de l'emploi en Espagne a enregistré, à fin juillet, une très légère baisse de 0,04 pc du nombre des travailleurs immigrés inscrits au régime de la sécurité sociale.

*Libération:

- Les dépenses émises au titre du budget général se sont établies à 175,5 milliards de dirhams (MMDH) durant les sept premiers mois de 2016, en baisse de 2,4% par rapport à la même période de l'année précédente, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), relevant du ministère de l’Économie et des finances. Cette diminution est attribuable à la régression des dépenses de fonctionnement de 5,5% et des charges de la dette budgétisée de 6,3%, conjuguée à l'augmentation des dépenses d'investissement de 13,8%, explique la TGR dans son bulletin de statistiques des finances publiques.

- 2015 est une année charnière marquant le point de départ d’une nouvelle phase de développement pour la Bourse de Casablanca, a affirmé son directeur général Karim Hajji. Au cours de l’exercice écoulé, la place casablancaise a connu d’importants événements qui insufflent une nouvelle dynamique au marché boursier et contribuent ainsi à l'édification d’une place financière attractive, a indiqué Hajji à l’occasion de la publication du rapport annuel 2015 de la Bourse.

*Assabah. : 

- Les recettes des collectivités territoriales se sont établies à 35,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2015, soit une hausse de 11,6% par rapport à l'année 2014, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Cette progression résulte de la hausse de 13,1% des recettes transférées par l'Etat, de 10,8% des recettes gérées par l’Etat pour le compte des collectivités territoriales et de 7,9% des recettes gérées par les collectivités territoriales, explique la TGR qui vient de publier un bulletin de statistiques des finances locales pour l'exercice 2015.

*Akhbar Al yaoum. :

- Les charges de la Caisse de compensation poursuivent leur tendance baissière, le sucre dévore la grande partie du soutien. Jusqu'à juillet dernier, une baisse importante des charges a été enregistrée grâce essentiellement à l’effondrement des cours internationaux des produits subventionnés et à la politique de libéralisation des prix des produits pétroliers adoptée par le Maroc. Actuellement, la Caisse de compensation ne subventionne que le gaz butane et le sucre. Selon des chiffres de la Caisse, à fin juillet dernier, le soutien a été diminué de 30% par rapport à la même période de 2015.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- La chaîne de télévision "America Sport" a diffusé, dimanche, un spécial Maroc consacré notamment aux projets de développement lancés par le Royaume dans différents domaines. Dans ce documentaire intitulé "Le Royaume du développement durable", la chaîne, très suivie en Amérique latine, a mis en relief différents aspects du développement économique, social et touristique réalisé par le Maroc, en soulignant spécialement les projets d'énergie renouvelable et à leur tête la centrale thermo-solaire Noor de Ouarzazate, première phase d’un projet considéré comme le plus grand du genre au monde.

- Les exportations américaines à destination du Maroc ont plus que triplé au cours des dix dernières années. Entre 2003 et 2005, les exportations américaines vers le Maroc ont atteint 482 millions de dollars alors qu'entre 2013 et 2015, elles ont atteint presque 2,1 milliards de dollars, soit une hausse de 328%.

*Al Alam. :

- Le efforts assidus que le Maroc a déployés en matière d’énergies renouvelables durant les cinq dernières années lui ont permis d’occuper une position importante sur la liste des cinq pays africains qui susciteraient l’intérêt des investisseurs étrangers dans les quatre années à venir. Un échantillon de 55 investisseurs internationaux, actifs en Afrique, ont exprimé respectivement leur préférence pour le Nigeria, la Côte d’ivoire, le Kenya, le Maroc et l’Afrique du Sud, en tant que pays dotés de potentialités importantes dans le secteur énergétique.

- Le phosphate va supplanter le pétrole et devenir la richesse naturelle la plus importante dans le monde, selon une étude récente de scientifiques américains spécialistes dans le domaine des mines et des énergies renouvelables. Le Maroc pourrait assurer les besoins du monde en phosphate pour les 700 ans à venir, selon la même source.

*Al Massae.:

- Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD, entend convoquer ses alliés dans la coalition gouvernementale à une réunion la semaine prochaine, selon des sources informées. La prochaine réunion serait l'occasion pour Benkirane de faire ses adieux à une coalition qui a duré cinq ans et traversé maintes crises.

- Said Aouita : « Mon retour nécessite la présentation de garanties par les responsables pour protéger la stabilité de la direction technique nationale ». « On ne doit pas changer l’organe technique avant quatre ans pour pouvoir évaluer son bilan et mettre en place un environnement professionnel loin des décisions capricieuses », a précisé l'ex-champion du monde en athlétisme dans un entretien au journal, notant que la performance de la délégation marocaine dans les JO de Rio représente une déboire pour le sport marocain.

*Rissalat Al Oumma. :

- SM le Roi Mohammed VI entend incarner l'islam modéré contre le terrorisme, écrit le quotidien français "Le Monde" dans son numéro daté de mercredi, se faisant largement l'écho du discours adressé par le Souverain à la Nation à l'occasion de la célébration du 63-ème anniversaire de la révolution du Roi et du peuple. Dans ce discours, souligne la publication, le Souverain, en Sa qualité de Commandeur des croyants, condamne les djihadistes et demande à la diaspora marocaine à l'étranger de les rejeter, ajoutant que SM le Roi, descendant du Prophète, se positionne comme l'apôtre de la modération.

*Akhir Saa. :

- Le gouvernement échoue à réaliser l’égalité et la parité. Le chemin vers la parité semble encore plus long et plus difficile, le gouvernement n’ayant réalisé aucun bond en la matière. Le chef du gouvernement Abelilah Benkirane avait déjà admis, lors de la 3ème commission ministérielle en charge du plan « IKRAM », que la promotion des conditions de la femme et la réalisation de l’égalité des genres souffrent encore de lacunes et que la participation effective de la femme au développement est confrontée à de nombreux défis.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a indiqué dans son avis sur l’égalité entre les femmes et les hommes que dans les villes, 82% des femmes qui sont en âge de travailler ne participent pas à l’activité économique. Pour leur part, les femmes travailleuses subissent des écarts de salaires par rapport aux hommes, relève-t-il.

*Al Ahdath Al Maghriba. :

- La présidente de la COP 21, Ségolène Royal, et le futur président de la COP 22, Salaheddine Mezouar, ont appelé à la poursuite de la mobilisation internationale en faveur du climat par une ratification rapide de l'Accord de Paris. Dans un courrier adressé début août à tous les gouvernements signataires de l'Accord de Paris pour le climat, Royal et Mezouar ont rappelé que ce texte entrera en vigueur 30 jours après le dépôt des instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion par 55 pays représentant 55 pc des émissions mondiales. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara