Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Vendredi 17 Janvier à 10:40

Revue de presse quotidienne marocaine du vendredi 17 janvier



Rabat - Voici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce vendredi 17 janvier:



AUJOURD'HUI LE MAROC:

- ALECA: combien ça rapportera au Maroc? Les négociations se poursuivront pendant quatre jours et porteront sur les apports de cet accord dont le but est de faciliter et fluider l'intégration de l'économie marocaine dans le marché intérieur de l'UE. L'accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) devrait à long terme faire grimper le PIB du Maroc de près de 1,6pc et le pouvoir d'achat des Marocains de 1,6pc à 1,9pc. Cette hausse attendue en matière de salaires et celle qui en résulte, à savoir l'accroissement de la demande, feront en sorte que les prix des biens de consommation connaissent à leur tour une hausse de 0,4pc. En termes de gains attendus en revenu national, l'ALECA apporterait au Maroc pas moins de 1,3 milliard d'euros, soit l'équivalent de 14,6 milliards de dirhams.

- Perspectives de la Banque mondiale: malgré le recul, le Maroc premier de la classe Mena. Un récent rapport de la Banque mondiale affirme que l'économie mondiale devrait se renforcer en 2014. Cependant, pour les pays en développement, la conjoncture sera complexe, eu égard à l'influence qu'aura la reprise des pays développés sur leurs économies. "D'un côté, le renforcement de l'activité économique dans les pays riches stimulera la demande de produits en provenance des pays en développement et de l'autre, la hausse des taux d'intérêt freinera les flux de capitaux". Ce qui, rapporté au cas du Maroc, présage d'une embellie commerciale doublée d'une moindre aisance sur le plan des investissements étrangers.

L'ECONOMISTE:

- Carburant: le gouvernement applique la vérité des prix. Le gouvernement a finalement franchi le pas. La vérité des prix sera appliquée au fuel industriel et à l'essence qui ne bénéficieront plus du soutien de la Caisse de compensation. En revanche, la subvention du gasoil sera maintenue, mais sensiblement réduite. La mesure est publiée dans le Bulletin officiel n 6222 du 16 janvier 2014. Pour ce mois, les prix n'ont pas connu de changement majeur à l'exception de la baisse du prix du fuel.

- Economie, investissements, dialogue social: Benkirane II revoit sa copie. Les réunions de la majorité, pour revisiter le programme gouvernemental et établir de nouvelles priorités, ont démarré. Celle de ce vendredi sera décisive. Ces priorités, une exigence du RNI au moment de la formation du gouvernement, s'articulent autour de trois axes dont le premier concerne notamment la relance de l'économie et la promotion des investissements. L'annonce de ce dispositif sera faite à l'occasion de la présentation du bilan à mi-parcours du gouvernement début février.

AL BAYANE:

- Démarrage des travaux de la 20è session du Comité Al Qods à Marrakech. La ville de Marrakech abrite, ce vendredi et demain samedi, sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, la 20è session du Comité Al Qods, en présence du président de l'Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, et avec la participation des ministres des Affaires étrangères des Etats membres du Comité. Cette session sera l'occasion de définir une vision unifiée des pays islamiques et d'examiner les moyens et mécanismes susceptibles de faire face aux tentatives israéliennes de judaïsation et de dénaturation du caractère et du cachet authentiques de la ville sainte d'Al-Qods et aux violations continues qui affectent la sacralité et la sainteté de la mosquée Al-Aqsa dans les sentiments des musulmans.

- Troisième round de négociations de l'ALECA Maroc-UE: les services et les investissements au menu. La nouvelle génération d'accords de libre-échange entre le Maroc et l'Union européenne fait partie intégrante de l'Accord d'association liant le Maroc à l'Union européenne. La conclusion de l'accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) entre les deux parties consacre l'engagement de l'UE pour faciliter l'intégration progressive de l'économie marocaine dans le marché européen.

L'OPINION:

- 20è session du Comité Al-Qods sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI. La 20e session du Comité Al-Qods s'ouvre aujourd'hui à Marrakech sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, président du Comité, et se poursuivra demain samedi 18 janvier 2014, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas et un parterre de pas moins de 16 ministres des Affaires étrangères des pays musulmans et arabes.

- Hémorragie des retraits de la reconnaissance de la "rasd": une illustration de la perspicacité du plan marocain d'autonomie. Le dernier retrait en date par la République de Maurice de la reconnaissance de la "rasd" constitue "un témoignage de la justesse politique du plan d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, en tant que solution de compromis garantissant la sécurité de la région, en droite ligne des aspirations des peuples de cette partie du monde à l'intégration et au progrès", ont déclaré des spécialistes américains dans les affaires maghrébines et africaines.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

- Maroc-Palestine: un engagement sans cesse renouvelé pour la cause palestinienne. Sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, Marrakech abrite aujourd'hui et demain les travaux de la 20è session du Comité Al-Qods créé à l'issue de la sixième Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères, tenue en juillet 1975 à Djeddah.

- Croissance: le FMI et la Banque mondiale plus optimistes que le HCP. La Banque mondiale prévoit une croissance de 3,6pc en 2014 pour le Maroc. Un taux qui le positionne au 3è rang dans la région MENA après l'Irak (+6,5pc) et la Libye (+23pc). L'institution de Bretton Woods, qui vient de publier son rapport sur les perspectives économiques mondiales, indique par ailleurs que la croissance marocaine rebondirait à 4,4pc en 2015 et 4,7pc l'année suivante. Le FMI, qui table sur une croissance de 4pc pour l'année en cours, est donc plus optimiste.

LIBERATION:

- Al-Qods notre amour: Marrakech accueille la 20è session du Comité Al-Qods. La ville de Marrakech abrite, ces 17 et 18 janvier courant sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, la 20è session du Comité Al-Qods, en présence du président de l'Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, et avec la participation des ministres des Affaires étrangères des Etats membres du Comité.

- Net recul des libertés économiques au Maroc. Selon le dernier classement de la Fondation Heritage, un des plus importants laboratoires d'idées américains au monde, le Maroc obtient un score de 58.3, soit 1.3 point de moins comparativement à l'année précédente. Ce qui le classe au 103è rang parmi les 165 pays cités, juste après l'Indonésie (100è), la Bosnie Herzégovine (101è) et le Nicaragua (102è). La baisse du score du Maroc s'explique par "le recul des libertés commerciales et la corruption", explique la Fondation qui place le Maroc à la 10è place sur 15 pays de la région Afrique du Nord/Moyen-Orient tout en soulignant que "son score global est juste en deçà de la moyenne mondiale".

AL HARAKA:

- Le Président palestinien salue l'initiative de SM le Roi Mohammed VI de convoquer une réunion du Comité Al-Qods. Le Président palestinien, Mahmoud Abbas, a salué l'initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de convoquer une réunion du Comité Al-Qods que préside le Souverain. Dans une déclaration, peu avant son départ, jeudi, de l'aéroport civil de Marka, près de la capitale jordanienne Amman, pour participer à Marrakech à la 20ème session du Comité Al-Qods, le président palestinien a souligné que la décision de convoquer cette réunion et son timing illustrent le grand intérêt qu'accorde SM le Roi Mohammed VI à la défense de la ville sainte et à la préservation de son cachet spirituel et civilisationnel.

- Vents forts et houles très hautes à partir de vendredi après-midi. Des coups de vents de 60 à 74 km/heure intéresseront, à partir de vendredi après-midi, les côtes atlantiques au nord de Safi et l'extrême Nord du détroit, indique la direction de la météorologie nationale (DMN). Ces vents seront accompagnés de vagues très hautes dont les hauteurs moyennes pourront atteindre les 5 à 7 mètres sur les côtes atlantiques entre Tanger et Tarfaya à partir de la nuit du vendredi au samedi.

- Darif: retraits de la reconnaissance de la pseudo-RASD: la nouvelle diplomatie marocaine porte ses fruits. Les retraits en cascade de la reconnaissance de la pseudo-RASD, à travers le monde, trouvent leur fondement dans l'efficience de la nouvelle diplomatie dont s'est doté le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a souligné mercredi le politologue, Mohamed Darif. Dans une déclaration au sujet du retrait de la République de Maurice de sa reconnaissance de la fantomatique RASD, Darif a estimé que cette décision est le fait d'une série de mutations, dont particulièrement le nouveau cap franchi par le Royaume sur le front diplomatique.

AL KHABAR:

- Maroc: des banques islamiques pour surmonter la crise de financement public. Le conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés, qui comprend des dispositions portant sur les banques islamiques. Ces établissements devraient injecter la liquidité nécessaire pour financer les projets initiés au Royaume.

- Rente: le gouvernement sort le carton rouge. Selon des sources du journal, les leaders de la majorité ont convenu, lors de leur dernière réunion, de lutter contre la rente à travers des décisions ministérielles, qui devraient mettre fin aux véhicules et aux domiciles de fonction et aux agréments.

BAYANE AL YAOUM:

- Les houles s'invitent encore sur les côtes marocaines. Selon la direction de la météorologie nationale, des coups de vents de 60 à 74 km/heure intéresseront, à partir de vendredi après-midi, les côtes Atlantiques au nord de Safi et l'extrême Nord du détroit. Ces vents seront accompagnés de vagues très hautes dont les hauteurs moyennes pourront atteindre les 5 à 7 mètres sur les côtes Atlantiques entre Tanger et Tarfaya à partir de la nuit du vendredi au samedi.

- ALECA : le 3ème round de négociations du 20 au 24 janvier à Rabat. Le troisième round de négociations pour la conclusion d'un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) entre le Maroc et l'Union européenne se tiendra du 20 au 24 janvier à Rabat. Cet accord a pour objectif principal de faciliter l'intégration progressive de l'économie marocaine dans le marché intérieur de l'UE.

ATTAJDID

- Les salaires des magistrats revus à la hausse. Le conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret modifiant et complétant le décret fixant les indemnités et avantages alloués aux magistrats des 1er, 2ème et 3ème grades. Yassine Mokhli, président du Club des magistrats du Maroc, a indiqué que les magistrats attendaient cette révision depuis des années, faisant savoir que le Club tiendrait une réunion d'urgence pour réévaluer ses démarches de protestation si le gouvernement répondait positivement aux revendications de la magistrature.

- Lancement de l'appel "Hiver 2014" pour venir en aide aux personnes âgées sans abri. Le ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social a lancé, au début de la semaine en cours, un appel pour l'assistance des personnes âgées sans domicile "Hiver 2014" sous le signe "la prise en charge de la personne âgée sans domicile...c'est la responsabilité de tous", en partenariat avec les ministères de l'Intérieur et de la Communication. Cet appel vise à venir en aide aux personnes âgées sans soutien familial pendant l'hiver et à mettre à leur disposition des espaces d'accueil et d'hébergement provisoires pour leur permettre de faire face aux conditions climatiques difficiles dans certaines régions du Maroc, indique jeudi un communiqué du ministère.

AL MOUNAATAF:

- La RASD non reconnue par la République de Maurice: le Polisario enchaîne les déceptions. Un mois après le retrait par le Paraguay de sa reconnaissance de la pseudo "rasd", le Polisario vient d'essuyer un nouveau revers suite à la décision du gouvernement de la République de Maurice de retirer sa reconnaissance de cet état fantôme.

- Tensions sociales à l'horizon. Les syndicats les plus représentatifs tiennent des consultations pour examiner la possibilité d'observer une grève générale commune dans les prochaines semaines afin de réclamer l'ouverture d'un dialogue sérieux avec les catégories défavorisées.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:

- Taxe aérienne: la mise en garde de l'IATA. L'organisation a adressé, en décembre dernier, une lettre au ministère du Tourisme pour faire part de ses craintes et surtout de son opposition à la taxe sur les billets d'avion à l'international, applicable à partir du 1er avril. L'organisation, qui représente 240 compagnies, estime que "la logique de la taxe va à l'encontre de la Vision 2020 du tourisme". La redevance pénalisera le pavillon marocain et surtout Royal Air Maroc. Elle pourrait aussi se traduire par un manque à gagner pour le Trésor de 1,1 milliard de dirhams, sans oublier la menace qui pèserait sur 13.000 emplois.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:

- Fin de subventions pour l'essence et le fuel industriel. Dans une déclaration au journal, le ministre délégué chargé du Budget, Idriss El Azami El Idrissi, a affirmé que le gouvernement avait décidé de mettre fin aux subventions de l'essence et du fuel industriel et de réduire progressivement celles relatives au gasoil. Cette décision a été adoptée dans le cadre de la réduction des dépenses de la Caisse de compensation de 40 milliards de dirhams à 35 milliards de dirhams. Selon le ministre, le gaz butane ne sera pas concerné par cette mesure.

- Mortalité infantile et maternelle au Maroc: des chiffres alarmants! Selon des statistiques du ministère de la Santé, 54 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour, alors que deux femmes décèdent en couches par jour sur 1.000 naissances.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar affirme que la réunion du comité Al-Qods, dont la clôture des travaux est prévue samedi, devrait transmettre un "message fort" contre la colonisation israélienne. "Cette réunion, la première depuis 2000, intervient dans une conjoncture sensible requérant plus de cohésion (...) afin de de relever les défis majeurs auxquels est affronté" la ville d'Al-Qods, a-t-il souligné.

ASSABAH:

- Gestion douteuse des marchés à la Chambre des représentants. Des sources informées indiquent que la commission de Contrôle des dépenses du budget de la Chambre des représentants a constaté une gestion douteuse des marchés à la Chambre des représentants, précisant que cette anomalie a déjà été mise à l'index dans un autre rapport, élaboré il y a quatre ans, mais la Chambre en avait fait peu de cas.

- Le gouvernement approuve un projet de loi portant augmentation des salaires des magistrats. Le conseil de gouvernement, réuni jeudi, a approuvé un projet de décret modifiant un ancien décret fixant les indemnités et avantages alloués aux magistrats des premier, deuxième et troisième grades. Selon une source du journal, ce texte permettra l'augmentation des salaires des magistrats en deux étapes: la première durant l'année en cours et la seconde en 2015.

- Infractions dans la réalisation des programmes de mise à niveau urbaine. Selon des investigations menées par le ministère de l'Intérieur, des entrepreneurs ont commis, avec la complicité des présidents de communes, de "graves infractions" au niveau des programmes de mise à niveau urbaine des villes et des centres urbains. Ces dysfonctionnements ont été relevés suite à l'évaluation de la gestion de 324 programmes de mise à niveau, ayant nécessité un montant de 57 milliards de dirhams. Le ministère de l'Intérieur y a contribué, à travers la Direction générale des collectivités locales, par 18 milliards de dirhams.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:

- Projet de loi relatif au Conseil de la concurrence: amendements pour interdire dons et legs. Les groupes de la majorité et de l'opposition ont présenté des amendements au projet de loi relatif au Conseil de la concurrence, interdisant à cette institution d'obtenir des dons et des legs afin de ne pas affecter son indépendance. L'opposition propose d'empêcher les présidents des communes et des chambres et les fonctionnaires d'être membres de ce Conseil.

- En raison des engagements trahis, les agences de voyages consacrent 9 millions de dirhams à la réparation des dommages subis par les pèlerins. Khalil Majdi, président de la Fédération nationale des agences de voyages marocaines, a déclaré que les agences aspiraient à accueillir 7.800 pèlerins pour la saison du pèlerinage 2014.

AL ALAM:

- Lebbar: le gouvernement agit au détriment du peuple. Abdeslam Lebbar, membre du comité exécutif du PI, déclare que le gouvernement adopte une "politique de réanimation" des caisses de l'Etat aux dépens du peuple. Cette déclaration a été faite samedi lors du conseil provincial du PI à Rhamna.

- Benhamza: le gouvernement invente des chiffres et enfle le bilan des réalisations. S'exprimant lors des conseils provinciaux du PI de Fès et de Moulay Yacoub, Adil Benhamza, dirigeant de l'Istiqlal, déclare que l'échec du gouvernement n'est pas uniquement dénoté par la souffrance du peuple, mais également par l'invention de chiffres et statistiques mensongers et l'exagération des réalisations.

AL MASSAE:

- Ouarzazate: des douars isolés par la neige. Des centaines d'habitants des douars d'Amezri et d'Ichbaken, relevant de la commune Imi Noulaoun dans le nord-ouest de la ville d'Ouerzazate, sont bloqués par la neige ayant recouvert, la semaine dernière, les montagnes du Grand Atlas. Selon des sources du journal, la neige a bloqué la route non goudronnée qui lie ces habitants à Ouarzazate à travers Tizi, contraignant les habitants de ces deux douars (plus de 2.200 personnes) à rester cloitrés dans leur localité.

- Dysfonctionnements dans l'ONDA. Un responsable de l'Instance nationale de la protection des biens publics a indiqué que l'Instance avait déposé une plainte auprès du ministre de la Justice et des libertés réclamant l'ouverture d'une enquête sur des dysfonctionnements financiers au sein de l'Office national des aéroports (ONDA) sous l'ère du directeur actuel. La plainte évoque la conclusion de 25 marchés avec un seul bureau d'architecture, pour un montant de 160 millions de dirhams.

EL ASSIMA POST:

- Finalement des banques islamiques au Maroc! Le gouvernement a approuvé jeudi, lors de son conseil, un projet de loi relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés. S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue du conseil, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué qu'"une nouvelle catégorie de prestataires entrerait au Maroc, à savoir les banques participatives et les établissements de paiement, qui connaissent une grande évolution".

SAHIFAT ANNAS:

- Abdelaziz Aftati, dirigeant du PJD, affirme qu'il y a des indices qui dénotent l'existence de la corruption et de l'acquisition des appartements à l'étranger, précisant mercredi lors d'une émission sur 2M que "tout le monde sait qu'il y a une partie de la classe politique qui détient des avoirs à l'étranger". Abdelkader El Kihel, dirigeant du PI, réplique: "L'endroit approprié aux pilleurs de fonds publics est la prison. Nous avons réclamé une commission d'enquête".

- Appel au retrait définitif du projet du code numérique. L'Organisation des libertés de presse et d'expression réclament le retrait définitif du projet du Code numérique, conçu par le ministère de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, soulignant que ce projet "est doté de dispositions à caractère répressif".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara