Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Jeudi 10 Avril à 15:12

Revue de presse marocaine, maghrébine et européenne du jeudi 10 avril



Rabat - Voici les principaux titres à la Une des quotidiens marocains, maghrébins et européens parus ce jeudi 10 avril:



Presse marocaine

 *LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

- Course au perchoir de la Chambre des représentants: Karim Ghellab table sur l'indiscipline des députés de la majorité pour sa réélection. Le perchoir de la Chambre des représentants attise les convoitises aussi bien de la majorité que de l'opposition. La candidature inattendue de Karim Ghellab pour la présidence de la première Chambre risque de chambouler les plans de la majorité, malgré sa force numérique. Pour resserrer les rangs, les quatre chefs de file de la coalition gouvernementale prévoient de tenir une réunion élargie, cet après-midi, avec tous les députés de la majorité.

- Terres collectives: 15 millions d'hectares, 4.600 tribus bénéficiaires, 10 millions de personnes concernées. La deuxième rencontre régionale sur les terres collectives s'est clôturée hier à Ifrane. Auparavant, Oujda avait abrité la première rencontre où les participants avaient insisté notamment sur l'importance de la réforme de l'arsenal juridique régissant ce dossier tout en appelant à un renforcement des institutions représentatives des ayants droit.

*AUJOURD'HUI LE MAROC:.

- Des députés de l'opposition voteraient également pour le candidat RNI à la présidence de la première Chambre parlementaire: Toute la majorité pour Talbi Alami. En plus des voix des quatre groupes parlementaires de la majorité, des parlementaires de l'opposition pourraient également appuyer la candidature de l'ancien ministre RNI. Des doutes planent sur le respect des consignes de vote données par les partis de l'opposition, alors que Talbi Alami peut déjà compter sur les voix de la majorité dont il est le seul candidat. Le PJD va encore plus loin en accusant l'actuel président "d'utiliser les moyens de la Première Chambre pour promouvoir sa candidature pour un nouveau mandat".

- La liste des médicaments dont les prix vont être réduits a été publiée au Bulletin officiel: Enfin la baisse! Le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi, a tenu ses engagements en publiant la liste des médicaments dont les prix ont été revus à la baisse avant le 19 avril. Cette liste qui concerne 800 médicaments, comporte les principes, les génériques et les biosimilaires, avec le PPM et le PPV en officine et en milieu hospitalier. En d'autres termes, on y trouve les prix avant et après la révision. Ladite liste concerne les anticancéreux, antibiotiques, antidouleur, médicaments pour les pathologies cardiovasculaires. La baisse peut aller de 50 à 60 pc pour certains médicaments, notamment les anticancéreux. En analysant les prix avant et après la révision, on constate que cette baisse n'aura pas un grand impact sur le budget des patients qui doivent débourser des sommes colossales pour leur traitement.

 *L'ECONOMISTE:.

- Enquête L'Economiste-Sunergia: Benkirane perd la moitié de ses fans! Après deux années au pouvoir, ce n'est pas si mal de n'avoir perdu "que" la moitié de ses électeurs. Réalisée avec beaucoup de soins, sur un grand échantillon, l'enquête de Sunergia montre des mouvements de fonds. En réalité il y a, d'abord et avant tout, une sorte de migration vers l'indifférence, puis vers l'insatisfaction. Et à l'intérieur de cette migration, il y a des inversions de place. En 2014, les hommes soutiennent le Chef du gouvernement alors que les femmes (qui le soutenaient il y a deux ans) sont devenues plus hésitantes. Même phénomène si on regarde les classes d'âge. Le leader du PJD plaisait plus aux jeunes. Deux ans plus tard, ses soutiens sont davantage chez les adultes.

- Croissance: l'optimisme est de retour. Bonne nouvelle. Fitch Ratings et le Fonds monétaire internationale (FMI) sont positifs sur la croissance du Maroc. Si le premier place la progression du PIB à 4,2pc en 2014, le second la maintient au niveau de 4pc. Le pays profiterait, selon ces institutions, du bond de 20pc réalisé par le secteur agricole dans le PIB ainsi que la reprise dans les pays de la zone euro. A cela s'ajoutent les premiers effets de la décompensation entamée en 2013 qui permettra de réduire le déficit budgétaire.

 *L'OPINION:.

- Ghellab, candidat pour le perchoir. Karim Ghellab a reconnu qu'il est du droit du gouvernement de coordonner avec sa majorité pour la désignation du candidat de la majorité, mais de là à vouloir faire croire que la question de la présidence est close et que c'est un fait accompli, c'est une chose qu'il estime inacceptable. La présidence de la Chambre se décide par vote à bulletins secrets. Le principe du secret du vote est une préservation de la Chambre de toute hégémonie et de tout interventionnisme et une sauvegarde de la liberté du choix du député.

- L''Istiqlal: mobilisation totale "contre les décisions gouvernementales attentatoires à l'économie nationale". Les membres du Comité exécutif de l'Istiqlal ont affirmé, dans le communiqué ayant sanctionné les travaux de la réunion hebdomadaire du Comité tenue mardi dernier, que l'ensemble des istiqlaliens poursuivent leur mobilisation totale et leur combat permanent pour contrecarrer toutes les décisions et mesures gouvernementales portant atteinte au pouvoir d'achat des citoyens et à l'économie nationale et hypothéquant le pays sous le poids de la dette extérieure.

 *AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Les militants des droits de l'Homme craignent des abus des forces de sécurité sous couvert de lutte contre "Tcharmil". Le président du Forum "Al Karama", Abdelali Hami Eddine, a indiqué dans une déclaration au quotidien que "la lutte contre le phénomène du Tcharmil doit se faire conformément à une gouvernance sécuritaire". Pour sa part, le président de l'Association marocaine des droits de l'Homme, Ahmed El Hayej, a demandé des garanties afin d'éviter les atteintes aux droits de l'Homme lors des campagnes sécuritaires. L'Association Alwassit pour la démocratie et les droits de l'homme a publié un communiqué dans lequel elle met en garde contre l'exploitation du climat d'insécurité pour renforcer l'emprise sécuritaire et porter atteinte aux droits de l'Homme.

- Présidence du groupe socialiste: l'USFP au bord de l'explosion. Vingt-deux membres du groupe socialiste à la Chambre des représentants viennent d'élaborer un communiqué dans lequel ils attestent qu'ils n'ont signé aucun document avec le Premier secrétaire du parti, allusion faite à la correspondance de Driss Lachgar envoyée au bureau de la Chambre des représentants, contenant leurs signatures et informant que l'élection du président du groupe socialiste aura lieu lundi prochain. Ces membres ont accusé Driss Lachgar de contourner la loi régissant l'élection du groupe socialiste.

 *AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- Le gouvernement prévoit de contracter de nouveaux emprunts. Le gouvernement s'apprête, encore une fois, à emprunter 3,44 milliards de dollars pour maintenir le déficit budgétaire en deçà de 5pc. Les déclarations du ministre de l'Economie et des Finances, qui a pris part mardi aux travaux des réunions annuelles des institutions financières arabes à Tunis, à ce propos ont été interprétées comme une préparation de l'opinion publique à cette mesure.

- Plus de 5 MMDH consacrés par les partenaires privés à l'investissement dans le secteur des hydrocarbures et des mines en 2014. Une enveloppe financière de plus de 5 milliards de dirhams (MMDH) sera allouée par les partenaires privés, au titre de l'exercice 2014, pour l'investissement dans le secteur des hydrocarbures et des mines, au moment où le Royaume connaitra, au titre de la même année, le forage de près de 27 puits dans les différents bassins sédimentaires onshore et offshore, a annoncé, mardi à Rabat, la directrice de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

*AL MASSAE:.

- Nouveau scandale: le maire de Tanger autorise la construction de deux résidences sur une réserve naturelle. Le maire de Tanger a signé l'autorisation de construire deux résidences à proximité de la zone de Branes, au cœur de la forêt Rahrah, classée réserve naturelle selon le plan d'aménagement.

- Le gouvernement publie la liste des médicaments concernés par la réduction des prix. Le gouvernement vient de publier la liste des médicaments dont les prix ont été revus à la baisse. Les nouveaux prix seront appliqués à partir du mois de juin.

*ASSABAH:.

- La popularité de Benkirane frôle les lignes de doute. L'enquête menée par L'Economiste-Sunergia a fait ressortir qu'après deux ans au pouvoir, Abdelilah Benkirane que la cote de popularité a chuté de la moitié, puisqu'il a pu récolter 45pc des voix contre 88pc au début du mandat de son gouvernement. Cette chute devrait se poursuivre avec un rythme annuel de 25pc jusqu'à franchir le seuil de danger à la fin du mandat, notamment à cause de la multiplication par quatre du nombre des citoyens déçus de sa politique.

- Ramid rassure les notaires. Des sources informées ont révélé que le ministre de le Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, s'est adressé aux membres de la Chambre nationale du notariat moderne au sujet du projet de loi portant organisation de la profession d'agent d'affaires-rédacteur d'actes sous-seign privé. Ramid a indiqué le projet de loi peut être écarté s'il s'avère qu'il ne servira pas l'intérêt général et si les notaires estiment nécessaire d'introduire des amendements au texte initial.

 *AL ALAM:.

- "Droits d'informer": le gouvernement s'en prend à la HACA. Le gouvernement, par le biais du ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile El Habib Choubani, a déclaré que la décision de la HACA est contraire aux dispositions de la Constitution, précisant que l'article 100 de la Loi fondamentale prévoit que la séance est réservée aux questions et aux réponses, à l'exclusion des questions dans les "droits d'informer". - La publication de la liste des médicaments concernés par la réduction des prix est décevante. Karim Ait Ahmed, président de la ligue des pharmaciens istiqlaliens, estime que la méthode adoptée par le ministère de la Santé pour la publication de la liste des médicaments concernés par la réduction des prix a été en deçà des attentes des Marocains. Le ministre de la Santé a manqué à ses promesses données sur les écrans de télévision et devant les députés, a-t-il dit.

 *ATTAJDID:.

- Jamila El Mossalli, membre du PJD à la Chambre des représentants, a dénoncé la campagne électorale menée par Karim Ghellab sa sur le site officiel de la Chambre avant de la retirer mercredi. Dans une déclaration au journal, El Mossalli, a estimé que la démarche de Ghellab était politiquement immorale et constituait une prévarication.

- Daoudi: la maîtrise de la recherche scientifique créerait des emplois. Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué que la maîtrise de la science et de la recherche scientifique permettrait de réduire le gap entre le Maroc et le reste du monde en cette matière et, par conséquent, créer davantage de richesses et de postes d'emploi. S'exprimant lors d'une cérémonie organisée à l'occasion du 36ème anniversaire de l'Université Mohammed Ier d'Oujda, Daoudi a affirmé que le Maroc "est un pays d'ouverture, de stabilité et de juste-milieu, et porte dans son histoire et sa civilisation tout ce qui lui permet de maîtriser la technologie".

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- Contre les souhaits de Lachgar, Zaidi de nouveau président du groupe USFP à la Chambre des représentants. Les députés USFP ont accordé de nouveau leur confiance à Ahmed Zaid pour succéder à lui-même à la tête du groupe socialiste à la Chambre des représentants, en désaccord avec les positions du Premier secrétaire du parti de la Rose, Driss Lachgar qui avait poussé la députée Hasnaa Abou Zaid à rivaliser avec Zaidi.

- Choubani: la session d'avril sera riche au niveau législatif. Le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, El Habib Choubani, a indiqué que la session parlementaire d'avril connaîtrait une accélération du rythme de mise en œuvre des engagements du gouvernement sur le plan législatif.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus