Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz


MAP - publié le Jeudi 28 Juillet à 11:43

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 28 juillet.:



* Le Matin:

- Les exportations marocaines ont pu braver la conjoncture mondiale beaucoup mieux que le reste des pays africains. Au moment où les expéditions du continent ont accusé une chute de 30% en dollars en 2015, celles du Maroc se sont repliées de seulement 8%, selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale du commerce. Celui-ci classe le Royaume au 46e rang mondial, avec une part de marché de 0,2% des exportations mondiales.

- Le climat général des affaires dans l'industrie aurait été défavorable au deuxième trimestre après avoir été normal les trois précédents mois. Selon l'enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib auprès des industriels, le climat des affaires aurait été défavorable dans le textile et cuir et dans la chimie et parachimie, et normal dans la mécanique et métallurgie et dans l’agroalimentaire.

* Aujourd’hui le Maroc:

- Une semaine après le lancement du plan d’urgence, les actions de lutte contre la cochenille du cactus se poursuivent. Producteurs et représentants des directions agricoles sont à pied d’œuvre pour mettre fin au parasite ravageur qui menace la culture du figuier de barbarie dans trois localités du Maroc. A ce jour, 13,3 km de cactus ont été arrachés à Sidi Bennour. La province est la plus concernée de toutes les zones infectées, puisque le cactus est considéré en tant que l’une des importantes filières de production agricole de la région.

- Achats touristiques en ligne. En 2015, 90% des personnes ont fait leurs réservations à travers le digital pour se rendre au Maroc. Ce chiffre sur lequel prend appui mardi soir le ministre du Tourisme Lahcen Haddad est assez encourageant pour lancer une stratégie digitale en faveur du secteur dont il est en charge. Par ailleurs, ce sont 56% des chats qui, selon l’Observatoire du Tourisme, sont faits en ligne, soit 149 millions de dirhams.

* Al Bayane:

- Le nombre de villes sans bidonvilles au Maroc a atteint 56 villes jusqu'à présent, a indiqué mardi le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohammed Nabil Benabdallah. Il a noté que son département a fait face à de nombreuses difficultés liées à l'identification des ménages établis dans ces bidonvilles et à leur recensement. Le ministère fait face à des difficultés pour reloger les ménages concernés, dans le cadre du programme national "villes sans bidonvilles", ce qui explique le retard dans l'opération de relogement dans des villes comme Salé, Casablanca, Témara, et Larache, a-t-il expliqué à la Chambre des représentants.

- Communiqué du Bureau politique du PPS : le PPS réaffirme son attachement à la souveraineté du principe de l’égalité de tous les citoyens et de la transparence dans l’accès aux biens de l’Etat. Il salue les efforts sincères du gouvernement pour parachever la mise en œuvre de la Constitution. Le parti du livre appelle à davantage de mobilisation et de vigilance pour faire du scrutin du 7 octobre une nouvelle occasion de renforcer le processus démocratique. 

* L’Economiste:

- Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina a indiqué que le Maroc est un bon client de la BAD parce qu’il est l’un des principaux actionnaires. Dans un entretien au journal, Adesina a souligné que la BAD maintient une forte contribution sous forme d’appui aux réformes économiques et sectorielles, par exemple, à travers l’agriculture et le Plan Maroc Vert, notant que tout cela fait du portefeuille de la Banque au Maroc l’un des plus performants dans le continent, aussi bien en engagements qu’en taux de décaissement.

- Une audition publique est programmée ce jeudi 28 juillet à Rabat par le ministère délégué au Commerce extérieur. Cette mesure majeure s’inscrit dans le cadre de l’enquête antidumping en cours et qui vise le polychlorure de vinyle (PVC) en provenance de l’Union européenne et du Mexique. La Direction de la politique des échanges extérieurs va donner la parole aux protagonistes afin de défendre leurs arguments. Le rapport préliminaire du ministère évoque « l’existence d’un dommage important », basé notamment sur « l’augmentation notable » des importations. Celle-ci semble avoir eu « une incidence sur les prix du PVC national et sur la situation économique de la branche de production nationale ».

* L’Opinion:

- Les membres du Conseil de Sécurité se sont félicités du package conclu entre le Maroc et le Secrétariat au sujet de la Minurso, dans le cadre de son mandat, réaffirmé dans ses résolutions successives et ont exprimé leur pleine satisfaction pour la fin de la crise, datant de mars dernier", a déclaré Omar Hilale, ambassadeur, représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, mardi à l’issue d’une réunion de consultation du Conseil de sécurité sur la Minurso. Le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, et la représentante spéciale et chef de la Minurso, Kim Bolduc, viennent de présenter un briefing au Conseil de Sécurité sur la Minurso, a dit le diplomate marocain.

- L’industrie automobile marocaine ambitionne d’atteindre 100 milliards de DH d’exportations à l’horizon 2020, a affirmé lundi le président de l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (AMICA), Hakim Abdelmoumen. Intervenant lors d’une conférence-débat à Casablanca, Abdelmoumen a noté que le secteur se positionne à la tête des secteurs exportateurs avec 50 milliards de DH en 2015. Le développement remarquable que connait le secteur automobile actuellement représente une opportunité propice pour les industries marocaines afin qu’elles trouvent leurs places sur le marché, a-t-il dit.

* Libération:

- La coordination nationale des professionnels du secteur du plastique a tenu une conférence de presse mardi à Casablanca. A cette occasion, Abdelaziz Derouic, membre de cette coordination, a fait savoir qu’en adoptant à la hâte la loi 77/15 relative à l’interdiction des sacs en matière plastique, le gouvernement Benkirane a condamné à mort le secteur. Plus de 50.000 postes de travail ont été perdus et 350 usines à l’arrêt à cause de cette loi, selon les professionnels.

- La défaillance de la gouvernance des entreprises et établissements publics au Maroc ne fait plus de doute. La Cour des comptes pointe d’ailleurs clairement du doigt les différentes dérives. Dans son dernier rapport choc sur les entreprises et établissements publics, la Cour des comptes a bien épinglé, entre autres, la défaillance de leur gouvernance, la masse salariale de plus en plus pesante, ainsi que l’endettement de plus en plus inquiétant. Ces défaillances persistent en dépit des différentes tentatives de réforme passées.

*Assabah. :

- Bassima Hakkaoui, ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, a révélé les premières conclusions d’une enquête de terrain réalisée par son département sur les 10 années d’application du Code de la famille. Au moment où près de 70% de Marocains affirment que la femme doit participer aux dépenses du ménage, 36% parmi eux soulignent que sa participation ne lui accorde pas d’autres droits supplémentaires.

- Maroc Telecom a réalisé au premier semestre 2016 un résultat net part de plus de 2,91 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 3,2 pc par rapport au premier semestre 2015, a annoncé lundi le groupe. Cette performance est portée par croissance du résultat des activités à l’International qui bénéficie notamment d’une plus-value suite à la cession d’un actif foncier. A fin juin 2016, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 17,59 MMDH, en hausse de 6,1 pc par rapport au premier semestre 2015.

*Al Massae. :

- La Chambre des conseillers a adopté deux projets de lois organiques modifiant et complétant les projets de lois relatifs à la Chambre des représentants et aux partis politiques. Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a facilement réussi à faire adopter ces deux textes, qui ont été approuvés en commission en une seule séance la semaine dernière. Aucun groupe parlementaire n’avait manifesté sa volonté d’introduire un quelconque amendement à ces textes, qui avaient soulevé en revanche un débat intense à la Chambre des représentants.

- Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a déclaré que dans le cadre de sa politique pharmaceutique visant à améliorer l’accès aux médicaments, son département s’apprêtait à faire baisser les prix de 12 médicaments contre le cancer. Il a précisé à la Chambre des conseillers que les prix de 14 médicaments, dont les uns coûtent 4 millions de centimes, contre le cancer seraient diminués de 400 à 1200 DH.

*Bayane Al yaoum. :

- La commission centrale du PPS, qui a tenu sa 6 ème session mercredi, a adopté le rapport que le secrétaire général du PPS Nabil Benabdallah a présenté au nom du bureau politique. La Commission a approuvé la proposition des candidatures concernant plus de 45 circonscriptions tout en confiant au Bureau politique la mission de gérer les candidatures dans les autres circonscriptions et les provinces et préfectures en coordination avec les structures provinciales.

- Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a affirmé que la couverture médicale pour les personnes exerçant une activité non salariée vise 11 millions de Marocains entre bénéficiaires et assurés. Louardi, qui s’exprimait au cours d’une rencontre organisée par les groupes de la majorité à la Chambre des conseillers, mardi, a indiqué que le ministère de la Santé a franchi d’importantes étapes dans la couverture médicale au Maroc.

*Al Alam. :

- A fin juin 2016, le Maroc comptait 41,44 millions d’abonnés mobiles, avec un taux de pénétration de 122,43%. En outre, le parc d’internet mobile s’est établit à 13,69 millions d’abonnés, marquant une progression annuelle de 34,4 pc, indique l’Agence nationale de réglementation des télécommunications.

- Le Conseil des ministres du Bahreïn, réuni lundi à Manama, a approuvé le projet de loi relatif au protocole de modification de la convention liant les Royaumes du Bahreïn et du Maroc en matière de non double imposition et de lutte contre l'évasion fiscale. Le protocole portant modification de l’accord de non double imposition et de lutte contre l’évasion fiscale entre les deux pays, a été signé à l’occasion de la visite de fraternité et de travail effectuée par SM le Roi Mohammed VI au Bahreïn en avril dernier.

*Al Mounaataf. :

- Le discours que SM le Roi Mohammed VI a adressé au 27ème sommet arabe qui s’est tenu, lundi, à Nouakchott « a été empreint d'une extrême clairvoyance », a souligné l’Eurodéputée Rachida Dati, qui a appelé l’Union européenne (UE) à s’inspirer de la lucidité marocaine dans l'intérêt de la sécurité de ses concitoyens. Dans un communiqué, l’eurodéputée a rappelé qu’étant engagée au Parlement Européen dans la lutte contre le terrorisme, elle n'a de cesse d'appeler à cette « coopération vitale entre l'Union Européenne et le Maroc ».

- Ibrahim Ziani, expert en environnement, a déclaré que l’encadrement juridique relatif à l’environnement ne doit pas être restreint aux politiques publiques relatives l’environnement mais s’étendre à toutes les politiques publiques qui ont un rapport avec les changements climatiques. Il souligné la nécessité d’aplanir les difficultés et les obstacles qui se dressent contre l’application des textes économiques relatifs à l’environnement et au développement durable.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Selon des chiffres du ministère de la Jeunesse et des sports, quelque 250.000 enfants bénéficieront cette année du programme "Vacances pour tous" et ce du 7 juillet au 7 septembre. Le ministère a indiqué que les enfants bénéficiaires seront répartis sur 45 campings situés dans les différentes régions du Maroc.

- L'OCP poursuit sa stratégie de développement de ses capacités dans le continent africain avec l'annonce de la création de 14 nouvelles filiales de l'Office en Afrique, ce qui contribuera à la promotion du secteur agricole et l'augmentation des récoltes. La décision de ce positionnement est désormais officielle après son adoption lors du conseil d'administration de l'OCP et sa publication au Bulletin officiel.

*Rissalate Al Oumma.:

- Les services sécuritaires marocains ont mené, le 19 juillet dernier, une opération coordonnée sous la supervision du parquet général compétent ayant visé 143 individus soupçonnés de penchants extrémistes et d’allégeance à l’autoproclamée '’Organisation Etat islamique’’, dont 52 ont été placés en détention provisoire, indique mercredi le ministère de l’Intérieur. Parmi les mis en cause arrêtés dans le cadre de cette opération proactive, menée dans le sillage de la recrudescence des menaces terroristes au niveau régional et international, figurent des leaders à différents niveaux de commandement agissant dans plusieurs régions du Royaume et porteurs d’imminents projets terroristes d’envergure à l’intérieur du territoire national et à l’étranger, ajoute le ministère dans un communiqué.

*Akhir Saâ.:

- Le secrétaire général du PAM, Ilyas El Omari a affirmé que son parti établirait des alliances avec des partis qui partagent ses convictions et son référentiel s'il remportait les élections du 7 octobre. S'exprimant lors d'une émission sur Al Oula, il a affirmé que le PAM tendra la main à l'USFP en plus des autres formations qui partagent les idées du parti.

- Le projet de loi N 19.12 relatif aux conditions de travail et d'emploi des travailleurs domestiques a été adopté à la majorité, mardi en plénière, dans le cadre d'une deuxième lecture, par la Chambre des conseillers, avec 27 voix pour, 23 contre et aucune abstention. Ce projet de loi vise à garantir un niveau satisfaisant de protection à cette catégorie de travailleurs, et ce en interdisant l'emploi de travailleurs domestiques âgés de moins de 16 ans, outre l'interdiction d'employer les enfants âgés entre 16 et 18 ans dans des tâches domestiques dangereuses qui seront définies par un texte organique.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- La loi organique sur le droit de grève sera adoptée dans les prochains jours, a affirmé mardi le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki. "Une loi pareille ne doit pas être adoptée dans la précipitation, au vu de sa grande importance", a indiqué Seddiki à la Chambre des représentants. Il a souligné que cette loi contient plusieurs dispositions qui concernent principalement, l'identification des parties à l'origine du mot d'ordre de grève et certains secteurs vitaux pouvant faire l'objet de débrayage. - La coordination nationale des professionnels du secteur du plastique a décidé d'entamer une série de protestations et de sit-in contre la loi interdisant les sacs plastique, après la menace de la faillite qui les guette. Lors d'une conférence de presse organisée mardi à Casablanca par la coordination, Aziz El Youdi a indiqué que ce texte a fait perdre 50.000 postes d'emploi direct et indirect, appelant le gouvernement à être à l'écoute des professionnels et ouvrir un dialogue.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La Stratégie nationale de la formation professionnelle 2021 est axée sur la création de disciplines professionnelles en vue de répondre aux besoins de l'économie nationale en compétences dans des secteurs prometteurs et de faciliter l’insertion des lauréats de la formation professionnelle dans le marché du travail, a indiqué mardi le ministre délégué auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la formation professionnelle, Khalid Berjaoui. Le secteur de la formation professionnelle comprend plus de 300 disciplines dans les principaux secteurs de la formation professionnelle et englobe de nouvelles spécialités pour accompagner l’évolution du marché du travail et les exigences de l’économie nationale.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara