Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Vendredi 15 Novembre à 15:48

Revue de la presse quotidienne internationale asiatique



New Delhi - La presse en Asie a focalisé son attention vendredi sur le sommet du Commonwealth qui s'ouvre au Sri Lanka, aux négociations sur le programme nucléaire iranien, au désaccord entre l'Indonésie et l'Australie sur la question de l'immigration, ainsi que sur la situation aux Philippines.



"L'Inde en position d'équilibriste à Colombo", titre "The Indian Express" qui explique que New Delhi se retrouve, lors de ce sommet qu'abrite la capitale sri-lankaise, entrain de défendre l'attachement à des relations solides avec le Sri Lanka et en même temps à rassurer la minorité tamoule dans le pays voisin.
 
Cette situation s'est imposée, selon le journal, après la décision du Premier ministre Manmohan Singh de boycotter le Sommet sous la pression des partis politiques de l'Etat indien du Tamil Nadu pour dénoncer les atteintes présumées aux droits de l'homme perpétrées lors de l'écrasement de la rébellion tamoule en 2009. 
 
Dans un édito consacré au programme nucléaire iranien, "The Hindu" estime nécessaire de poursuivre les négociations entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et l'Allemagne.
 
Les pourparlers de Genève ne sont pas uniquement une évolution positive mais signifient que toutes les parties concernées doivent faire de leur mieux pour parvenir à un accord , insiste le quotidien indien. 
 
"The Jakarta Post" rapporte que l'Indonésie s'oppose à l'approche australienne au sujet de l'immigration clandestine, notamment sur sa volonté d'expulser les immigrés illégaux vers les pays voisins.
 
La question de l'immigration clandestine devrait être traitée dans le respect des lois internationales en vigueur, ajoute le quotidien qui insiste que Jakarta ne peut servir de gendarme au service des autres.
 
Commentant l'aide des Etats Unis aux zones affectées par le typhon aux Philippines, "The Jakarta Globe" estime que la réaction rapide de Washington reflète son engagement à promouvoir ses intérêts dans la région mai aussi sa stratégie de "soft power". 
 
Son confrère "Global Times" en Chine fait remarquer, quant à lui, que le puissant typhon "Haiyan" a ramené un grand nombre de navires de guerre dans la région, en référence à la flotte américaine dépêchée pour porter assistance aux zones touchées, indiquant que Pékin peut envoyer un navire-hôpital tant que Washington et Tokyo ont déployé des porte-avions dans cette zone. 
 
"China Daily" écrit enfin que le passage de Haiyan a fait déferler sur la Chine un flot de critiques notamment au sujet de l'insuffisance de l'aide apportée aux Philippines.
 
Ces critiques malintentionnées, selon le quotidien, visent rien moins qu'à ternir l'image de la Chine sur la scène internationale et semer les graines d'un nouveau conflit entre les deux pays, comme si leur différend frontalier ne suffisait pas.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus