Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 28 Octobre à 11:56

Revue de la presse quotidienne internationale maghrébine



Alger - En Algérie et en Mauritanie, la presse surfe dimanche sur la vague des prochaines échéances électorales dans les deux pays, alors que c'est le dialogue national enfin sur les rails en Tunisie qui donne des idées aux commentateurs.



Revue de la presse quotidienne internationale maghrébine
"Présidentielle 2014 : Un 4ème mandat est-il possible ?", s'interroge en une +Le Soir d'Algérie+ qui relève que la perspective d'une nouvelle élection du président algérien Abdelaziz Bouteflika "se précise", au lendemain de l'annonce solennelle du secrétaire général du FLN Amar Saadani de la candidature de Bouteflika au nom de ce parti.

Après la déclaration de Saadani, samedi à Blida, la précampagne électorale en vue de ce scrutin, "jusque-là à sens unique", devrait "gagner en densité", constate le journal.

+L'Expression+ fait le même constat, en indiquant qu'Amar Saadani a entamé la campagne électorale pour un quatrième mandat consécutif du chef de l'Etat estimant que la rencontre de Blida, près de la capitale, "s'est transformée en véritable meeting électoral en faveur de ce mandat".

En revanche, +El Watan+ estime que "tout porte à croire qu'on s'acheminerait vers un compromis dans lequel le statu quo aurait toute sa signification dans la composition du pouvoir de l'après-Bouteflika et surtout dans lequel les intérêts des uns et des autres seraient préservés".

Alors que +Les Débats+ rapporte que la prochaine échéance présidentielle "fait jaser la scène politique nationale au rythme des dissidences et des coups tordus ", +Liberté+ fait remarquer, quant à lui, que si pour le FLN la question du candidat est déjà tranchée, "les autres n'arrivent pas à se résoudre entre un candidat du consensus ou le candidat partisan, notamment les islamistes qui sont encore à la recherche de la formule magique".

Dans un autre pays maghrébin, en l'occurrence la Mauritanie, c'est la validation, la veille, par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) des listes pour les élections législatives, prévues les 23 novembre, qui retiennent l'attention des journaux qui se font l'écho du point de presse du ministre mauritanien de la communication mettant en exergue le soutien financier de l'Etat aux campagnes électorales des partis.

Les journaux +Akhbar Nouakchott+, +L'Authentique+ et +Le Rénovateur+ laissent savoir que le parti du pouvoir, l'Union pour la République, fait face à "la crise la plus grave de son histoire à cause des désistements dans ses rangs".

Pour sa part, le journal indépendant +Al Amal+ rapporte que la coordination de l'opposition a mis en place un comité chargé d'élaborer "un plan de sensibilisation au boycott des élections".

En Tunisie, la presse continue de braquer ses projecteurs sur le dialogue national destiné à sortir le pays d'une véritable crise politique. A ce sujet, +Assabah+ fait état "d'une lueur d'espoir" après l'ouverture des séances de ce dialogue entre les islamistes au pouvoir et l'opposition, tout en formulant des craintes sur d'éventuelles déclarations de dirigeants politiques qui "risquent de brouiller les cartes".

+Maghrib Al Yaoum+ soutient que le dialogue national est "le seul moyen de parvenir à un consensus en vue de dissiper les craintes de la population", notamment après les derniers attentats terroristes, tandis que son confrère +Echourouq+ affirme que la conclusion d'un consensus "ne peut que conforter les acquis de la révolution et contribuer à l'édification d'un Etat démocratique".

Dans un entretien au journal +Adhamir+, le chef du mouvement islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi, considère le dialogue national comme une date "historique" consacrant "l'exception tunisienne".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara