Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Vendredi 3 Juin à 11:47

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus vendredi 03 juin 2016 :



*Aujourd’hui le Maroc:

- L’interminable guerre qui oppose le mouvement syndical du Maroc à son gouvernement n’est pas près d’aboutir à une trêve. Représentant les travailleurs du pays lors de la 105ème conférence de l’Organisation internationale du travail (OIT), le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukharik, n’omet aucune occasion pour faire part de son mécontentement de ce qu’il a décrit jeudi comme « politiques gouvernementales visant à marginaliser les organisations syndicales des travailleurs, à geler le dialogue social et les négociations et à combattre l’action syndicale ». Il a aussi jugé « inconcevable que des droits fondamentaux des travailleurs n’obtiennent pas droit de cité dans les zones franches ».

- Mohamed Moubdi, membre du bureau politique du Mouvement populaire, a affirmé dans un entretien au journal que les préparatifs de son parti pour les élections du 7 octobre prochain « vont bon train" malgré quelques "désaccords et confrontations". « Nous aurons 65 place garanties » dans les prochaines législatives, a-t-il affirmé.

* Le Matin:

- L'examen du projet de loi 10-16 modifiant et complétant les dispositions du Code pénal par le Conseil de gouvernement la semaine dernière n'a pas laissé de marbre une bonne partie de la société civile. La Dynamique des associations pour un système pénal respectueux des standards universels des droits humains a organisé, mercredi dernier, une conférence de presse pour jeter la lumière sur le contenu de ce projet de loi qui prévoit des dispositions susceptibles, selon elle, de vider le projet de réforme du Code pénal de sa substance. En effet, selon Khadija Rougani, membre du collectif Printemps de la dignité, le gouvernement tenterait d’induire l’opinion publique en erreur et de «noyer le poisson» en introduisant des dispositions relatives à des sujets très épineux, comme le cas de l’avortement, à l’insu de la société civile, dans un texte «fourre-tout ».

- Vingt-deux plages réparties sur l'ensemble du territoire du Royaume pourront arborer le «Pavillon bleu» durant la saison estivale 2016. Octroyé par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement conjointement avec la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE), ce label reconnu mondialement garantit aux estivants des plages aux meilleurs standards internationaux. Ce Label constitue un sérieux gage de qualité, aussi bien en ce qui concerne le confort des estivants, que pour tout ce qui relève du respect de l’environnement. 

*Al Bayane:

- Le ministre de la Culture Mohamed Amine Sbihi a lancé officiellement jeudi le centre national du patrimoine culturel subaquatique. Un centre permettant entre autres la reconnaissance et la valorisation du patrimoine subaquatique qui demeure méconnu, l’encadrement et la réglementation, la promotion de la recherche scientifique et de la formation en la matière. Cette initiative permettra en outre de mettre en œuvre la convention de l’Unesco de 2001 et répondre aux engagements internationaux du Maroc dans le domaine.

- Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a examiné mercredi à Genève avec ses homologues saoudien et qatari les moyens de revigorer la coopération dans les domaines liés à l’accès au marché du travail et à la formation professionnelle. Lors de l'entrevue, l’accent a été mis sur la mise en œuvre du mémorandum d’entente signé en mars dernier entre les deux pays en matière de formation des travailleurs. Les deux parties ont convenu d’examiner prochainement les actions à déployer en vue de hisser au niveau escompté le partenariat bilatéral dans les domaines d’emploi, de formation professionnelle, de développement social et d’échange d’expertises.

*L’Economiste:

- Dans ses projets de croissance, la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) bute toujours sur le calendrier parlementaire. C’est le cas de l’inclusion des indépendants, ou travailleurs non-salariés dans ses périmètres légaux de couverture. Deux projets de lois sont encore actuellement dans les méandres de la Chambre des conseillers. La Caisse est pourtant déjà dans les starting-blocks, selon Saïd Ahmidouch, directeur général de la CNSS.

- Enfin Rabat se décide à étendre son réseau du tramway dont les études sont déjà finalisées depuis plusieurs mois. Les appels d’offres seront lancés au cours de ce mois de juin avec l’objectif d’entamer les travaux avant la fin de cette année, affirme Lemghari Essakl, DG de l’Agence de Bouregreg. Dans un premier temps, l’opération portera sur l’extension de la ligne 2 du réseau sur une longueur de 7 km, ce qui permettra de desservir des quartiers fortement peuplés. Du côté de Salé, le projet prévoit l’extension du réseau vers les quartiers de Moulay Ismail, Karaya d’Ouled Moussa et le nouvel hôpital en cours de construction. Pour Rabat, l’extension va s’étendre vers les quartiers de Yaakoub Al Mansour.

*L’Opinion:

- La première plateforme logistique à température contrôlée au port Tanger-Med a été inaugurée mercredi. La réalisation de cette plateforme logistique a été rendue possible grâce à une garantie partielle de prêt octroyée par l’Agence américaine pour le développement international au Maroc au profit de la société FrioPuerto Tanger. La plateforme prévoit de créer plus de 80 emplois directs à travers les chaînes de valeur agricoles et permettra de générer de plus hauts revenus sur les exportations de produits agricoles marocains.

- La Chambre des représentants a adopté, mardi à la majorité, le projet de loi 19.12 fixant les conditions des travailleurs domestiques. Ce projet, présenté par le ministère de l’Emploi et des affaires sociales, a été approuvé par 46 voix pour et 17 contre. Lors de cette session, il a été procédé également à l’adoption d’une proposition du gouvernement "répondant aux revendications de certaines catégories de la société pour réviser l’âge minimal d’accès au travail domestique fixé à 16 ans dans l’article 6 dudit projet".

*Libération:

- La circulaire de Rachid Benmokhtar mettant fin à l’autorisation des heures supplémentaires dans les établissements scolaires privés lui a valu une volée de bois vert des directeurs des établissements d’enseignement privé. La correspondance du ministre de l’Education nationale s’adresse aussi bien aux enseignants et inspecteurs qu’aux planificateurs éducatifs du secteur public. Ce qui naturellement ne plait guère aux responsables de l’enseignement privé qui refusent de cautionner une décision à laquelle ils n’ont pas pris part.

- Le jugement de la liquidation judiciaire de la SAMIR au lieu de son redressement est tombé sans surprise certes, mais non sans apporter son lot de conséquences affligeantes…En clair, la raffinerie de Mohammedia était à l’agonie, les créanciers dans l’embarras et les salariés plus que dans le pétrin. Le management de cette entreprise a contracté des dettes à profusion la mettant dans une situation des plus critiques. La somme due se chiffre à au moins 43 milliards de dirhams.

*Al Massae. :

- La Direction générale des impôts (DGI) est passée à la vitesse maximale pour vérifier les déclarations des sociétés au Maroc. Selon des sources informées, la DGI a mobilisé plus de 300 contrôleurs des impôts à cet effet. Selon ces sources, plus de la moitié des sociétés au Maroc ne sont pas soumises au contrôle des déclarations annuelles, faute d’un nombre suffisant de contrôleurs, et 30% des sociétés ne fournissent pas des informations exactes sur leur situation financière.

- La Banque mondiale et Maroc PME ont présenté, mercredi à Rabat, un guide des Petites et moyennes entreprises (PME) pour accéder aux marchés de la commande publique au Maroc. Le guide a pour objectifs d'initier ces structures à la passation des marchés publics et les guider à travers les différentes étapes du cycle de passation et de soumission à la commande publique. 

*Bayane Al Yaoum. :

- Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a mis en avant mercredi à Genève les efforts consentis par le Maroc en vue de promouvoir les conditions d’un travail décent, en ligne avec les directives de SM le Roi Mohammed VI. S’exprimant devant la 105e conférence de l’Organisation internationale du travail (OIT), le ministre a souligné la détermination du Royaume à mettre en œuvre les orientations internationales en matière de droits économiques et sociaux et de mise en place des moyens d’une vie décente pour les travailleurs.

- Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS, a déclaré que la justice sociale et spatiale ne pourra être réalisée que par la reconnaissance des droits des populations des zones rurales et de montagnes, qui doivent bénéficier de l’enseignement, de la santé, de l’eau, de l’électricité, de l’habitat décent, des routes et de tout ce qui est de nature à rendre la vie confortable dans ces zones. Benabdellah a tenu ces propos lors d’un meeting organisée par la section locale du parti du livre dans la commune rurale Agoudim (province de Midelt).

*Assabah. :

- Boussaid impose aux administrations publiques de payer des intérêts moratoires au profit des entreprises, calculés sur la base des taux des bons de trésor. Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid a fixé un délai ne dépassant pas 60 jours pour rembourser les dépenses des commandes publiques conclues en faveur de l’Etat, des régions, des préfectures et provinces, des communes et des établissements publics. Cette décision intervient suite à de nombreuse plaintes portées par des entreprises ayant conclu des marchés publics.

- Le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, souhaite installer un système de vidéoconférence entre les tribunaux et les prisons. Ce système permettrait de préparer les dossiers plus facilement entre les détenus et les magistrats. Ce projet émane de la volonté du ministère d'économiser du temps et de l’argent. Les magistrats entendront ainsi les détenus via vidéo interposée.

*Al Alam. :

- Convention entre le Mouvement palestinien Fatah et le parti de l’Istiqlal. Elle a été signée par Abbas Zaki, du Fatah, et Hamid Chabat, secrétaire général de l’Istiqlal. Cet accord de coopération intervient dans le cadre de la visite qu’effectue une délégation istiqlalienne conduite par le SG du parti dans les territoires palestiniens. Chabat s’est également entretenu jeudi avec le ministre palestinien des Affaires étrangères.

- Le ministère de la Culture a déposé la candidature de la ville de Tanger pour qu’elle soit inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. La candidature de la ville du Détroit à ce prestigieux classement mondial vient confirmer le potentiel dont elle regorge, notamment sur les plans architectural, culturel et écologique. D’autres villes marocaines sont inscrites sur cette liste, notamment Fès, Meknès, Tétouan, El Jadida, Rabat, Essaouira et Ouarzazate.

*Al Mounaataf. :

- Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national, a démantelé jeudi une cellule terroriste composée de six membres, partisans de l’Organisation dite « Etat islamique », s’activant à Tétouan, Martil et Casablanca. Selon les données préliminaires sur cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la menace terroriste, les membres de cette cellule entretiennent des liens étroits avec des combattants de sections de Daesch qui cherchent à implanter ce groupe terroriste dans le Royaume, conformément à sa stratégie expansionniste en dehors de la scène syro-irakienne.

- La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture le projet de loi relatif à l'exercice des professions infirmières. Selon le texte, l'infirmier exerce sa profession soit sur prescription médicale, soit sous l'encadrement et la responsabilité d'un médecin, soit de manière indépendante en ce qui concerne les actes qui lui sont propres. La profession infirmière s'exerce soit dans le secteur public, soit dans le secteur privé à but lucratif ou non lucratif.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Club des magistrats du Maroc a réagi au rapport du Département d'Etat américain sur les droits de l'Homme au Maroc, rejetant les allégations sur la justice au Maroc et mettant en relief les progrès réalisés dans ce domaine. Le Club affirme rejeter "catégoriquement dans la forme et dans le fond" les allégations fallacieuses sur la justice au Maroc, mentionnées dans le rapport du département américain.

- La Cour de justice de l’Union européenne saura mettre un terme aux élucubrations d’esprit du polisario quand elle planchera sur le pourvoi formé par le Conseil de l’UE concernant l’accord agricole avec le Maroc, souligne le Centre euro-méditerranéen de coopération et de diplomatie citoyenne (EUROMED-CDC). Le Conseil de l’UE a fait valoir, dans son pourvoi, des erreurs de droit et mis en doute la recevabilité de la requête du polisario aux motifs qu’il n’a pas la qualité pour agir devant la juridiction de l’UE et qu’il n’est pas directement et individuellement concerné par la décision annulée, rappelle le Think Tank dans sa dernière publication.

*Akhir Saâ.:

- La ville de Casablanca s'apprête à lancer des projets respectant l'environnement au cours des prochaines années permettant de baisser la pollution dans la capitale économique. Ces projets seront présentés lors de la COP22 prévue en novembre prochain à Marrakech. Le vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, Mustapha El Haya, a indiqué lors d'un colloque initié par "Lydec" que ces projets concernent les parkings qui seront construits à proximité des stations du tramway, relevant que cette mesure vise à encourager les citoyens à opter pour les moyens de transport urbain non polluants.

- Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemmach, a estimé que l'observation de l'action parlementaire est encore au stade expérimental, voire embryonnaire, notant que l'observation se contente seulement de l'aspect quantitatif. Il a souligné, lors d'une journée d'étude organisée par le groupe du PAM à la Chambre des conseillers, la nécessité de mettre en place des bases scientifiques et méthodologiques régissant cette démarche.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le Réseau international des énergies renouvelables a classé le Maroc parmi les cinq pays leaders en matière d'investissement dans les énergies renouvelables. Le Réseau a souligné dans un rapport que le Maroc a intégré le cercle des marchés mondiaux qui connaissent une dynamique d'investissement à côté de la Chine, de la Turquie, des Etats-Unis et de la Mauritanie.

- Vingt-deux plages réparties aux quatre coins du Royaume pourront arborer le "Pavillon Bleu" durant la saison estivale 2016, a annoncé mercredi la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement qui octroie ce label conjointement avec la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE). Pour cette saison estivale 2016, les plages marocaines qui arboreront le "Pavillon Bleu" sont Achakar/Tanger-Asilah, Aglou sidi moussa/Tiznit, Arekmane/Nador, Ba-kacem/Tanger-Asilah, Bouznika, Skhirate, El Moussafir/Dakhla, Essaouira, Foum loued /Laâyoune, Haouzia, Dalia /Fahs Anjra. Il s'agit aussi de Oued Aliane /Fahs-Anjra, Oualidia, Oued Laou/Tétouan, Oum labouir/Dakhla, Safi, Saidia, Sidi Rahal, Souiria lkdima/Safi, Station touristique de Saidia, Cap Beddouza/Safi et Agadir, précise un communiqué de la Fondation présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a appelé les experts judiciaires à assumer leur responsabilité quant au retard qui caractérise la réalisation de leurs missions, ainsi que le non-respect des dispositions de l'article 63 du Code de la procédure civile concernant la convocation des parties et leurs mandataires.

- La chaîne de télévision "2M" propose une grille riche et diversifiée pour le mois sacré de ramadan avec des programmes de divertissement, d’humour et de télé-réalité qui fédèrent toute la famille. En tant que média de proximité, 2M encourage les productions nationales en y consacrant près de 80 pc de sa programmation. La chaîne a mis les bouchées doubles, tant au niveau de la production que de l’écriture, pour répondre aux attentes de toutes les catégories et de toutes les tranches d’âge.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- L'ambassadeur du Qatar à Rabat, Abdallah Ben Fallah Ben Abdallah Adoussari, a mis en avant, dans une déclaration au journal, la stabilité et la sécurité dont jouit le Maroc, la compétence de ses différents services de sécurité et sa stabilité politique, fruits de la politique d'ouverture adoptée par le Royaume, fondée sur des bases démocratiques, et qui constitue un modèle distingué aux niveaux arabe et africain. Le diplomate qatari a tenu ces propos lors d'une visite dans la province de Bouarfa.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara