Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 6 Mars à 15:49

Revue de la presse quotidienne maghrébine du jeudi 6 mars



Alger - La presse maghrébine est dominée jeudi par l'élection présidentielle en Algérie, la tenue à Rome de la conférence internationale de soutien à la Libye et la situation politique en Tunisie.



 En Algérie, la candidature du président Abdelaziz Bouteflika au scrutin du 17 avril prochain continue d'alimenter les débats.

Remettant au goût du jour le projet de réforme constitutionnelle, +Le Quotidien d'Oran+ affirme que la décision du président de Bouteflika, "malade et diminué physiquement", de rempiler pour un quatrième mandat projette plus d'ombres sur l'après 17 avril qu'elle ne répond à des interrogations qui ne cessent de secouer d'une part la classe politique nationale et, d'autre part, les observateurs étrangers.

Face à l'incapacité du président Bouteflika de tenir son rôle de chef de l'Etat durant ce quatrième mandat, le journal estime que "la seule option qui reste aux tenants du système" est celle d'une révision de la Constitution qui n'aura d'autres objectifs que de déboucher sur la création du poste de vice-président.

Commentant le déplacement lundi du président Bouteflika pour déposer au conseil constitutionnel son dossier de candidature, le journal +Liberté+ estime que l'effet produit par "l'orchestration, toute cousue de fil blanc, est à l'exact opposé de celui escompté".

Pour le journal, les images du président Bouteflika, diffusées lundi soir, n'ont fait que conforter la conviction que "le premier magistrat n'est qu'un homme âgé et malade, qui ne possède plus les aptitudes requises pour diriger le pays pendant un nouveau quinquennat".

Même son de cloche chez +El Watan+ qui estime que les images de Bouteflika "humainement difficiles à soutenir et politiquement révoltantes, offrent aux anti-Bouteflika de précieuses pièces à conviction" pour élargir le front de la contestation.

Selon le journal, ces images "peu rassurantes" vont contribuer indéniablement à libérer l'action politique face "au coup de force du président qui a mis devant le fait accompli la classe politique et les forces vives du pays aspirant au changement démocratique".

Sur un autre registre, +Le Soir d'Algérie+ rapporte que les partis politiques et personnalités ayant opté pour le boycott du scrutin se rencontrent ce jeudi pour arrêter un plan d'action en vue d'un boycott actif.

Le journal fait savoir que les chefs de cinq partis politiques tenteront de mettre au point un "plan de bataille" qui puisse faire consensus.

A Tripoli, le journal +Libya Al Jadida+ indique que la conférence, vendredi à Rome et à laquelle 30 pays devraient participer, évoquera le soutien à apporter à la Libye dans l'étape actuelle.

Le journal rappelle les précédentes conférences qui n'ont pas réussi à prendre des actions concrètes de nature à servir la stabilité dans le pays, émettant l'espoir de voir cette conférence se pencher sur les questions de fond.

Pour sa part, le journal +Bilad AlAn+ relève que la situation sécuritaire et politique dans le pays devra dominer les débats, rapportant que des invitations ont été adressées non seulement aux pays voisins mais aussi à des pays qui n'ont pas pris part aux précédentes conférences.

Le journal +Libya al Ikhabaria+ fait constater que la forte participation de pays à la conférence illustre la mobilisation de la communauté internationale pour soutenir la Libye et réaliser les aspirations des Libyens à l'édification d'un état de droit et d'institutions.

A Tunis, les journaux reviennent sur le débat au sein de l'Assemblée constituante des points de désaccord concernant le code électoral et le rôle de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) lors des élections.

Le journal +Assabah+ se demande si le chef de gouvernement pourrait réparer le gâchis causé par ses prédécesseurs de post-révolution, relevant que "de grands espoirs" sont fondés sur le peuple pour surmonter cette étape dans le cadre de "la répartition du sacrifice".

Par contre, le rédacteur politique au journal +Al Maghrib+ plaide pour un compromis sur les solutions urgentes, notamment à travers la mise en place d'un cadre de réflexion regroupant le gouvernement, les partenaires sociaux, les principaux partis politiques et les experts financiers et économiques.

Par ailleurs, le journal +Adhamir+ évoque la réunion de la commission de la législation à l'Assemblée constituante et les membres de la HAICA pour discuter du rôle de l'instance lors de l'opération électorale, notamment en ce qui concerne le contrôle, l'organisation et l'utilisation des médias audiovisuels.

Le journal +AlChourouq+ rappelle pour sa part la réunion de concertation tenue par le président de l'assemblée constituante avec les partis pour examiner les points de litige concernant le code électoral.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara