Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 3 Mars à 20:11

Revue de la presse quotidienne sud-américaine du lundi 3 mars



Buenos Aires - Plusieurs sujets d'actualité retiennent l'attention de la presse écrite sud-américaine de ce lundi, notamment la participation du président vénézuélien, Nicolas Maduro, à la cérémonie d'investiture de la présidente élue du Chili Michelle Bachelet, la décision du prochain gouvernement d'organiser un nouveau recensement en 2016, la publication des nouvelles statistiques du Service National du Tourisme (Sernatur), outre la situation en Ukraine, aux côtés d'autres sujets d'ordre local.



Au Chili, +La Tercera+ se fait l'écho de la participation du président vénézuélien, Nicolas Maduro à la cérémonie d'investiture de la présidente élue du Chili, Michelle Bachelet, prévue le 11 mars prochain.

'Jusqu'à présent, la visite du président Maduro est confirmée'', selon l'ambassadeur du Venezuela au Chili, Arevalo Mendez, cité par le quotidien qui fait état de l'intention des parlementaires des partis de la Nueva Mayoria (centre gauche), formée par les composantes de la Concertation, de rencontrer le président vénézuélien, en marge de cette cérémonie, en vue de connaître de près les développements de la situation à la suite des derniers incidents enregistrés dans son pays.

Outre Nicolas Maduro, la cérémonie d'investiture de Bachelet, sera marquée par la participation notamment du vice-président américain Joe Biden, et de plusieurs présidents latino-américains, dont les chefs d'Etat du Brésil Dilma Roussef, de l'Argentine, Cristina Fernandez, et du Pérou Ollanta Humala.

Sur un autre registre, la presse locale fait état de la décision du prochain gouvernement de Bachelet d'organiser un nouveau recensement, en 2016, en raison de la polémique suscitée par les résultats du recensement de 2012 rendus publics dernièrement par l'Institut National de Statistiques (INE).

Dans ce sens, +La Tercera+ rappelle que parmi les promesses qu'avait faites Michelle Bachelet durant sa campagne électorale figure l'organisation d'un nouveau recensement, sous son prochain mandat.

Selon les résultats du recensement de 2O12, le Chili compte 16.634.603 habitants, 8 532 713 femmes et 8 101 890 hommes. Le taux de croissance interannuel (par 100 habitants) a augmenté 0,99 pc depuis le dernier recensement effectué en 2002, ce qui place le Chili en cinquième position parmi les pays latino-américains qui connaissent un ralentissement du taux de croissance démographique, rappelle-t-on.

Dans le secteur économique, la presse locale fait état des résultats record réalisés par le tourisme chilien au niveau national.

Citant les nouvelles statistiques du Service National du Tourisme (Sernatur), +La Tercera+ rapporte que le nombre des touristes nationaux pendant l'actuelle saison d'été a atteint 9,2 millions de Chiliens, soit le double en comparaison avec la même période en 2009 (4, 5 millions de touristes).

Le journal, qui relève la croissance du nombre des nuitées, revient avec détails sur les performances réalisées dans ce sens par les différentes régions du pays, notamment Valparaiso, Tarapaca, Coquimbo, et Los Lagos.

En Colombie, plusieurs sujets retiennent l'attention des quotidiens locaux, notamment la situation en Ukraine après le déploiement de troupes russes dans le pays et la crise diplomatique qui s'en suivi, aux côtés d'autres sujets d'ordre local.

Ainsi, les quotidiens locaux, dont +El Tiempo+, +El Espectador+ et +El Nuevo Siglo+ s'arrêtent sur la situation tendue en Ukraine suite à l'envoi de milliers de soldats russes dans le pays.

Sous le titre +l'Ukraine déclenche la tension mondiale+, El Tiempo écrit qu'après la mobilisation par le gouvernement russe de troupes vers le territoire ukrainien, action qui a poussé les autorités locales à faire appel à ses réservistes, le président russe Vladimir Poutin a accepté la formation d'un groupe de contact pour initier le dialogue et trouver des options qui éviteraient une guerre.

D'après le quotidien, une guerre serait le pire scénario pour les deux pays dont les finances ne passent pas par un bon moment, notant qu'en réaction à cette mobilisation russe, les Etats Unis, qui ne privilégient pas la voie de l'intervention militaire, ont déjà commencé à imposer des sanctions économiques à la Russie.

Son confrère +El Espectador+ souligne que la présence de troupes russes en Ukraine a déclenché la crise diplomatique la plus grave des dernières années en Occident, soulignant que le secrétaire d'Etat américain, John Kerry s'est rendu à Kiev pour exprimer le +soutien ferme+ de son pays à la souveraineté de l'Ukraine.

Selon le journal, le président russe voit dans la crise en Ukraine l'occasion pour récupérer Crimea, remise à l'Ukraine en 1954 par l'ancien dirigeant soviétique de nationalité ukrainienne Nikita Jrushov, ajoutant que les Etats unis ont rejeté ce qu'ils ont qualifié d'occupation militaire faisant part de son soutien à la souveraineté de ce pays.

La publication rappelle que M. Poutin avait mis en garde en 2008 qu'une éventuelle adhésion de l'Ukraine à l'Otan terminerait par l'annexion russe de Crimea, base de la flotte russe dans la mer du nord.

Sur un autre sujet, les quotidiens locaux se font l'écho de l'officialisation mercredi prochain de la candidature du président Juan Manuel Santos à sa propre réélection lors des présidentielles de mai prochain, notant que les candidats auront jusqu'à vendredi comme date limite pour officialiser leurs candidatures auprès des autorités électorales.

Ces quotidiens signalent que même si M. Santos pourra disputer les présidentielles de mai prochain au nom du parti de la +U+, le chef d'Etat dispose déjà du soutien du parti.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus