Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 17 Janvier à 15:37

Revue de la presse quotidienne internationale arabe du vendredi 17 janvier



Le Caire - La presse arabe paraissant ce vendredi continue de focaliser son intérêt sur la situation interne dans nombre de pays de la région, notamment le référendum constitutionnel en Egypte, la crise des relations syro-jordaniennes et la position du Bahreïn sur les résultats de la consultation référendaire en Egypte.



Les quotidiens arabes ont également abordé la crise syrienne et la situation au Liban et au Soudan du Sud.

En Egypte, les journaux publient leurs pronostics sur les résultats du référendum constitutionnel tenu les 14 et 15 janvier.

Sous le titre "La Constitution du 30 juin gouverne l'Egypte", le quotidien "Al Masry Al Youm" estime que le nombre des électeurs ayant voté "oui" constitue le double de l'effectif des citoyens qui se sont prononcés en faveur de l'ancienne Constitution adoptée à l'époque de l'ex président Mohamed Morsi.

Le journal se fait l'écho de l'appel du président de la commission des 50, Amr Moussa, à l'adresse des Frères musulmans pour participer à la vie politique du pays.

Le quotidien "Al-Joumhourya" publie également un article intitulé "Le raz-de-marée", notant que 96,7 pc des Egyptiens ont voté "oui" et que les résultats définitifs seront proclamés samedi.

Son confrère "Al Akhbar" estime, pour sa part, que le nombre des votants en faveurs du texte avoisine 97 pc parmi un corps électoral de 20 millions de personnes.

Quelque 98 pc du corps électoral ont voté en faveur de la Constitution, selon "Al Ahram" qui relaie les déclarations du Premier ministre égyptien par intérim, Hazem El Beblaoui, selon qui "le peuple a exprimé son rejet au terrorisme, au sabotage et à l'intimidation".

"Al Watan" relève que tous les indicateurs confirment que 96 pc du corps électoral ont voté pour la Constitution alors que le taux de participation au scrutin a atteint 39,6 pc.

La presse bahreïnie se focalise sur la visite, jeudi, du Roi Hamad Ibn Aissa Al Khalifa au Salon international aéronautique de Bahreïn où des pilotes de pays arabes et étrangers ont offert à l'assistance un impressionnant show aérien.

Les quotidiens "Al Bilad", "Al Watan", "Al Wassat" et "Akhbar Al Khalij" soulignent que le Roi Hamad Ben Aissa Al Khalifa a affirmé que l'organisation de cette événement mondial illustre la place qu'occupe le Bahrein sur la scène internationale et l'intérêt qu'accorde le pays au secteur aéronautique en vue d'accompagner les technologiques modernes.

Les journaux bahreinis mettent également en exergue le succès qu'a connu le référendum constitutionnel en Egypte, exprimant le souhait que cet acquis important permette de réaliser les aspirations du peuple égyptien frère à la prospérité et la stabilité.

En Jordanie, la presse focalise son intérêt sur la tension suscitée par les propos de l'ambassadeur de Syrie à Amman, Bahjat Souleiman, qui a répondu d'une manière virulente aux critiques d'un député jordanien au régime de Damas.

Le climat à Amman s'est fortement envenimé à cause des déclarations du député Abdellah Abidate visant le président Al Assad et la réponse virulente à ces critiques du diplomate syrien, souligne "Addostour".

Citant le porte-parole du gouvernement jordanien, Mohamed Moumni, le journal "Araii" rapporte, pour sa part, que le gouvernement suit de près le dossier concernant les déclarations du diplomate syrien.

Sur ce même sujet, le journal "Al Ghad" se fait l'écho de la demande d'une tribu jordanienne d'expulser hors du pays le diplomate syrien surtout après la publication par l'ambassade syrienne d'un communiqué portant des insultes à l'adresse du député Abdellah Abidate.

Au Qatar, la presse continue de braquer les projecteurs sur la situation d'insécurité prévalant au Liban, la position confuse de l'opposition syrienne au sujet de sa participation à la conférence de paix "Genève 2" et les violences qui secouent le Soudan du Sud.

Revenant sur l'attaque survenue la veille dans un fief du Hezbollah, dans l'est du Liban, le journal "Acharq" estime qu'abstraction faite des auteurs et des motivations de l'attentat, personne n'ignore les causes de l'insécurité au Liban et le danger de prendre le pays en otage au profit du régime syrien.

Le Hezbollah, qui défend un agenda confessionnel, a choisi de se positionner contre les intérêts du peuple syrien en envoyant ses combattants pour soutenir l'armée d'Al Assad et réprimer la révolution du peuple, écrit le quotidien.

Pour sa part, "Al Watan" déplore que la date de la conférence "Genève 2" s'approche alors que les divergences persistent entre les différentes factions de l'opposition syrienne, relevant la nécessité de trouver un terrain d'entente sur les exigences de cette phase cruciale.

Le quotidien "Arraya" jette la lumière sur les souffrances qu'endurent les populations civiles à cause de la guerre, appelant la communauté internationale à traduire les paroles en actes et à honorer ses engagements envers le peuple syrien.

La conférence internationale des donateurs pour la Syrie, tenue au Koweït, est un vrai test pour mesurer la détermination des pays et des organisations internationales à aider le peuple syrien à transcender cette situation difficile, poursuit-il.

Le journal "Al Arab" s'intéresse quant à lui aux violences qui affectent le Soudan du Sud depuis plusieurs semaines, notant que la situation sur le terrain est très difficile et que l'armée de libération est en réalité un rassemblement de milices tribales, ce qui n'arrange en rien les choses.

En Grande-Bretagne, les quotidiens arabophones paraissant à Londres s'attardent également sur le référendum constitutionnel en Egypte.

Les résultats préliminaires du scrutin font ressortir que 95 des électeurs ont voté pour le nouveau texte, indique "Al Charq Al Awsat", faisant état de la satisfaction des responsables égyptiens des indicateurs relatifs aux résultats de l'opération référendaire par rapport à la consultation de 2012.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara