Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Jeudi 19 Mai à 09:52

Revue de presse quotidienne



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 19 mai 2016.:



*Le Matin:

- Onze ans après son lancement, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) n’en finit pas de montrer sa pertinence en tant que chantier social cohérent et efficace. En effet, plus de 42.000 projets ont été réalisés dans le cadre de cette initiative bénéficiant à 10 millions de personnes, grâce à un investissement global de 37,4 milliards de dirhams. L’INDH a apporté dans ce cadre près de 24 milliards de dirhams. Des réalisations qui lui ont permis d’occuper la troisième place au niveau international parmi 135 programmes de développement social à travers le monde.

- L’Association des radios et télévisions indépendantes (ARTI), regroupant toutes les radios privées marocaines, célèbre les 10 ans de la radio libre marocaine. Une cérémonie a été organisée à cette occasion à Casablanca mardi dernier. Prenant part à cet événement, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, s’est félicité de ce qu’il a qualifié d’"histoire de réussite". El Khalfi a encouragé l’utilisation des dialectes marocains dans les médias, sauf en ce qui concerne "les séries étrangères". 

*Aujourd’hui le Maroc:

- Cliniques et médecins privés : l’affichage des tarifs bientôt obligatoire. Le ministère de la Santé annonce un travail pédagogique avec les praticiens pour respecter la loi concernant l’affichage des tarifs. La loi en vigueur depuis une année oblige les cabinets et les cliniques à afficher leurs tarifs dans les réceptions ainsi que dans les salles d’attente. Une amende pouvant aller jusqu’à 10.000 DH en cas de non-respect de cette obligation.

- Le Maroc et la Tchéquie sont appelés, en tant que puissances régionales émergentes, à investir tous leurs potentiels en vue d'établir un partenariat exemplaire et solide gagnant-gagnant, a souligné, mardi à Prague, le président de la Chambre des conseillers Hakim Benchemmach. Il existe des perspectives prometteuses qui se consolident particulièrement après la récente visite de SM le Roi Mohammed VI en République tchèque, qui a été l'occasion de souligner que le Royaume est déterminé à diversifier ses partenariats stratégiques avec les puissances régionales et internationales, a-t-il indiqué lors de ses entretiens avec le président du Sénat tchèque, Milan Stech.

*Al Bayane:

- Le Bureau politique du PPS, qui a tenu sa réunion lundi dernier, a souligné dans un communiqué que la poursuite de la mise en œuvre par le Maroc de l’option démocratique et l’application des réformes dans la cadre de la stabilité politique constituent "la réponse idoine" à toute tentative de porter atteinte à la sécurité du Royaume. S’agissant du projet de loi sur les travailleurs domestiques, le Bureau a désapprouvé des "surenchères politiciennes", rappelant que le PPS "défendait et continue de le faire avec force, sur tous les fronts et avec tous les moyens possibles, la nécessité de fixer l’âge d’emploi à 18 ans".

- Le taux du mariage des mineures au Maroc a enregistré une baisse au cours des dernières années, a indiqué mardi le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid. Le nombre de cas de mariage des mineures a diminué en passant de 39.031 cas en 2011 à 33.489 mariages en 2014, a-t-il souligné devant les conseillers parlementaires.

*L’Economiste:

- Alcoa prend position sur la plateforme Maroc. Parmi les majors mondiaux des fixations automobiles et aéronautiques via sa division Alcoa Fastening Systems & Rings, le groupe américain s’est fait livrer, mercredi, une nouvelle unité industrielle sur le site de MidParc, la zone franche spécialisée de Nouaceur. La structure s’étend sur une superficie couverte de 6.300 m2, avec un objectif d’emplois de 200 salariés. L’investissement est estimé à 10 millions de dollars, dont 4,5 millions en équipement de production.

- La reprise se confirme. Hors céréaliculture, plusieurs secteurs productifs affichent une orientation positive sur les quatre premiers mois. C’est le cas des services, de l’industrie, de la pêche et même du tourisme. Ce dernier secteur vient, en effet, d’enregistrer un retournement de tendance à fin avril 2016. Avec à la clé une hausse de 6,2 pc des recettes. Des perspectives favorables sont aussi offertes au secteur manufacturier.

*L’Opinion:

- L’activité économique nationale hors agriculture poursuit son orientation positive en 2016, traduisant une configuration sectorielle globalement favorable, quoique contrastée. C’est ce que vient d’affirmer la Direction des études et de la prévision financière (DEPF) dans sa note de conjoncture, datée de ce mois de mai. Au niveau du secteur primaire, la production céréalière prévisionnelle est estimée à 33,5 millions de quintaux, en baisse de 70 pc par rapport à la campagne exceptionnelle de l’année précédente, ajoute la DEPF. 

- Le taux de couverture électrique en milieu rural a atteint actuellement 99,13 pc, a affirmé, mardi, le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara. Quelque 355 douars sont en cours d'électrification dans le cadre de contrats, 38 autres le seront après la signature des contrats nécessaires et 113 autres douars inscrits dans le cadre d’appels d’offres de prix sont en phase d’étude technique et financière, a indiqué le ministre à la Chambre des conseillers.

*Libération:

- "Scandaleux", "artificiel" et "mensonger". C’est ainsi que le ministère de l’Intérieur a jugé le dernier rapport américain sur les droits de l’Homme. Un communiqué publié mardi a indiqué à ce propos que "le contenu du rapport du Département d’Etat est passé de l’approximation de l’information à son invention pure et simple, de l’appréciation erronée au mensonge caractérisé".

- Le bureau politique de l’USFP, qui a tenu sa réunion hebdomadaire au début de cette semaine, a appelé au rejet du projet de loi relatif aux travailleurs domestiques, notant que ce texte viole les droits des enfants et va à l’encontre des engagements internationaux du Maroc, des dispositions de la convention des droits de l’enfant ainsi que des dispositions de la Constitution de 2011. Il a aussi exprimé sa profonde préoccupation quant au retard constaté au niveau de l’approbation des textes de loi et des préparatifs concernant les élections législatives prochaines. L’USFP a également appelé à la nécessité de changer le fonctionnement des bureaux de vote et à ne pas détruire immédiatement les bulletins de vote. Sur le Sahara, il a exprimé sa détermination à poursuivre la mobilisation à tous les échelons et niveaux pour faire face aux plans visant à perpétuer ce conflit artificiel.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le ministère de l'Intérieur n'a pas hésité à réagir vivement au dernier rapport du Département d'Etat américain sur les droits de l'Homme au Maroc. Le ministère a jugé "scandaleux", "artificiel" et "mensonger" ledit rapport, soulignant que son contenu "est passé de l’approximation de l’information à son invention pure et simple, de l’appréciation erronée au mensonge caractérisé". Le Maroc est prêt à aller jusqu’au bout pour contester, y compris devant les instances américaines appropriées, ces données et passer en revue chaque cas évoqué dans le rapport.

- Les exportations d'artisanat ont réalisé au premier trimestre 2016 un taux de croissance d’environ 12 pc par rapport à une année auparavant, confirmant la tendance positive marquée lors des deux premiers mois, a indiqué mardi le ministère de l’Artisanat et de l'économie sociale et solidaire. Pour sa part, le chiffre d’affaires réalisé a atteint 120,4 millions de dirhams, précise le ministère dans un communiqué, expliquant cette performance par "la reprise marquée par de nombreux produits qui ont enregistré un déclin un an auparavant".

*Rissalate Al Oumma.:

- Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais, a salué le bilan très positif de l’INDH au cours de la première décennie 2005/2015, à travers la réalisation de plus de 42.000 projets au profit de 10 millions de bénéficiaires, avec un investissement global de près de 37,4 milliards de dh, dont 24 milliards de dh pris en charge par l'INDH. Ces acquis ont permis à l’INDH d’occuper la 3ème place au niveau mondial sur les 135 programmes de développement social les plus importants, selon un rapport de la Banque mondiale publié en 2015, a-t-il dit à l’ouverture d'un atelier international organisé à l’occasion du 11ème anniversaire de l’INDH, faisant observer que la portée stratégique de cette initiative et ses importants acquis suscitent l’intérêt de tous les partenaires internationaux.

- Les services du ministère de l'Education nationale traiteront avec fermeté tout cas de triche à l'aide des nouvelles technologies lors des examens du baccalauréat cette année, a averti le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Khalid Barjaoui. Répondant à une question orale à la Chambre des représentants, Barjaoui a relevé que des conditions convenables ont été réunies, des mesures institutionnelles et juridiques prises et les moyens de contrôle renforcés via la mobilisation d'outils technologiques aux fins d'assurer le bon déroulement des examens du baccalauréat de cette année.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a souligné que la construction anarchique de logements va perdurer tant que l’on ne mettra pas fin à certaines pratiques constatées à plusieurs niveaux. "Tout le monde doit assumer ses responsabilités pour mettre un terme à ces pratiques notamment à travers le contrôle", a ajouté le ministre, qui répondait à une question sur les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le phénomène de la construction anarchique.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Maroc a importé pour 4,7 milliards de dirhams (MMDH) de voitures individuelles neuves au cours des quatre premiers mois de 2016, enregistrant une hausse de 56 pc par rapport à la même période de l'année passée. Les importations de pièces de rechange des véhicules ont également enregistré une hausse de 25 pc, pour se chiffrer à 1,8 MMDH. Durant la même période, le Maroc a exporté pour 10,5 MMDH de voitures neuves (+24 pc).

*Akhir Saâ.:

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, ne s'est pas exprimé, lors de son intervention à l'occasion de la commémoration du 10ème anniversaire de la libéralisation du secteur audiovisuel au Maroc, sur la cause du retard de l'octroi des autorisations aux chaînes télévisées privées. Il a affirmé que le gouvernement se penche sur ce projet pour le concrétiser dans les plus brefs délais.

- La situation d'approvisionnement des marchés des différentes régions du Royaume se caractérise cette année par une "abondance" de l’offre des produits à forte consommation durant le mois sacré de Ramadan, a assuré, mardi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais. "L’offre en produits fortement consommés durant le mois sacré de Ramadan répondra aux besoins de consommation des ménages", a indiqué Drais, qui présidait une réunion consacrée au suivi des prix et de l'état d'approvisionnement des marché durant le mois du Ramadan.

*Al Massae. :

- Selon une source informée, la séance publique qui devait être consacrée à la discussion de l’exposé de Driss Jettou, premier président de la Cour des comptes, sur les travaux des juridictions financières au titre de 2014, a été reportée à la demande du gouvernement, qui a expliqué ne pas avoir eu le temps suffisant pour se préparer au débat.

- Tajeddine El Houssaini, professeur à la Faculté de droit de Rabat, a déclaré que le rapport américain sur les droits de l’Homme au Maroc présente des informations sur des cas isolés comme s’ils concernent tout le territoire marocain. L'expert a souligné que ce rapport a passé sous silence les résultats du dialogue national sur la réforme du système judiciaire marocain ainsi que le rôle joué par le Conseil national des droits de l’Homme, notamment à travers ses sections à Dakhla et à Laâyoune. 

*Bayane Al Yaoum. :

- Les différents vaccins obligatoires pour effectuer le pèlerinage et la Omra sont actuellement disponibles, a indiqué mardi le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. S’exprimant à la Chambre des conseillers, Louardi a démenti qu'il y ait une rupture de stock de vaccins consacrés aux personnes désirant accomplir l’Omra, particulièrement le vaccin contre la méningite, qui est recommandé par les autorités d'Arabie Saoudite pour les pèlerins.

- Le secrétaire général du PPS Mohamed Nabil Benabdellah a déclaré que le projet de loi sur les travailleurs domestiques n’a pas été conçu seulement pour fixer l'âge minimal de travail à 16 ans, mais ila apporté plusieurs acquis visant la protection sociale et juridique des travailleurs domestiques quel que soit leur âge. Il a expliqué que ce texte fixe la durée hebdomadaire de travail à 48 heures au maximum, prévoit un repos hebdomadaire et un congé annuel et interdit d'employer des personnes âgés de 16 à 18 ans dans des travaux dangereux. Benabdellah, qui s’exprimait devant l’université populaire de la Fondation Fqih Titouani, mardi à Salé, a démenti les propos relayés sur un éventuel retrait de ce texte.

*Assabah. :

- Ilyas El Omari, secrétaire général du PAM et président de la région Tanger-Tétouan-El Hoceima, a exprimé son souhait de voir interdit par une loi le cumul des fonctions de chef de parti et de chef de gouvernement. Il a par ailleurs réfuté les allégations selon lesquelles son parti serait une passerelle pour les opportunistes et les personnes voulant accéder aux postes de responsabilité sans avoir les compétences requises. Il s’est dit d’autre part prêt à collaborer avec ses plus rudes adversaires "pourvu qu’ils aient les conditions de mérite".

- Abdelhak El Arabi, directeur général par intérim du PJD, a affirmé, lors d’une rencontre avec les élus PJD de la région de l’Orient, que le parti ne cherche pas à établir sa domination sur la scène politique. Saad Dine El Otmani, président du conseil national du PJD, a indiqué pour sa part qu'il serait prématuré de parler de l'identité du futur chef du gouvernement, précisant que les alliances de son parti seront établies en fonction des résultats des urnes.

*Al Alam. :

- Examen du projet de loi sur l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination : le député istiqlalien Adil Tchikito exprime sa crainte de voir cette Autorité se transformer en "tribunal", accusant le gouvernement d’avoir fait peu de cas des recommandations des institutions constitutionnelles relatives à ce sujet, et au premier chef celles émises par le Conseil national des droits de l’Homme et du Conseil économique, social et environnemental.

- Le taux de criminalité en baisse de 4%. Au Grand Casablanca, le taux de criminalité a reculé, entre avril 2015 et avril 2016, de 4%, soit 3.567 affaires de moins par rapport à l’année précédente. Ces chiffres ont été révélés, lundi, par les services de la préfecture de police de Casablanca lors de la célébration du 60ème anniversaire de la création de la Sûreté nationale. Les crimes violents ont également connu une baisse de 7%, soit 1.500 affaires de moins par rapport à l’année précédente.

*Al Mounaataf. :

- Les centrales syndicales se réunissent aujourd’hui à Casablanca pour concerter une réponse au gouvernement après le rejet de leurs revendications. Selon une source de l’UMT, les syndicats n’ont pas encore reçu une réponse officielle écrite du gouvernement concernant les revendications mentionnées dans leur mémorandum commun. - Le Maroc peut jouer un rôle central dans le développement durable en Afrique, a souligné Norine Kennedy, vice-présidente aux affaires environnementales au Conseil des États-Unis pour les affaires internationales. "Nous considérons le Maroc comme un leader en Afrique du nord et sur le continent africain et estimons que le Royaume peut jouer un rôle central pour l’Afrique en matière de développement durable", a déclaré à la MAP Mme Kennedy, en marge de la conférence de Bonn sur le changement climatique. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus