Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 11 Avril à 14:43

Revue de la presse quotidienne internationale Europe Occidentale



Bruxelles - Le scandale des 'Panama Papers'', le blocage politique en Espagne et les résultats de l'enquête sur les attentats de Paris et de Bruxelles retiennent, lundi, l'attention de la presse européenne.



Au Portugal, le scandale des 'Panama Papers'' continue de focaliser l'attention de la presse, qui se fait également l'écho de la visite du Premier ministre au camp des réfugiés en Grèce.

L'ancien ministre de l'Economie, Manuel Pinho, est parmi les noms qui figurent sur la liste des flux financiers d'Espitito Santo Entreprise, une filiale d'Espirito Santo Group/Banco Espirito Santo (GES/BES), qui servait pour les paiements aux employés ou pour des tiers, et qui faisait l'objet d'une enquête du ministère public depuis la fin de 2014, écrit le Publico.

A travers cette entreprise, l'ancien ministre du gouvernement socialiste de José Socrates, aurait reçu quelque 180.000 euros, croit savoir le quotidien, notant que cette entité était consacrée à effectuer des dépenses pour le compte du groupe familial Espirito Santo sans établir pour autant des documents financiers justificatifs.

Le Premier ministre Antonio Costa effectuera une visite officielle ce lundi en Grèce, où il va rencontrer son homologue Alexis Tsipras, un déplacement qui, selon le Diario de Noticias, devrait débloquer l'arrivée de plus de réfugiés au Portugal.

Jusqu'à présent, ils étaient seulement quelque 160 réfugiés qui ont opté pour le Portugal, un chiffre qui reste dérisoire vu les centaines de personnes qui affluent tous les jours sur la Grèce et la Turquie, estime la publication.

En Outre-manche, la presse s'intéresse notamment à la nouvelle loi contre l'évasion fiscale. Le quotidien Guardian se penche sur les détails de cette loi qui sera présentée ce lundi par le premier ministre David Cameron à la Chambre des communes, suite aux révélations des 'Panama papers''.

Cette législation de lutte contre la corruption sous toutes ses formes veut tenir les entreprises pénalement responsables si leurs salariés participent à des mécanismes d'évasion fiscale, souligne le journal, indiquant que ce projet avait été déjà annoncé en mars 2015 par le ministre des Finances George Osborne, mais l'objectif initial était de légiférer d'ici 2020 au terme du mandat du Premier ministre conservateur.

Le Daily Telegraph, lui, revient sur la visite du prince William et son épouse Kate en Inde où le couple royal a joué au cricket avec des enfants et déposé une couronne à la mémoire des victimes des  attentats de Bombay de 2008.

Le Duc et la Duchesse de Cambridge, qui ont entamé dimanche une visite d'une semaine en Inde, ont également rencontré des représentants d'associations de bienfaisance et des stars du cricket, ajoute la publication, rappelant que le couple royal devraient rencontrer également des enfants pauvres, des stars de Bollywood et des entrepreneurs indiens. 

En Espagne, les principaux journaux s'intéressent particulièrement aux développements de la scène politique espagnole suite à l'échec des négociations entre les partis socialiste (PSOE), Podemos et Ciudadanos pour la formation d'un gouvernement.

La Razon rapporte les déclarations du chef du gouvernement et du Parti populaire, Mariano Rajoy, qui a accusé les socialistes d'empêcher la constitution d'un cabinet formé par les conservateurs, tout en exprimant son refus catégorique de négocier une possible abstention pour investir un gouvernement dirigé par le PSOE.

Quant à El Mundo, il écrit que le PSOE s'est dit prêt à accepter la plupart des conditions du parti d'extrême gauche Podemos dans l'objectif de parvenir à un accord permettant l'investiture d'un gouvernement avant l'expiration du délai établi par la constitution.

Par ailleurs, ABC se fait l'écho des résultats d'un sondage selon lesquels la répétition des élections favorisera la position du Parti populaire et de Ciudadanos, ouvrant ainsi la porte à une coalition de centre droit.

Dans la même ligne, El Pais indique qu'en cas de convocation d'un nouveau scrutin, le taux de participation accusera un net recul, passant de 73,18pc en décembre dernier à 69pc, ajoutant qu'une faible participation favorisera les libéraux de Ciudadanos au détriment de Podemos.

En Allemagne, les résultats de l'enquête sur les attentats de Paris et de Bruxelles et la lutte contre l'évasion fiscale sont les deux principaux sujets traités par la presse.

Neue Osnabrücker Zeitung écrit que les résultats des enquêtes constituent un 'message fort'' adressé aux terroristes et aux jeunes tombés dans les filets de l'extrémisme, ajoutant que les chances de réussite d'éventuels attentats ont été sérieusement affaiblies.

Rhein-Zeitung estime que si toutes les menaces précédentes avaient été prises au sérieux, les services concernés auraient pu éviter les attentats de Paris et de Bruxelles, relevant que le chef des renseignements allemand a reconnu l'échec de ses services dans l'évaluation du danger que représentait le groupe terroriste Daesh pour l'Europe.

Heilbronner Stimme indique pour sa part que Daesh a réussi à infiltrer des terroristes parmi les flux de réfugiés arrivés en Allemagne, malgré les mises en garde de la police, qui n'ont pas été prises très au sérieux.

Au sujet de l'évasion fiscale, Rheinische Post se fait l'écho des propos du ministre des finances Wolfgang Sch?uble qui a appelé à faire preuve de 'transparence totale'' en ce qui concerne les sociétés offshore qui ne paient pas d'impôts.

La démission du Premier ministre ukrainien et la situation chaotique en Macédoine à cause de la crise des réfugiés retiennent l'attention des journaux néerlandais.

De Volkskrant titre 'le Premier ministre ukrainien jette l'éponge'' et indique que le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé sa démission lors d'une interviewe télévisée, ajoutant que cette décision intervient sous la forte pression exercée sur le responsable gouvernemental depuis des mois.

Iatseniouk présentera mardi prochain sa démission au parlement, précise le quotidien, ajoutant que le Premier ministre, qui a pris ses fonctions après le soulèvement de Maidan, est critiqué pour n'avoir pas fait assez pour lutter contre la corruption.

L'AD indique que le gouvernement ukrainien a immédiatement chargé Volodimir Groisman du poste de Premier ministre pour palier le vide et partant assurer la continuité de la mise en œuvre des réformes engagées, ajoutant que cette action est susceptible de faciliter le versement d'une nouvelle tranche d'aide promise par le FMI.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara