Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Jeudi 14 Juillet à 09:51

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 14 juillet 2016.:



*Le Matin:

- Dans son rapport sur la stabilité financière en 2015, publié mercredi, la Banque centrale souligne l'urgence d’appliquer la réforme des régimes de retraite proposée par le gouvernement. La situation est particulièrement critique pour le régime des pensions civiles, qui a enregistré un deuxième déficit en 2015 et dont les réserves pourraient s’épuiser en 2022. Pour cette année, le déficit est estimé à 6 milliards de DH.

- Le Parlement s’apprête à éditer le premier rapport en matière d’évaluation de la politique publique. Consacré au développement rural, ce rapport sera présenté dans les jours qui viennent lors d’une séance plénière. Il s’agit de la première action du genre engagée depuis la promulgation de la Constitution de 2011. Car si la Loi fondamentale a souligné la nécessité d’évaluer les politiques publiques, notamment dans son article 70 qui a conféré explicitement cette compétence au Parlement, l’institution législative ne disposait jusqu’à présent d’aucun cadre référentiel pour exercer cette prérogative.

*Aujourd’hui le Maroc:

- Après la campagne de contrôle ramadanesque, place au bilan pour l’ONSSA. Et les chiffres sont édifiants. Les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires ont saisi en moyenne 12 tonnes quotidiennes de produits divers impropres à la consommation. Au total, ce sont pas moins de 348 tonnes de produits d’origine animale et végétale qui ont été saisies durant les 29 jours du mois sacré.

- Le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, a indiqué mardi qu'il a été procédé au renouvellement des licences de près de 2.096 travailleurs saisonniers marocains en Espagne en 2016. Birou a relevé que cette opération se déroule dans le respect des dispositions de la convention relative à la main d'œuvre, signée entre le Maroc et l'Espagne, laquelle garantit aux travailleurs marocains tous les droits accordés à leurs homologues espagnols, que ce soit en matière des conditions du travail, de sa durée et du salaire octroyé, ou sur les plans de l'assurance et de la couverture sociale.

*Al Bayane:

- C’est le dénouement d’un long feuilleton qui aura duré trois ans. Le projet de loi relatif au droit d’accès à l’information a été adopté mardi par la commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme à la Chambre des représentants. Le texte en stand-by depuis 2013 ne faisait pas l’unanimité même au sein de la majorité. D’ailleurs, à peine 7 députés ont fait le déplacement pour assister aux travaux de la commission. Le ministre de la Fonction publique a affirmé que plusieurs restrictions au droit d’accéder à l’information ont été levées.

- L'opération d'importation des déchets se fait dans le respect de l'ensemble des procédures légales internationales et nationales, a affirmé mardi la ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite. Ces déchets sont classés selon la législation nationale et internationale comme étant "non dangereux" et leur importation se fait selon des procédures légales et techniques précises et strictes, a précisé la ministre à la Chambre des représentants.

*L’Economiste:

- Petite amélioration des défaillances d’entreprises. 3.217 sociétés ont fait défaut au premier semestre selon une enquête d’Inforisk. Cette population inclut quelques grands noms comme la Samir ou encore Milk Products Morocco. Le nombre de défaillances a augmenté de 7,7 pc par rapport aux six premiers mois de 2015. Mais, la nouvelle est que cette progression est 2,5 fois moins rapide comparée à la moyenne annuelle entre 2012 et 2015. Pour l’instant, le sinistre est donc moins alarmant qu’anticipé. Les assureurs crédits tablent sur une hausse à deux chiffres des défaillances d’entreprises pour l’ensemble de l’année. Trois secteurs, le BTP, le commerce et la réparation automobile, l’immobilier et services aux entreprises, alimentent aux alentours de 75 pc les défaillances.

- La pression redescend du côté des libraires. Après une série de protestations et de manifestations, ils ont fini par récupérer une bonne partie de leur dû auprès du ministère de l’Education nationale. « Pour cette année scolaire 2015-2016, il nous reste 40 pc à recouvrer dans trois régions : Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Fès-Meknès. Et 30 pc dans les autres. Concernant l’année 2014-2015, il n’y a plus que quelques rares cas d’impayés », avance Mohamed Barni, coordinateur national des libraires du Maroc. Au total, 130 millions de DH sont toujours bloqués.

*L’Opinion:

- La croissance de l'économie marocaine devrait se situer à 3,5 pc en 2017 contre une estimation de 1,5 pc pour 2016, a annoncé, mardi à Casablanca, le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami. Avec une baisse de 9,7 pc de la valeur ajoutée du secteur primaire et une augmentation de 3,1 pc du PIB non agricole, la croissance économique nationale serait de 1,5 pc en 2016, en augmentation de 0,2 pc par rapport aux prévisions de janvier dernier, a estimé Lahlimi lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation de la situation économique nationale en 2016 et ses perspectives pour 2017. 

- Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed Louafa, a indiqué mardi que les prix des carburants sur le marché national "sont acceptables et raisonnables", en comparaison avec ceux des produits pétroliers sur les marchés européens. Le ministre a affirmé à la Chambre des conseillers que le prix du carburant selon les données obtenues jusqu'à aujourd'hui ne dépasse pas 9,63 dirhams par litre, alors que le prix du gasoil a atteint 7,66 pc par litre (à ajouter les frais de transport), et ce, en dépit de l'augmentation enregistrée dans le prix mondial du pétrole, qui s'élève à 50 dollars le baril.

*Libération:

- La Coordination nationale des professionnels du secteur du plastique a tenu une réunion ce mardi au siège central de l'USFP à Rabat, consacrée à l’examen des répercussions sociales et économiques de la mise en application de la loi n°15/77. Dans un communiqué rendu public après cette réunion, la coordination a fait état de la réussite du sit-in organisé à la fin du Ramadan devant le Parlement avec la participation de milliers de personnes lésées par cette loi. Elle a également demandé au chef du gouvernement de tenir une réunion avec les membres de la coordination « pour discuter les revendications légitimes et justes de cette catégorie sociale en vue de trouver une solution équitable à leur cause». 

- Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a critiqué, lors de la réunion tenue mardi dernier par la commission de l’intérieur à la Chambre des représentants, l’absence de tout dialogue sur le système électoral avec le gouvernement, tout en affirmant que ce dialogue ne vise pas la réforme, mais qu’il est basé sur des concepts anticonstitutionnels et anti-institutionnels, des concepts qui sont aux antipodes de la culture visant à institutionnaliser la vie politique. Le dirigeant ittihadi a exhorté le gouvernement à purger les listes électorales des effets de toutes les opérations douteuses. 

*Al Alam. :

- Hamdi Ould Rachid, président de la commune urbaine de Laâyoune, en compagnie de membres du bureau du conseil communal, a reçu mardi une délégation de haut niveau composée de parlementaires de l’Amérique centrale et des Caraïbes. Ould Rachid a donné notamment des explications détaillées sur les projets de développement engagés dans la ville de Laâyoune et la situation de la femme et sa participation dans les sphères politique, économique et sportive, entre autres.

- El Haité s’accorde avec les groupes parlementaires sur la constitution d’une commission d’enquête. La ministre déléguée chargée de l’Environnement Hakima El Haité a accueilli favorablement l’idée de mettre en place cette commission pour enquêter sur l'affaire des déchets importés d’Italie. Répondant aux questions des députés, El Haité a affirmé qu’ « en cas de résultats contradictoires, le ministère n’autorisera pas les usines de ciment à exploiter cette cargaison ».

*Al Mounaataf. :

- Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Nizar Baraka appelle les jeunes à s’impliquer dans l’instauration d’une équité climatique basée sur la répartition équitable des richesses, la consolidation de la cohésion universelle et la transition vers de nouvelles valeurs de la croissance et du développement. Baraka, qui intervenait à l’ouverture de la 4e rencontre internationale du Forum des jeunes à Dakhla, a expliqué que ces valeurs de la croissance et du développement reposent sur la responsabilité dans la gestion des ressources, le partage du savoir-faire et des technologies pertinentes pour faire face aux implications des changements climatiques.

- L'élaboration d'un guide pour l'évaluation des politiques publiques relatives à l'environnement, adopté par les associations et les organisations, est à même de contribuer à garantir la pérennité du projet portant sur l'approche des droits de l'homme et les politiques publiques relatives à l'environnement et au développement durable, a souligné mardi la délégation interministérielle aux droits de l'Homme (DIDH). S’exprimant au nom de la DIDH, lors d'une session de formation sur ''l'évaluation des politiques publiques relatives à l’environnement selon une approche fondée sur les droits de l’Homme", Khalid Yamani a indiqué que la préparation d'un rapport d'évaluation des stratégies et des politiques publiques relatives à l'environnement à l'issue de cette session contribuera aussi à pérenniser le projet portant sur l'élaboration des politiques publiques relatives à l'environnement et au développement durable selon une approche fondée sur les droits de l'homme. 

*Al Massae. :

- Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a indiqué que les personnels enseignants rejoindront leurs postes de travail le vendredi 2 septembre 2016, alors que les cours commenceront effectivement le lundi 19 septembre 2016 pour les trois cycles, les classes préparatoires des grandes écoles, ainsi que les classes préparatoires du diplôme de technicien supérieur, et le lundi 10 octobre pour les classes de l’éducation non formelle. 

- Le ministère de la Santé a annoncé avoir pris une série de mesures d'urgence pour faire face aux effets potentiels de la hausse des températures sur la santé, en particulier dans les provinces du Sud, du Centre et de l'Oriental, en se basant sur les bulletins émis par la Direction de la météorologie nationale (DMN) qui prévoit une hausse des températures dans certaines régions et provinces du Maroc. Le ministère exhorte les citoyens à prendre les précautions qui s'imposent, leur conseillant de boire des quantités suffisantes d'eau pour éviter la déshydratation.

*Bayane Al yaoum. :

- Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a indiqué lundi que son département œuvre inlassablement au développement de l'offre sanitaire au niveau des cliniques privées en contraignant ces établissements à respecter les dispositions juridiques régissant ces structures. Louardi a souligné à la Chambre des conseillers que toutes les cliniques privées sont soumises à la nouvelle loi n 131-13, qui impose à ces établissements sanitaires d'afficher les tarifs de leurs prestations médicales à travers des annonces bien lisibles, d’établir les conditions d’éligibilité pour bénéficier du régime de l'AMO, et d'améliorer la situation des personnes travaillant dans ces établissements.

- L'Afrique fera front commun avec "la même voix, le même corps et la même vision" lors de la COP22 qui se tiendra à Marrakech en novembre prochain, a affirmé mardi la ministre délégué chargée de l'Eau, Charafat Afailal. Tous les pays africains sont unifiés autour de la question de l'eau dans la perspective de la COP22, a-t-elle souligné, affirmant que le Royaume mettait à la disposition des pays africains son expertise et son savoir-faire dans ce secteur, que ce soit au niveau de la gestion intégrée des ressources en eau, de la protection et de la préservation des ressources hydriques ou encore en matière de développement des aménagements hydrauliques, et ce dans le cadre de la coopération Sud-Sud qui est "un choix stratégique de la diplomatie marocaine".

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le ministère de l'Intérieur a décidé de mettre des restrictions sur les nouvelles demandes d’inscription et de transfert d’inscription sur les listes électorales générales, en préparation des élections législatives du 7 octobre prochain dont le délai est ouvert jusqu’au 08 août. Il a été ainsi décidé d'imposer l'utilisation d'un seul e-mail pour chaque personne inscrite et de confirmer l'inscription dès la réception d'un SMS après le dépôt de la demande. - La commission de la justice et de la législation à la Chambre des représentants a adopté mardi le projet de loi sur le droit d’accès à l’information sans y introduire d'amendements importants. Le projet de loi a été voté en présence de seulement 7 députés, dont 4 de la majorité.

*Akhir Saâ.:

- La Rencontre maroco-hispano-européenne des organisations de la pêche constitue un outil efficace de dialogue et d’échange de visions entre les professionnels et les responsables du secteur de la pêche maritime des deux pays. Cette rencontre constitue une occasion idoine pour renforcer les relations de coopération entre les représentants des gouvernements et les professionnels de la pêche des deux pays, tout en leur permettant d’échanger leurs visions et de débattre des différentes questions d'intérêt commun, à même de trouver des solutions efficaces aux problèmes posés.

- Le parti du Mouvement populaire a exprimé son soutien à la ministre déléguée chargée de l'Environnement, Hakima El Haité, à la suite de la polémique suscitée par les déchets importés d'Italie. Le parti a exprimé son refus de toute récupération politicienne de cette affaire, ajoutant qu'une telle démarche est susceptible de porter atteinte aux intérêts du pays et aux causes de l'environnement.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Les entreprises marocaines "Clear View Fashion" et "Matsind" ont reçu, lundi soir à Madrid, le Trophée international à l’excellence et au leadership décerné par le "Global Trade Leaders Club", une association internationale d'entreprises leaders dans leurs secteurs d'activités respectifs qui compte quelque 7.500 sociétés membres de 95 pays. Ce prix, dont la remise s'est déroulée en présence de représentants de l'ambassade du Maroc en Espagne, constitue une reconnaissance des efforts déployés par les deux entreprises marocaines dans les domaines de la recherche et développement et de l’innovation.

*Assabah. : 

- Ahmed Lahlimi, haut-commissaire au plan, a affirmé que les données livrées par le HCP ne sont pas "le fruit de l’imagination". Loin s'en faut, les chiffres et les prévisions publiée par le Haut-commissariat au Plan reposent sur des enquêtes de terrain menées auprès des entrepreneurs et des ménages, ainsi que sur des informations recueillies auprès des ministères, des administrations publiques, de Bank Al-Maghrib, de la Trésorerie générale et de l’Office des changes, a-t-il argué. Lahlimi a aussi affirmé que les informations fournies par le HCP sont plus précises que celles produites par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, du fait que ces deux institutions "n’entrent pas dans les détails".

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le Maroc est un leader dans le développement durable, "reconnu pour son engagement en vue d'atteindre les objectifs de la COP21", a affirmé Maya Soetoro-Ng lors de la quatrième rencontre internationale du Forum des jeunes de l'Université ouverte de Dakhla. La directrice de la sensibilisation communautaire et du global learning au Matsunaga Institute For Peace and Conflit Resolution à Honolulu a souligné que sa visite au Maroc est un rêve qui devient réalité et qui lui a permis de connaître les dénominateurs communs entre les peuples marocain et américain.

- Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemmach, a indiqué, mercredi à Laâyoune, que le premier accord qu'il a signé en tant que président de la deuxième Chambre du Parlement est relatif à l'adhésion de celle-ci, en tant que membre observateur, au Parlement d'Amérique centrale (Parlacen). Il a estimé que la réunion du Bureau exécutif du Parlacen à Laâyoune "ouvre des perspectives prometteuses pour œuvrer de concert avec nos amis en Amérique centrale en vue de mettre en place un réel partenariat sur la base d'une logique gagnant-gagnant".

*Rissalate Al Oumma.:

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé que le ministère est à équidistance de tous les partis politiques et que ses décisions interviennent dans le cadre des lois en vigueur. Hassad, qui s'exprimait devant la commission de l'intérieur à la Chambre des représentants, réunie pour examiner les projets de lois organiques relatifs à la Chambre des représentants et aux partis politiques, a appelé les détracteurs du ministère de l'Intérieur à produire des preuves concrètes et des faits, se disant opposé à la contestation des institutions. - L'Organisation démocratique du travail (ODT) a décidé de déposer une plainte auprès du Bureau international du travail contre le chef du gouvernement, en raison de sa détermination à appliquer une nouvelle loi sur les pensions civiles à effet rétroactif sur les fonctionnaires. Le syndicat a également annoncé une marche nationale le 16 juillet à Rabat pour dénoncer les textes de loi relatifs à la réforme des régimes de retraite.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus