Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mardi 14 Juin à 09:22

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 14 juin 2016.:



*Le Matin:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, lundi au quartier Bir Rami Est à Kénitra, au lancement des travaux de construction d'un Centre de formation professionnelle dans les métiers de l'automobile, un projet solidaire destiné à la formation et à la qualification des jeunes de la région dans des métiers d’avenir, porteurs d’emplois et à forte valeur ajoutée.

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de S.A.R. le Prince Moulay Rachid et de S.A. le Prince Moulay Ismaïl, a présidé, lundi au Palais royal de Rabat, la deuxième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan. Cette causerie a été animée par le professeur Omar Farouk Abdallah, chercheur américain et ancien enseignant à l'Université du Michigan.

- Dans un mois, la Banque mondiale doit accorder un nouveau prêt au Maroc. Selon nos informations, le conseil des administrateurs du groupe de la Banque mondiale doit se réunir le 14 juillet prochain à Washington pour approuver un prêt de 300 millions de dollars destiné à soutenir le secteur financier. Cette manne financière constitue la seconde tranche d’une série de deux opérations de financement.

*Aujourd’hui le Maroc:

- Partenariat public-privé dans l’agriculture : 14 milliards de dirhams investis à fin 2015. 92% des objectifs d’investissement atteints dans l’opération de PPP autour des terres agricoles relevant du domaine privé de l’Etat. Ce sont 835 projets attribués qui portent sur une superficie de 111.000 hectares avec des investissements engagés de près de 14 milliards de dirhams. L’opération a permis l’équipement de 37.500 ha en irrigation localisée, avec 100 unités de valorisation modernes installées et 1.600 machines agricoles acquises.

- Les syndicats les plus représentatifs tiennent ce mardi un sit-in devant le siège de la Caisse marocaine des retraites (CMR). L’UMT, l’UGTM, la CDT et la FDT entendent donner une dimension symbolique à leur protestation. Le sit-in coïncide avec le conseil d’administration de la CMR. Cette Caisse est au centre d’une réforme discutée actuellement au parlement.

* Al Bayane:

- Le groupe PPS à la Chambre des représentants souligne la nécessité pour le gouvernement de ne pas lever entièrement les subventions des prix et de ne pas procéder à une libéralisation totale de ces derniers, a indiqué le député PPS Hafid Tourabi. Il a estimé que la contreperformance économique et le manque de justice sociale du modèle en vigueur dans le passé ne doivent pas nécessairement aboutir à la suppression de la Caisse de compensation et à un désengagement de l’Etat quant à sa responsabilité de préserver le pouvoir d’achat des citoyens et en particulier les plus pauvres.

- Les ressortissants marocains étaient les principaux récipiendaires de la nationalité d’un Etat membre de l’UE en 2014, avec un total de 92.700 personnes, indique l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat). Environ 88 pc de ces récipiendaires ont obtenu la nationalité espagnole, italienne ou française, selon des données publiées lundi par l’Organe européen. En 2014, les ressortissants marocains étaient les principaux bénéficiaires de la nationalité belge (12,9 pc du total des nationalités octroyées par ce pays), espagnole (16,9pc), française (17,1pc), italienne (22,3pc) et néerlandaise (13,1pc). 

* L’Economiste:

- L’engouement que suscite l’agriculture biologique partout dans le monde est sans commune mesure : le marché est évalué à plusieurs centaines de milliards de dollars avec une progression annuelle à deux chiffres. Le Maroc n’échappe pas à la tendance. Toutes proportions gardées, il a développé un secteur de production biologique fort diversifié : cultures maraîchères, olivier, agrumes, grenadier, avocatier, céréales, légumineuses. La liste s’allonge également aux viandes (rouges et blanches).

- La majorité d’opérateurs marocains dans l’hôtellerie n’ont pas vu venir, ni anticiper le changement radical du modèle économique dans leur secteur. Et encore moins, la transformation radicale des habitudes du touriste. Les séjours vendus sous forme de forfaits (hébergement, transport aérien et prestations au sol) par les grands TO et relayés sur le marché local par les réceptifs, c’est fini.

* L’Opinion:

- Incontestable, le Maroc a tout à gagner de la promotion de la dimension de son agriculture et à son arrimage à l’économie mondiale. Au regard de la place qu’il occupe au même titre que les pays à économies avancées, ce positionnement le doit grâce à l’intérêt qu’il a très tôt accordé à son agriculture en ayant fait preuve d’une remarquable aptitude à ajuster, à temps, sa politique et anticiper, en ayant recours à tous les moyens pour asseoir son secteur agricole sur des bases solides.

- Le parc industriel et résidentiel, dont les travaux commenceront bientôt à Tanger, constitue un projet stratégique visant à promouvoir le développement socio-économique du Maroc et à renforcer la compétitivité de la Chine, a affirmé, dimanche à Tanger, le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. S'exprimant lors d’une rencontre avec une délégation d’hommes d’affaires et de représentants du gouvernement chinois, le ministre a souligné que ce projet d’envergure s’inscrit dans le cadre d’un mémorandum d’entente signé entre le Maroc et le groupe chinois HAITE, en vue de renforcer le partenariat stratégique liant les deux pays, réitérant la ferme volonté du Royaume de conforter davantage les relations de coopération économique avec l'empire du milieu. 

*Libération:

- La Chambre des représentants a voté récemment à l'unanimité le projet de loi 02-13 réprimant les différents cas de fraude aux examens du baccalauréat, allant jusqu’à la mise en application des peines privatives de liberté à l’encontre des fraudeurs. Les parlementaires ont appelé à la nécessité de revoir les peines privatives de liberté ou les amendes et de n’y recourir que dans des cas extrêmes ou quand il s’agit de fuites impliquant des responsables ou des groupes organisés spécialisés dans la fraude.

- A plus d’un an de la révélation par un rapport de l’Office européen antifraude (OLAF) de détournements massifs par le polisario de l’aide humanitaire européenne destinée aux séquestrés de Tindouf, dans le sud-ouest algérien, l’agence internationale pour le développement (AIDE-Fédération) a solennellement saisi les institutions européennes, les interpellant sur les suites qu’elles ont réservées au rapport de l’OLAF. Dans des lettres adressées à toutes les instances européennes, l’Agence internationale pour le développement, dotée du statut consultatif général par le Conseil économique et social des Nations-Unies, appelle l’Union européenne à agir pour mettre un terme à ces détournements et prendre toutes les mesures qui s’imposent à l’encontre de leurs auteurs.

*Assabah. :

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a doté l’Agence nationale de réglementation des télécommunications de nouvelles compétences en matière de litiges, de pratiques anticoncurrentielles et de concentration économique. Ainsi, selon un nouveau décret, l’Agence est en mesure, selon l’article 19, de statuer sur les pratiques contraires au libre jeu de la concurrence et la concentration économique dans le secteur des télécommunications sur la base des mesures définies dans la loi sur la liberté des prix.

- Selon la dernière enquête sur les dépenses de consommation des ménages au Maroc, réalisée par le HCP entre juillet 2013 et juin 2014, la dépense de consommation par ménage s’apprécie de 16,3% en moyenne durant le mois sacré. Le mois de ramadan est aussi à l’origine d’une configuration substantielle de la structure de consommation. Ainsi, les ménages dépensent plus d’un tiers de plus en alimentation (+37%). Cette augmentation de la dépense alimentaire touche toutes les catégories de la population et s’accroit au fur et à mesure qu’on avance dans l’échelle du niveau de vie (en passant de 22,5% à plus de 40% entre les deux classes extrêmes), note le HCP.

*Al Massae. :

- Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants, et Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers, seront devant un vrai test lors du vote des membres de la Cour constitutionnelle, prévu jeudi dans les deux Chambres du parlement. Une éventuelle absence des parlementaires et un défaut de majorité des deux tiers des membres composant chaque Chambre suscitent déjà une inquiétude intense. Selon une source du journal, le groupe PJD et le groupe PAM se sont mis d’accord pour échanger les votes de leurs candidats.

- Les exportations d'agrumes marocains vers les États Unis d’Amérique, suspendues depuis février 2016 pour présence de quelques larves de la mouche cératite dans un lot de clémentine exporté vers ce pays, devraient reprendre à partir d’octobre 2016, a annoncé vendredi l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) dans un communiqué. Des réunions et échanges de lettres ont eu lieu entre les représentants du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, l’ONSSA et le Service phytosanitaire Américain (APHIS) pour arrêter les modalités de la levée de cette suspension.

*Al Mounaataf. :

- Les multiples réformes engagées par le Maroc ont largement consolidé les droits des femmes et leur statut dans la société, selon une étude norvégienne rendue publique vendredi. Au fil des ans, le Royaume a promulgué plusieurs textes législatifs permettant aux femmes de jouir pleinement de leurs droits dans divers domaines, notamment en matière de statut personnel, a indiqué l'étude, dont les conclusions ont été présentées lors d’une conférence à l’Université d’Oslo.

- Le jumelage institutionnel entre la chambre des représentants et l’Assemblée nationale française est un événement décisif de la vie des deux institutions et constitue "un moment important dans la vie démocratique" du Maroc et de la France, a souligné, lundi à Rabat, le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone. Ce dernier intervenait ors de la cérémonie du lancement du projet de jumelage institutionnel "Appui à la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc" entre la Chambre des Représentants, l’Assemblée nationale française et la Chambre des communes britannique.

*Bayane Al yaoum. :

- Les premiers camions européens chargés d’œufs ont pénétré dimanche le territoire national sous un strict contrôle de l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Abdellatif Azzam, président de l’association nationale des producteurs d’œufs a affirmé que la première composante, qui comporte trois millions d’œufs, sera suivie d’autres composantes tout au long du mois de ramadan.

- La ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l’environnement, chargée de l’Eau, Charafat Afailal, a fustigé l’exploitation excessive des eaux souterraines dans certaines régions où "on s’empare d’un milliard de m3 des réserves d’eaux souterraines destinées aux futures générations". Afailal a précisé que les mesures proposées, au moyen et long termes, visent à asseoir un nouveau mode de gouvernance durable participatif et contractuel et à assurer l’alimentation artificielle des nappes phréatiques souffrant de pénurie, ainsi que la préservation de la qualité de l’eau.

*Al Alam. :

- Le directeur du centre culturel islamique Roi Fahd en Argentine, Naef El Faim, a salué les efforts considérables de SM le Roi Mohammed VI en vue de mettre en avant le vrai visage de l’Islam. El Faim a souligné que le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, et le Royaume d'Arabie Saoudite, sous la conduite du Serviteur des Lieux Saints de l'Islam, le Roi Salmane Ibn Abdelaziz, ne ménagent aucun effort pour rejeter la violence et le racisme et pour dissiper l’image négative injustement accolée à l’Islam et aux musulmans.

- Un total de 512 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies et détruites au niveau national, au cours du mois de mai 2016, a annoncé l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). Il s'agit notamment de 242 tonnes de viandes rouges, de 87,5 tonnes des fruits secs, de 70 tonnes des produits de la pêche, de 55 tonnes de viandes blanches, de 15 tonnes de conserves végétales, de 3.863 unités d’œufs de consommation et autres.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Selon des informations concernant l'indemnisation pour perte d'emploi, lancée en décembre 2014, quelque 10.381 demandes parmi 21.322 dossiers ont été acceptées par la CNSS. Le tiers des dossiers concerne la construction (34 pc), le secteur industriel (21 pc), le commerce et les services administratifs (11 pc). - Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a rejeté tout calcul politique qui aurait motivé le mémorandum qu'il a adressé, avec le Groupement professionnel des banques du Maroc et la CGEM, au chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane. Les trois organismes ont expliqué cette démarche par leur volonté d'attirer l'attention du gouvernement aux difficultés que rencontre l'économie et la dynamique des investissements.

*Akhir Saâ.:

- Des représentants d'associations de MRE ont entrepris des contacts avec les chefs des partis politiques pour les convaincre d'adopter la participation politique des Marocains du monde. Les représentants ont demandé aux formations politiques de garantir une représentation politique des MRE au niveau de la liste nationale des femmes et des jeunes. - Le ministère de l'Intérieur s'apprête à annoncer les résultats détaillés et définitifs des élections de septembre dernier, après que des formations politiques de la majorité et de l'opposition ont réclamé la publication de ces résultats.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a estimé dans une déclaration à la presse que la dette reste sous contrôle et se situe loin de la ligne rouge définie par le FMI à 70 pc du PIB. Boussaid a souligné que la dette publique est entrée dans une période de stabilité, notant que la dette extérieure a enregistré une baisse pour la première fois depuis 2007.

- Les deux Chambres du Parlement tiendront, mardi prochain, deux séances plénières consacrées à l'élection de six membres pour la première fois à la Cour constitutionnelle. Cette séance se tient conformément aux dispositions de l’article 130 de la Constitution. 

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le bureau exécutif du Club des magistrats du Maroc a exprimé son entière neutralité concernant l'opération électorale des membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, attirant l'attention sur le danger de l'intervention des responsables juridiques dans cette opération et le recours aux moyens de l'administration judiciaire à cet égard.

- A l’occasion de la haute saison estivale, les équipes de l’Office national des aéroports (ONDA) se mobilisent, en collaboration avec tous les partenaires aéroportuaires, pour accueillir les passagers dans les meilleures conditions de confort et de sûreté, a indiqué un communiqué de l’ONDA. Afin de répondre au mieux à ce pic de trafic passagers et réussir ce grand rendez-vous estival, des réunions de préparation ont été tenues entre l’ensemble de la communauté aéroportuaire pour définir le programme d’action adéquat et les représentants permanents de chaque intervenant, ajoute la même source.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a refusé de céder à la pression de la délégation algérienne pour inclure la situation des droits de l'Homme au Sahara dans son rapport. Le responsable onusien n'a pas mentionné cette question lors de la présentation de son rapport devant les ambassadeurs permanents au Haut-Commissariat.

- L'Organisation démocratique du travail (ODT) a appelé à la mise en place d’une politique publique intégrée concernant la question du travail des enfants pour protéger ces derniers contre toute forme d’exploitation. Dans un communiqué publié à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants célébrée le 12 juin de chaque année, le bureau exécutif de l'ODT a souligné la nécessité de fixer l’âge légal du travail à 18 ans, de lutter contre le travail des mineurs et de défendre l’école publique, tout en plaidant en faveur de l'obligation de l’enseignement des enfants.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara