Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 7 Mars à 09:29

Revue de presse quotidienne marocaine du vendredi 7 mars



Rabat - Voici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce vendredi 7 mars:



*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

- Les transporteurs de marchandises indexent leurs tarifs sur le prix du gasoil. La Fédération du transport de la CGEM (FT-CGEM) appliquera la fameuse formule d'indexation des tarifs contractuels de transport routier selon les variations du prix du gasoil. Elle concrétise donc la menace qu'elle brandissait depuis que le gouvernement a décidé d'indexer les prix des carburants sur les cours mondiaux du baril. Concrètement, la révision à la hausse ou à la baisse des tarifs contractuels aura lieu chaque fois que le coefficient d'indexation varie de 2pc ou plus par rapport au dernier réajustement des tarifs et interviendra à la fin du mois qui suit l'enregistrement de cette variation.

- La BID prête à financer les investissements marocains en Afrique. Le président de la Banque islamique de développement (BID) soutient la démarche du Maroc pour initier des projets d'investissements en Afrique. Le Royaume et la BID négocient actuellement un partenariat portant sur une enveloppe de 10 milliards de dollars.

*AL BAYANE:.

- Mémorandum du CNDH: la violence envers les femmes reconnue comme une violation des droits humains. Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) vient de présenter un mémorandum qui relate ses principales recommandations concernant le débat sur le projet de loi relatif à la lutte contre les violences faites aux femmes. Le constat confirme aujourd'hui l'émergence d'un consensus mondial qui reconnait la violence envers les femmes comme violation des droits de l'Homme, une discrimination pour motif de sexe et une atteinte à la liberté des femmes.

- Des rebondissements en vue dans l'affaire Wana-Karim Zaz: le parquet ordonne l'approfondissement de l'enquête. L'affaire risque de connaitre des rebondissements dans les jours à venir. Karim Zaz, ex DG de Wana, a été entendu mercredi par la Brigade nationale de la police judiciaire après son arrestation lundi soir avec 11 personnes impliquées dans une affaire de détournements de communications. Les présumés accusés ont été déférés mercredi matin devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance d'Ain Sbaâ. Après les avoir interrogés, le procureur a décidé de retourner leur dossier à la police judiciaire pour approfondir l'enquête.

*AUJOURD'HUI LE MAROC:.

- Visite royale en Guinée: mission accomplie. La visite royale, qui a eu lieu du 3 au 5 mars, concrétise l'approche entamée par le Maroc en vue de s'ouvrir au marché africain et ses composantes sociales, économiques, culturelles et cultuelles.

- Lutte contre la violence à l'égard des femmes: la recette de Driss El Yazami. Dans son mémorandum, le CNDH recommande de réprimer et de sanctionner les actes intentionnels de violences à l'égard des femmes perpétrés y compris par les conjoints. Il estime urgent d'amender les dispositions du Code de la famille pour interdire le mariage des mineurs de moins de 18 ans. L'une des mesures importantes est la création d'unités spécialisées au sein de la police judiciaire et des pôles spécialisés au sein de chaque parquet. Ils seront chargés d'enquêter sur les violences faites aux femmes et de poursuivre les auteurs présumés.

*L'ECONOMISTE:.

- Fraude aux télécoms, de quoi parle-t-on? Après une longue série d'interrogatoires, l'enquête préliminaire de la Brigade nationale de la police judiciaire a été bouclée le 05 mars. Soit un an et demi après avoir lancé les investigations sous la houlette du procureur général du Roi, Moulay Abdellah Alaoui Belghiti. Et pour cause, ce dossier judiciaire qui tourne autour d'un présumé détournement de trafic international des télécommunications avait l'air initialement d'une affaire portant atteinte à la sécurité de l'Etat. Une infraction aussi grave est assimilable par le Code pénal à un crime lourdement sanctionné. Ce qui explique l'intervention dès le début de la cour d'appel de Casablanca.

- Pourquoi le Maroc lâche ses agrumes ? Fini la campagne d'exportation qui s'étalait sur 9 mois. Celle-ci s'est raccourcie de trois mois. Et les deux tiers des expéditions se réalisent en deux mois, avec à la clé les petits fruits précoces pour l'essentiel. Du coup, le Maroc a perdu de grosses parts du marché de l'UE au profit du débouché russe, laissant ainsi la place à la concurrence qui parvient à placer d'importants volumes d'oranges.

*LIBERATION:.

- La leçon d'égalité et de non-discrimination de Driss El Yazami à Bassima Haqqaoui. "Le projet de loi sur la lutte contre la violence à l'encontre des femmes ne doit surtout pas faire l'objet de surenchères politiciennes. Une telle loi doit être au contraire au cœur d'un consensus et d'une mobilisation nationaux". 24 heures avant la célébration de la Journée internationale de la femme, Driss El Yazami, le président du Conseil national des droits de l'Homme, dit haut et fort ce que tous pensent bas. Pas question de sacrifier, une fois encore et une fois de plus, la lutte contre la violence faite aux femmes sur l'autel des querelles de chapelle.

- Les Syriens persona non grata dans les mosquées du Royaume. Ils seront désormais interdits de faire la manche dans les lieux de culte. Un communiqué des Habbous et des Affaires islamiques vient d'adresser des instructions dans ce sens à ses délégués. Ces derniers devront en informer les autorités locales dans l'objectif de lutter contre cette pratique qui perturbe, selon les termes du communiqué, les maisons de Dieu et ceux qui les fréquentent.

*L'OPINION:.

- SM le Roi à Libreville: un autre maillon de la chaine des relations maroco-gabonaises. La visite qu'effectue SM le Roi Mohammed VI au Gabon constitue la dernière étape d'une tournée africaine qui a mené le Souverain au Mali, en Côte d'Ivoire et en République de Guinée. Cette visite constitue un jalon supplémentaire et significatif dans l'évolution des relations prometteuses entre Rabat et Libreville.

- Démantèlement d'un nouveau réseau criminel. Le terrorisme mêlé à l'escroquerie financière et commerciale. La brigade nationale de la police judiciaire a procédé, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), au démantèlement d'un réseau criminel, composé de quatre personnes dont deux anciens détenus dans des affaires de terrorisme, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Selon la même source, ce réseau s'adonnait à l'escroquerie à l'endroit d'établissements financiers et commerciaux et de sociétés de communication, ainsi qu'à la création de sociétés écrans sur la base de faux documents.

*AL HARAKA:.

- SM le Roi et le président Alpha Condé pour "le déploiement rapide" d'une opération de maintien de la paix de l'ONU en Centrafrique. SM le Roi Mohammed VI et le président guinéen, M. Alpha Condé, ont lancé un appel pour le déploiement rapide' d'une opération de maintien de la paix des Nations unies en Centrafrique. Les deux dirigeants "ont lancé un appel pour le déploiement rapide d'une opération de maintien de la paix des Nations unies visant à accompagner la transition pour la restauration de la paix et de la sécurité dans ce pays frère", indique un communiqué conjoint publié mercredi à Conakry à l'issue de la visite officielle du Souverain en Guinée.

- Huffington Post: la tournée Royale en Afrique, porteuse de promesses pour un continent en plein essor. La tournée de SM le Roi Mohammed VI en Afrique est porteuse de promesses pour un continent qui veut croire en son potentiel, et se veut le couronnement d'une approche aboutie de coopération Sud-Sud qui s'appuie sur la force de projection du Royaume dans les domaines spirituel, économique, humanitaire et de maintien de la paix, écrit mardi le journal américain à grand tirage, le Huffington Post.

*AL MOUNAATAF:.

- La Guinée exprime son soutien à l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara. La Guinée a exprimé son soutien sans équivoque à l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara, la qualifiant d'"effort sérieux et crédible" pour parvenir à un règlement définitif de ce différend régional. Le président guinéen Alpha Condé "a exprimé le soutien de son pays à l'initiative marocaine visant à accorder une large autonomie à la région du Sahara, qui constitue un effort sérieux et crédible du Maroc pour parvenir à un règlement définitif du différend", indique le communiqué conjoint, publié mercredi à Conakry, à l'issue de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en République de Guinée.

- "Gabon Emergent", un plan stratégique prometteur qui pourrait bénéficier aux opérateurs marocains (CNCE). Le Gabon est un pays de l'Afrique centrale doté d'un plan stratégique, "Gabon Emergent", qui offre une multitude d'opportunités d'affaires dans divers domaines d'activités, dont le Maroc peut bénéficier et tirer profit, souligne le Conseil national du commerce extérieur. Dans un spécial préparé à l'occasion de la visite royale dans quatre pays africains (Mali, Côte d'Ivoire, Guinée Conakry et Gabon), le CNCE note que le Gabon ambitionne de diversifier son économie basée essentiellement sur l'activité pétrolière, sa première source de revenu avec près de 50 pc du PIB et plus de 80 pc des recettes d'exportation, la production du manganèse, dont il est le premier producteur au monde, et l'exploitation du bois (les forêts couvrent 85 pc du territoire du Gabon).


*ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

- SM le Roi donne une forte impulsion au secteur agricole dans le continent africain. SM le Roi et le chef de l'Etat gabonais président la signature d'un partenariat stratégique dans le domaine des engrais. Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président Ali Bongo Ondimba, ont présidé, jeudi au Palais présidentiel à Libreville, la cérémonie de signature du partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et la République gabonaise dans le domaine des engrais. Ce partenariat de portée stratégique a pour vocation de renforcer durablement la sécurité alimentaire du continent. Il traduit la forte volonté politique des deux chefs d'Etat et s'inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud, solidaire et agissante.

- Télécoms: le Maroc pourrait devenir un "leader" dans la région MENA (Banque mondiale). Le Maroc "pourrait devenir un leader dans la région du Moyen-Orient et l'Afrique du Nord" en matière de télécoms, selon un rapport de la Banque mondiale sur les réseaux haut débit dans la région MENA. Avec des réformes légales et réglementaires et des programmes d'investissement en infrastructures bien ciblés, le Maroc pourrait devenir un leader dans la région MENA, souligne le rapport présenté dans le cadre du Forum annuel arabe des régulateurs du secteur des télécoms qui se tient à Rabat du 4 au 6 mars.

*RISSALAT AL OUMMA:.

- Les députés pour le contrôle du parlement sur le CESE. Lors de la réunion de la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants, tenue mercredi, des députés de la majorité et de l'opposition ont souligné le nécessité de soumettre le Conseil économique, social et environnemental (CESE) au contrôle du parlement.

- Le CNDH appelle à l'abrogation des textes qui instaurent une discrimination entre les sexes. Dans un mémorandum présenté par son président Driss El Yazami, le Conseil national des droits de l'Homme a recommandé l'abrogation des textes qui instaurent une discrimination entre les sexes et la promotion de l'égalité dans tous les secteurs.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- Le CNDH recommande l'adoption du référentiel international relatif à la question de la violence à l'égard des femmes. Dans son mémorandum présenté jeudi, le Conseil national des droits de l'homme (CNDH) a recommandé l'adoption du référentiel international relatif à la question de la violence à l'égard des femmes, ainsi que la définition internationale de la violence basée sur le genre telle que consacrée au niveau international.

*AL ALAM:.

- Le secteur de la pêche côtière en grève. Les professionnels de la pêche côtière ont observé une grève de trois jours (du 27 février au 1er mars) en signe de protestation contre "la rente" pratiquée par le ministère de la Pêche maritime, qui a obligé les unités d'installer le VMS (vessel monitoring system) qui permet au ministère de localiser les lieux de pêche des navires.

- Les distributeurs du gaz menacent d'arrêter l'approvisionnement du marché. Selon Mohamed Benjelloun, président de l'Association nationale des distributeurs de bonbonnes de gaz, les professionnels ont beau attendu une réponse à leurs revendications, notamment l'organisation du secteur et la révision de leur marge de profits.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- Présidence de la Chambre des représentants: Rachid Talbi Alami a le feu vert. Le président du groupe PJD à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou, a indiqué que Abdelilah Benkirane a informé la direction du parti qu'il s'est mis d'accord avec Salaheddine Mezouar, président du RNI, sur le nom de Rachid Talbi Alami, comme candidat à la présidence de la Chambre des représentants.

- Peine de mort: deux propositions de loi sur la table de la Commission de la Justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants. Avant même leur discussion, un conflit s'est enclenché entre le groupe PJD qui défend une révision de la peine de mort, et les groupe de l'USFP et du PAM qui demandent une suppression de cette peine.

*AL KHABAR:.

- UMT, CDT et FDT: fin de l'ultimatum accordé à Benkirane. Les trois centrales syndicales (UMT, CDT et FDT) ont indiqué que l'ultimatum accordé au gouvernement a pris fin et qu'elles ne sont plus disposées à attendre, faisant savoir que tout retard dans le lancement d'un dialogue responsable pourrait avoir des conséquences néfastes.

- Peine de mort: Guerre juridique entre le PJD et l'USFP. Alors que le groupe PJD a présenté une proposition de loi visant à réviser la peine capitale, le groupe socialiste a, quant à lui, présenté une autre proposition visant à abolir cette sanction et à la commuter à la prison à perpétuité avec interdiction de demande de grâce.

*AL MASSAE:.

- Les déchets de Casablanca gérés par un matériel vétuste. Sita El Beida (France) et Averda (Liban), les deux nouvelles sociétés délégataires retenues pour se charger de la gestion des déchets à Casablanca, ne vont pas utiliser de nouveaux matériels avant six mois. Les deux délégataires comptent se contenter d'anciens matériels. Selon une source informée, ces sociétés ne vont pas rendre des comptes avant les six mois, cette période étant considérée comme transitoire.

- Les diplômés-chômeurs se remettent au soin de l'UE pour se protéger contre le gouvernement. Un groupe de diplômés-chômeurs appartenant à la Coordination des cadres supérieurs au chômage se sont réunis, mercredi à Rabat, avec un haut responsable de l'Union européenne, selon une source de la coordination. Ces diplômés ont remis une lettre à ce responsable dans laquelle ils appelaient à l'intervention en leur faveur afin d'exhorter le gouvernement à respecter leur droit aux manifestations pacifiques.

*ASSABAH:.

- La gestion financière de l'UC arrive aux tribunaux. Abdellah El Firdaous, membre du bureau politique de l'UC, a adressé à travers un huissier de justice une sommation au secrétaire général du parti du cheval, Mohamed Labied au sujet des allégations relayées sur les crédits affectés au parti. El Firdaous estime que les informations qui circulent sur un prétendu détournement de fonds destinés au parti est une affaire scabreuse qui compromet l'image du parti et risque d'entrainer des conséquences incommensurables.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Mannes financières accordées aux associations: Benkirane décide de mettre fin à la pagaille. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a émis une circulaire sans précédent qui soumet les subventions octroyées aux associations au contrôle de la Cour des comptes.

- Depuis sa création en 2010, le Maroc Numeric Fund (MNF) a réalisé des investissements d'un montant de 34,1 millions de dirhams au profit des entreprises numériques émergentes. Le MNF investit dans des startups à fort potentiel dans le secteur des nouvelles technologies. Il accompagne les entrepreneurs talentueux dans la réussite de leur entreprise.

*BAYANE AL YAOUM:.

- Exploration pétrolière: le premier forage de Pura Vida prévu dans quelques mois. Pura Vida Energy, compagnie pétrolière australienne, compte procéder à ses premiers forages exploratoires au large des côtes marocaines dans les prochains mois. Selon le Directeur exécutif de Pura Vida, sa compagnie prévoit le forage de deux puits dans la zone Mazagan qui s'étale sur une superficie de près de 11.000 km² au large de la côte atlantique du Maroc.

- Lahlimi: les résultats du recensement général de la population seront dévoilés en un temps record. Le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, a déclaré aux médias que les résultats du recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) de 2014 "seront livrés dans des délais records". La technique de lecture automatique des documents permet d'avoir une "idée exacte sur la population légale après un mois et demi", a-t- il assuré.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara