Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 17 Février à 09:27

Revue de la presse quotidienne internationale asiatique du lundi 17 février



New Delhi - Les rapports entre l'Inde et la Chine, la stratégie de New Delhi en Afghanistan, le bilan de l'éruption spectaculaire du mont Kelud sur l'île indonésienne de Java, la visite à Jakarta du Secrétaire d'Etat américain ont, en partie, retenu l'attention de la presse asiatique paraissant ce lundi.



Revenant sur le dossier frontalier qui a souvent envenimé les relations sino-indiennes, +Hindustantimes+ rapporte que l'armée indienne vient de mettre en place un comité spécial chargé non seulement de suivre l'évolution de la situation le long de la frontière contestée dans la chaîne montagneuse de l'Himalaya, mais aussi de surveiller de près la montée de la puissance militaire de la Chine voisine, ses plans géostratégiques au niveau international, sa puissance d'influence et de persuasion (soft power) ainsi que ses réformes économiques.
 
"De l'armée à l'économie, la cellule militaire maintiendra un regard sur la Chine", titre le journal à grand tirage expliquant, sur la base d'informations recueillies auprès d'un haut officier de l'armée, que l'unité spéciale a pour mandat de "surveiller chaque action de la Chine et d'en établir des rapports au quotidien".
 
Pour sa part, +The Indian Express+ réserve son édito aux relations entre l'Inde et son autre voisin, l'Afghanistan au lendemain d'une visite effectuée à Kandahar par le chef de la diplomatie indienne pour inaugurer une université édifiée avec un financement indien.
 
Pour le quotidien, la visite dans cette région considérée comme le fief des talibans, n'est pas uniquement une occasion pour souligner la contribution de l'Inde aux efforts de reconstruction de l'Afghanistan durant la dernière décennie mais permet aussi, selon lui, de rappeler "certains défis auxquels l'Inde aura bientôt à faire face en Afghanistan". 
 
New Delhi s'inquiète des risques de sécurité dans ce pays après le retrait des forces internationales conduites par les Etats Unis à la fin de l'année en cours alors que de nouvelles élections sont prévues pour désigner un successeur de l'actuel président Hamid Karzai, au pouvoir depuis 2002, qui est considéré comme un proche allié de l'Inde. 
 
En Indonésie, +The Jakarta Post+ revient sur les pertes occasionnées par l'éruption dangereuse du Mont Kelud qui a fait plusieurs morts, entrainé l'évacuation de 200.000 personnes et paralysé plusieurs aéroports, évoquant des dégâts matériels de plusieurs milliards de dollars.
 
Le quotidien fait état de pertes considérables pour l'agriculture, l'aviation civile et les industries manufacturières, précisant que le volcan a projeté cendre et roche sur les villages environnants à des kilomètres à la ronde affectant une région densément peuplée et reconnue pour ses terres agricoles fertiles.
 
Par ailleurs, nombre de quotidiens s'arrêtent sur la signification pour les relations entre l'Indonésie et les Etats Unis de la visite à Jakarta du Secrétaire d'Etat américain John Kerry, pour souligner, à l'image de +Tempo+, la volonté des deux parties de consolider leur partenariat dans les domaines relatifs aux changements climatique, la sécurité, l'intégration régionale et la promotion de la démocratie et des droits de l'homme.
 
Son confrère +The Jakarta Globe+ relève, quant à lui, que la visite de John Kerry devrait rétablir la confiance entre les deux pays surtout au lendemain des révélations relayées par la presse internationale sur l'espionnage par les services de renseignement américains et australiens d'un grand cabinet d'avocat américain qui représente l'Indonésie dans un conflit commercial avec les Etats- Unis.
 
Jakarta est en droit, selon le quotidien, de demander des explications à M. Kerry sur cette question, d'autant plus que Washington parle de l'Indonésie comme un partenaire stratégique dans la région, ajoutant que les Etats-Unis doivent comprendre que ses opérations d'espionnage peuvent nuire aux relations entre les deux pays.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara