Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Mercredi 24 Août à 13:32

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 24 août 2016 :



*Aujourd’hui le Maroc:

- Les lignes aériennes qui lient le Maroc à l’Europe ont atteint un nombre imposant. Les villes du Royaume sont reliées à environ 300 aéroports européens, révèle l’Office national des aéroports. Elles sont 16 villes à pouvoir assurer quotidiennement une connexion avec le continent européen. Marrakech est connectée à 75 aéroports européens.

- Plus de 26 milliards de dirhams ont été générés au premier semestre par l’activité touristique des non-résidents au Maroc. Ces recettes chiffrées à 26,3 milliards s’inscrivent en augmentation de 3,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Si les recettes se sont consolidées, l’activité touristique n’arrive toujours pas à décoller. Les indicateurs du secteur sont en berne depuis le début de l’année.

*Le Matin:

- C'est la bagatelle de 200 millions de dirhams qui sera consacrée comme contribution globale de l'État pour le financement des campagnes électorales des partis politiques. Cette contribution doit profiter à l’ensemble des partis qui le souhaitent, selon des critères qui garantissent l’équité entre les différentes formations politiques. Le budget a cependant baissé de 10% par rapport à celui octroyé en 2011 et qui était de l’ordre de 220 millions de dirhams. D’ailleurs, la contribution était de l’ordre de 200 millions en 2007 déjà, mais était beaucoup moins importante lors des législatives de 2002, puisqu’elle ne dépassait pas les 150 millions de dirhams.

- C’est officiel, le CDD fait son entrée dans la fonction publique. Le décret 2-15-770 relatif au recrutement par contrat dans les administrations étatiques a été promulgué dans le BO n°6491 du 15 août courant. Le texte prévoit des contrats d’une durée maximale de deux ans, renouvelable une seule fois. Les candidats doivent justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans les secteurs public ou privé.

*Al Bayane:

- Communiqué du Bureau politique du PPS : le PPS appelle au respect des règles de déontologie de la compétition électorale honorable. Il apprécie hautement le discours royal à l’occasion de la Révolution du Roi et du Peuple. Le parti du Livre se félicite de l’aspiration renouvelée du Maroc à renforcer la solidarité entre les peuples marocain et algérien.

- Le Conseil constitutionnel a jugé non fondée la saisine de 43 membres de la Chambre des conseillers, considérant inconstitutionnelle l’adoption des projets de réforme des retraites par les députés. Le Conseil estime qu’il n’y a aucune violation des dispositions des articles 68 et 82 de la loi suprême du pays quant à l’adoption du projet de loi 71-14 modifiant et complétant la loi 011-71 instituant le régime des pensions civiles.

*L’Economiste:

- Délais de paiement : de nouvelles règles dès 2017. Les entreprises adjudicataires des marchés publics qui ne seront pas payées sous 60 jours pourront appliquer des intérêts moratoires pour le nombre de jours de retard. Le décret qui vient d’être publié au Bulletin officiel encadre les transactions et les marchés conclus à partir du 1er janvier 2017. La réglementation concerne les commandes de l’Etat, des collectivités territoriales et d’un certain nombre d’établissements publics. Les professionnels regrettent l’absence dans cette liste de plusieurs grands donneurs d’ordre tels que l’OCP, l’ONEE ou encore l’ONCF.

- La CDG vient d’obtenir l’autorisation de prendre des participations dans le capital de l’usine PSA Maroc. C’est à travers sa filiale Fipar-Holding que la CDG détient 5,63% dans le capital de Peugeot Citroën Automobiles Maroc SA. La participation de la holding financière de participation et d’investissement (Fipar) dans la société gestionnaire de l’usine PSA Maroc est de l’ordre de 7 millions d’euros, répartie en deux étapes.

*L’Opinion:

- Quelque 4,2 millions de touristes ont visité le Maroc au premier semestre 2016, soit une baisse de 2,6% par rapport à la même période de l’année 2015, selon les chiffres de l’Observatoire du Tourisme. Le nombre de touristes étrangers a reculé de 5,6% tandis que les arrivées des Marocains résidant à l’étranger ont enregistré une hausse de 1,7%, indique l’Observatoire.

- L’exécution de la loi de finances, sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises, laisse apparaître un déficit budgétaire de 23,2 milliards de dirhams (MMDH) durant les sept premiers mois de 2016, contre 29,1 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR), relevant du ministère de l’Économie et des finances. Les dépenses émises au titre du budget général se sont élevées à 175,5 MMDH à fin juillet 2016, en diminution de 2,4% par rapport à leur niveau à fin juillet 2015 (179,7MMDH), souligne la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques de juillet 2016.

*Libération:

- La réalisation ou la publication des sondages d’opinion à caractère politique est interdite en vue de préserver la crédibilité et la transparence du processus électoral et éviter tout ce qui est de nature à contribuer à l'orientation de la volonté et des choix des électeurs, a annoncé lundi le ministère de l’Intérieur. Certains médias ont réalisé et publié des sondages d’opinion à caractère politique concernant en particulier les intentions de vote et la performance des acteurs politiques.

- Détenus ou portés disparus marocains en Irak dans l’indifférence générale. Le gouvernement fait peu de cas du sort d’une centaine de Marocains suppliciés en Irak. Leurs familles attendent toujours et sans espoir aucun leur extradition ou le rapatriement de leurs dépouilles vers la mère patrie. Leur calvaire a débuté en 2003, lors du déclenchement de la guerre en Irak menée par les Etats-Unis.

*Al Massae. :

- Deux personnes ont trouvé la mort et d'autres ont été blessées à divers degrés lundi soir, suite à l'explosion d'une chaudière dans un édifice relevant de l'École nationale supérieure des mines de Rabat (ENIM) au quartier Agdal, ont indiqué des sources officielles. L'explosion, provoquée par une mauvaise manipulation de la chaudière défectueuse, a coûté la vie à un employé et un étudiant. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de cet incident qui a aussi entraîné des dégâts matériels.

*Akhbar Al Yaoum. :

- Maroc-Espagne : nouvelle révolution dans le transport. Alors que le projet de tunnel sous-marin qui relierait le Maroc et l’Espagne en moins de 30 min demeure en suspens, des sources informées espagnoles ont révélé que les préparatifs sont en cours pour le lancement d’un projet de liaison aérienne par hélicoptère qui devrait relier Tanger et l'Andalousie en 15 min. Le projet, approuvé par la partie marocaine, vise à créer d’abord deux lignes aériennes, entre Tanger et Algésiras, et entre Tanger et Malaga, qui permettront d’effectuer le trajet en 15 min, pour un prix de moins de 500 DH. 

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- Le discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la nation à l'occasion du 63-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple déconstruit de manière magistrale l’idéologie fallacieuse de l’extrémisme religieux de par son aspect audacieux à la fois pragmatique et plein d’espoir, écrit lundi l’influente publication américaine Forbes Magazine, en qualifiant d’”historique” l’adresse royale qui constitue ainsi “un événement salutaire”. “Le Souverain a prononcé un discours historique, dont la teneur se distingue par son audace et son caractère pragmatique qui déconstruit le discours de l’extrémisme religieux et ses fondements mensongers”, souligne le magazine US à grand tirage.

- Le trafic aérien à l’aéroport Mohammed V de Casablanca a enregistré une hausse significative de 14,07% durant le mois de juillet dernier. Selon un rapport de l’Office national des aéroports (ONDA), cette hausse est due au nombre des passagers ayant transité par l’aéroport Mohammed V de Casablanca qui s’est établi à 876.960 passagers en juillet 2016 contre 768.824 passagers durant la même période de l’année dernière.

*Assabah. :

- Une délégation d'ingénieurs et d'experts chinois est attendue au Maroc dans les prochains jours pour entamer l’étape logistique de la réalisation d'un complexe industriel, indiquent des sources de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le dossier a rempli toutes les conditions juridiques et administratives, selon ces mêmes sources. Ilyas El Omari, président de la région, a effectué une visite éclair en Chine pour apporter les dernières touches à la mise en œuvre de la convention relative au complexe industriel.

*Rissalat Al Oumma. :

- L'opération d'asphaltage d'un axe routier d'une longueur de 3,8 km au niveau de la région d’El Guerguerat, au sud du Royaume, a débuté récemment dans le but de renforcer le réseau routier, de répondre aux aspirations des personnes œuvrant dans le secteur du commerce et de mettre fin aux activités de contrebande et de commerce illicite dans cette zone, indique un communiqué de la Wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Cette étape, qui s'inscrit dans le cadre des opérations d'assainissement menées au niveau de la région de "Gargarate" par les services de sécurité et de la douane, vise à garantir la sûreté et la sécurité des usagers de cet axe routier et faciliter la circulation et le transit par cet axe des marchandises dans de bonnes conditions.

*Bayane Al Yaoum. :

- La France a salué l’engagement résolu du Maroc contre le fanatisme et fait part de sa volonté de travailler avec le Royaume pour prévenir et lutter contre la radicalisation et le terrorisme. Évoquant le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, le porte-parole du ministère français des Affaires Romain Nadal a indiqué que le Souverain a adressé "un message de paix et de tolérance".

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- Le projet de loi fixant les conditions et les modalités du droit de présenter les motions prévoit que la proposition en matière législative ne doit pas porter atteinte aux constantes qui fédèrent la nation, en l’occurrence la religion musulmane modérée, l'unité nationale aux affluents multiples, la monarchie constitutionnelle et le choix démocratique. Le texte dispose également que la pétition en faveur la motion doit être signée par au moins 25.000 personnes.

*Akhir Saa. :

- La coordination nationale des associations des ingénieurs de l'ENSA (Ecole nationale des sciences appliquées) a exprimé son étonnement du timing de la décision du ministère de l’Enseignement supérieur de regrouper plusieurs établissements universitaires dans le cadre d’une « polytechnique », notant qu'il s'agit d'une décision unilatérale qui a été prise sans concertation avec les étudiants et les professeurs. La coordination a indiqué dans un communiqué que le décret relatif à la création de l’école polytechnique, en fusionnant les facultés des sciences appliquées, les écoles nationales des sciences appliquées et les écoles d’ingénieurs, porte atteinte à l’expérience réussie de ces établissements.

*Al Alam. :

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a affirmé dans un rapport que les femmes travaillent plus longtemps que les hommes et consacrent 7 fois plus de temps aux activités domestiques. Le CESE a critiqué la Stratégie nationale de l’emploi élaborée par le gouvernement, précisant que dans cette stratégie, comme dans les précédentes, la situation des femmes au regard de l’accès à l’emploi est envisagée en termes d’inclusion et d’équité, et non en termes de droit fondamental à l’égalité impliquant des mesures actives contre les discriminations et des mesures positives et transitoires de préférence, conformément aux prescriptions des normes internationales.

- La situation des charges et ressources du Trésor, arrêtée à fin juillet 2016, démontre une amélioration des recettes ordinaires de 3,7%, s'élevant à 124,2 MMDH contre 119,7 MMDH à fin juillet 2015. La progression des recette ordinaires est attribuable à l’augmentation des impôts directs (+7,8%), des droits de douane (+19,7%), des impôts indirects (+2,1%) et des droits d’enregistrement et de timbre (+6,6%), conjuguée à la baisse des recettes non fiscales de 11,3%, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR), relevant du ministère de l’Économie et des finances.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 495

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara