Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 10 Juin à 15:09

Revue de presse marocaine du mardi 10 juin



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mardi 10 juin.:



*Aujourd'hui Le Maroc:

- Erreur médicale: Enfin on s'y intéresse ! Un colloque national vient de se tenir à Casablanca dans le but de lancer la réflexion sur une future loi qui doit combler le vide juridique concernant les erreurs médicales. Les participants ont évalué les possibilités de mettre en place une assurance pour couvrir les médecins en cas d'une erreur au cours d'une intervention médicale. Le ministre de la Justice et des libertés a clairement affirmé que certains textes de loi, notamment le décret des obligations et contrats datant d'un siècle, sont dépassés.

- Près de 3 MMDH alloués à la région du Grand Nador à l'horizon 2020: Un nouveau pôle de compétitivité est né. Un redéploiement structurel a été mis en œuvre dotant l'axe Nador-Béni Ansar d'une véritable vision urbaine. Le plan septennal 2014-2020 permettra ainsi l'émergence du Grand Nador comme pôle de compétences et de compétitivité à l'échelle nationale. La restructuration portera sur un investissement de 3 milliards de dirhams liés au développement immobilier. A l'horizon 2020, le Grand Nador se dotera d'une nouvelle architecture urbaine alliant plaisance au développement socio-économique. Un grand chantier est actuellement ouvert inscrivant ainsi cette zone de l'Oriental dans une perspective à la fois durable et transversale.

*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- Forum économique: Le Maroc et la Russie veulent donner un nouvel élan à leur partenariat. Le premier forum économique Maroc-Russie se déroule les 9 et 10 juin à Moscou, avec la participation de quelque 120 hommes d'affaires marocains, représentant des secteurs aussi divers que l'agriculture, la pêche, l'énergie ou le tourisme. Les deux pays veulent renforcer davantage leur partenariat économique qui a connu une forte progression durant les dix dernières années. Les échanges commerciaux bilatéraux ont en effet dépassé les 1,7 milliard de dollars en 2013, faisant du Maroc le premier partenaire commercial de la Fédération de Russie au niveau africain et arabe.

- Réunion aujourd'hui du Conseil supérieur de la fonction publique: Le gouvernement se penche sur la refonte du statut général. En stand-by depuis le 8 décembre 2010, le Conseil tient aujourd'hui, mardi 10 juin, sa première réunion sous la présidence du chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, et de son ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdii. Cette réunion consacre ses travaux principalement à l'examen du projet de refonte du statut général de la fonction publique.

*L'Economiste.:

- Délais de paiement: L'Etat rechute. L'Etat est mauvais payeur. Les délais de paiement sont toujours longs et n'épargne aucun secteur. Le problème ne porte pas uniquement sur la disponibilité des budgets, mais aussi sur les procédures, sur "l'excès de zèle" des responsables. Les audits et contrôles effectués par la Cour des comptes et les dysfonctionnements relevés font que les responsables demandent une paperasse jugée impressionnante. Pour Bouchaib Benhalida, président de la Fédération nationale du BTP, la liquidation des marchés est longue. "On a même l'impression que les maîtres d'ouvrage ne sont pas concernés", a-t-il dit.

- Le bac sous haute surveillance. Du nouveau dans les examens du baccalauréat cette année. La tutelle a décidé de muscler le système de surveillance dans les salles d'examen. En plus du brouillage du réseau télécom dans les lycées, les équipes de la DGSN sont déployés en renfort pour sécuriser le transport et la distribution des épreuves. Plus d'un demi-million de lycéens tentent de décrocher le baccalauréat, dont 47pc de filles.

*Al Massae.:

- Le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid s'apprête à supprimer les deux tiers des peines de mort du Code pénal, selon une note du ministère. Le projet de loi modifiant et complétant le Code pénal, élaboré par le ministère de la Justice, va abroger les deux tiers des peines capitales, prévues dans 36 articles, indiquent des sources judiciaires, précisant que les peines de mort seront prononcés uniquement à l'encontre des personnes ayant été reconnues coupables de crimes atroces.

- Les bonbonnes de gaz feront défaut au marché durant 4 jours. Faute de reprise de dialogue avec le gouvernement, les distributeurs de gaz ont décidé, au cours de leur réunion dimanche, d'observer une grève de 4 jours, à partir de 18 juin courant.

*Al Alam.:

- Le gouvernement continue de faire mal aux fonctionnaires et aux employés. Le conseil du gouvernement a approuvé un projet de loi modifiant et complétant la loi instituant un régime de pensions civiles sans l'avoir soumis à l'appréciation par la Caisse marocaine des retraites ou le Conseil supérieur de la Fonction publique.

- Rajae Cherkaoui El Morsli, vice-président chargée de la recherche scientifique, de la coopération et du partenariat à l'Université Mohammed V, a souligné que le Maroc est le premier pays maghrébin dans le domaine de la recherche scientifique. Cette déclaration a été faite lors d'une rencontre organisée lundi à Rabat sur les indicateurs de la recherche scientifique et du développement dans les pays nord-africains.

*Assabah.:

- Le ministère de l'Intérieur a chargé une équipe de l'Inspection générale de l'administration territoriale de scruter tous les dossiers judicaires perdus par les collectivité locales afin de relever les lacunes de la préparation de la défense et de se doter des pièces juridiques pour défendre les intérêts des collectivités locales, dont le budget s'épuise de plus en plus "de manière bien arrangée" à travers l'exécution des décisions judicaires en vertu desquelles certains entrepreneurs se font accorder des indemnités fabuleuses, selon une source informée.

- Le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime a baissé le prix référentiel pour le blé tendre rendu moulin, de 280 à 270 DH le quintal. Ce prix tient compte du niveau de la production nationale et du niveau des cours mondiaux et vise à soutenir les agriculteurs et améliorer leur revenu, explique le ministère dans un communiqué. *Sahifat Annas.:

- Mohand Laenser : De grands défis à relever attendent les harakis après le congrès national du Mouvement populaire. Le secrétaire général du MP a indiqué, lors d'une rencontre dimanche de son parti à Fqih Bensaleh, que le pari ne se limite pas au renouvellement de la confiance en la personne du SG du parti car la porte des candidatures reste ouverte jusqu'au 19 du mois courant, appelant à la création d'une dynamique au sein des organisations parallèles et au développement des outils de travail des structures et des instances du MP.

- Mohamed Abied, secrétaire général de l'Union constitutionnelle, a indiqué lors d'une rencontre organisée samedi par son parti dans la région de Doukkala-Abda, que les prochaines élections constituent une occasion pour rendre des comptes et non pas pour présenter des justifications accusant les démons et les crocodiles.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le Mouvement Populaire répond depuis Azrou au rassemblement du PJD à Agouray. Deux semaines après le rassemblement animé par Abdelilah Benkirane dans la région d'Agouray, la réponse ne s'est fait pas tarder et avec la même force de la part du MP dimanche lors d'un rassemblement similaire en présence de dirigeants et du secrétaire général du parti, Mohand Laenser, qui a mis en garde contre l'instrumentalisation de la religion pour consacrer la division, ajoutant que "personne n'a le droit d'exploiter les valeurs et la religion des Marocains".

- Le Syndicat démocratique de la justice, sceptique sur l'avenir du dialogue avec le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid. Abdel charifi Alaoui, l'un des dirigeants du syndicat, a accusé le ministère de tutelle d'hypocrisie lors du dialogue avec le SDJ et les autres composantes du corps de la magistrature, expliquant qu'en apparence, le ministère recourt au dialogue de temps à autre alors qu'en fait, ce département poursuit sa politique d'exclusion systématique des greffiers en les privant de participer aux questions qui concernent leur profession.

*Attajdid.:

- L'Alliance Al- Amal pour l'enfance marocaine a annoncé dimanche la création d'une "Coalition nationale contre l'exploitation sexuelle des enfants". Cette coalition, composée de 30 associations réparties sur les différentes villes et régions du Royaume, vise à mobiliser tous les acteurs pédagogiques et associatifs pour combattre l'exploitation sexuelle des enfants.

- Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a effectué une tournée dans deux pharmacies et un centre de distribution de médicaments à Rabat afin de s'assurer de l'entrée en vigueur du décret relatif à la baisse des prix publics des médicaments. Cette réduction concerne 1578 médicaments, soit 30% de l'ensemble des médicaments commercialisées au Maroc, indique le ministère dans un communiqué.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, a souligné, dimanche à Amsterdam lors d'une rencontre tenue dans le cadre du premier Festival Twiza pour la culture amazighe (7-9 juin) que l'approche d'antan concernant l'immigration n'a plus de place au Maroc d'aujourd'hui, ajoutant que le Royaume qui s'est transformé ces dernières années en pays d'accueil pour les immigrés et a donné l'exemple en matière de préservation des droits des immigrés.

-Le bateau suisse Planet Solar, considéré comme le plus grand bateau solaire au monde, s'est amarré samedi dans la lagune de Marchica (Nador), à l'occasion des journées de l'environnement de Marchica, tenues du 7 au 14 juin. S'exprimant à cette occasion, le directeur général de l'Agence pour l'aménagement du site de la lagune de Marchica, Saïd Zarrou, a souligné que "l'escale du Planet Solar dans la lagune de Marchica n'est pas un hasard. Il témoigne de la réussite des chantiers et des efforts déployés et surtout de la valeur de ce site d'exception".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara