Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Jeudi 17 Avril à 13:05

Revue de presse marocaine et européenne du jeudi 17 avril



Rabat - Voici les Unes des quotidiens marocains et européens parus le jeudi 17 avril.



Presse marocaine

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- La marche du 6 avril relance le dialogue social. Les trois centrales syndicales (CDT, FDT et UMT), dont les revendications portent essentiellement sur l'amélioration de la situation des salariés et des fonctionnaires et le respect des libertés syndicales, ont demandé d'engager des négociations sérieuses qui aboutiraient à des résultats concrets.

- Un jeune Sahraoui kidnappé par le polisario. Il s'agit de l'activiste Mohamed Mouloud Mohamed Ali Bousshab qui a été enlevé lundi 14 avril et écroué dans la prison depuis le 9 juin sans qu'aucun membre de sa famille n'ait pu prendre contact avec lui. Selon sa famille, le jeune Mohamed s'apprêtait à observer un sit-in devant le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) à Rabboni pour protester contre les atermoiements qui freinent la satisfaction de sa demande de regagner le Maroc.

*AL MASSAE:.

- Les distributeurs de gaz vont trancher samedi la question de l'arrêt de l'approvisionnement du marché par les bonbonnes de gaz, indique le président de l'association des distributeurs de gaz au Maroc.

- Le ministère de l'Agriculture veut privatiser le contrôle sanitaire des produits alimentaires d'origine animale et des produits de la mer? Un responsable syndical a révélé que le ministère de l'Agriculture vient d'élaborer un nouveau projet de loi visant la privatisation du contrôle sanitaire des produits alimentaires d'origine animale et des produits de la mer. Ce nouveau projet de loi suscitent des interrogations étant donné qu'il concerne le domaine de la santé public.

*AL ALAM:.

- Driss Radi a affirmé lors des premières séances de la Chambre des conseillers que des membres du PJD prétendent être au-dessus de tout et que leur protection est garantie. Hakim Benchemmas a fait remarquer que la Chambre rejette la politique d'intimidation à laquelle recourt à plusieurs reprises le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane lors des séances mensuelles.

- l'Instance Nationale de protection des biens publics fait face à ce qu'elle reproche aux autres. Convaincus que cette instance ne peut être réformée, des membres de la commission administrative et des sections de l'Instance, dont celle de Marrakech, ont annoncé leur retrait collectif de cette Instance, selon un communiqué de ces membres.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Lancement le 23 avril des discussions entre le Maroc et l'UE sur les conditions d'accès des fruits et légumes sur le marché européen. Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, M. Aziz Akhannouch et le commissaire européen à l'Agriculture et au développement rural, M. Dacian Ciolos se sont mis d'accord, mercredi, pour le lancement le 23 avril des discussions entre le Maroc et l'Union européenne (UE) autour des conditions d'accès des fruits et légumes sur le marché européen. Le président de la Fédération interprofessionnelle de production et d'exportation des fruits et légumes (FIFEL), Houcine Aderdour, a indiqué de son côté que l'UE, dont les produits agricoles accèdent sans entrave au marché marocain, doit ouvrir ses marchés aux produits agricoles marocains sans barricades.

- Abdelhaifd Oualalou officiellement candidat au poste du SG du PPS. Le membre du comité central du PPS, Abdelhafid Oualalou, a officiellement présenté sa candidature au poste du secrétaire général du parti du Livre. Jusqu'à présent, deux candidats sont en lice pour ce poste: il s'agit de Mohamed Grine et d'Abdelhafid Oualalou.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- La crise de l'USFP persiste. Abdelouahed Radi a donné raison à la commission administrative qui avait décidé de l'élection de Hasna Abouzaid en tant que présidente du groupe USFP à la Chambre des représentants.

- Le Polisario mène une vague d'arrestation parmi les séquestrés voulant regagner le Maroc. Tout près du siège du HCR à Raboni, les dirigeants du Polisario ont fait usage de violences à l'égard des citoyens sahraouis, dont certains avaient présenté des demandes écrites afin qu'ils soient rapatriés au Maroc, selon des sources du journal.

*ASSABAH:.

- Le gouvernement ne réussit pas à "moraliser" les recrutements. Selon les données disponibles, 40 pc de chercheurs d'emplois obtiennent des postes d'emploi en recourant à des procédés douteux, basés sur le népotisme, le clientélisme et le favoritisme. Les relations personnelles et le trafic d'influence constituent encore les principaux supports pour multiplier ses chances de "dégoter" un emploi, selon ces données.

- Driss Radi, président du groupe constitutionnel à la Chambre des conseillers, se plaint des membres PJD au chef du gouvernement. Radi appelle le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le ministre de la Justice et des libertés El Mostafa Ramid à ouvrir une enquête sur l'anarchie qui sévit dans la ville de Kénitra et sur les allégations colportées par certains membres du PJD qui déclarent être au-dessus de la loi.

*ATTAJDID:.

- Le président de la Chambre des représentants Rachid Talbi Alami va se réunir jeudi avec les présidents des groupes parlementaires, dont Ahmed Zaidi. Jusqu'à présent, le groupe istiqlalien est le seul qui, malgré l'expiration des délais, n'ait pas encore présenté ses candidats pour le bureau de la Chambre et à la présidence des commissions.

- Plus d'une année après sa validation, une commission parlementaire se rendrait entre le 22 et 25 courant aux carrières du "ghassoul" dans la région de Missour dans le cadre d'une mission d'information. Omar El Fassi El Fihri, député PJD, affirme que l'objectif de cette mission est de vérifier la véracité d'une multitude de remarques, de données et de dysfonctionnements, dont le monopole d'exploitation des contrats par une seule partie.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

- SM le Roi inaugure deux projets de proximité sociale à Tétouan. SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à Tétouan, à l'inauguration d'un Complexe social au quartier Jbel Dersa et d'un Centre de formation et de renforcement des compétences des femmes au quartier Jamaâ Mezouak, réalisés dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Mobilisant des investissements de l'ordre de 22 millions de dirhams, ces projets, destinés à renforcer les équipements de proximité au niveau de la ville, à développer les compétences des jeunes et des femmes, et à favoriser leur intégration socio-professionnelle, procèdent de la vision éclairée du Souverain plaçant l'élément humain au coeur de tout processus de développement.

- Exportation des fruits et légumes : le Maroc et l'UE entendent rétablir l'équilibre. Les discussions entre le Maroc et l'UE sur les conditions d'accès des fruits et légumes au marché européen seront lancées le 23 avril. Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch et le commissaire européen à l'Agriculture et au développement rural, Dacian Ciolos se sont mis d'accord sur ce rendez-vous le 16 avril lors d'un entretien téléphonique. Les deux responsables ont souligné la nécessité de se mettre dans l'immédiat autour de la table de discussions afin de débattre de solutions à même de rétablir l'équilibre dans les échanges entre le Maroc et l'UE tel que négocié dans l'accord agricole les liant. Akhannouch a insisté sur les conséquences des réformes opérées par l'UE qui "placent la coopération agricole entre les deux partenaires dans un contexte peu favorable".

*L'ECONOMISTE:.

- Le Trésor se désengage de la BCP. L'Etat achève son désengagement de la Banque centrale populaire. Selon nos informations, le Trésor a cédé toutes ses participations dans le capital aux banques populaires régionales. L'opération qui, de sources proches du dossier, " a été bouclée", porte sur les 6 pc de participation que le Trésor détenait dans le capital de la banque. Il s'agit de l'équivalent de près de 10,4 millions d'actions. D'après la même source, la transaction qui devrait passer en bourse aujourd'hui jeudi 17 avril ( ce qui impliquera la suspension du cours) permet de renflouer les caisses de l'Etat avec plus de 2 milliards de dirhams.

- Le blé fait vaciller la balance commerciale. Les données préliminaires de l'Office des changes attribuent le déséquilibre de la balance commerciale à l'accroissement des acquisitions des produits énergétiques et alimentaires. Les achats des premiers se sont appréciés de 17,4 pc à 26,2 milliards de DH alors que ceux de l'alimentaire, essentiellement le blé, ont explosé de 48 pc. Hors ces produits, les importations n'ont augmenté que de 1,1 pc.

Presse européenne

En France, l'annonce par le Premier ministre Manuel Valls d'un plan visant à réaliser 50 milliards d'euros d'économies entre 2015 et 2017, en gelant les prestations sociales jusqu'en 2015 tout en préservant les recrutements de fonctionnaires fait la Une de la presse quotidienne.

+La Tribune+ qui titre en Une "Après Monsieur Impôts, voici Monsieur Gel", s'interroge si "le Premier ministre prend-il le risque de casser la consommation des ménages, le seul moteur encore vaillant de la croissance ?".

La publication estime que "le pari semble risqué. Ni l'investissement des entreprises, ni l'export ne semblent réellement prêts à prendre le relais de la consommation", ajoutant que "le Premier ministre prend avec cette initiative le risque de casser le seul moteur encore un peu vaillant de l'économie française, la consommation des ménages".

Dans un éditorial intitulé "Manuel Valls choisit la rigueur", +La Croix+ relève qu'"un coin du voile a été soulevé, mercredi 16 avril, sur le plan d'économies préparé par le gouvernement pour répondre aux exigences qu'il s'est fixées?: rendre possible le pacte de responsabilité en allégeant les charges des entreprises pour encourager la création d'emplois, réduire le déficit de la France et redonner du pouvoir d'achat aux salariés".

"Pas de surprise sur la répartition des 50 milliards en trois grandes masses?: les économies pesant sur l'Etat, les efforts demandés aux collectivités locales et ceux touchant à l'assurance-maladie", souligne l'éditorialiste.

Pour +Libération+, l'annonce de ce plan constitue "une cure d'austérité qui a suscité une bronca chez les députés socialistes", faisant remarquer que "le Premier ministre a livré hier, par surprise, les premières pistes des 50 milliards d'économies, sans donner tous les détails".

+Le Figaro+ écrit, de son côté, que "le Premier ministre a livré un catalogue de généralités en tous points semblable à celui de son prédécesseur", estimant qu'"il ne suffit pas de dire les choses sur un ton martial pour leur donner de la consistance".

En Angleterre, la presse continue à s'intéresser aux derniers développements de la situation tendue prévalant dans l'Est de l'Ukraine et au bras de fer engagé entre la Russie et les pays occidentaux.

Le quotidien +Guardian+ se fait l'écho des revers accumulés sur le terrain par l'armée ukrainienne face aux insurgés pro-russes autour de la ville de Slaviansk, contrôlée depuis samedi par des forces séparatistes qui réclament un rattachement à la Russie, ou au minimum des pouvoirs étendus pour les régions de l'Ukraine.

Six blindés de l'armée ukrainienne, envoyés dans le cadre de "l'opération antiterroriste" lancée par Kiev contre les groupes armés, ont été bloqués et saisis par des manifestants pro-russes dans le sud de Slaviansk, ajoute le journal.

Pour sa part, le quotidien +Independent+ évoque la situation explosive, chaotique et confuse qui règne dans l'Est de l'Ukraine, mettant l'accent sur l'échec de l'opération "anti-terroriste" lancée par Kiev pour tenter de déloger les milices armées pro-russes, mais ces derniers ont pris le contrôle des véhicules blindés, envoyés par le gouvernement de Kiev.

Dans un autre défi au pouvoir central, un groupe d'hommes armés s'est emparé de la mairie de Donetsk, fief russophone de l'Est où des séparatistes avaient déjà proclamé une "république souveraine" le 7 avril et veulent l'organisation d'un référendum sur la "fédéralisation" de l'Ukraine, souligne la publication.

Quant au +Daily Telegraph+, il se focalise sur la réunion quadripartite sur l'Ukraine qui doit être organisée ce jeudi à Genève avec la participation des ministres des affaires étrangères de la Russie, de l'Ukraine, des USA et de l'UE , alors que sur le terrain, le gouvernement ukrainien a du mal à imposer son autorité dans l'Est du pays, gagné par les insurrections de séparatistes pro-russes.

L'actualité en Espagne est dominée par les commentaires et les analyses sur la victoire du Real Madrid contre le FC Barcelone lors de la finale de la coupe du Roi d'Espagne.

"Real Madrid champion", "Gareth Bale offre le titre aux Merengues", "19ème titre de la coupe du Roi pour le Real Madrid" ou "Le Real met fin au cycle du Barça" sont quelques titres utilisés par la presse espagnole pour décrire le triomphe de l'équipe de la capitale face au Barça par 2-1.

Les principaux journaux comme +El Pais+, +ABC+, +La Razon+ et +El Mundo+ soulignent que l'équipe de Carlo Ancelotti a mieux géré le match et disposé de plusieurs occasions pour plier tranquillement la rencontre avant d'inscrire un but anthologique à la 86ème minute par le Gallois Gareth Bale.

Les publications, qui n'ont pas manqué de mettre l'accent sur le rendement modeste de Messi lors de la rencontre, ont noté que le coach italien a gagné la bataille tactique en fermant toutes les lignes devant les joueurs de Tata Martino.

Le Real Madrid a joué comme une équipe, fait observer la presse, estimant que l'équipe d'Ancelotti n'a pas été affectée par l'absence de Cristiano Ronaldo pour blessure et s'est bien placée sur le terrain pour fermer les espaces devant les joueurs du Barça.

Outre l'actualité sportive, la presse espagnole revient sur les développements de la situation en Ukraine, ainsi que les mesures d'austérité adoptées par le gouvernement français.

Les journaux portugais ont continué à s'intéresser au nouveau train de mesures d'austérité annoncées par le gouvernement de centre droit afin de réduire le déficit public du pays en 2015.

Le quotidien +Diario Economico+ s'est fait l'écho de la réaction du Parti Socialiste, principale formation d'opposition, qui a accusé le gouvernement de manque de transparence sur les régimes de retraites.

Le Parti Socialiste, écrit le journal, exige que le gouvernement remette au Parlement dans les plus brefs délais, le rapport élaboré par le groupe de travail chargé de préparer la réforme des régimes de retraite afin qu'il puisse y avoir accès.

Le Fonds monétaire international, qui avait demandé au gouvernement de lui communiquer ces nouvelles mesures, devra boucler ce jeudi, le 11ème et avant dernier examen des comptes du Portugal, indique de son côté +Diario de Noticias+.

Le FMI prévient toutefois que les réformes mises en œuvre au Portugal doivent être maintenues, a fait observer le quotidien.

Son confrère +Jornal de Noticias+ observe quant à lui que l'institution financière internationale est favorable à une sortie du pays de son plan de sauvetage prévue le 17 mai, avec une ligne de crédit de précaution qui lui servira de filet de sécurité.

Outre l'austérité, l'autre information qui focalise l'intérêt des journaux est la qualification du Benfica Lisbonne pour la finale de la Coupe du Portugal pour la 35ème fois de son histoire.

"La victoire du courage" titre le journal sportif +A Bola+, alors que son confrère +0 Jogo+ fait observer que le club des Aigles a été le plus fort.

"Le festival rouge" titre pour sa part +Jornal de Noticias+, alors que le journal +I+ écrit que le Benfica a éliminé Porto (3-1), même si le club lisboète a été réduit à dix dès la 28ème minute de jeu.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus