Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 3 Mars à 15:38

Revue de la presse quotidienne maghrébine du lundi 3 mars



Alger - La presse algérienne s'intéresse lundi à l'élection présidentielle du 17 avril prochain à deux jours de l'expiration du délai de dépôt de candidatures.



En Libye, les journaux s'inquiètent de la détérioration de la situation sécuritaire dans le pays, au lendemain des violences ayant visé les locaux et les membres du congrès national général.

Le journal algérien "Liberté" indique que l'ambition du président Bouteflika à rester, contre vents et marées, à la tête du pays pour cinq autres années a davantage "indigné l'opinion publique nationale et une bonne partie de la classe politique".

Parmi les raisons du rejet d'un quatrième mandat, le journal dénonce "une tribalisation outrancière de l'Etat, la dévitalisation des institutions, le broiement des partis politiques d'opposition, la remise en cause des acquis d'octobre 88, sans parler de la corruption qui a atteint des proportions alarmantes" et l'absence d'un réel développement économique alors que des sommes astronomiques ont été déboursées.

Le journal évoque aussi l'état de santé du président Bouteflika, même si "ses partisans considèrent que ce n'est pas argument valable pour lui dénier le droit de postuler à une autre mandature".

Le journal "El Watan" fait remarquer que parmi cette foule de concurrents, seul le président Abdelaziz Bouteflika attire toutes les attentions et suscite la polémique.

"Cloué sur un fauteuil roulant" suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), Abdelaziz Bouteflika, qui ne s'est pas exprimé publiquement depuis le 8 mai 2012, n'a toujours pas annoncé officiellement sa candidature à un 4e mandat, ajoute le journal, qualifiant d'"énigmatique" sa candidature, faite par procuration. "C'est une première dans l'histoire des élections dans le monde", ironise l'auteur de l'article.

Pour sa part, "Le Quotidien d'Oran" estime peu nombreux ces postulants qui vont croiser le fer pour l'élection présidentielle "à laquelle ils ont décidé de prendre part en n'ignorant que la majorité des Algériens ne leur accordent aucune chance du moment que le président Bouteflika a décidé de briguer sa réélection".

Partageant le même avis, "Le Soir d'Algérie" fait remarquer que la candidature du président Bouteflika a "brouillé les cartes et verrouillé le champ".

Selon le journal, les jeux sont faits et un scénario "savamment orchestré" a été mis en place, laissant "peu de place au doute et peu de chances aux adversaires de Bouteflika".

Par ailleurs, "L'Expression" estime que la campagne électorale promet d'être houleuse et risque d'être entachée de dérapages, contrairement aux précédentes campagnes. Le journal repose sur l'avis des observateurs de la scène politique qui craignent le pire. Selon eux, tous les indicateur laissent présager un éventuel dérapage durant cette présidentielle, ajoute le journal.

A Tripoli, le journal "Febrayer" fait savoir qu'au moment où le Parlement transitoire discutait d'une série de questions d'actualité à l'ordre du jour, des manifestants protestaient contre la prolongation du mandat du Congrès et contre l'"enlèvement" la veille de manifestants qui participaient à un sit-in devant son siège.

"Libya Al Ikhbaria" rapporte, pour sa part, que le mouvement de protestation contre la prolongation du mandat du Congrès a pris une nouvelle tournure, après l'"enlèvement" de ces jeunes.

Le journal publie à sa Une des photos témoignant des violences de la veille, alors que son collègue "Libya al Jadida" fustige cette attaque menée par des groupes armés contre des jeunes "venus exprimer leur opinion".

Par ailleurs, les journaux rapportent "la démission" du président de la commission électorale libyenne, Nouri Al Abbar, deux jours après l'annonce des résultats préliminaires de l'élection de l'assemblée constituante.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara