Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 25 Mai à 10:01

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 25 mai 2016:



*Le Matin:

- Le ministre de l'Éducation nationale et de la formation profesionnelle, Rachid Benmokhtar, a indiqué que la réforme élaborée par le Conseil supérieur de l’éducation et de la formation est essentielle, mais n’est pas suffisante, car à côté, il faudra réinventer les métiers de l’enseignement. «Le temps est venu pour que l’école ne soit plus le réceptacle des échecs», précise-t-il. Dans sa stratégie, Benmokhtar mise sur l’accompagnement des enseignants.

- Le Maroc a été la troisième destination africaine des investissements directs étrangers (IDE) en 2015. Avec 4,2 milliards de dollars, le pays se positionne derrière l’Égypte (10,2 milliards) et le Mozambique (4,7 milliards), selon le rapport «Perspectives économiques en Afrique» (PEA) publié le 23 mai à l’occasion des 51es Assemblées générales annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Les IDE en faveur du Maroc étaient de 4,7 milliards en 2014. 

*Aujourd’hui le Maroc:

- Le ministère de la Communication et la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) ont convenu d’inscrire dans le projet de loi portant code de la presse et de l’édition l’interdiction formelle de la lecture gratuite des publications dans les espaces publics. La décision a été prise dans le cadre de la réunion tenue entre Mustapha Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, et les représentants de la FMEJ au sujet des difficultés de la presse écrite. La FMEJ a aussi obtenu du ministère de la Communication l’engagement d’associer la Fédération dans la négociation prévue avec Google et Facebook au sujet de la concurrence sur la publicité au Maroc.

- La pêche côtière et artisanale a le vent en poupe en ce début d’année 2016. Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à plus de 2,111 milliards de dirhams au titre des quatre premiers mois de 2016, soit 412.611 tonnes, enregistrant ainsi une hausse de 45% en termes de poids et de 18% en valeur par rapport à la même période de l’année précédente.

* Al Bayane:

- L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a plaidé dans un rapport pour la mise en place de mécanismes de financement durables et flexibles pour le transfert et la réduction des risques de catastrophes naturelles. Ce rapport souligne l’importance de mettre en place un fonds propre pour la gestion des catastrophes. Il met l’accent sur la nécessité de développer un mécanisme financier pour la gestion des risques de catastrophes, des procédures et d’audit transparentes.

- Le maire de la ville de Bordeaux et ancien Premier ministre français, Alain Juppé, a salué, lundi à Rabat, l'évolution que connaît le Maroc dans les différents domaines et qui fait du Royaume un modèle à suivre dans la région. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a eu des entretiens avec Juppé au cours desquels les deux parties se sont félicitées de la qualité et de la solidité des relations d’amitié qui lient le Maroc et la France ainsi que du développement notable de la coopération bilatérale dans les différents domaines, indique un communiqué du département du chef de gouvernement. 

*L’Economiste:

- Après une longue tergiversation, le ministère de la Santé affiche enfin son engagement pour contribuer à soulager les couples marocains qui souffrent du problème d’infertilité. Il a été procédé, la semaine dernière, au sein de la maternité des Orangers à Rabat, à l’inauguration officielle du premier centre public d’assistance médicale à la procréation. D’un investissement de plus de 12 millions de DH, la réalisation de ce projet était le fruit d’un travail de coopération entre notamment le Centre de reproduction du CHU de Rabat et des partenaires belges.

- La retraite des indépendants sera examinée ce mercredi par la commission de l’éducation et des affaires culturelles et sociales à la deuxième Chambre du Parlement. Le projet permettra d’avancer sur un chantier qui traîne depuis plusieurs années. La difficulté à laquelle s’est heurté ce dossier est l’identification de la population des indépendants jugée assez disparate (près de 6 millions de personnes entre indépendants et professions libérales).

*L’Opinion:

- Le taux de croissance devrait se situer au-dessous de 2 pc en 2016, plombé par la valeur ajoutée agricole, a annoncé lundi le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid. "Sur la base d’une prévision de production céréalière de 33,5 millions quintaux, la valeur ajoutée agricole connaîtra une régression de 7,3 pc par rapport à 2015, ce qui impactera le taux de croissance", a expliqué Boussaid lors d’une conférence de presse.

- Le président du Parti populaire européen (PPE), Joseph Daul, a réitéré, lundi à Rabat, le soutien du parti au Maroc dans le domaine des droits de l'Homme et de l’intégrité territoriale du Royaume. Lors d’un entretien avec Ahmed Touizi et Rachid El Maniari, membres du bureau de la Chambre des conseillers, le président du PPE a salué la stabilité du Royaume, soulignant que le Maroc est un partenaire stratégique distingué dans la région.

*Libération:

- Les conséquences de la très mauvaise politique de Benkirane et de son team se font lourdement ressentir et elles continueront à obérer dangereusement l’économie nationale même après les prochaines élections législatives. La réalité n’échappe plus : des effets plus que négatifs sur la consommation des ménages en particulier et sur le plan socioéconomique général du Maroc.

- L’USFP, le PAM et l’UC ont exprimé leur souhait que les concertations actuelles qui piétinent entre le gouvernement et les partis politiques sur les prochaines élections puissent mettre en place un cadre juridique permettant l’instauration des fondements de l’Etat de droit et une mise en œuvre optimale de la Constitution de 2011. Dans une lettre adressée au chef du gouvernement, les trois partis de l’opposition ont souligné que le retard enregistré quant au dépôt des projets de textes législatifs relatifs aux élections de la Chambre des représentants, prévues le 7 octobre, risque d'affecter la stabilité de la loi électorale et par là la crédibilité de ces échéances. 

*Al Massae. :

- Abdelhak El Khiyam, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires, a affirmé que le niveau de vigilance sécuritaire marocaine était toujours maintenu au maximum, mais les dernières menaces ont requis davantage de mesures préventives car il s’agissait de porter atteinte à la stabilité marocaine. Dans un entretien accordé au journal, El Khiyam a estimé que le Maroc va encore faire face à d’autres menaces terroristes tant que l’Algérie entretient un foyer de tension dans sa partie est, en l’occurrence Tindouf où les séparatistes séquestrent des citoyens marocains. 

- Le ministère de la Santé a organisé mardi une caravane médicale pluridisciplinaire au profit des habitants du Douar Lakdamra (province d'El Jadida). Cette caravane médicale, organisée sur instructions du ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, s’inscrit dans le cadre du suivi de l’état de santé physique et psychique des habitants de ce douar, suite à l'incident dramatique qui a coûté la vie à 10 habitants de cette localité. L'objectif de cette caravane est de faire bénéficier les habitants de ce douar des services de santé préventifs et de consultations médicales spécialisées en pédiatrie et en psychologie. 

*Assabah:

- Mohamed Sajid, secrétaire général de l’UC, a affirmé que son parti créera la surprise aux législatives du 7 octobre prochain. Il a déclaré que son parti, comme c’est le cas pour tous les autres partis, a le droit d’avoir l’ambition d’arriver parmi les premiers. Sajid a en outre mis en garde contre le "relâchement" des partis de l’opposition face à la coalition gouvernementale.

- La Direction générale des impôts (DGI) a recouvré en l’espace de 16 mois environ 311 milliards de centimes, suite à une rectification de la valeur des biens déclarés, qui a concerné des biens d’une valeur de 8,1 milliards de dirhams au titre de l’année dernière et de 3,4 milliards au titre des quatre premiers mois de 2016.

*Bayane Al Yaoum.:

- Les professionnels du secteur de la volaille prévoient la persistance de la hausse des prix de vente de poulet pendant les mois à venir, expliquant que la faible production européenne et le refus d’exporter exprimé par les producteurs européens ont rendu vaine l’annonce faite par le gouvernement en faveur de l’importation des poussins à partir de l’Europe. Les professionnels marocains ont affirmé qu’ils ne recevront les premières livraisons de poussins des producteurs espagnols, portugais et français qu’en septembre et octobre prochains. Cette situation a conduit à l’augmentation du prix du poulet à 13,5 DH le kilo, au moment où les prix au détail ont oscillé entre 19 et 22 DH le kilo au début de la semaine en cours.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La France et le Maroc ont un rôle particulier à jouer en Méditerranée pour être les moteurs d'un nouveau partenariat entre l’Europe et l’Afrique, a souligné, lundi à Rabat, le maire de la ville de Bordeaux et ancien Premier ministre français, Alain Juppé. Le Maroc, "sous la direction de SM le Roi Mohammed VI, montre la voie de la modernité arabe et musulmane en conciliant ouverture et progrès d’une part, et fidélité à sa culture et à ses valeurs d’autre part", a affirmé Juppé qui animait une conférence à l’université internationale de Rabat sur "la Méditerranée et les défis communs à relever ensemble".

*Al Mounaataf. :

- Le président du groupe du Parti populaire européen (PPE), Joseph Daul, a réitéré, lundi à Rabat, le soutien du parti au Maroc dans le domaine des droits de l'Homme et de l’intégrité territoriale du Royaume. Lors d’un entretien avec Ahmed Touizi et Rachid El Maniari, membres du bureau de la Chambre des Conseillers, le président du PPE a salué la stabilité du Royaume, soulignant que le Maroc est un partenaire stratégique distingué dans la région, indique un communiqué de la Chambre.

- La Commission mixte maroco-espagnole chargée de l’opération Marhaba 2016 a tenu, lundi à Séville (Sud de l’Espagne), une réunion consacrée à l’examen des préparatifs et des mesures qui seront prises pour garantir les meilleures conditions de succès à cette opération.

*Al Alam. : 

- Hamid Chabat, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, a affirmé dimanche que la promotion de la démocratie locale ne pourrait avoir lieu sans doter les élus de vraies compétences. Chabat, qui s’exprimait lors de la réunion constitutive de l’Instance nationale des conseillères communales istiqlaliennes, a indiqué que la participation massive des femmes aux élections est la meilleure voie pour réaliser la parité et renforcer leur position au sein des institutions élues et des cercles de prise de décision.

- Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle et les académies régionales d'éducation et de formation, en partenariat avec la Fondation américaine "Grove of Hope", organisent une caravane scientifique dirigée par une équipe de spécialistes internationaux en pédagogie de l'éducation, dans la perspective de préparer la 22-ème Conférence des parties à la Convention-cadre de l'Onu sur les changements climatiques (COP22), qui se tiendra en novembre prochain à Marrakech.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Accord entre la majorité et le gouvernement visant à instaurer une période transitoire pour faire passer l'âge légal de travail de 15 ans à 18 ans en l'espace de 5 ans. Le ministère de l'Emploi et des affaires sociales a trouvé cette issue pour éviter le blocage de la loi relative aux travailleurs domestiques. Le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, a indiqué au journal qu'une proposition mettant en place une période transitoire a été acceptée par le chef de gouvernement et tous les groupes de la majorité.

- Les résultats d'une étude réalisée par l'Organisation internationale pour la réforme pénale font ressortir que les pensionnaires des prisons au Maroc se disent disposés à rendre des services à la société au lieu de rester derrière les barreaux. L'étude a souligné que 96 pc des détenus acceptent l'idée de peines alternatives.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le secrétaire général du PI, Hamid Chabat, a indiqué dans un entretien au journal que son parti n'entrera pas dans des confrontations avec les autres partis politiques avant les élections, parce qu'il souhaite préserver sa force de négociation après les élections législatives prévues le 7 octobre prochain. Il a indiqué que son alliance avec le PAM ou le PJD dépendrait des négociations de l'après 7 octobre, notant que les résultats des urnes sont les seuls qui puissent définir les alliances.

- Le Maroc, convaincu de l’inéluctabilité du destin commun des pays de la région méditerranéenne et du rôle stratégique du Dialogue 5+5, "milite pour la consolidation des acquis réalisés dans ce cadre sur les plans politique et économique, mais aussi social et culturel", a souligné le directeur de la diplomatie publique et des acteurs non étatiques au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Karim Medrek. Le Royaume, qui assure actuellement la coprésidence du Dialogue 5+5 aux côtés de la France, "a donné le ton" lors de la réunion ministérielle de ce dialogue tenue les 6 et 7 octobre 2015 à Tanger, a-t-il ajouté lors du Forum IMedthink organisé les 23 et 24 mai à Barcelone.

*Akhir Saâ.:

- Le représentant de l'Organisation mondiale pour la paix pour la région MENA et Océan Pacifique, Christopher Giovanni, a appelé, lundi à Skhirate, à lutter contre le fanatisme religieux et ethnique et préserver la paix et la stabilité. Lors d'une conférence de presse, Giovanni a salué les efforts déployés par le Maroc pour lutter contre le terrorisme, louant l'efficacité des services de sécurité pour traiter ce genre de dossiers.

- Le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari, a signé, lundi à Tanger, quatre conventions de coopération et de partenariat d'un montant global de 100 millions de dirhams, avec notamment l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres et le ministère de la Santé. Cette initiative intervient dans le cadre de la mise en œuvre de la régionalisation avancée visant à consolider la démocratie locale et lever les défis du développement économique et social du pays.

*Rissalate Al Oumma.:

- L'inflexion donnée à la politique étrangère du Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, conforte la dynamique endogène du Royaume, tout en veillant à optimiser son positionnement géographique singulier, a souligné, lundi à Lisbonne, Youssef Amrani, chargé de mission au Cabinet Royal. Intervenant dans le cadre de la 5 ème édition de la rencontre "Triangle stratégique : Europe, Amérique Latine, Afrique" ouverte sous la présidence effective du Président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa, Amrani a noté que la dimension atlantique du Maroc est appelée à devenir son horizon géopolitique pour le 21ème siècle et à constituer un des axes majeurs de sa politique étrangère, dans la mesure où elle permettra à notre pays d’affirmer son ancrage africain et de conforter sa vocation de pont connecté aux quatre coins de l'Atlantique.

- Le recul de la production des céréales que le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime a estimé à 70 pc a amené le gouvernement à envisager l'importation d'environ 133.000 tonnes de blé tendre, selon l'Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses, notant que le blé importé est destiné à la fabrication de la farine subventionnée.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara