Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 18 Février à 10:54

Revue de la presse quotidienne internationale asiatique du mardi 18 février



New Delhi - La presse asiatique de ce mardi se focalise sur les contours du budget provisoire de l'Inde à trois mois des élections générales, le débat autour d'une loi organique de la cour constitutionnelle en Indonésie, l'influence des Etats-Unis en Asie du Sud-Est et sur les relations entre Jakarta et Canberra.



Les quotidiens indiens ont réservé une large part de leur couverture aux grandes lignes de la nouvelle loi de finances présenté lundi au parlement, rappelant qu'il s'agit du dernier budget de l'actuelle coalition au pouvoir depuis dix ans alors que le géant asiatique s'apprête à vivre des élections générales.

+The Indiana Express+ écrit, en Une, sous le titre "Casse-tête économique pour le prochain gouvernement", que les calculs électoraux ont été déterminants dans l'élaboration par le gouvernement conduit par le parti du Congrès du budget des prochains mois, lequel prévoit une série d'allégements fiscaux pour stimuler la consommation, des augmentations dans les retraites des militaires, ainsi que des incitations au crédit.

Sauf que l'actuel budget sera dur à assumer par le prochain gouvernement qui devrait recourir à des hausses d'impôts pour couvrir les dépenses et stimuler la croissance, prévient-il.

La même lecture revient dans +Hindustan times+ qui estime que le ministre des finances a saisi la dernière chance pour soudoyer les électeurs avant le scrutin général, citant la réduction des impôts indirects sur les voitures, les motos, et les téléphones mobiles afin, dit-il, de relancer la consommation et booster l'industrie mais qui constitueraient, selon le quotidien, autant de casse-têtes pour son successeur.

Et d'ajouter que ce budget d'adieu présenté par la coalition au pouvoir depuis dix ans suscite l'ire de l'opposition conduite par le parti nationaliste hindou donné favori pour remporter le prochain scrutin.

A l'image de +Tempo+, la presse indonésienne se fait l'écho du débat intense sur le projet de loi organique de la Cour constitutionnelle, relevant le rejet par cette instance des propositions émanant du parlement sur la partie habilitée à proposer ses nouveaux membres.

Le journal revient sur les différents points de divergence, dont le nombre de candidats et les critères de leur sélection, et ce, dans le souci de maintenir la crédibilité et l'indépendance de la Cour surtout après l'interpellation de son ancien président dans une affaire de corruption.

Au plan international, son confrère +The Jakarta Globe+ fait une analyser du rôle des Etats-Unis en Asie du Sud-Est, pour souligner que l'activisme affiché par la diplomatie américaine dans la région vient confirmer l'engagement de Washington à maintenir sa stature dans le Pacifique et son empressement à rétablir le rapport de force face à l'ascension de la Chine à la fois aux plans économique que militaire.

La Chine a démontré, à travers l'établissement d'une zone de défense aérienne, sa capacité d'influencer les rapports dans la région, estime le quotidien qui relève l'apaisement des Etats-Unis face à ce développement en raison de leurs intérêts économiques grandissants avec la Chine.

Reste que ce rapprochement sino-américain, certes un développement positif, ne doit pas se faire au détriment des intérêts des autres pays de la région, insiste le quotidien indonésien.

Abordant enfin les relations entre l'Indonésie et l'Australie, +The Jakarta Post+ juge "injustifiées" les préoccupations des médias australiens après le feu vert donné par Jakarta aux navires de guerre chinois pour traverser ses eaux territoriales, rappelant que l'Australie voit dans les manœuvres chinoises dans la région une menace pour ses intérêts.

Le journal rappelle à ce propos que le déploiement des navires chinois a été fait en coordination avec la marine et le ministère des Affaires étrangères de l'Indonésie, pour souligner l'importance pour les autorités du grand archipel de maintenir des liens plus étroits avec Pékin.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara