Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Tracés Nomades- Voyages à travers les écritures à Dar Bellarj: Voilà... | via @lemagMaroc https://t.co/GUkHh4g14o https://t.co/jGJNtDHv14


MAP - publié le Samedi 17 Octobre à 11:10

Revue de presse hebdomadaire



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire.:



*La Vie éco.:

- Même s'ils sont encore provisoires, puisqu'ils concernent un échantillon représentatif de 2 pc des ménages, les chiffres du recensement de septembre 2014, livrés le 13 octobre par le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, mettent en évidence deux tendances en apparence contradictoires. La première a trait à la démographie de façon générale: celle-ci est sur un trend baissier. La seconde, elle, porte sur les aspects socio-économiques du recensement: là, au contraire, on note des évolutions à la hausse, comme l'amélioration du taux d'alphabétisation en général et des femmes en particulier, et des conditions de l'habitat.

- Bien qu'elles soient mieux pourvues en fonds propres, les PME ont toujours de grandes difficultés d'accès au financement. C'est l'une des constatations majeures de la dernière étude d'Inforisk. Menée sur un échantillon de 1.000 entreprises de différentes villes et de tous les secteurs d'activité, l'étude révèle précisément que les fonds des PME augmentent de 5 pc en moyenne chaque année depuis 2010 et représentent dorénavant 40 pc des sources de financement de ce tissu d'entreprises.

*Finances News Hebdo.:

- Handicap et emploi: L'espoir est-il permis? Une chose est sûre, le premier Forum Handicap Maroc pour l'emploi des personnes en situation de handicap a pu mobiliser une vingtaine de partenaires, dont de grandes sociétés. Les demandeurs d'emploi sont venus nombreux pour cette première qui met le doigt sur une sérieuse problématique: le handicap et le travail. Une initiative qui anime l'espoir des jeunes d'un avenir meilleur, bravant le handicap et le regard de la société.

- Décidément, les patrons mettent le gros paquet du côté de la TVA, dont le chantier de réforme est déclaré ouvert depuis les Assises de la fiscalité à Skhirat (avril 2013). Il faut dire que le gouvernement, comme le laisse deviner la dernière note de cadrage de la loi de Finances 2016, y attache une attention particulière et devra sans doute marquer de son empreinte l'évolution future de cette taxe qui génère, à elle seule, plus de 55 milliards de DH au budget de l'Etat (prévisions LF 2015).

*Le Temps.:

- Bombardier, leader canadien du secteur aéronautique, a décidé du lancement des travaux d'extension de son usine casablancaise avant la fin de l'année en cours, et ce à peine 7 mois après l'inauguration officielle de l'unité industrielle (qui a eu lieu en mars 2015). Cette unité s'étend aujourd'hui sur 9.000 m2 pour un site de 14.000 m2. Et étant donné que le Canadien avait fait l'acquisition de pas moins de 55.000 m2 de surface exploitable, l'extension de l'usine pourrait signifier la mise sous projet de nouvelles spécialisations.

- Longtemps restée prisonnière des préjugés la présentant comme faible en potentiel de croissance, l'économie solidaire revient en force et compte, aujourd'hui plus que jamais, prouver sa valeur. Et avec l'organisation de la 4ème édition du Salon national de l'économie sociale et solidaire, ce segment sous-estimé de l'économie frappe fort en réunissant pas moins de 350 exposants et 40 experts et conférenciers. Un segment représentatif d'une base exploitante de 120.000 associations et 15.000 coopératives spécialisées principalement dans le secteur agricole (8.000) et celui de l'artisanat.

*Maroc Hebdo.:

- Pour de l'inédit, c'est de l'inédit! Qu'on en juge: la majorité actuelle n'a pas présenté de candidat à la présidence de la nouvelle Chambre des conseillers. Un cas de figure passablement singulier dans la pratique institutionnelle marocaine et comparée. Les premières conclusions provisoires que l'on peut en tirer emportent sans doute vers des conséquences allant au-delà de la seule bataille du "perchoir".

- Bien que les exportations marocaines, notamment des produits manufacturés, enregistrent "une croissance significative", le Royaume n'en n'as pas moins besoin de plus de champions à l'export, nous disent les experts de la Banque mondiale dans leur récent rapport, publié au début du mois d'octobre, passant au crible la performance des exportations des pays de la région MENA. "L'absence des poids lourds de l'exportation au sommet de la distribution des entreprises exportatrices traduit l'échec de la région MENA à pousser énergiquement les réformes du commerce et de l'environnement des affaires", disent-ils.

*Challenge.:

- Après "les batailles électorales" où toutes les armes politiques conventionnelles et non conventionnelles ont été utilisées, les partis politiques ont vécu des déceptions pour certains et des joies pour les autres. Le citoyen a pu accéder à une réalité qu'il connaît déjà, mais pas au point de dénuder les adversaires politiques et de leur coller tous les qualificatifs qui augmentent le degré de répugnance à l'égard de la politique par beaucoup de nos concitoyens.

- Face à une guerre asymétrique et des acteurs qui ont une grande capacité d'organisation et de réorganisation, la sécurité est l'affaire de tous en Afrique et l'instauration de la paix et de la sécurité sur le continent africain exige l'élaboration de politiques sécuritaires communes et prospectives pour le contrôle des frontières et la protection des pays contre toutes formes de crime transfrontalier. C'est le premier message de la première édition de "l'Africa Security Forum" qui a clôturé ses travaux le 13 octobre et dont le thème a concerné la "sécurité des frontières, des flux financiers et l'identité numérique".

*L'Observateur du Maroc et d'Afrique.:

- De grandes institutions et cabinets internationaux reconnaissent désormais au Maroc son leadership régional dans le domaine des énergies renouvelables. L'une des dernières reconnaissances en date à la faveur du Maroc est le dernier classement d'Ernst and Young des pays en rapport avec leur attractivité en matière des énergies renouvelables. Le Royaume a été déclaré pays le plus attractif de la région MENA et a été classé 23ème au niveau mondial. 

- Soutenir une agriculture solidaire, améliorer la production sur les plans quantitatifs et qualitatifs tout en rationnalisant l'utilisation de l'eau, telles sont les clés du développement agricole de la région Béni Mellal-Khénifra. L'économie de Béni Mellal, capitale de la région de Béni Mellal-Khénifra, se base sur une filière agricole de renom, forte d'une production végétale et animale diversifiée, régulière et performante.

*La Vérité.:

- L'esprit des Toumliline symbolise la lutte des Marocains pour une identité plurielle fondée sur la coexistence et transmet un message de tolérance et de paix dans un contexte mondial marqué par des actes d'extrémisme et d'oppression, a indiqué, samedi dernier à Rabat, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi. "Situé au cœur du Moyen Atlas et des forêts, le monastère fut un refuge pour ceux qui cherchaient la paix et un lieu de partage des différences culturelles et religieuses", a dit M. Sbihi qui s'exprimait à l'ouverture d'un colloque international organisé, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, autour du thème "Toumliline : réinventer des espaces de débat et de dialogue". 

- Devant une pléiade d'invités de marque venant des quatre coins du monde, le Maroc s'est illustré dans la capitale britannique lors de la cérémonie de remise des prestigieux "Leading culture destinations awards". Cette cérémonie, organisée vendredi 9 octobre dans l'un des hôtels luxueux londoniens, a connu la consécration du Musée de la photographie et des arts visuels de Marrakech qui a remporté le "LCD Award" 2015 dans la catégorie "Meilleure nouvelle destination culturelle en Afrique".

*La Nouvelle Tribune.:

- Hakim Benchemas est, depuis le 13 octobre au soir, le nouveau président de la Chambre des conseillers, version remaniée. Ce distingué membre du Parti Authenticité et Modernité remplace ainsi le Dr Biadillah et la seconde chambre du parlement marocain sera donc dirigée par un représentant d'un parti de l'opposition, le PAM. Cette victoire, au terme d'un scrutin très serré entre deux candidats, Hakim Benchemas et Abdessamad Kayouh, du Parti de l'Istiqlal, ne représente pas vraiment une surprise, mais suscite nombre de remarques. En effet, logiquement et arithmétiquement, le candidat du PI aurait dû l'emporter, comme le nombre de sièges du PI et de son syndicat courroie de transmission (UGTM) pouvaient le laisser croire, avec l'apport des autres partis qui, officiellement du moins, sont les composantes du bloc de l'opposition parlementaire. 

- La Bourse de Casablanca vit une période particulière et c'est à l'aune des dernières informations qui la concernent que l'on peut juger de son état. Tout d'abord, la Bourse n'a pas de président ! En effet, après le départ de Omar Yder en juin dernier, la nomination de son remplaçant tarde. Rappelons que M. Yder a rempli deux mandats successifs de 3 ans chacun, dans la limite statuaire donc qui s'impose. Par ailleurs, l'Assemblée générale ordinaire a reconduit tous les membres du conseil, présidents des sociétés de bourse, lors de sa réunion pour l'approbation des comptes de 2014. Depuis, ces derniers se devaient d'élire un président, ce qui n'a toujours pas été fait.

*Le Canard Libéré.:

- Après Nabila Mounib, c'est au tour de l'ancien ministre des Affaires étrangères PJD, Saadeddine El Othmani, de conduire une délégation parlementaire en Suède. Objectif: faire revenir leurs interlocuteurs à de meilleurs sentiments à l'égard de l'intégrité territoriale du Maroc et enterrer définitivement la motion mitonnée par les socio-démocrates et les Verts en faveur de la reconnaissance de la "Rasd".

- Le ministre chargé du Budget, Idriss Azami Idrissi, et son collègue chargé des Relations avec le Parlement, Abdelaziz El Omari, conserveront leurs postes ministériels bien qu'ils soient élus récemment respectivement maire de Fès et celui de Casablanca. Ainsi en a décidé Abdelilah Benkirane qui a encouragé le cumul des mandats pour ces deux cas en arguant que le mandat du gouvernement actuel arrive à échéance dans une année. 

*Le Reporter.:

- Le vendredi 9 octobre dernier -2ème vendredi d'octobre où SM le Roi prononce un discours devant le parlement, conformément à l'article 65 de la Constitution- tous les acteurs politiques, hommes et femmes, ont applaudi au discours royal de cette année. Tous y ont vu une feuille de route claire pour la rentrée parlementaire et la rentrée politique, en général. Tous ont aussi relevé les mises en garde du Souverain. 

- Ayoub Fathi, étudiant marocain en informatique, vient d'être récompensé par Facebook pour avoir découvert une faille sur le réseau social. A seulement 21 ans, Ayoub Fathi a en effet reçu une récompense financière estimée à 7.500 dollars, de la part de l'administration du réseau social Facebook, pour avoir découvert cette faille technique. Celle-ci concerne la divulgation d'informations relatives aux publications dites "privées" et celles supposées être "supprimées", souligne l'intéressé.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara