Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - Lemag - publié le Lundi 20 Janvier à 12:17

Revue de presse quotidienne marocaine du lundi 20 janvier



Rabat - Voici les principaux titres à la Une des quotidiens parus ce lundi 20 janvier:



*AL BAYANE:.

- Comité Al-Qods: Une session à la mesure des enjeux guettant la ville sainte. La 20ème session du Comité Al Qods, qui a clos ses travaux samedi à Marrakech, aura indubitablement tenu toutes ses promesses en replaçant, derechef, la question d'Al Qods aux devants des agendas politiques et diplomatiques dans une conjoncture délicate marquée par l'escalade des exactions israéliennes et de ses pratiques effrénées de judaïsation. "Notre réunion aujourd'hui constitue un message au monde indiquant que nous sommes une nation attachée à la paix et à l'alliance des civilisations et des cultures", a souligné SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, au terme de cette réunion de deux jours (17/18 à Marrakech) en présence du président palestinien Mahmoud Abbas.

- Des averses orageuses sur certaines régions: Un mort dans l'effondrement du toit d'un local commercial à la médina de Rabat. Une personne est décédée, samedi, suite à l'effondrement du toit d'un local commercial à Bab Rehba, au quartier Mellah, situé à l'ancienne médina de Rabat. Le toit dudit local, spécialisé dans la vente des crêpes, s'est écroulé sous les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Rabat. Ces averses se sont produites dans les régions de Chefchaouen, Ouezzane, Fahs-Anjra, Taounate et les régions intérieures de Tétouan (niveau 1).

*L'OPINION:.

- Compensation: Du sacro-saint Marché et des "vertus" de ses divines variations. La décision du gouvernement Benkirane est tombée vendredi dernier. La Caisse de compensation a cessé de subventionner, à partir du 16 janvier, les prix des carburants "essence super" et "Fuel Oil n 2", dont les cours seront désormais indexés sur ceux du marché international le 1er et le 16 de chaque mois. Finie la tarification fixe, les consommateurs et les industriels devront s'informer au début et au milieu de chaque mois sur les cours des prix des carburants.

- L'arrêt de la colonisation, condition pour la paix: La libération d'Al-Qods passe par l'engagement effectif et solidaire. SM le Roi Mohammed VI a tenu à préciser le cadre conceptuel dans lequel il inscrit son engagement, celui de son Royaume, ainsi que celui de tous les peuples arabes aspirant à la libération d'Al-Qods. "Notre attachement à l'identité d'Al-Qods ne s'explique pas seulement par le fait qu'il s'agit de la première des qibla et du troisième Lieu saint, mais également par la nécessité que cette cité demeure ce qu'elle a toujours été: un symbole du monothéiste des religions célestes et un espace de coexistence entre ses populations dans un climat de paix et de concorde". Par ces propos traduisant parfaitement l'esprit de justice et de tolérance religieuse qui fait la grandeur civilisationnelle de l'Islam véritable, le Souverain a envoyé aux nations du monde un message à la fois d'exigence d'équité et d'espoir en un avenir meilleur, dans son discours de clôture adressé aux participants à la 20è session du Comité Al-Qods.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

- Haddad: la taxe aérienne est irréversible. Lahcan Haddad, le ministre du Tourisme, persiste et signe: comme, il confirme n'avoir pas reçu la lettre de l'Association internationale du transport aérien mettant en garde le ministère sur les effets négatifs de la taxe sur les billets d'avion. Vendredi 17 janvier, le département du Tourisme rendait public un communiqué où il se défend. Dans cet entretien, Haddad détaille son argumentaire et faut des annonces.

- Priorités gouvernementales: La majorité accorde ses violons. La commission technique créée, récemment, par la majorité pour réviser les priorités gouvernementales a tenu sa seconde réunion vendredi dernier. Selon une source au sein de la majorité, le principal souci est le redressement de l'économie nationale ainsi que la poursuite de la mise en place des réformes structurelles et l'amélioration de la gouvernance. Une réunion élargie de la majorité est prévue vers ma fin de ce mois pour finaliser la nouvelle feuille de route gouvernementale qui sera présentée au Parlement par le Chef du gouvernement.

*LIBERATION:.

- Le Comité Al-Qods condamne la politique israélienne dans la ville sainte. Le comité Al Qods, réuni vendredi et samedi à Marrakech dans le cadre de sa 20-ème session tenue sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, a condamné la politique du fait accompli adoptée par les autorités de l'occupation israélienne dans la ville sainte. Le comité "condamne et désapprouve la politique du fait accompli adoptée par les autorités d'occupation israélienne dans Al-Qods Acharif, ainsi que tous les actes hostiles et illégaux visant l'altération du statut juridique d'Al-Qods Acharif, de son cachet civilisationnel et de sa structure démographique", souligne le communiqué final sanctionnant les travaux de cette instance, issue de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI).

- Les 100 jours du gouvernement Benkirane II. Passé les 100 jours du gouvernement Benkirane II, les langues n'en finissent pas de se délier. Le remaniement qui a consacré l'entrée en force d'un parti de l'opposition, le RNI, a fait long feu. Ou presque. "La chronique des ratages a commencé!", s'exclame avec ironie ce député de l'Union socialiste des forces populaires. Dans le camp de l'opposition, on n'en fait de faire et défaire la longe liste des défaillances, dysfonctionnements et ratages de la coalition au pouvoir. C'est la loi des Finances pour l'exercice 2014 qui a catalysé tous les signes extérieurs d'une politique au moins impopulaire du gouvernement conduit par les islamistes du PJD.

- De jeunes Sahraouis érigent un camp de protestation contre le Polisario. Selon une information rendue publique par le Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin), des dizaines de jeunes sahraouis ont dressé un camp devant la direction du Polisario. Ce camp, qui compte plusieurs tentes, a été implanté devant les bureaux du HCR à Rabouni près de Tindouf au moment où ses initiateurs continuent de rassembler les mécontents pour dénoncer l'assassinat par les forces algériennes de deux sahraouis, sans sommation, ni mise en garde ni avertissement alors qu'ils tentaient de traverser le point frontalier Oudiane Titarit.

*AUJOURD'HUI LE MAROC:.

- Douane: Bientôt le paiement en ligne. L'administration des douanes et des impôts indirects prépare activement, depuis quelques mois, la plateforme technologique qui permettra aux usagers de payer leurs droits de douane à distance. La mise en service est attendue pour le premier trimestre. Comme pour la TVA, l'IS et certaines taxes locales, les droits de douane pourront être payés via Internet, en passant par une plateforme sécurisée, et au moyen d'une simple carte bancaire.

- De nombreux articles modifiés dans le projet de loi organique des finances: Le gouvernement se ravise. Il y a quelques semaines, un communiqué avait annoncé l'adoption du projet de loi organique des finances avec la prise en compte des remarques du ministère de tutelle. A ce moment-là, peu de détails avaient filtré sur la nature des changements. Aujourd'hui, nous en savons un peu plus après la publication par le Secrétariat général du gouvernement de la nouvelle mouture du projet de loi, revue et corrigée par le Conseil de gouvernement. Les modifications ont porté sur pas moins d'une dizaine d'articles du projet. Des modifications qui vont d'un simple inversement dans l'ordre à une refonte d'article, voire à la suppression pure et simple de certaines dispositions.

*EL ASSIMA POST:.

- Benabdellah victime d'une agression lors d'un meeting à Assa. Le SG du PPS Nabil Benabdellah a été victime d'une agression par jet de pierres lors du meeting du parti tenu dimanche à Assa. Dans un communiqué, la direction du PPS a stigmatisé ce qu'elle a qualifié "d'agression barbare" à l'encontre de son leader, perpétrée par des "individus irresponsables".

*L'ECONOMISTE:.

- Magistrature: Une réforme qui sent la poudre. Les juges font de la dissidence. Le projet de décret, adopté le 16 janvier à Rabat par le Conseil du gouvernement, ne semble pas les calmer. Il fixe pourtant les indemnités et avantages accordés aux juges de 1er, 2e et 3e grade. Ce sont en réalité des augmentations de salaires et qui vont se faire en deux étapes: l'une en 2014 et l'autre en 2015.

- Carburants: la décompensation inquiète les industriels. Les industriels s'attendaient à la décompensation du fuel mais aussi à des mesures d'aide. Si la première disposition est effective depuis jeudi 16 janvier, la deuxième tarde à se mettre en place même si la loi de Finances 2014 prévoit une enveloppe de 2 milliards de dirhams. Plus précisément, la vérité des prix sera appliquée au fuel industriel et à l'essence qui ne bénéficieront plus du soutien de la Caisse de compensation.

- Finance islamique: La loi crée un mini-régulateur. La loi bancaire a passé sans encombre l'étape de la validation en Conseil de gouvernement. Le texte a été adopté jeudi 16 janvier. Le document soumis à l'Exécutif intègre quelques nouveautés par rapport au texte mis en consultation publique sur le portail du Secrétariat général du gouvernement en 2012. L'un des principaux changements se rapporte au chapitre dédié à ma finance participative.

*AL HARAKA:.

- Comité Al Qods: La réunion de Marrakech a été un franc succès. La 20ème session du Comité Al-Qods a porté une nouvelle preuve de l'efficience de l'action de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la mobilisation de la oummah et du triomphe de la juste cause du peuple palestinien.

- Laenser appelle à la promotion professionnelle et morale de l'architecture. Le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a appelé, vendredi à Rabat, à promouvoir professionnellement et moralement l'architecture afin qu'elle puisse remplir les rôles qui lui sont assignés en matière de développement durable et de contribution à l'amélioration du cadre de vie des citoyens. S'exprimant à l'ouverture de la Journée nationale de l'Architecte, organisé annuellement en commémoration du discours historique de Feu SM Hassan II devant les représentants des architectes le 14 janvier 1986 à Marrakech, Laenser a relevé que ce métier constitue une valeur ajoutée aux projets de développement initiés dans le Royaume depuis 15 ans.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- La Chambre des conseillers s'accroche aux "droits d'informer". Malgré la décision d'arrêter la diffusion audiovisuelle des "droits d'informer" des conseillers, le bureau de la deuxième Chambre s'est accroché, lors de sa réunion hebdomadaire, à cette pratique même s'il ne sera pas diffusée.

- Enseignement: Report de l'examen d'aptitude professionnelle pour l'accès aux grades supérieurs. La réunion entre les syndicats de l'enseignement et le ministère de tutelle, tenue vendredi dernier, s'est soldée par le report pour deux semaines de l'examen d'aptitude professionnelle pour l'accès aux grades supérieurs, prévue initialement pour lundi 27 janvier. Les deux parties ont également décidé de former une commission conjointe pour approfondir le débat sur certains dossiers, notamment la situation des titulaires des diplômes délivrés en 2012.

*AL MOUNAATAF:

- SM le Roi Mohammed VI: la 20ème session du Comité Al Qods "constitue un message au monde". Le comité Al Qods, réuni les vendredi et samedi à Marrakech dans le cadre de sa 20-ème session, a également condamné la politique du fait accompli adoptée par les autorités de l'occupation israélienne dans la ville sainte

- ALECA: le 3ème round de négociations démarre aujourd'hui à Rabat. Les travaux du troisième round de négociations pour la conclusion d'un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) entre le Maroc et l'Union européenne démarreront aujourd'hui à Rabat. Cet accord a pour objectif principal de faciliter l'intégration progressive de l'économie marocaine dans le marché intérieur de l'UE.

*ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

- Mahmoud Abbas: Le Maroc a toujours soutenu la question palestinienne qu'il a érigée en priorité. Le Président de l'Etat de Palestine, Mahmoud Abbas a affirmé que le Maroc a toujours soutenu la question palestinienne qu'il a érigée en priorité. Mahmoud Abbas, qui était vendredi soir, l'hôte de l'émission "Invité Spécial", diffusée par la chaîne 2M, a rappelé que la position du Royaume vis-à-vis de la cause palestinienne est de tout temps restée constante, aussi bien sous feu SM Hassan II que celui sous le règne de SM le Roi Mohammed VI.

- Ban Ki-moon: Toute mesure ou disposition législative ou administrative prise par Israël visant à modifier le caractère et le statut de la ville sainte n'a aucune validité juridique. Toute mesure ou disposition législative ou administrative prise par Israël visant à modifier le caractère et le statut de la ville sainte n'a aucune validité juridique, a souligné le secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki Moon. Dans une lettre adressée à SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, le secrétaire général de l'ONU a rappelé que "la position de l'Organisation des Nations Unies en ce qui concerne Jérusalem est claire: toute mesure ou disposition législative ou administrative prise par l'Etat d'Israël qui vise à modifier le caractère et le statut de la ville sainte de Jérusalem n'a aucune validité juridique", ajoutant qu'elles "sont contraires aux règles applicables du droit international, et portent atteinte à la recherche d'une solution à deux Etats".

*ATTAJDID:.

- La 20ème session du Comité Al Qods appelle à décréter Al-Qods capitale de la culture islamique. Le communiqué final, sanctionnant les travaux de la 20ème session du Comité Al Qods, a appelé les Etats membres à proclamer Al-Qods capitale de la culture islamique et demande au Secrétariat Général d'élaborer une stratégie d'information pour dénoncer les stratagèmes et les exactions israéliennes visant Al-Qods Acharif et les informations mensongères véhiculées à son sujet et sur son histoire dans certains milieux médiatique, et pour sensibiliser l'opinion publique internationale sur la nécessité de préserver Al-Qods en tant que patrimoine universel de l'humanité et comme symbole de la paix et de la coexistence.

- Pluies torrentielles: trois morts et dégâts matériels. Trois personnes ont trouvé la mort à Rabat, Mirleft et Marrakech suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues récemment sur plusieurs régions du royaume.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Les magistrats en sit-in le 8 février prochain. Malgré la dernière décision du ministère de la Justice et des libertés d'augmenter les indemnités et avantages alloués aux magistrats des premier, deuxième et troisième grades, le Club des magistrats du Maroc a décidé d'observer un sit-in le 8 février prochain. Selon un communiqué du club, le traitement par le gouvernement des revendications justes et légitimes du club des magistrats du Maroc ne touche pas tous les aspects afférents à l'indépendance financière de l'autorité judiciaire et de ses membres.

- El Ouafa: La décompensation des carburants s'inscrit dans le cadre de la réforme de la Caisse de compensation. Dans un entretien au journal, le ministre délégué auprès du Chef de gouvernement chargé des Affaires générale et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a indiqué que la décompensation des prix de l'essence et du fuel industriel s'inscrit dans le cadre de la réforme de la Caisse de compensation afin de contrôler le déficit budgétaire. Il a également indiqué que le transport public n'est pas concerné par cette mesure, le gouvernement ayant pris des mesures parallèles pour maintenir les prix du transport public.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- Rapport: L'accès des femmes fonctionnaires aux postes de responsabilité demeure faible. Dans son rapport genre 2014, la direction des Etudes et des prévisions financières au ministère de l'Economie et des finances souligne que l'accès des femmes fonctionnaires aux postes de responsabilité demeure faible par rapport aux hommes, soulignant que ce taux a enregistré une évolution soutenue, passant de 10 pc en 2001 à 15,3 pc en 2010 et à 16 pc en 2012 mais qui reste lente, soit une augmentation de 6 points sur 11 ans.

- Les vents forts et les houles hautes sèment la panique. Plusieurs familles ont évacué leurs maisons au long des côtes atlantiques durant le weekend par crainte d'une reproduction du scénario de la houle qui a balayé les côtes depuis deux semaines.

*AL MASSAE:.

- Rabat: Un mort dans l'effondrement du toit d'un local commercial à la médina. Une personne est décédée, samedi, suite à l'effondrement du toit d'un local commercial à Bab Rehba, au quartier Mellah, situé à l'ancienne médina de Rabat, a-t-on indiqué auprès des autorités locales. Le toit dudit local, spécialisé dans la vente des crêpes, s'est écroulé sous les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Rabat, a précisé la même source, ajoutant qu'une personne (un client) a péri alors que la propriétaire du local commercial, grièvement blessé, a été transféré à l'hôpital.

- Décompensation des prix de l'essence et du fuel industriel: tension sociale à l'horizon. Des économistes ont mis en garde contre la tension sociale qui peut être provoquée par la décision du gouvernement d'appliquer la vérité des prix au fuel industriel et à l'essence. Selon ces économistes, cette mesure devrait avoir une incidence sur les prix du transport public et de la production, ainsi que sur le pouvoir d'achat des citoyens.

*BAYANE AL YOAUM:.

- Le secrétaire général du PPS agressé à l'occasion d'un meeting à Assa. Le Secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, a été dimanche, la cible de jets de pierre l'ayant touché au niveau de la tête, alors qu'il s'apprêtait, en compagnie d'une délégation de la direction du parti, à accéder à la Salle Dar Chabab à Assa, qui abritait un meeting s'inscrivant dans le cadre d'une tournée dans les provinces du Sud, indique un communiqué de l'Administration nationale du PPS. La même source précise que l'intervention médicale sur place a permis d'éviter toute complication de l'état de santé de M. Benabdellah, qui se porte bien et a pu regagner la salle et présider ledit meeting, qui a "été un franc succès politique et populaire".

- Comité Al-Qods: SM le Roi Mohammed VI adresse un message fort à la communauté internationale. Lors d'un discours prononcé à la clôture, samedi à Marrakech, de la 20ème session du Comité Al-Qods, SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, a indiqué: "Nous saisissons cette occasion pour réaffirmer notre attachement à la défense des droits légitimes du peuple palestinien pour l'instauration de son Etat indépendant, pleinement souverain, avec comme capitale Al Qods Al Charif".

*AL ALAM:.

- Le gouvernement déterminé à viser les personnes à revenu limité et amnistier les mafias. Le gouvernement Benkirane a rendu un arrêté signé par trois ministres, Mohamed Louafa, Mohamed Boussaid et Abdekader Amara, portant la levée de subvention sur certains combustibles. Cette décision risque de donner libre cours à des hausses dramatiques des prix de ces produits.

- Le Club des magistrats du Maroc a boycotté une réunion programmée pour vendredi par le ministre de la Justice et des libertés. Ces magistrats déclarent que le ministère n'avait pas demandé leur avis concernant la décision d'augmenter leurs salaires, une hausse qui a exclu, entre autres, les magistrats stagiaires et les magistrats de grade exceptionnel.

*ASSABAH:.

- Des experts américains des questions africaines au Pentagone ont renvoyé un rapport au département de la Défense dans lequel ils affirment que le retrait par les Etats de la reconnaissance de la pseudo rasd constitue une autre preuve de la pertinence du plan d'autonomie sous souveraineté marocaine, en tant que solution consensuelle assurant la sécurité dans la région et répondant aux aspirations des peuples à l'intégration et au progrès dans cette partie du monde.

- Chambre des conseillers: l'opposition affûte ses armes. L'opposition à la deuxième Chambre va faire front au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane lors de la séance des questions orales prévue mardi. Les questions des groupes de l'opposition seront centrées notamment sur la dernière décision portant annulation des subventions qui étaient accordées à l'essence et au fuel industriel. Mohamed Daidia, président du groupe fédéral pour l'unité et la démocratie à la Chambre des conseillers, estime que cette décision est de nature à laminer le pouvoir d'achat des citoyens.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara