Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh


MAP - publié le Vendredi 14 Février à 12:13

Revue de la presse quotidienne internationale asiatique du vendredi 14 février



New Delhi - Les incidents au parlement indien suite à l'usage de gaz lacrymogène par un député, la fin du boycott par les Etats Unis du chef de l'opposition Narendra Modi, les efforts de la Malaisie pour combattre les feux de forêt et l'action de son organe de lutte anti-corruption à l'approche des élections législatives et présidentielles, focalisent vendredi l'attention des journaux en Asie.



A l'unanimité, la presse en Inde consacre une large couverture aux incidents qui ont émaillé jeudi une séance houleuse du parlement portant sur un projet de loi pour la création d'un nouvel Etat, issu d'une partition de l'actuel Andhra Pradesh (sud-est), s'arrêtant en particulier sur le recours d'un député au gaz lacrymogène contre ses collègues.

+Hindustantimles+ barre ainsi sa Une du titre évocateur: ''Attaque contre le parlement, cette fois par les députés'', pour décrire les actes de violence et de vandalisme menés par les membres opposés à la naissance du nouvel Etat dans une violation totale et sans précèdent du code de conduite au parlement.

Trois députés ont dû être évacués à l'hôpital et d'autres ont reçu les premiers soins sur place, rapporte le quotidien.

+The Hindu+ fustige aussi ce comportement violent de certains députés, qualifiant de +honteux et scandaleux+ le recours aux jets de gaz lacrymogène et l'introduction d'un couteau dans l'enceinte du parlement.

L'autre sujet phare de l'actualité indienne a trait à la rencontre entre l'ambassadeur américain en Inde et le candidat du principal parti d'opposition aux prochaines élections législatives, Narendra Modi, qui vient mettre fin à une décennie de boycott du leader nationaliste hindou controversé et toujours interdit de visa aux Etats Unis.

+The Indian Express+ y voit, comme d'ailleurs presque l'ensemble des observateurs de la scène politique en Inde, le signe de la fin du boycott de près d'une décennie par Washington de l'actuel ministre en chef de l'Etat du Gujarat (ouest) alors qu'il est donné favori pour le poste de Premier ministre du géant asiatique lors du scrutin général d'avril prochain.

Issu du Bharatiya Janata Party (PJB- nationalistes hindous), M. Modi est vivement critiqué pour les émeutes religieuses au Gujarat en 2002 qui ont fait presque 2000 morts, en majorité des musulmans.

En Indonésie, ''The Jakarta Post'' fait état des mesures visant à combattre les feux de forêt sur l'île de Sumatra qui affectent le trafic aérien et la qualité de l'air aussi bien en Malaisie et à Singapour voisins, rapportant que la police indonésienne a arrêté six personnes accusées d'être derrière ces incendies.

Pour sa part, +The Jakarta Globe+ s'intéresse à l'action de l'instance de lutte contre la corruption à l'approche des élections législatives et présidentielles, relevant que la période pré-électorale connait une hausse des dépassements et d'abus.

Et le quotidien de saluer l'engagement de cet organe public à combattre la corruption, ce qui se traduit par le nombre de procès en dix ans contre nombre de députés, ministres, gouverneurs de la banque centrale, ainsi que des juges et hauts fonctionnaires.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara