Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 20 Juin à 10:26

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus lundi 20 juin 2016.:



* Le Matin:

- SM le Roi Mohammed VI a procédé, samedi à l'arrondissement Sidi Othmane (Préfecture Moulay Rachid), au lancement du programme socio-médical de proximité pour la région de Casablanca-Settat (2016-2020). Initié par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, ce programme procède de la conviction profonde du Souverain de faire du droit d'accès aux services de santé, un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté et pour la réalisation d'un développement humain, durable, global et intégré.

- Le Maroc vient de lancer l'appel d’offres pour l’étude du projet d’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal. Et c’est l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), côté marocain, qui s’en charge. Selon l’Office, la date limite de remise des plis a été fixée au 8 août 2016, à 9 h GMT. Cette étape intervient quelque dizaine de jours après la signature à Lisbonne de la déclaration ministérielle pour la réalisation de cette étude de faisabilité technique et économique visant la mise en oeuvre d’une infrastructure d’échanges et de transport d’électricité d'une capacité d'environ 1.000 mégawatts reliant, pour la première fois, les deux pays

*Aujourd’hui le Maroc:

- Le Parti de l’Istiqlal et l’UGTM ont décidé d’apporter quatre amendements aux projets de loi relatifs à la réforme des régimes de retraite. Ils proposent que le relèvement à 62 ans de l’âge de départ à la retraite soit facultatif, contrairement à ce que prévoit le texte du gouvernement. Quant au calcul des pensions de la retraite dans la CMR, ils suggèrent que seul le dernier salaire soit maintenu. Les troisième et quatrième amendements que les conseillers parlementaires de l’Istiqlal et de l’UGTM comptent proposer prévoient de maintenir le taux de cotisation appliqué actuellement de 2 pc et de calculer cette cotisation sur la base de la méthode de deux tiers pour l’Etat employeur et un tiers pour le fonctionnaire.

- Un total de 205 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies et détruites au niveau national, durant les 10 premiers jours du mois de ramadan, soit 0,6 pc du total contrôlé, a annoncé l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). Il s'agit notamment de viandes rouges (33 tonnes), de produits de la pêche (85 tonnes), de produits laitiers (55 tonnes), d'œufs (2915 unités), de dattes et figues séchées (8 tonnes), de boissons (5 tonnes) et autres produits alimentaires, indique l’ONSSA dans un communiqué. 

* Al Bayane:

- Déficit commercial en hausse, les IDE en baisse. Le déficit commercial s’est aggravé de 7,7 pc à fin mai 2016, totalisant 67,42 milliards de dirhams contre 62,57 milliards de dirhams une année auparavant. Cette évolution s’explique par une augmentation en glissement annuel de la valeur des importations (+4,3 pc) plus importante que celle des exportations (+2 pc), indique l’Office des changes. Les flux des investissements directs étrangers (IDE) ont pour leur part baissé de 22,5 pc, passant de 12,4 milliards de dirhams à fin mai 2015 à 9,6 milliards.

- Une convention de partenariat et de coopération visant à favoriser l'intégration des produits de l’artisanat dans les constructions urbaines, a été signée entre le ministère de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire et le ministère de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire ainsi que la fédération des chambres d’artisanat et l’Ordre national des architectes. Cette convention vise la consécration de la place du produit artisanal national qui exprime l’identité et l’authenticité marocaine, a souligné le ministre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, Driss Merroun, relevant que l’enjeu « ne réside pas uniquement dans la conception des bâtiments, mais également dans l’innovation et la contribution à la création de la richesse".

* L’Economiste:

- L’industrie marocaine du jean est l’une des filières du textile-habillement les plus dynamiques à l’export, mais elle n’a pas su monter suffisamment en gamme pour éviter la confrontation tarifaire avec les concurrents asiatiques et turcs. L’écosystème et le cluster créés par le contrat-programme devraient en principe l’y aider. Mais il faudra investir dans l’innovation afin de se positionner sur des marchés à forte valeur ajoutée. C’est la condition pour intégrer le cercle très fermé des fournisseurs de grandes marques de prêt-à-porter qui ont le jean dans leur catalogue.

- L’investissement se maintient et augmente dans une conjoncture caractérisée par l’attentisme. Et ce, même si les crédits à l’équipement ont évolué (de 4 pc à fin avril). A fin mai, les importations de biens d’équipement tout comme celles des demi-produits suivent la tendance haussière observée depuis le début de l’année. Dans les deux cas, les hausses ont pris respectivement 19,8 pc et 8,9 pc. L’effet TGV ainsi que les opérations de rajeunissement du parc de l’ONCF se font sentir.

* L’Opinion:

- L'ensemble de la documentation juridique relative à l’ouverture du capital de la Bourse a été signé vendredi, selon un communiqué du ministère de l’Économie et des finances. Cet ensemble permettra à la Bourse d’opérer sa mutation dans un cadre juridique "clair et sécurisé pour assurer la réussite de ce projet de développement du marché boursier" qui constitue une composante du projet de promotion et de positionnement de la place financière de Casablanca en tant que hub financier régional conformément aux Orientations royales, a relevé le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid.

- Le taux de conformité des eaux de baignade des plages marocaines aux normes de qualité des eaux de baignade a atteint 97 pc, selon le rapport national de la qualité des eaux de baignade pour la saison 2015-2016 dont les résultats ont été présentés vendredi à Rabat. Ce taux est réparti, selon les régions, entre 91 pc dans la zone méditerranéenne avec 45 plages et 99 stations de surveillance, 98 pc dans la zone Atlantique Nord (81 plages et 223 stations de surveillance) et 100 pc dans la zone de l'Atlantique Sud (26 plages et 64 stations de surveillance), révèle le rapport présenté lors d'une conférence de presse organisée par le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique et le ministère délégué chargé de l'Environnement. 

*Libération:

- « Le Maroc ne peut se suffire de l’agriculture et du tourisme pour dynamiser sa croissance et répondre aux besoins de sa population. Une telle orientation aurait des conséquences graves sur son économie. Sa position dans le commerce international, déjà faible, se fragiliserait encore davantage et ses objectifs de lutte contre la pauvreté et la précarité risqueraient d’être réduits ». C’est le tableau qu’a dressé la dernière note de conjoncture du Centre marocain de conjoncture.

- L’agence internationale de notation Fitch Ratings vient de confirmer sa note de défaut émetteur à long terme (BBB-), avec perspective stable pour le Groupe OCP. Fitch Ratings a expliqué le maintien de cette note par l’intégration verticale de l'OCP, sa position compétitive en termes de prix, ses réserves exceptionnelles en minerai, l’état d’avancement de son programme d’investissement et son positionnement de leader dans l'acide phosphorique et le phosphate. 

*Al Massae. :

- Dans le contexte de l’effondrement des prix des produits pétroliers sur les marchés internationaux, le soutien de la Caisse des compensations destiné au gaz a enregistré une baisse de 32 pc aux premiers mois de l’année 2016. Ce soutien ayant atteint 2,126 milliards de dirhams, contre 3,110 milliards de dirhams à la même période de 2015.

*Assabah. :

- Certains clients des établissements bancaires ont été surpris de voir augmenter sans préavis les prélèvements sur leurs comptes. Selon des sources du journal, des banques ont relevé les commissions relatives à certains services afin de remédier aux charges générées par la décision du wali de Bank Al Maghrib d’ajouter 6 nouveaux services à la liste des 16 services fournis gratuitement aux clients.

- Une paralysie menace l’activité de l’export à cause du retard qu’a pris la mise en place du système de pesage des conteneurs pleins à l’export avant leur embarquement à bord des navires de commerce faisant escale dans les ports marocains. Ce système devrait répondre aux exigences de la Convention SOLAS (Safety of Life at Sea) en matière de vérification du poids des conteneurs. Selon cette convention, que le Maroc a signée en novembre 2014, le Chargeur a l’obligation de déclarer le poids exact des conteneurs avant l’entrée sur le terminal portuaire. 

*Al Alam. :

- Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a publié son avis sur le projet de loi relatif à la lutte contre la violence à l’égard des femmes. Le CNDH recommande de définir la violence à l’égard des femmes en tant que l’une des formes de discrimination sexiste et d’inclure dans la définition de la violence tous les actes de violence fondés sur le genre, et qui causent à la femme, ou sont susceptibles de lui causer, des préjudices physiques, sexuels, psychologiques ou économiques. Par ailleurs, le CNDH recommande de redéfinir le viol tout en préservant sa qualification comme crime et propose de redéfinir certains éléments du harcèlement sexuel en remplaçant les termes « injonctions, menaces ou moyens de contrainte » par les termes « tout comportement verbal, non verbal ou physique à caractère sexuel ».

*Bayane Al Yaoum. :

- Khalid Naciri, membre du Bureau politique du PPS, a affirmé lors d’une rencontre à Agadir que la relation du Maroc avec son Sahara est une relation dialectique et identitaire enracinée qu’ il est difficile d’évoquer l’un sans l’autre, notant que le PPS est attaché à cette thèse depuis que le Maroc a récupéré ses territoires du Sud.

- Le PPS a rendu vendredi un vibrant hommage à Mustapha Derkaoui, l’un des plus grands cinéastes qui ont marqué à jamais les annales du 7 ème art au Maroc. Les différents intervenants lors de cette réunion organisée à Casablanca ont apporté leur lot de reconnaissance à travers leurs témoignages sur l’un des figures les plus emblématiques du champ artistique marocain.

*Al Mounaataf. :

- Le Maroc se démarque aujourd’hui comme étant un modèle en matière de lutte anti-terroriste, grâce à son approche proactive et coordonnée, qui a pour effet de déconstruire le discours radical en interne, mais aussi en Afrique du nord, dans la région du Sahel et en Europe, écrit jeudi l’influent magazine américain National Interest. "La stratégie de lutte anti-terroriste adoptée par le Royaume a eu pour effet de contrer l’extrémisme violent et d’en déconstruire le discours et les idées fallacieuses", souligne la publication américaine, dans une analyse signée Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d’administration de plusieurs think tanks US.

- Les prix du poisson durant le mois de Ramadan ont connu une hausse excessive. Les professionnels expliquent cette augmentation par une demande accrue face à une offre insuffisante à cause des vacances professionnelles, en plus de certaines pratiques des commerçants de détail.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le ministère de l’Education nationale change de programmes scolaires à partir de la prochaine rentrée 2016-2017. Le ministère a pris cette décision après avoir examiné à la loupe et expurgé de tout «contenu non conforme» quelque 390 manuels scolaires destinés à tous les niveaux, du primaire à la fin du secondaire. Selon Fouad Chafiki, directeur des programmes et des curricula au ministère, pas moins de 147 manuels scolaires «comportent du contenu dangereux» qu’il a été décidé de supprimer.

- Des acteurs associatifs ont organisé samedi devant le siège du Parlement un sit-in pour condamner la violence à l'égard des femmes et le travail domestique des mineurs. Ils ont aussi réclamé plus d'égalité et de droits.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- L'ambassadeur représentant permanent du Royaume à Genève, Mohamed Aujjar, a souligné dans un entretien au journal que le Maroc est devenu un pays qui contribue à l'élaboration de nouvelles valeurs aux droits de l'Homme. "Nous cherchons à faire valoir les valeurs des droits humains et lutter contre l'utilisation politicienne des questions des droits de l'Homme pour servir des agendas politiques particuliers dans plusieurs États et ONG", a-t-il dit.

- Après que les prix des volailles ont connu une légère baisse grâce à l'importation de poussins d'Espagne, les prix vont encore flamber pour atteindre 26 dh/kg à cause du retard qui marque cette opération attribuée à certains intervenants dans le secteur, selon des sources du journal.

*Akhir Saâ.:

- Le parti du Mouvement populaire (MP) a mis en place une commission nationale de candidatures composée de sept membres pour examiner les demandes émanant des différentes sections locales du MP. Selon un communiqué sanctionnant la réunion périodique du parti, le secrétaire général du parti, Mohand Laenser, a appelé les coordinateurs régionaux à élaborer des rapports pour les soumettre à cette commission. - L'Organisation démocratique du travail (ODT) a désapprouvé la démarche du gouvernement visant à adopter une loi relative à la retenue obligatoire sur les salaires de tous les fonctionnaires et les salariés pour couvrir l'assurance maladie de leurs parents qui ne bénéficient d'aucune couverture. L'ODT a estimé dans un communiqué que ce projet de loi est contraire aux dispositions du code de la couverture médicale et l'article 5 de la loi 65-00.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- A l'approche du délai de l'entrée en vigueur de la loi 77-15 interdisant les sacs en plastique, le groupe socialiste à interpellé le gouvernement sur les conséquences économiques et sociales de l'application de cette loi. selon lui, le gouvernement a adopté la loi sans présenter d'alternatives aux professionnels du secteur, menaçant ainsi les emplois.

- La production du secteur de la construction aurait connu une hausse au cours du 1er trimestre 2016, estime le Haut-commissariat au Plan (HCP) dans sa dernière enquête trimestrielle de conjoncture. Cette augmentation aurait été principalement tirée par la hausse d'activité dans les deux branches du "Génie civil" et de la "Construction de Bâtiments", explique le HCP qui vient de publier une note d'information sur les résultats des enquêtes de conjoncture, menées auprès des entreprises relevant des secteurs de l'industrie et du BTP.

*Rissalate Al Oumma.:

- L’économie sociale et solidaire (ESS), qui connaît depuis plusieurs décennies une véritable dynamique au Maroc, est devenue une réalité du développement et un secteur qui produit de la valeur et qui génère de la stabilité et de la cohésion sociale, a affirmé, récemment à Paris, la ministre de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatima Marouane. Le Maroc croit au rôle que peut jouer l’ESS dans l’économie du pays et l’a élevée au rang de priorité, a souligné Marouane, notant que le secteur est porté par un champ très large d’acteurs et d’entités (coopératives, mutuelles, fondations, associations de développement, institutions traditionnelles …) et se déploie dans de très nombreux domaines.

- Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 7,7 pc à fin mai 2016, atteignant 67,42 milliards de dirhams (MMDH), contre plus de 62,57 MMDH une année auparavant, selon l'Office des changes. Le taux de couverture des importations par les exportations se situe à 58,7 pc, contre 60 pc à fin mai 2015, a précisé l'Office. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara