Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Vendredi 20 Mai à 10:13

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 20 mai 2016 :



*Le Matin:

- SAR la Princesse Lalla Salma, Présidente de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers, a présidé jeudi à Rabat au centre Sheikha Fatma à l'Institut National d'Oncologie, la cérémonie de signature du protocole d'accord pour l'accès aux médicaments innovants pour les patients à revenu modeste entre la Fondation Lalla Salma et les laboratoires Roche Maroc. "Initié en 2009, le programme d'accès a permis aux patients démunis de bénéficier de thérapies contre le cancer qui répondent aux standards et protocoles internationaux. Ce programme a permis à plus de 1500 patients par an de bénéficier des thérapies innovantes de Roche", indique un communiqué de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers. Le renouvellement du protocole d'accord a été signé par Mme Latifa El Abida, secrétaire générale de la Fondation Lalla Salma et le Dr Peter Hug, directeur de Roche pour la région Europe de l'Est, Moyen-Orient et Afrique, Dr Bart Vanhauwere, directeur général Maroc et Afrique du Nord ainsi que Mme Sanaa Sayagh, directeur pharmaceutique et pharmacien responsable Maroc.

- Le ministre de l’Équipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah a affirmé que la mise en œuvre de la transformation de l’Office national des chemins de fer (ONCF) en société anonyme "doit prendre du temps puisque nous attendons l’achèvement du contrat programme actuel et la définition d’un nouveau cadre contractuel". Dans un entretien accordé au journal, Rabbah pense que l’ONCF "devra être transformé en holding avec des filiales spécialisées dans la logistique, dans le transport de passagers, le management des gares ferroviaires et les services et la formation". Il estime par ailleurs qu’"il est temps aujourd’hui que l’État, à travers les différents ministères, joue uniquement son rôle régalien".

*Aujourd’hui le Maroc:

- Les syndicats brandissent la menace de vote sanction. Une réunion a eu lieu jeudi à Casablanca au siège de la CDT pour dénoncer le rejet par le gouvernement des revendications syndicales. Un plan d’action qui doit courir jusqu’au mois d’octobre prochain avec des marches, des sit-in et des grèves générales et sectorielles. Les syndicalistes promettent des actions inédites, notamment pendant ramadan. - Le gouvernement vient de transmettre au Secrétariat général du gouvernement un projet de décret relatif aux délais de paiement et aux intérêts moratoires en matière des commandes publiques. Selon le premier article du décret signé par le ministre de l’Economie et des finances, les commandes publiques au profit de l’Etat, des régions, des préfectures, des provinces, des communes et des établissements publics doivent être ordonnancées et payées dans un délai n’excédant par les soixante jours. Le décret prévoit des intérêts moratoires en cas de défaut d’ordonnancement ou de paiement.

*Al Bayane:

- Le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a souligné mercredi que le Maroc s’est engagé de manière effective, sous la conduite clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, dans l’exécution des dispositions de la régionalisation avancée et la mise en œuvre de ses objectifs de développement. S’exprimant lors d’une cérémonie de signature de la convention-cadre sur le programme de mise à niveau des collectivités territoriales rurales de la région de Béni Mellal-Khénifra, Benabdellah a relevé que le nouveau modèle de la régionalisation avancée constitue désormais un des piliers de la réalisation du développement global et durable.

- Le Maroc a réitéré, mercredi à Johannesburg, sa détermination à élargir sa coopération avec les pays du continent africain dans le domaine vital de l’eau, en mettant à profit son vaste savoir-faire dans la gestion et le développement des ressources hydriques. Le Maroc a initié, dans le cadre de la coopération sud-sud, des partenariats avec les pays africains amis pour partager son expertise et son savoir-faire, a dit la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afailal, qui s’exprimait à l’ouverture d’un symposium tenu en marge de la 84ème réunion annuelle de la Commission internationale des grands barrages (CIGB).

* L’Economiste:

- Le directeur général de l’Administration des douanes et impôts indirects, Zouhair Chorfi, a affirmé que le partenariat avec la Direction des impôts « englobe aussi des opérations de contrôle conjoint et de recouvrement », soulignant que l’Administration a ciblé les importateurs domiciliés dans des fiduciaires, qui se livrent de manière épisodique à des opérations de commerce extérieur sans pour autant que cela se traduise par une déclaration auprès de la Direction générale des impôts. Dans un entretien accordé au journal, Chorfi a souligné que « les recoupements de données ont permis d’effectuer d’importants redressements ».

- Rentré officiellement en vigueur en janvier dernier, le guichet unique de l’Agence nationale des ports (ANP) a traité à ce jour les transactions de plus de 18.000 clients. Il s’agit de 17.325 importateurs/exportateurs et 21.232 usagers. Selon les responsables de Portnet, le délai moyen de domiciliation aurait atteint 2h37min et le dépôt anticipé du manifeste 35h. Le délai moyen entre le déchargement des conteneurs et la déclaration unique des marchandises serait de 60 heures.

* L’Opinion:

- L'étude sur la faisabilité technique et économique du projet d'interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal sera lancée durant ce mois de mai, a annoncé, mercredi à Rabat, le secrétaire d'Etat portugais chargé de l’Énergie, Jorge Seguro Sanches, qui conduit une délégation de chefs d'entreprises portugaises en visite dans le Royaume. "Nous allons lancer l’étude de faisabilité (de l’interconnexion électrique entre les deux pays) pendant ce mois", a déclaré à la presse Seguro Sanches, à l’issue d’une réunion avec le ministre de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara. 

- L'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), de par sa philosophie, son approche, sa gouvernance et ses acquis, s'érige désormais en l'un des leviers fondamentaux du modèle de développement, dans ses volets de solidarité et d'intégration, dont le Maroc continue d'instaurer les bases à pas sûrs, a assuré, mercredi à Rabat, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka. S'exprimant lors d'un atelier international organisé par le ministère de l'Intérieur, Baraka a relevé que l'INDH a adopté une nouvelle approche en matière de mise en œuvre des politiques sociales.

*Libération:

- Les participants à un atelier dans le cadre de "Smart City Africa Casablanca" ont plaidé, mercredi à Casablanca, pour une implication accrue et efficace de la société civile dans l’élaboration des politiques publiques environnementales. Lors de cette rencontre, animée par des experts en "Smart cities" et des conseillers en environnent, ils ont souligné l’importance d’impliquer les populations dans les politiques publique mais également dans le développement des villes afin de développer une réflexion commune intégrant toutes les parties prenantes.

- La 4ème édition du Forum international des très petites entreprises (FITPE) « vise à recentrer le débat sur les différents types de financement et les mécanismes susceptibles de redonner une confiance mutuelle nécessaire au monde des affaires, et à ouvrir de nouvelles perspectives aux TPE et auto-entrepreneurs », tels ont été les maîtres-mots des responsables de l’organisation de ce Forum, qui se tiendra le 28 mai à Casablanca. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre du renforcement de la relation de confiance entre acteurs financiers et TPE.

*Assabah. :

- La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social Bassima Hakkaoui a fustigé les ONG internationales, les accusant de publier des rapports erronés et ne reflétant pas la réalité de la situation sociale marocaine, qui connaît une amélioration manifeste grâce à l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) lancée par SM le Roi Mohammed VI. S’exprimant lors d’une rencontre mercredi à Rabat, Hakkaoui a expliqué que certains indices révélés dans plusieurs rapports internationaux sont inintelligibles car classant le Maroc dans des rangs inadmissibles par les Marocains.

- Le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Khalid Barjaoui, a dévoilé une feuille de route garantissant le déroulement des examens du baccalauréat dans de bonnes conditions et loin de tout soupçon. Il a affirmé que le ministère de tutelle s’est résolu à déterminer les critères de sélection des correcteurs, mettre en place les procédures de correction et de contrôle de cette opération et vérifier les erreurs qui pourraient entacher ce processus.

*Al Massae. :

- Azzeddine Ach, secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs du pétrole, gaz et produits assimilés, a affirmé que ce syndicat envisage d’observer une grève vendredi, qui risque de paralyser l’activité dans plusieurs stations-services. Il a expliqué dans une déclaration au journal que cette décision a été prise en réaction aux mesures prises par certaines sociétés contre le personnel.

- Le parti de l’Istiqlal passe à la vitesse maximale pour achever l’élaboration de son programme électoral qu’il va mettre en avant lors des élections législatives du 7 octobre prochain. Selon des sources istiqlaliennes, le comité exécutif du parti a programmé des réunions extraordinaires pour les conseils provinciaux durant les jours qui viennent afin d’examiner les conceptions préliminaires relatives à ce programme.

*Al Mounaataf. :

- Le ministre délégué aux Affaires Etrangères, Nasser Bourita, a convoqué mercredi l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, Dwight Bush, suite à la réaction du porte-parole du Département d’Etat rejetant en bloc les affirmations du gouvernement marocain au sujet du contenu mensonger du rapport sur les droits de l’Homme au Maroc. Lors de cet entretien, auquel a pris part Mohamed Yassine Mansouri, directeur général des études et de la documentation, il a été exposé à l’ambassadeur américain trois cas confirmant « la manipulation avérée et les erreurs factuelles flagrantes qui entachent le rapport du Département d’Etat », indique une Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

- Le Secrétariat général du FFD a appelé au respect de l'agenda électoral et à l'accélération de l'adoption des lois électorales dans les délais impartis selon les concertations politiques menées par le chef du gouvernement. Selon le parti, le texte de loi portant sur la parité dénote d'"une grande régression" en ce qui concerne les acquis de la femme marocaine.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le ministre de la Culture Mohamed Amine Sbihi a affirmé mercredi que son département veille à protéger le patrimoine culturel juif ainsi que toutes les formes de culture au Maroc. lors d’une rencontre à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, Sbihi a souligné l’importance de la culture juive dans l’enrichissement du système culturel au Maroc, notant qu’elle constitue une plus-value et témoigne des valeurs de tolérance et de fraternité entre les Marocains.

- Le staff des avocats de la Samir a soutenu, lors de la dernière audience du mercredi au tribunal de commerce de Casablanca, la solution du redressement judiciaire de la raffinerie de Mohammedia. La recommandation du redressement reste d’abord appuyée par la dernière décision annoncée par Al Amoudi qui s’engage à injecter des fonds propres de l’ordre de 670 millions de dollars.

*Al Alam. :

- Les participants à une cérémonie organisée jeudi soir par Naqabat Al-Ashraf en Egypte, en hommage à l'ambassadeur du Maroc en Egypte et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue arabe, Mohamed Saad Alami, à l'occasion de la fin de sa mission au Caire, ont été unanimes à souligner l'excellence des relations maroco-égyptiennes et les liens séculaires entre les deux pays. Lors de cette cérémonie, le président de Naqabat Al-Ashraf et premier vice-président du parlement égyptien, Mahmoud Charif, a indiqué que le Maroc est la porte ouest d'entrée au monde arabe et musulman et en Afrique et constitue une passerelle entre le monde arabe et l'Europe, notant que l'Egypte, située au cœur du monde arabe, compte sur le soutien du Royaume eu égard aux liens solides unissant les peuples marocain et égyptien.

- L’Association marocaine des exportateurs a annoncé avoir signé une convention de partenariat avec la RAM qui lui permettra de bénéficier d’une réduction importante au niveau des prix du transport. Cette baisse pourrait atteindre jusqu’à 40 PC en fonction de la destination, a précisé l’Association dans un communiqué.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Les centrales syndicales (UMT, CDT, FDT et UGTM) ont annoncé jeudi l'échec du dialogue social, affichant leur détermination à entamer une escalade. Les centrales syndicales ont élaboré un nouveau programme d'action qui sera annoncé lundi prochain et qui prévoit une grève générale et une marche nationale. Le vice-secrétaire général de la CDT, Abdelkader Zair, a indiqué au journal que les syndicats sont arrivés à la conclusion que le gouvernement n'est pas sérieux, notamment après son retard à répondre aux revendications mentionnées dans le mémorandum des syndicats.

- L'évènement "Rabat, capitale de la jeunesse 2016" est une reconnaissance régionale de l’expérience marocaine dans le domaine de la jeunesse, considérée comme un élément de développement actuel et futur aux niveaux politique, économique et social, a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de la Jeunesse et des sports, Lahcen Sekkouri. Intervenant lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cette manifestation, le ministre a souligné que l’organisation au Maroc de cet évènement permettra de conforter la place du Royaume aux niveaux régional et international.

*Rissalate Al Oumma.:

- Les décisions qui seront prises lors de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP22), prévue en novembre prochain à Marrakech, doivent permettre une opérationnalisation rapide de l’Accord de Paris, a affirmé la ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haité. "Il faudrait venir à Marrakech avec des initiatives et des actions concrètes", a insisté la ministre lors d’une audition mercredi par la commission des Affaires étrangères du Sénat français, notant que la COP22 sera celle de l’action.

- Au total, 174 autocars ont été interceptés par les contrôleurs des transports et de la circulation routière relevant des différentes Directions régionales de l'Equipement, du transport et de la logistique, et 144 infractions aux lois en vigueur ont été enregistrées, a indiqué un communiqué du ministère, notant que les sanctions et mesures nécessaires ont été prises à l’encontre des contrevenant. Les infractions enregistrées concernent le non-respect de la vitesse autorisée, le surnombre de voyageurs, le non fonctionnement du chronotachygraphe, l’usure des pneus, le défaut de présentation des documents de transport, de l’attestation d’assurance, de la carte du conducteur professionnel, de la carte grise et du permis de conduire, relève la même source.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La Commission spéciale d'accréditation des observateurs des élections annonce l’ouverture de dépôt des candidatures pour l’accréditation des observateurs nationaux et internationaux en vue d’effectuer des missions d’observation indépendante et neutre des élections législatives du 7 octobre 2016. En vertu de l’article 2 de la loi 30.11 fixant les conditions et les modalités de l’observation indépendante et neutre des élections, les organismes éligibles pour l’accréditation sont : Les Institutions nationales habilitées en vertu de la loi à accomplir les missions de l’observation électorale, les associations actives de la société civile reconnues pour leur sérieux dans leur action en matière des droits de l’Homme et de la diffusion des valeurs de la citoyenneté et de la démocratie, légalement constituées et fonctionnant conformément à leurs statuts et les organisations non-gouvernementales internationales, intéressées par le domaine de l’observation des élections, légalement constituées conformément à leurs législations nationales, reconnues par leur indépendance et leur objectivité, a indiqué mercredi un communiqué du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH). - La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a décidé de suspendre provisoirement deux agents de police, de grades officier et inspecteur, relevant de la préfecture de police de Marrakech, pour abus et transgressions professionnels qui portent atteinte à l’image de fonctionnaire de la sûreté nationale. Cette décision intervient suite à une enquête administrative menée par les services sécuritaires compétents, après la publication sur un site d’information de photos des deux agents de police faisant usage personnel de la voiture de service mise à leur disposition, a indiqué un communiqué de la DGSN.

*Akhir Saâ.:

- La présidence de la Chambre des conseillers a reçu une lettre de la part du gouvernement qui demande de trouver une issue au blocage des projets de lois relatifs à la réforme des retraites. Selon des informations parvenues au journal, l'Exécutif a attiré l'attention de la présidence de la deuxième Chambre sur les difficultés et les obstacles qui ont marqué la présentation de ces textes.

- L'heure actuelle du Maroc (GMT+1) sera suspendue à partir du 05 juin et ce jusqu’au 10 juillet 2016, a annoncé lundi le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration dans un communiqué. L'heure sera ainsi retardée de 60 minutes le dimanche 05 juin 2016 à partir de 03H00, précise le communiqué, ajoutant que le retour à l'heure GMT+1 sera effectué le dimanche 10 juillet 2016 à 2H00 du matin.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Un rapport de la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants a estimé que le soutien public destiné aux associations "est une rente financière puisqu'il n'est pas encadré par des projets et programmes concrets élaborés dans le cadre de partenariats permettant de mesurer l'impact sur le citoyen".

- La région Casablanca-Settat a enregistré 590 cas de violence à l'égard des femmes et des enfants en 2015, sur un total de 5.187 cas recensés au niveau national, selon les résultats du rapport annuel du Centre des droits des femmes.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus