Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Mercredi 3 Août à 09:32

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 03 août 2016.:



*Le Matin.:

- À mesure que l’échéance du 7 octobre approche, le gouvernement met les bouchées doubles pour peaufiner le cadre juridique devant régir les élections générales relatives à la Chambre des représentants. Quatre projets de décret sont soumis aujourd’hui à l’approbation du Conseil de gouvernement. L’importance de ces textes réside dans le fait qu’ils portent sur des questions aussi importantes que la contribution de l’État au financement des campagnes électorales, les délais relatifs à l’utilisation de cette contribution ou encore le plafond des dépenses électorales des candidats... Ces quatre décrets, une fois entérinés, renforceront l’arsenal juridique électoral qui a été marqué récemment par l’adoption de deux lois organiques portant sur la Chambre des représentants et les partis politiques.

- Le contrôle a rapporté gros à la Douane en 2015. La lutte contre la sous-facturation a permis à l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) d’engranger 2,25 milliards de DH de droits et taxes additionnels. Cette manne émane d’un redressement de valeurs déclarées de 8,1 milliards, effectué par l’ADII, soit une augmentation de 5,86% par rapport à l’année 2014. C’est ce qu’indique l’administration douanière dans son rapport d’activité 2015 fraîchement mis en ligne sur son site. Elle explique que, dans le cadre de sa politique de partenariat avec le secteur privé, elle a traité en 2015 plus de 1.600 indicateurs couvrant plus de 15 secteurs d’activité en collaboration avec les associations professionnelles des principaux secteurs concernés à travers la concertation et l’échange d’informations. *Aujourd'hui le Maroc.:

- Contrairement aux deux précédentes Lignes de précaution et de liquidité (LPL) accordées au Maroc par le Fonds monétaire international (FMI), celle de cette année a vu son montant baisser. Cette diminution s'explique, selon Nicols Blancher, chef de mission de consultation du FMI, mardi à Rabat, lors d'une call conférence, par deux facteurs. "Il s'agit de la résistance de l'économie marocaine et des risques pouvant affecter celle-ci qui demeurent élevés dont ceux de sécurité régionale", détaille Blancher en qualifiant cette baisse de "sensible".

- Sur 193 pays, le Maroc arrive à la 85ème position du classement "e-gouvernement" 2016. C'est ce qui ressort du 9ème rapport du département des Nations unies pour les affaires économiques et sociales. Le Maroc semble cette fois déclassé. Alors qu'il avait gagné 38 places lors du classement de 2014 (82ème rang), il en perd cette année trois. Le rapport a tiré le signal d'alarme sur la fracture numérique tout comme les difficultés d'accès aux services administratifs, qui existent dans certains pays.

*L’Économiste.:

- "Malgré une conjoncture économique tendue et le caractère facultatif du régime de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR), notre situation financière reste confortable" a souligné dans un entretien au journal le PDG de la CIMR, Khalid Cheddadi, relevant que la pérennité d'un régime de retraite s'apprécie à sa capacité à honorer ses engagements sur le très long terme. Il a fait savoir que les projections du bilan actuariel réalisées sur la base des données arrêtées à fin 2015, sont rassurantes pour la Caisse.

- Ça s'accélère au Midparc. La société de gestion Midparc Investment, filiale de MedZ (35 pc), vient de lancer le projet d'extension de la plateforme offshore intégrée de Nouaceur, spécialisée dans l'industrie aéronautique. Le gestionnaire s'apprête en effet à s'offrir les services d'un prestataire pour l'exécution des études préalables sur site, de la conception et du suivi des travaux d'aménagements extérieurs. Le démarrage effectif du projet était tributaire de l'atteinte d'un seuil de commercialisation de 60 pc à fin 2016, puis 70 pc en 2017. Un objectif quasi atteint suite à l'arrivée de nouveaux pensionnaires cette année (Alcoa, Hexcel...).

*Libération.:

- Les associations amazighes se mobilisent pour faire front contre le projet de loi organique n 16-26 relatif à la mise en œuvre du caractère officiel de l'amazighe. En effet, le Collectif civil pour la mise en œuvre du caractère officiel de cette langue a épinglé ce projet de loi qui reste, selon un communiqué, en-deçà des aspirations des associations amazighes. Le Collectif a assuré que "la Primature a monopolisé la préparation de ce texte sans consulter de manière effective les associations de la société civile dans l'élaboration de la mouture de ce projet de loi organique.

- Le nouveau code minier, adopté l’an dernier par le Maroc, vise à encourager les investissements hors phosphates, indique l'Oxford Business Group. Cette nouvelle loi devrait contribuer à doper la croissance du secteur et les exportations grâce à une mise en valeur des ressources minérales sous-exploitées du Maroc, précise l'OBG dans une étude qui vient de paraître. Si la production minière constitue d’ores et déjà un moteur important de l’économie du Royaume, la mise en valeur des ressources sous-exploitées sera essentielle pour renforcer la création d’emplois et atteindre les ambitieux objectifs du gouvernement pour le secteur, souligne l'analyse de l'OBG.

*Al Bayane.:

- Le bureau politique du PPS, qui a tenu lundi sa réunion périodique, a loué l'appel royal quant à la nécessité de poursuivre le processus de réformes que le pays a engagé sur plusieurs fronts depuis presque deux décennies, et ce à travers l'optimisation et le développement des acquis réalisés et le traitement sérieux des dysfonctionnements enregistrés aux niveaux politique et social. Le PPS a salué la confirmation royale de la détermination du Maroc à défendre son intégrité territoriale.

- Le Maroc s'est imposé comme un investisseur de poids en Afrique subsaharienne, en accélérant ses efforts dans ce sens ces quinze derrières années, a indiqué la Banque africaine de développement (BAD). "Le Royaume occupe la troisième place africaine des investisseurs étrangers à l’échelle du Continent, derrière l’Afrique du sud et l’Égypte’’, ajoute la BAD dans une note publiée sur son site officiel.

*L'Opinion.:

- Dans le but de préserver l'image du sport marocain et de protéger les sportifs nationaux contre la pratique nuisible du dopage, le Maroc se dote d'une législation de lutte contre le dopage, en la forme, d'un projet de loi actuellement au stade de la consultation. Ce projet de loi prévoit la création d'une Agence nationale antidopage en charge de plusieurs questions relevant de ce domaine et, en particulier, le traitement des dossiers disciplinaires.

- La Bourse de Casablanca a procédé lundi au lancement et à l'implémentation avec succès de sa nouvelle plateforme technologique, fournie par MillenniumIT, filiale technologique du London Stock Exchange Group (LSEG) et l'un des principaux développeurs mondiaux de systèmes de trading de haute performance, en vue d'acquérir une technologie avancée pour accompagner le développement de la place financière. Le lancement de la plateforme technologique intégrée "Millennium" s’inscrit dans le cadre de l’amélioration continue des services que la Bourse de Casablanca offre à ses clients, au marché financier et à l’ensemble des investisseurs, a précisé la Bourse dans un communiqué.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- L'enquête menée par la Brigade nationale de recherches judiciaires de la Gendarmerie Royale, suite à la saisie le 25 avril 2016 de deux camions et 80 tonnes de marchandises en provenance de la contrebande, a abouti à l’interpellation de 3 personnes, dont le propriétaire de la marchandise, et révélé l’implication de 13 gendarmes dans cette affaire. Toutes les personnes impliquées ont été présentées à la justice et la marchandise et les moyens de transport saisis ont été remis au service des Douanes.

- Le groupe Attijariwafa bank vient d'être désigné meilleure banque marocaine "Morocco Best Bank" en 2016 par le prestigieux magazine Euromoney. Cette distinction, qui consacre l’excellence d’Attijariwafa bank, récompense sa bonne conduite, ses capacités d’innovation et son dynamisme sur les marchés. Pour décrocher l’un des "Euromoney Awards for Excellence", les banques candidates présentent leurs références et leurs données qui sont examinées par un comité de journalistes d’Euromoney.

*Rissalate Al Oumma.:

- L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, a offert une réception à l’occasion du 17ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses Glorieux Ancêtres. La réception, organisée dans un hôtel renommé de New York, a été rehaussée par la présence de Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU qui a chargé l’ambassadeur Hilale de transmettre ses vœux de bonheur et de prospérité à SM le Roi Mohammed VI. Le secrétaire général s’est félicité de l’engagement Personnel de SM le Roi pour les grandes causes des Nations unies.

*Al Mounaataf.:

- L'Amérique Latine est redevable à SM le Roi Mohammed VI pour son rapprochement avec les pays du monde arabe, a souligné l’ancien président péruvien, Alejandro Toledo (2001-2006) à l'occasion de la réception organisée à Lima à l'occasion du 17ème anniversaire de l'accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres. SM le Roi "a posé les jalons de l’amitié entre le Maroc et cette région du monde", a-t-il ajouté exprimant au Souverain les remerciements du Pérou pour ces efforts. - Le Maroc s'est imposé comme un investisseur de poids en Afrique subsaharienne, en accélérant ses efforts dans ce sens ces quinze derrières années, a indiqué la Banque africaine de développement (BAD) dans une note publiée sur son site officiel. "Nous avons supprimé les droits de douane pour tous les pays d’Afrique subsaharienne", a souligné le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaïd, relayé par la BAD, qui salue le pragmatisme de cette décision et son rôle majeure dans la promotion de l’intégration du Continent.

*Assabah.:

- Le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser a affirmé que son parti constitue une composante importante du paysage politique, ajoutant que des divergences peuvent apparaître de temps à autres entre les composantes de la majorité, divergences traitées dans le cadre du dialogue et du débat. Il a fait savoir dans un entretien au journal que le MP n'est pas en rupture avec les autres partis en dehors de la coalition gouvernementale, soulignant qu'il se penche actuellement sur l'obtention de bons résultats lors des prochaines élections législatives qui conforteront la présence du MP sur l'échiquier politique.

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué dans une déclaration au journal que l'interdiction d'importer les déchets concerne uniquement les déchets type RDF (Refuse derived fuels), notant que les autres types de déchets ne sont pas concernés par cette mesure.

*Al Massae.:

- L'organisation "Human Rights Watch" a estimé dans un nouveau rapport que la loi marocaine relative aux travailleurs domestiques est susceptible de garantir la protection de milliers de femmes contre l'exploitation et les abus. L'ONG a indiqué qu'avant l'adoption de cette loi, les travailleurs domestiques étaient exclus du Code de travail et ne disposaient pas de leurs droits légaux.

- Les marchés de l’oriental connaissent l'écoulement normal de sacs en plastique utilisés par les différents commerces et ce malgré les campagnes de sensibilisation et de lutte dans le cadre de la campagne "Zéro mika". Des commerçants ont attribué cette situation à l'absence d'alternatives à l'usage des sacs en plastique par les commerçants et les consommateurs.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le gouvernement d'Abdelilah Benkirane achève aujourd'hui son agenda législatif avec l'examen lors du conseil de gouvernement prévu mercredi, de deux projets de lois organiques. Le premier définit les étapes de mise en œuvre de l'officialisation de l'amazighe et les modalités de son intégration dans l'enseignement et les différents secteurs prioritaires de la vie publique, tandis que le deuxième concerne la création du Conseil national des langues et de la culture marocaines (CNLCM).

- Plus de 528.000 passagers ont regagné le Maroc via le port Tanger Med, du 5 juin au 31 juillet dernier, en progression de 16 pc par rapport à la même période une année auparavant, a indiqué mardi un communiqué de l’Autorité portuaire de Tanger Med (TMPA). Ainsi, quelque 528.731 passagers et 141.437 véhicules ont regagné le Maroc via le port Tanger Med, soit une hausse de 16 pc, en glissement annuel.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le Comité de pilotage de la 22ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) a lancé, lundi, une vaste campagne de communication afin de sensibiliser les citoyens aux enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique et les mobiliser à l’approche de l’évènement COP22. Cette campagne, articulée en deux phases, revêt une importance majeure puisqu’il s’agit de la campagne officielle qui sensibilisera le grand public à la tenue de la COP22 à Marrakech du 07 au 18 novembre 2016 et à ses enjeux, a indiqué lundi un communiqué du Comité de pilotage de la COP22.

*Al Ittihad Al Ichtriaki.:

- L'ancienne Garde des Sceaux française et députée européenne, Rachida Dati, a souligné que le Royaume participe de manière particulièrement efficace à la lutte contre les obscurantismes de toute nature, et en particulier celui qui peut conduire au terrorisme le plus barbare. Dati a précisé qu’à travers le succès du modèle marocain, se joue aussi une autre vision de l’islam. Un islam du juste milieu qui ne rejette pas ceux qui ne sont pas musulmans, a-t-elle indiqué.

- "Vision, audace et pragmatisme sont à la base du Plan solaire marocain", écrit le quotidien sénégalais "Le Soleil", notant que l’un des plus importants symboles de ce Plan est le complexe solaire "Noor" de Ouarzazate. Dans un long reportage réalisé par des envoyés spéciaux et publié dans l’édition du lundi, le quotidien rappelle que le complexe "Noor" est une composante du Plan solaire dont le Maroc s’est doté pour une utilisation des énergies renouvelables, soulignant que grâce à ce chantier d’envergure, le Royaume se positionne désormais à l’avant-garde de la lutte contre le changement climatique.

*Al Alam.:

- Le comité de veille du Parti de l'Istiqlal de la ville de Fès a poursuit ses réunions périodiques sous la présidence du secrétaire général du PI, Hamid Chabat. Lors de ces réunions le parti de la Balance a examiné plusieurs questions internes et politiques, notamment les efforts du parti pour obtenir un bon score à l'issue des prochaines échéances législatives et qui reflète sa position dans le paysage politique marocain.

- Plus de 2.000 cadres éducatifs ont organisé mardi une marche nationale pour protester contre les tergiversations du ministère de l’Éducation nationale et son refus de respecter son engagement consistant à les intégrer dans l'enseignement public, après que le secteur privé a refusé de mettre en œuvre son accord avec le gouvernement pour les embaucher.

*Akhir Saâ.:

- Le climat général des affaires aurait été jugé "défavorable" par les industriels au cours du 2ème trimestre 2016, après avoir été "normal" le trimestre précédent, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Par branche d'activité, il aurait été ''défavorable'' dans le ''textile et cuir'' et dans la ''chimie et parachimie'' et ''normal'' dans la ''mécanique et métallurgie'' et dans ''l'agroalimentaire'', explique la Banque centrale qui vient de publier les résultats trimestriels de l’enquête de conjoncture dans l'industrie. - Le premier label d’excellence en formation hôtelière et touristique au Maroc a été remis à 5 établissements au titre de l'année 2016, lors d’une cérémonie organisée vendredi à Rabat par le ministère du Tourisme et le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle. Ces établissements ont été labellisés en récompense notamment pour leurs actions en matière d’amélioration de la qualité de la formation, de la pertinence des programmes et des enseignements dispensés et de la programmation des stages en entreprises.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus