Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Samedi 1 Mars à 09:40

Revue de presse quotidienne marocaine du samedi 1 mars



Rabat - Voici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce samedi 1er mars:



*L'OPINION:

- Rapport de la HACA: Les productions étrangères dominent l'offre télévisuelle destinée aux enfants. Les productions étrangères dominent l'offre télévisuelle publique destinée aux enfants à hauteur de 91pc, révèle le dernier rapport de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA). Il ressort également de ce rapport de 41 pages que les dessins animés représentent 88pc des émissions proposées aux enfants par les chaînes publiques (95pc pour Al Oula, 85 pc sur 2M, 75 pc sur la chaîne tamazighte et 100 pc sur Medi1 TV). - Le consulat général du Maroc à Tripoli cible de tirs nourris, pas de victimes. Le consulat général du Maroc à Tripoli a été la cible, jeudi, de tirs nourris de la part d'inconnus, sans faire de victimes parmi les fonctionnaires de la représentation consulaire, ni parmi ceux venus solliciter ses services, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires Etrangères et de la coopération. Suite à cet incident regrettable, le ministre des Affaires Etrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a immédiatement contacté son homologue libyen pour connaitre les circonstances de cet incident et demander aux autorités libyennes d'assumer leur responsabilité pour le renforcement des mesures de sécurité afin de protéger les fonctionnaires et les sièges de la mission diplomatique et des centres consulaires marocains en Libye, a ajouté la même source.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

- La coopération douanière est lancée avec le Gabon. Le Conseil de gouvernement a examiné, lors de sa réunion hebdomadaire tenue jeudi dernier, plusieurs projets de loi en vue de leur adoption. Pari les textes approuvées, figure un important accord bilatéral sur l'assistance administrative mutuelle dans le domaine douanier entre le Maroc et le Gabon. L'accord porte sur une application optimale des législations dans le domaine douanier.

- USFP: Les tensions reprennent entre Lachgar et les dissidents. L'USFP n'arrive toujours pas à instaurer la paix interne. Les luttes intestines au sein du parti de la rose se poursuivent. Deux courants s'y affrontent, l'un dirigé par le président du groupe parlementaire du parti, Ahmed Zaidi, l'autre soutient inconditionnellement le premier secrétaire, Driss Lachgar.

*AL BAYANE:

- Attaque armée contre le consulat général du Maroc à Tripoli: qui a intérêt à s'en prendre au Maroc en Libye? Jeudi dernier, le consulat général du Maroc à Tripoli, a été mitraillé par un groupe armé et cagoulé. Dans un communiqué diffusé à cette occasion, le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération a confirmé l'incident, ajoutant qu'il n'a fait aucune victime, ni parmi les fonctionnaires du consulat ni parmi les usagers venus solliciter un service consulaire.

- Le Maroc a mis en œuvre des mesures positives et importantes (responsable US). Le Maroc a mis en œuvre des mesures "positives et importantes en 2013" en matière des droits de l'Homme, a déclaré, jeudi, le Chargé d'Affaires à l'Ambassade des Etats-Unis à Rabat, Matthew Lussenhop, à l'occasion de la publication le même jour à Washington du rapport du Département d'Etat sur la pratique des droits de l'Homme dans le monde. Le responsable américain a cité, à titre d'exemple, "l'engagement du gouvernement marocain de réformer son système d'immigration, et le rôle croissant du Conseil national des droits de l'Homme en tant que défenseur crédible et proactif des droits de l'Homme".

*LIBERATION:

- Le département d'Etat américain épingle le laxisme du gouvernement Benkirane. Incapable de lutter contre la corruption, l'Exécutif se contente de fermer les yeux. Le gouvernement Benkirane est qualifié d'impuissant dans sa lutte contre la corruption. C'est ce qui découle du rapport publié jeudi dernier par le Département d'Etat américain faisant allusion à une forte recrudescence de ce phénomène dans le pays depuis l'arrivée au pouvoir d'Abdelilah Benkirane.

- Actions communes des différents corps de métiers de la justice pour riposter à l'intransigeance de Ramid. Mars sera un mois propice pour la concertation et le dialogue entre les différents corps et métiers du secteur judiciaire en vue de coordonner leurs actions contre la politique que mène le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid. Exacerbés par l'intransigeance du ministre, l'Association des barreaux du Maroc et le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) poursuivent leur concertation en vue d'élaborer une stratégie commune contre cette politique.

*BAYANE AL YAOUM:

- Rapport du Département d'Etat: Le CNDH est une instance "crédible" et "pro-active". Le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) est perçu par les ONGs et le public comme étant une instance "crédible" et "pro-active", souligne le Département d'Etat dans son rapport annuel sur les pratiques des droits de l'Homme dans le monde au titre de l'année 2013, rendu public jeudi à Washington.

- L'expérience du Maroc dans le domaine de l'eau: un modèle pour les pays de la région MENA. L'expérience du Maroc dans le domaine de l'eau a toujours été un modèle et un exemple à suivre dans la région du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, a souligné Mohamed Bazza, Fonctionnaire principal chargé des ressources en eau et irrigation auprès de l'Organisation pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO). Dans une déclaration en marge des travaux de la 32è conférence régionale de la FAO pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord, l'expert marocain a fait observer que le Royaume a investi depuis les années 60 dans ce domaine, comme en témoigne la politique de construction des barrages adoptée par Feu SM Hassan II, une initiative qui a donné amplement ses fruits.

*ATTAJDID:

- La Chambre des représentants refuse la destitution de Zaidi. La première Chambre du parlement a refusé, mercredi, la destitution d'Ahmed Zaïdi de son poste de président du groupe parlementaire de l'USFP. Le bureau de la Chambre des représentants a assuré que Zaïdi resterait président du groupe parlementaire de l'USFP en attendant la tenue d'élections au sein du groupe, comme le veut le règlement intérieur du parlement.

*AL MASSAE:

- Crise diplomatique entre le Maroc et la France: Paris cherche à dissiper le "malentendu". "Nous poursuivons notre dialogue étroit avec les autorités marocaines pour surmonter les difficultés récentes que nous avons rencontrées, dans l'esprit de l'amitié confiante qui lie nos deux pays", a déclaré jeudi le porte-parole du Quai d'Orsay.

- Rapport de la Cour des comptes: La Chambre des représentants s'apprête à tenir une session extraordinaire. Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab mène des consultations avec les présidents des groupes parlementaires afin de tenir une session extraordinaire au cours du mois de mars pour examiner le rapport annuel 2012 de la Cour des comptes.

*AL ALAM:

- Le Département d'Etat met en avant la liberté de mouvement dont jouissent les citoyens marocains. Le Département d'Etat a mis en avant, dans son rapport annuel sur les pratiques des droits de l'Homme dans le monde au titre de l'année 2013, la liberté de mouvement dont jouissent les citoyens marocains sur l'ensemble du territoire national, en soulignant que les autorités marocaines "respectent ce droit" conformément aux dispositions de la Constitution. Le rapport, rendu public jeudi par la diplomatie américaine, note que les autorités marocaines continuent d'"encourager" le retour à la mère patrie des sahraouis marocains en mettant à leur disposition les documents de voyage nécessaires, en faisant remarquer, à ce sujet, qu'"aucun sahraoui n'a été privé de la liberté de mouvement".

- L'Association marocaine de la santé au travail (AMSAT) dénonce la loi relative à la médecine légale. Selon l'AMSAT, cette loi "marginalise et exclut un groupe de 70 médecins qui jouissent d'une expérience de plus de 28 ans en faveur d'une dizaine d'académiciens pour lesquels la loi a été faite sur mesure".

*ASSABAH:

- Droits de l'Homme: le rapport du département d'Etat américain épingle le gouvernement. Le rapport du Département d'Etat sur la situation des droits de l'Homme dans le monde, rendu public jeudi, souligne que l'action du gouvernement Benkirane est entachée de contradictions. Le document indique qu'au moment où la Constitution 2011 comporte de fortes dispositions relatives aux droits de l'Homme, le gouvernement peine à mettre en application ces dispositions et améliorer la situation sur le terrain.

- USFP: Lachgar fait appel à un huissier de justice pour convoquer cinq membres au conseil disciplinaire. Des sources informées indiquent que la liste des personnes concernées par cette mesure comprend deux membres du bureau politique, Mohamed Boubekri et Tayeb Mounchid.

*ASSAHRA AL MAGHRIBIA:

- SM le Roi lance à Abidjan lance les travaux de réalisation d'un village de pêche. SM le Roi Mohammed VI, accompagné du Premier ministre ivoirien, M. Daniel Kablan Duncan, a procédé vendredi dans la localité de Locodjro (Commune Attécoubé, Abidjan nord), au lancement des travaux de réalisation d'un village de pêche, avec un coût de 18 millions de dirhams (MDH). La même journée, SM le Roi accompagné du Premier ministre de la République de Côte d'Ivoire, a présidé la cérémonie de baptême d'une voie express du nom du Souverain. SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a également bien voulu faire don de 10.000 exemplaires du Saint Coran au profit de la partie ivoirienne en charge de la gestion des affaires religieuses, à l'issue de la prière du vendredi que le Souverain a accomplie à la Grande Mosquée Rivera d'Abidjan.

- Droits de l'Homme: Le Maroc a mis en œuvre des mesures "positives" et "importantes" en 2013 (Responsable US). Le Maroc a mis en œuvre des mesures "positives et importantes en 2013" en matière des droits de l'Homme, a déclaré, jeudi, le Chargé d'Affaires à l'Ambassade des Etats-Unis à Rabat, Matthew Lussenhop, à l'occasion de la publication le même jour à Washington du rapport du Département d'Etat sur la pratique des droits de l'Homme dans le monde.

- Le consulat général du Maroc à Tripoli cible de tirs nourris, pas de victimes. Le consulat général du Maroc à Tripoli a été la cible, jeudi, de tirs nourris de la part d'inconnus, sans faire de victimes parmi les fonctionnaires de la représentation consulaire, ni parmi ceux venus solliciter ses services, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires Etrangères et de la coopération.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:

- L'OCP exporte pour 2,48 milliards de dirhams en janvier. Les exportations de l'OCP se sont élevées à 2,48 milliards de dirhams en janvier 2014, soit une hausse de 2,3 pc en glissement annuel. Selon le groupe, cette amélioration s'explique par la reprise du marché du phosphate.

*AL HARAKA:

- Manar Slimi: L'AFP s'est constituée bouclier médiatique porte-parole au nom des autorités françaises pour contrecarrer l'action diplomatique du Maroc en Afrique. Le professeur de sciences politiques à l'Université Mohammed V de Rabat, Manar Slimi a qualifié de "grave" la diffusion, jeudi soir par l'agence France Presse (AFP), d'une dépêche dans lequel cette agence se constitue en bouclier médiatique et porte-parole au nom des autorités françaises pour contrecarrer l'action diplomatique qu'entreprend le Maroc en Afrique.

- Exonération partielle des frais de scolarité pour les étudiants marocains désireux de poursuivre leurs études à l'université d'Ottawa. La chancelière de l'Université d'Ottawa, Michaëlle Jean, a annoncé, jeudi à Rabat, l'octroi de bourses sous forme d'exonération de taxes et de frais de scolarité, au profit des étudiants marocains désireux de poursuivre leurs études en langue française au sein de cette université. Cette annonce a été faite en marge d'entretiens de Mme Jean avec le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, Lahcen Daoudi.

*RISSALAT AL OUMMA:

- El Yazami: La violence contre les femmes est une violation systématique des droits de la moitié de la population marocaine. Le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami, a souligné, à l'occasion de l'ouverture de la 6ème session ordinaire du CNDH, que la violence contre les femmes est inadmissible, appelant à une mobilisation totale pour lutter contre toutes les formes de violence.

- La session ordinaire du Conseil de la ville de Casablanca reportée faute de quorum. "Les services de la perception n'ont pas fourni le document du compte administratif outre le quorum qui n'est pas atteint", a expliqué le maire de la ville, Mohamed Sajid.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:

- Grèves et contestations continues des administrateurs. L'Union nationale des administrateurs marocains (UNAM) a décidé de mener une grève nationale accompagnée d'un sit-in devant le siège du ministère de la Fonction publique et de la modernisation des secteurs publics.

- Club des magistrats du Maroc: les projets de loi présentés par le ministère constituent une régression vis-à-vis des réformes escomptées. Le vice-président du Club des magistrats du Maroc, Mohamed Anbar, a affirmé qu'après le recours à la force, le Club ne participera plus à aucun dialogue, ajoutant qu'une coordination nationale a été mise en place.

*AL KHABAR:

- Enfants abandonnés: le Cour de cassation tire la sonnette d'alarme. La Cour a précisé, à l'occasion de la conférence nationale sur l'adoption des enfants abandonnés, que les statistiques fournies par les tribunaux sont plus supérieures que celles présentées par les centres d'accueil.

- Les administrateurs retirent leurs salaires simultanément. Les administrateurs affiliés à l'Union nationale des administrateurs marocains ont décidé, vendredi, de retirer leurs salaires simultanément pour faire pression sur le gouvernement et l'obliger à satisfaire leurs revendications.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:

- El Khalfi: Le rapport du Département d'Etat sur les droits de l'Homme au Maroc entaché de lacunes flagrantes. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé que le rapport du Département d'Etat sur la situation des droits de l'Homme au Maroc, rendu public jeudi, bien qu'il renferme des données positives sur la promotion des droits de l'Homme au Maroc, est entaché d'un ensemble de lacunes flagrantes. Commentant ce rapport, le ministre a indiqué que ce document comporte par exemple un chapitre portant sur des données concernant une période antérieure à l'année 2013, en ce sens que ces données sont relatives à l'année 2012 et avant.

- Affaire Abdelmoughit Slimani. Abdelmoughit Slimani, ex-président de la commune urbaine de Casablanca, a été condamné par la Chambre criminelle de premier degré près la cour d'appel de Casablanca à verser une amende de 140 millions de dirhams. IL a été accusé de dilapidation de deniers publics dans le cadre de l'affaire des projets immobiliers El Fouarate et Ouled Ziane.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara