Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mardi 2 Août à 10:13

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 02 août:.



*Le Matin.:

- Les retenues d’eau des principaux barrages, tous usages confondus, continuent leur baisse inexorable. Le déficit de pluies ayant marqué cette année, conjugué à la forte canicule, a fortement impacté les ressources hydriques du Royaume. C’est le ministère délégué chargé de l’Eau qui tire la sonnette d’alarme. Dans son rapport sur la situation journalière des barrages, il souligne, chiffres à l’appui, que les taux de remplissage sont en chute libre. Les barrages ont perdu en une année près du tiers de leurs retenues, soit près de 4 milliards de mètres cubes d’eau. Dans certains cas, la baisse est littéralement vertigineuse : le barrage "Hassan II" a vu son taux de remplissage passer de 90,4 à 22,6 pc et le barrage "Moulay Hassan Ben Al Mahdi" de 60,2 pc à 22,6 pc.

- La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a annoncé, samedi, la promotion au choix de 7.469 fonctionnaires de police, tous grades et corps de sécurité confondus, au titre de l’exercice 2015. Un communiqué de la DGSN précise qu'un total de 1.630 fonctionnaires exerçant en tenue civile et 5.783 en uniforme, ainsi que 56 administrateurs et techniciens appartenant aux corps et cadres communs des ministères ont été promus à cette occasion, conformément aux dispositions du statut des fonctionnaires de la DGSN. Cette promotion est la deuxième à être annoncée durant l'année en cours, la DGSN ayant déjà validé en avril dernier la promotion au choix au titre de l’exercice 2014, et qui a bénéficié à 6.718 fonctionnaires de police, tous grades et corps confondus, ajoute le communiqué.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Après la décision du Maroc de réintégrer l'Union africaine, le gouvernement va faire le point avec les députés. Une réunion à la Chambre des représentants doit avoir lieu demain, mercredi 3 août. La rencontre sera organisée par la commission parlementaire permanente chargée des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains du monde. Un exposé sera donné à cette occasion sur les derniers développements au cours du dernier sommet de l'UA à Kigali et sur les récents développements au sujet de l'affaire du Sahara marocain.

- C'est le 1er août que le comité de pilotage de la COP22 a dévoilé son plan de communication institutionnelle. L'objectif étant de sensibiliser les citoyens aux enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique, et de les mobiliser à l'approche de l'événement. Il faut dire que cette campagne de communication tombe à point nommé. Malgré le rayonnement international que revêt cette manifestation, les Marocains, ne connaissent que peu de ce grand rendez-vous climatique.

*L'Economiste.:

- L'Administration des douanes et des impôts indirects lance une démarche proactive qui consiste à aller vers les entreprises pour diagnostiquer leurs attentes. "Nous essayons de connaître le modèle économique et les schémas logistiques des entreprises pour mettre en place des produits sur-mesure", révèle Lahssan Hallou, directeur de la Facilitation et de l'information à la douane. Il s'agit d'un plan d'accompagnement et de conseil pour renforcer leur compétitivité et les aider à exporter.

- L'abondance de liquidité n'est guère bénéfique pour les banques, ni pour les comptes de Bank Al-Maghrib. Les banques commerciales se retrouvent avec beaucoup d'argent qu'elles n'arrivent pas à placer dans les crédits qui, sont de loin leurs principales sources de revenus. Malheureusement pour elles, les bons du Trésor dont elles "raffolent", ne rapportent plus beaucoup. Au-delà des établissements de crédit, la Banque centrale, elle-même, souffre de l'atonie des prêts.

*Al Bayane.:

- Une seconde série d'analyses des déchets qui ont fait couler tant d'encre, attestait de la non-nocivité des 2.500 tonnes des déchets RDF. Selon une source du ministère de l'Environnement, le laboratoire français Socor, qui a procédé aux analyses des 2.500 tonnes de déchets RDF, affirme qu'ils "ne sont pas dangereux pour l'environnement". Cette confirmation vient s'ajouter aux déclarations du PDG de Deco S.A. et du cimentier HeidelrberCement qui ont rassuré quant à l'innocuité des déchets RDF et sur leur importation par le Maroc. Ces déchets type RDF (Refuse derived fuels) constituent une source d'énergie moins polluante que les combustibles fossiles et leur importation est une solution logique en attendant le développement d’une filière locale de traitement des déchets, avait affirmé à Dortmund, Abdelmoula Baoui, chargé du suivi des usines du groupe cimentier allemand HeidelrbergCement.

- La célébration de la fête du Trône est chargée en sens pour tous les Marocains car elle concerne l’une des institutions les plus importantes non seulement dans l’histoire mais aussi dans l’évolution récente et continue du pays, a affirmé samedi soir à Sofia, l’ambassadeur du Maroc en Bulgarie et en Macédoine, Mme Latifa Akharbach lors de la cérémonie officielle de célébration du 17ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au trône de ses glorieux ancêtres. "Dans un environnement régional perturbé et insécure, et dans le contexte global actuel, marqué notamment par la montée des extrémismes et du djihadisme comme idéologie politique instrumentalisant la religion, les Marocains sont par ailleurs très attachés au rôle central et pionnier de SM le Roi Mohammed VI, en tant que leader politique et religieux, dans l’effort national d’ancrage des valeurs de la modération et de l’ouverture culturelle", a-t-elle ajouté devant un parterre de 350 personnalités représentant les milieux politique, diplomatique et économique, ainsi que des académiciens, des journalistes et des acteurs de la société civile locale.

*L’Opinion.:

- Aujourd'hui, nous voilà face à une pullulation historique jamais vécue de la cochenille du cactus, qui nous vient probablement en provenance de nos Canaries, au moment où les projets, programmes et investissements public et privés pour le développement de la filière marocaine de cactus a commencé à "porter ses fruits"! Fort présente aujourd'hui à Sidi Bennour, Rhamna et Youssoufia, la cochenille prolifère et risque de finir par tuer le figuier de barbarie au Maroc. Pas loin de nos provinces du sud, la cochenille introduite aux Canaries vers 1820, a fait et continue de faire l'objet d'élevage économique pour la production d'extrait de cochenille et de carmine servant de matière première à la fabrication de colorants naturels dits "cramoisi".

- Le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, a appelé les responsables régionaux et provinciaux à davantage d'efforts en vue d'assurer une exécution optimale de projets de réforme au niveau des établissements scolaires. Lors d'une rencontre de coordination, tenue récemment à Rabat, avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux et les directeurs des centres régionaux des métiers de l'éducation et de la formation sur le bilan de l'année scolaire 2015-2016, le plan d'action 2016 et les préparatifs en vue de la prochaine rentrée scolaire, le ministre a indiqué que l'exécution de ces projets nécessite d'adopter des critères précis dans le choix du personnel chargé de sa mise en œuvre, d'accorder l'importance nécessaire aux établissements scolaires, encourager les différentes initiatives réussies, renforcer les capacités des cades pédagogiques à travers une programmation de formations intensives à leur profit, outre l'évaluation de projets intégrés de la vision stratégique, dont la mise en œuvre a déjà commencé.

*Libération.:

- Le programme électoral que présentera l'USFP lors des élections législatives du 7 octobre 2016 sera "un pacte social" entre le parti de la Rose et les citoyens. C'est ce qu'a annoncé le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachguar, lors de la réunion de la Commission administrative nationale du parti tenue récemment à Rabat. Pour sa part, Habib El Malki, président de ladite commission, a souligné que ce programme qui comprendra des mesures dans tous les domaines institutionnels, économiques et sociaux, permettra au parti de renouveler sa vision. Selon lui, ce programme, à l'opposé de ceux des autres partis politiques dont les programmes sont élaborés hors de leurs sièges, est le fruit des efforts des cadres et militants de l'USFP et sera considéré comme un contrat entre le parti de la Rose et les électeurs.

- Et de douze pour la labellisation de la plage d'Essaouira "Pavillon bleu" par la Fondation de l'éducation à l'environnement en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement. Malgré les travaux de réaménagement lancés au niveau de la corniche, la plage de Mogador a su préserver son standard de qualité et ainsi honorer le cahier des charges dudit label au niveau des infrastructures et services de base, de la qualité des eaux de baignade, de la sécurité, et des programmes de sensibilisation et d'éducation à l'environnement.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le continent africain a besoin du Maroc, un pays respecté et écouté par la communauté internationale. C’est en ces termes clairs et forts que la communauté diplomatique africaine accréditée en Afrique du sud perçoit la récente annonce du retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle, l’Union africaine (UA). Nombreux sont les ambassadeurs de pays africains qui ont souligné, à l’occasion de la Fête du Trône, la portée historique de la décision du retour du Maroc au sein de l’organisation panafricaine, annoncée par Sa Majesté le Roi dans un message historique adressé au 27è sommet de l’UA, qui vient de se tenir dans la capitale rwandaise, Kigali. - Les réserves internationales nettes se sont élevées à 243,1 milliards de dirhams (MMDH) au 22 juillet 2016, en hausse de 22,3 pc en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM). D'une semaine à l'autre, ces réserves ont enregistré une hausse de 0,2 pc, précise BAM qui vient de publier ses indicateurs hebdomadaires.

*Akhir Saâ.:

- La session législative d'avril s'achève sur un rendement faible au niveau de la mission de contrôle. Des observateurs ont souligné que la mission de contrôle de l'institution législative a été entravée et s'est limitée aux questions orales et écrites, alors que le principal mécanisme qu'est les commissions d'enquêtes n'a pas été mis en œuvre au cours de cette session.

- La Royal Air Maroc (RAM) s'est classée en tant que troisième plus important transporteur aérien en Afrique, parmi les cinq importantes compagnies qui s'accaparent la plupart des voyages entre les capitales du continent africain et le reste du monde. La RAM dispose de 45 appareils dans sa flotte et réceptionnera 22 autres avions. Elle couvre 92 destinations internationales, dont 32 en Afrique.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le sous-secrétaire général des Affaires politiques "Afrique et Moyen-Orient" au ministère brésilien des Affaires extérieures, Fernando José Marroni de Abreu, a salué l’expérience accumulée par le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, en se félicitant de la qualité des relations de longue durée qu’entretiennent Rabat et Brasília. Le haut responsable brésilien a également salué la sagesse de SM le Roi qui a "érigé le dialogue en facteur de stabilité et de cohésion entre les différentes composantes de la société marocaine", en relevant que cette approche participative a permis de renforcer le Maroc dans un contexte marqué par l’escalade de la menace terroriste et de l’instabilité de par le monde.

- Les retenues des principaux barrages du Maroc, tous usages confondus, ont atteint plus de 7,82 milliards de m3 à la date du 1er août 2016, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 50,3 pc, selon la situation journalière des barrages, publiée sur le site du ministère délégué chargé de l'eau. Ce niveau est inférieur à la même période de l'année 2015, où les retenues se sont élevées à 11,78 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 75,8 pc, précise la même source.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Une récente étude a souligné que la destination touristique qui attire le plus les Marocains et qui reste la moins chère est Essaouira avec une moyenne de loyer de 275 DH. El Oualidia, les plages situées entre El M'diq et Fnideq sont les destinations les plus chères avec une moyenne de 775 DH. L'étude réalisée par le site "avito" a fait ressortir que la saison estivale enregistre une flambée des annonces relatives au loyer.

- L'Oxford Business Group a fait savoir que le nombre des start-up au Maroc a augmenté de 5 fois entre 2011 et 2015 à cause de l'intérêt porté par les jeunes à ce genre d'entreprises susceptibles de lutter contre la hausse du chômage. Oxford Business Group a indiqué que ce genre de structures commence à attirer les regards des investisseurs vers le Maroc considéré comme un hub en la matière.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le PJD accélère la cadence pour finaliser le volet économique de son programme électoral et s'est réuni avec les responsables de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Cette réunion, qui intervient dans le cadre des rencontres de la CGEM avec les partis politiques, a été marquée par les remarques de la présidente de la Confédération, Miriem Bensalah Chaqroun sur la situation de l'économie nationale et celles des entreprises. Les deux parties ont décidé de poursuivre les concertations pour mettre en place des propositions concrètes pour poursuivre la réhabilitation de l'économie nationale.

- Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à plus de 3,41 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre 2016, soit 660.704 tonnes, enregistrant ainsi une hausse de 21 pc en termes de poids et 5 pc en valeur par rapport à la même période de l'année 2015, selon l'Office national des pêches (ONP). Les débarquements des poissons pélagiques ont atteint plus de 1,43 MMDH au cours de cette période, contre plus de 1,26 MMDH une année auparavant, soit une progression de 14 pc en valeur et de 24 pc en poids, précise l'ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour les six premiers mois de 2016.

*Al Massae.:

- Après la discussion portant sur la couverture de l'université marocaine d'un réseau internet, Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres a relevé que son département a signé une convention portant équipement des universités marocaines et cités universitaires d'un réseau "wifi" haut débit pour une somme de 30 millions de dirhams. Lahcen Daoudi a précisé, lors d'une allocution à l'occasion du meeting national de la jeunesse du Parti Justice et Développement (PJD), que 23 millions de dirhams ont été réservés aux magazines scientifiques, ajoutant que l'ensemble des cités universitaires au Maroc sont actuellement en phase de restructuration. 

- La commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l’environnement à la chambre des représentants a entamé la discussion du projet de loi régissant les explosifs à usage civil, les feux d'artifices et les équipements pyrotechniques. Préparé sur proposition du ministre de l'Energie et des mines, avec la participation de plusieurs secteurs, ce texte prévoit d’élargir le champ d’application aux feux artifices et matériel contenant des matières pyrotechniques.Le texte stipule également des peines de prison entre 2 et 5 ans et une amende entre 50.000 et 500.000 ou l'une des deux peines à l'encontre de toute personne qui possède, sans motif légal, des matières premières, explosifs, feux d'artifice ou matériels contenant des matières pyrotechniques, et qui les importe illégalement au territoire national.

*Al Mounaataf.:

- L'agence de presse bahreïnie (BNA) a souligné, la semaine précédente, que le Royaume du Maroc connait, depuis l'accession de SM le Roi Mohammed VI au trône, des progrès sans précédent marqués par une grande dynamique, reflétée par les grands chantiers intéressant l'ensemble des domaines politiques, économiques, sociaux, religieux et autres. Dans un article publié à l'occasion de la célébration par le Maroc de la 17ème fête du Trône, BNA a relevé que les royaumes du Maroc et du Bahreïn entretiennent des rapports solides et excellents renforcés par la détermination de SM le Roi Hamad Ben Aissa Al Khalifa et de son frère SM le Roi Mohammed VI de les renforcer, puisque les deux Souverains réitèrent toujours leur fierté des relations fraternelles historiques anciennes et exceptionnelles entre les deux Royaumes frères et ce le progrès qu'elle connait à tous les niveaux. 

- Le Maroc a un rôle particulier à jouer dans la coopération régionale en matière de lutte contre le terrorisme, a affirmé Kader Abderrahim, chercheur associé à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) à Paris. Dans un discours adressé à la Nation à l'occasion du 17è anniversaire de la Fête du Trône, SM le Roi Mohammed VI a rappelé que la coopération et la coordination des Services sécuritaires du Maroc avec leurs homologues dans un certain nombre d’Etats frères et amis ont contribué à déjouer de nombreux attentats terroristes et à épargner de grands drames humains à ces pays. 

*Bayan Al Yaoum.:

- "L’Espagne ne ménagera aucun effort pour réaffirmer le caractère stratégique de ses relations avec le Maroc et continuera d’œuvrer pour développer, à travers des résultats concrets, notre alliance innovante et avant-gardiste au niveau euro-méditerranéen", a souligné le secrétaire d’État espagnol aux affaires étrangères et à la coopération, Ignacio Ybanez. Lors de la réception offerte, samedi soir à Madrid, par l'ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich, à l’occasion du 17-ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, Ignacio Ybanez a rappelé que le Maroc est un partenaire "indispensable" pour l’Espagne dans des domaines "très sensibles", dont l’immigration et la lutte contre le terrorisme, ajoutant que les deux pays sont déterminés à aller de l’avant dans cette coopération "exemplaire".

- Le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique a lancé mercredi la deuxième phase d'une étude pour le développement de l’aviation d’affaires au Maroc, un secteur qui représente une grande valeur ajoutée pour le développement économique et social du Royaume.La réalisation de cette étude permettra d’avoir une meilleure visibilité du secteur, tout en quantifiant ses impacts socio-économiques, de faire de l’aviation d’affaires une activité sûre, équitable, rentable et économiquement viable et de positionner le Maroc entant que leader dans la région dans le domaine de l’aviation civile, selon un communiqué du ministère de l'Équipement, du transport et de la logistique.

*Al Alam.:

- Le projet de loi organique relative au Conseil national des langues et de la culture marocaine a stipulé la création de l'académie Mohammed VI de la langue arabe. L'importance de la création de cette institution consiste en son rôle dans la protection de la langue arabe au Maroc, parmi ces missions figurent la préparation des orientations stratégiques de l'Etat en matière de promotion de la langue arabe et la garantie de sa protection et de son développement. Elle œuvrera également à la préparation de dictionnaires générales modernes et d'autres spécialisés et procédera à leur actualisation, tout en participant à la formation de spécialistes en diverses sciences et techniques afin de leur permettre d'utiliser la langue dans le domaine de leur compétence.

- Un train du climat sillonnera 2.900 km du réseau ferré national, fera escale d'une journée dans 12 villes marocaines du 19 octobre au 5 novembre et accueillera près de 100.000 visiteurs, pour sensibiliser le grand public aux enjeux des changements climatiques. "Il s'agit d'une exposition itinérante ludique et pédagogique pour expliquer, vulgariser et sensibiliser le grand public aux enjeux des changements climatiques", qui fait l'objet d'un protocole d'accord pour une meilleure réussite de la COP22, signé, jeudi à Rabat, par le commissaire de la COP22, Abdelaâdim Lhafi et le directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF), Rabie Khlie.

*Assabah.:

- Un nombre de partis politiques pâtissent pour couvrir l'ensemble des cercles électoraux au titre des échéances électorales du 7 octobre prochain. Il semblerait que trois partis seulement ont réussi à présenter leurs candidats dans l'ensemble des cercles locaux, à savoir les partis de la Justice et du développement, Authenticité et modernité et Istiqlal, tandis que le restant des autres partis cherchent des candidats dans quelques cercles électoraux, dont des cercles locaux des grandes villes, notamment Casablanca, tandis que d'autres tentent de se contenter de présenter des candidatures militantes dans quelques cercles où ils n'ont pas pu présenter des candidats capables de concurrencer pour un siège électoral.

- Le Conseil national des droits de l'Homme ne s'est pas aligné sur le contenu du projet du code pénal en ce qui concerne l'enrichissement illicite, demandant d'alourdir la sanction en stipulant une peine de prison au lieu de se contenter d'amendes. Le conseil a ainsi recommandé, dans l'avis qu'il a formulé en guise de réponse à une demande de la chambre des représentants, de reformuler l'article 8-256 et de stipuler de punir le crime de l'enrichissement illicite par une peine de 5 à 10 ans et d'une amende de 100.000 à 1.000.000 dirhams. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara