Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 30 Mai à 09:47

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 30 mai 2016.:



*Aujourd’hui le Maroc:

- Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch s’est dit satisfait des résultats du Plan Maroc vert qui reste un programme avec des objectifs bien défini mais qui peut être revu et révisé avec les interprofessionnels régionaux. Le ministre, qui s’exprimait lors d’une rencontre jeudi à Casablanca, a appelé à la mise en œuvre de Plans verts régionaux où l’Etat aura un rôle de coordinateur. Le Plan Maroc vert n’est pas un programme sacré, inchangeable, a-t-il dit, expliquant que son département a toujours prôné l’échange et la concertation avec les collectivités locales et les régions.

- Les règles changent pour les petits taxis désirant bénéficier du soutien de l’Etat. Pour bénéficier de la prime à la casse, les professionnels seront obligés de retirer l’ancien véhicule du parc des petits taxis, puisque l’ancienne version du décret encadrant la procédure donnait le choix aux exploitants. Un nouveau décret impose aux bénéficiaires d’acquérir un véhicule neuf homologué par l’organisme compétent. Aussi, les nouvelles règles interdisent aux bénéficiaires de la prime à la casse de vendre ou de céder le nouveau véhicule avant 48 mois de la date de sa mise en service.

*Le Matin:

- SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, dimanche après-midi à Rabat, la cérémonie de remise du Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels "Tbourida", dont la 17è édition a été organisée du 23 au 29 mai sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

- Le conseil de gouvernement a adopté jeudi dernier un projet de décret permettant à l'Agence nationale de réglementation des télécommunications d’examiner les violations de la concurrence loyale et d’adopter, le cas échéant, des procédures d'abstention, des amendes ou des sanctions à l’encontre des contrevenants. Pour le président du Conseil de la concurrence, il s’agit d’un empiétement sur les prérogatives du Conseil en tant qu’institution constitutionnelle.

- La Caisse interprofessionnelle marocaine des retraites (CIMR) s’apprête à mettre en place, cette année, les changements statuaires pour se transformer en Société mutuelle des retraites (SMR). La transformation est prévue par la loi 64-12 portant création de l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (Acaps). Le projet n’aura pas d’impacts substantiels sur le système de gestion du régime, mais les règles de contrôle seront appelées à changer.

*Al Bayane:

- Mhamed Grine, chercheur, homme politique et militant des droits humains, a mis en garde contre la victimisation dominant actuellement le discours politique au Maroc qui termine la plupart du temps par la diabolisation de l’autre. Intervenant lors d’une rencontre vendredi autour d’un ouvrage sur « le discours idéologique du PPS et de l’USFP », Grine a affirmé que la presse écrite ne reflète pas entièrement tout le débat que connaît la gauche marocaine, ni ne traduit fidèlement les idées et projets exprimés en arabe dialectal dans les discours présentés devant les foules et dans les meetings.

- El Houssaine Louardi, membre du Bureau politique du PPS et ministre de la Santé, a déclaré que la réussite de l’expérience gouvernementale actuelle est le fruit d’une coalition à base solide et d’un consensus sur un programme et des objectifs. Selon lui, le PPS et le PJD sont des partis politiques crédibles du même front. Il a d’autre part affirmé que la fermeture du sanctuaire Bouya Omar était le résultat d’une année et demi d’étude et de réflexion, notant que plus de 820 pensionnaires ont été libérés et pris en charge médicalement dans les services psychiatriques des hôpitaux proches de leurs domiciles familiaux.

* L’Economiste:

- Alors que le déficit du régime des pensions civiles continue de se creuser (entre 2,5 et 3 milliards de DH en 2015), la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR), elle, qui a géré plus ou moins en douceur sa transformation en 2003 est aujourd’hui sur une trajectoire plus sereine. Le régime qui compte 320.315 actifs cotisants a dégagé un excédent technique de plus de 2 milliards de DH en 2015. La volonté de la caisse est de pousser ses adhérents à augmenter l’effort de cotisation. Le taux moyen de contribution ressort à 6 pc (part patronale et salariale), ce qui reste très faible pour prétendre à une pension intéressante (2.434 DH en moyenne par mois en 2015).

- Le directeur de l’Office des changes, Hassan Boulaknadal a indiqué que le Maroc s’est inscrit, depuis des années, dans une logique de modernisation économique dont les bénéfices sont aujourd’hui palpables, ajoutant, dans un entretien au journal, qu’il est donc essentiel de doter le Maroc d’une réglementation des changes qui consacre le degré de modernité et d’ouverture atteint par le pays. Il a souligné que la stratégie globale de la mise à niveau de la réglementation des changes s’articule autour de deux axes principaux, à savoir la codification en un seul recueil de toute la réglementation des changes et la pertinence économique de cette réglementation et son adaptation aux réalités économiques et aux pratiques commerciales internationales.

*L’Opinion:

- La commission de l’enseignement, de la culture et de la communication au parlement a approuvé mercredi le projet de loi relatif à la répression de la fraude aux examens du Bac. Un projet qui prévoit des sanctions disciplinaires, voire pénales, car la fraude peut être qualifiée de délit. Des peines d’emprisonnement ferme entre 3 mois et deux ans assortis d’une amende de 10.000 à 20.000 DH, une interdiction de repasser le Bac pendant deux ans sont encourus par « les fuiteurs » et les tricheurs.

- Le modèle marocain a atteint un stade de maturité qui a permis au Royaume de se construire une image distinctive, reflétant sa propre identité et son propre référentiel, a souligné, vendredi à Casablanca, Youssef Amrani, chargé de mission au Cabinet Royal. "Nous vivons aujourd'hui un contexte particulier dans lequel le Maroc, grâce au leadership de SM le Roi Mohammed VI, peut s'enorgueillir d’avoir consolidé un modèle marocain singulier, qui puise sa force dans l’engagement du Royaume dans la consolidation de sa démocratie basée sur la modernité, le pluralisme politique et l’ouverture économique, intégrant les différents aspects du développement humain, tel que consacré par la Constitution de 2011", a affirmé Amrani à l'ouverture de la conférence "Marque Maroc", organisée par l’Institut Amadeus et Maroc Export.

* Libération:

- Les lignes à grande vitesse (LGV) constituent un levier principal pour le développement de la mobilité et des territoires, la promotion du domaine socio-économique et le renforcement de la compétitivité des économies, a affirmé, jeudi à Tanger, le directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie. Intervenant lors du 1er colloque de la Grande vitesse ferroviaire au Maroc, le responsable a souligné que le réseau des trains à grande vitesse constitue, incontestablement, le symbole éclatant de la renaissance du rail à l’aube de ce millénaire, un accélérateur du développement de la mobilité et des territoires et une composante fondamentale d’une politique d’aménagement des territoires.

- L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a organisé, récemment dans la capitale économique, un workshop auquel ont pris part les responsables de la formation professionnelle de 14 pays d’Afrique subsaharienne. Ce workshop a permis aux participants d’examiner les moyens de renforcer le partenariat en matière d’expertise, de formation et de ressources financières, a précisé l’OFPPT dans un communiqué.

*Assabah. :

- Les travailleurs observent mardi une grève générale nationale en réponse à l’appel lancé par les centrales syndicales et le syndicat national de l’Enseignement supérieur (SENsup). Cette grève a été décrétée suite au blocage du dialogue entre le gouvernement et les syndicats. Ces derniers accusent l’exécutif de faire peu de cas de leurs revendications et de vouloir adopter, coûte que coûte, les projets de loi sur la réforme des régimes de retraite.

- Le séminaire organisé par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique a recommandé notamment de réviser les méthodes permettant l’accès aux professions de l’éducation et de la formation. Les participants ont appelé à fignoler les critères de sélection afin de choisir les meilleures compétences et à créer les conditions d’attractivité pour la profession. Ils ont également préconisé de sélectionner les candidats en fonction de leur intérêt pour la profession et de mettre en place un cadre de référence pour les fonctions, les tâches et les compétences.

*Al Massae. :

- Le PJD a décidé de reporter son Congrès national ordinaire après les élections du 7 octobre prochain, à l’occasion d’une session extraordinaire de son congrès national tenue samedi à Rabat. Le projet de décision sur le report de la tenue du 8ème congrès national du PJD, présenté par le Secrétariat général du parti, a été soutenu par 1.566 voix d’un total de 1.644, soit 95,26 pc, alors que 73 voix se sont prononcées contre le projet et 5 voix ont été annulées.

- L'agence de notation internationale Standard & Poor's a renouvelé sa confiance dans l'Office chérifien des phosphates (OCP) et sa stratégie en maintenant sa notation "Investment Grade, Outlook Stable", soit BBB-, pour le leader mondial du marché des phosphates, a indiqué le Groupe OCP. Le maintien de cette note intervient dans un contexte où l’Agence a procédé à la dégradation des notes de plusieurs acteurs mondiaux du marché des phosphates, relève le Groupe dans un communiqué. 

*Bayane Al Yaoum. :

- La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a exprimé à Laâyoune sa pleine adhésion, avec l’ensemble des acteurs, aux actions visant le développement des médias dans les provinces du Sud du Royaume sur les plans économique, professionnel et déontologique. La FMJE s’est également dite prête à œuvrer de concert avec ses partenaires en vue de permettre aux éditeurs structurés dans les trois régions des provinces du Sud de bénéficier de la subvention de l’État au profit de la presse nationale avec des conditions simplifiées comme mesures parmi d’autres portant sur la distribution, la publicité et la formation pour servir le droit à l'information et la cause nationale.

- Trois entreprises, qui se sont distinguées en matière de respect de l'application des normes relatives aux droits fondamentaux au travail, ont été primées lors de la première édition des "Trophées 2016 de l'égalité professionnelle" organisée par le ministère de l'Emploi et des affaires sociales. Le premier prix a été décerné à la société "Webhelp", opérateur international de centres de contacts. Le deuxième prix a été remporté par "Ericsson", entreprise de télécommunications, alors que le troisième prix est revenu à la société des agrumes "Paksos".

*Al Alam. :

- Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, a évoqué vendredi à Rabat avec le président du Conseil supérieur de la jeunesse et des sports de l'Etat de Palestine, Jibril Rajoub, différentes questions d’intérêt commun en plus de sa prochaine visite prévue en Palestine. 

- Quelque 431.934 candidats passeront les examens du baccalauréat au titre de la session de juin 2016, a annoncé jeudi le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle. Le nombre des candidats de l'enseignement public atteint 289.400 élèves, soit 67 pc du total des candidats, celui de l'enseignement privé est estimé à 30.239 candidats (7 pc), alors que les candidats libres représentent 26 pc de l'effectif global, avec un total de 112.255 élèves.

*Al Mounaataf. :

- La visite du vice-président indien Mohamed Hamid Ansari au Maroc, du 30 mai au 1er juin, vise à mettre en place un partenariat stratégique entre le Royaume et l'Inde avec des dimensions futuristes, écrit samedi le quotidien indien "The Times of India". Dans un article d'opinion publié sur son site web, le journal a fait remarquer que la visite d’Ansari au Royaume "n'a pas seulement pour objectifs de consolider les relations bilatérales, mais aussi de jeter les bases d’une nouvelle synergie indo-marocaine avec des dimensions futuristes".

- L’ODT a décidé de participer à la grève nationale prévue dans la fonction publique ce mardi 31 mai, en protestation contre les décisions « injustes » du gouvernement et son obstination à ne pas répondre aux revendications légitimes de la classe laborieuse.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le site du e-commerce Kaymu a souligné, dans une étude sur le commerce via Smartphones au Maroc, que le développement du e-commerce au Royaume au cours des dernières années a eu un impact positif sur le taux d'acquisition des téléphones portables, notant que le commerce en ligne au Maroc conservera son développement et sa croissance grâce aux offres et aux applications disponibles.

- Un nombre important de sociétés provenant de tous les horizons ont manifesté leur intérêt pour le projet marocain de développement du gaz naturel, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de l'Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara. Cet intérêt traduit la grande attractivité dont bénéficie le Royaume en général et le modèle énergétique marocain en particulier, s’est félicité le ministre lors d’un séminaire organisé par l’OCP Policy Center.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les participants aux travaux du 1er Sommet maghrébin des jeunes leaders, tenu à Laâyoune, ont indiqué que l'activation de l'Union du Maghreb arabe (UMA) est une nécessité pour servir les intérêts des peuples maghrébins. Dans un document sanctionnant les travaux de ce sommet, les jeunes leaders maghrébins se sont engagés à faire valoir l'esprit de fraternité, de coopération et de partenariat à travers des programmes et ateliers.

- Les Etats-Unis attachent une grande importance au renforcement de la coopération avec des pays comme le Maroc, notamment dans le domaine du maintien de la paix et de la prévention de conflits, a dit l’ambassadeur David M. Robinson, sous-secrétaire d’Etat chargé des opérations de stabilisation. "Le Maroc est l’un des amis les plus anciens des Etats-Unis. Il est important pour nos deux pays de travailler ensemble, notamment dans le domaine des opérations de stabilisation et de maintien de la paix", a indiqué le responsable US qui s’exprimait lors d’une téléconférence organisée par l’African Regional Media Hub du Département d’Etat en Afrique du sud.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La FDT a décidé d'observer une grève dans la fonction publique et les collectivités locales le 31 mai pour protester contre le gouvernement "qui continue de porter atteinte au pouvoir d'achat des citoyens à travers des hausses successives des prix et tente d'imposer le fait accompli concernant les projets de lois relatifs à la réforme des retraites". La FDT a appelé les composantes du mouvement syndical à un dialogue interne pour mettre un terme à l’atermoiement qui caractérise leur attitude envers le gouvernement.

- A l'occasion du Ramadan, le "Collectif de Marocains pluriels et fraternels" organise, le 15 juin prochain dans plusieurs villes marocaines et étrangères, un Ftour pluriel dans le but de diffuser les valeurs de paix et de tolérance. Placé sous le thème "Liens tissés", ce Ftour qui se veut une initiative symbolique de partage et de paix sera organisé à la même date dans 14 villes de trois pays (Maroc, France et Belgique), indiquent les organisateurs dans un communiqué.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le délégué régional de la Fondation allemande Hanns Seidel au Maroc/Mauritanie, Jochen Lobah, a salué, vendredi à Casablanca, la politique réussie du Maroc en matière d'organisation du champ religieux. Le Maroc joue un rôle primordial dans la promotion des préceptes du vrai islam, a souligné Lobah qui s'exprimait lors d’un Forum international sur "la géopolitique du monde musulman : enjeux et perspectives", initié par l’Institut marocain des relations internationales (IMRI) en partenariat avec la Fondation Hanns Seidel.

- Le groupe de l'Union constitutionnelle à la Chambre des représentants a appelé à autoriser les assureurs à proposer des produits de l'assurance solidaire, à l'instar du secteur bancaire. Il a indiqué que les produits de l'assurance solidaire seront distingués des autres produits parce qu'ils auront l'aval du Conseil supérieur des Oulémas.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara