Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Samedi 30 Mai à 10:58

Revue de presse quotidienne des éditos



Rabat - Le scandale de la corruption qui éclabousse la FIFA et les défis posés par l'immigration illégale, surtout au niveau du pourtour méditerranéen, sont les deux sujets phares au menu des éditorialistes de la presse quotidienne de samedi.



Bayane Al Yaoum" indique que le système du football a été secoué par le scandale de corruption qui agite la FIFA, estimant que jamais cette institution, vieille de 111 ans, n'a connu un pareil scandale.

Cette étape nécessite des attitudes, décisions et démarches assez sages, sans surenchère ni exagération, affirme l'éditorialiste, appelant à se pencher d'abord sur "nos intérêts footballistiques nationaux sans toutefois dédaigner l'importance d'informer l'opinion publique de toutes les données".

L'image de la FIFA laisse à désirer depuis longtemps, et pas seulement après l'éclatement du scandale des pratiques de corruption ayant entaché l'attribution de la Coupe du monde, écrit de son côté le chroniqueur d'"Al Massae".

Ce qui est dit de la FIFA et de Joseph Blatter est valable pour Issa Hayatou, l'homme qui a accédé à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) lors d'un congrès tenu au Maroc en 1988, et qui a pratiqué du chantage à l'encontre du Maroc en tentant de lui imposer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 à la date prévue.

"Pour une charte internationale sur l'immigration", titre "Al Ittihad Al Ichtiraki", rapportant que le Comité sur les migrations de l'Internationale socialiste (IS) tient une réunion lundi prochain au siège de l'USFP.

L'objectif principal de cette réunion est de trouver une réponse sociale et démocratique à la crise de l'immigration dans les différentes régions du monde, fait savoir l'éditorialiste.

Il s'agit d'une question de grande actualité étant donné que deux régions du monde, à savoir la Méditerranée et le sud-est de l'Asie, sont devenues, cette année, des cimetières collectifs pour des centaines de victimes des réseaux de traite des êtres humains, rappelle-t-il.

L'autre fait marquant dans ce dossier, c'est que l'Union européenne a opté pour une approche militaire face à ce phénomène, un choix qui comporte, selon l'auteur, de nombreux risques, retombées et dérives.

Par ailleurs, l'éditorialiste note que la question de l'immigration et de l'asile figure aujourd'hui au premier rang des priorités de certains pays concernés, dont le Maroc qui est en passe de devenir un pays d'accueil après avoir été un pays de transit.

Partant de cette réalité, le Royaume a adopté, il y a plus d'un an, une politique de migration qui a intégré la dimension des droits de l'Homme, rappelle-t-il, ajoutant que l'IS avait salué l'initiative du Maroc lors de la réunion de son Comité sur les migrations tenue à Tanger en 2014.

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 495

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara