Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 28 Mai à 12:30

Revue de la presse marocaine, maghrébine et européenne du mercredi 28 mai



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus mercredi 28 mai:.



Presse marocaine

*AUJOURD'HUI LE MAROC:

- Contribution libératoire: Le rush après l'été. Dans un entretien accordé à ALM, le patron de l'Office des changes, Jaouad El Hamri, a indiqué que l'opération de déclarations dans le cadre de la contribution libératoire connaît aujourd'hui un intérêt certain de la part de beaucoup de Marocains. Les remontées du réseau d'agences bancaires, chargées d'informer, conseiller et recevoir les déclarations des citoyens concernés, le confirment, a-t-il souligné. Il a en outre précisé que ces agences connaissent, de plus en plus, une grande affluence de personnes qui demandent des informations sur les documents nécessaires aux déclarations, les démarches à suivre, ainsi que les garanties et les avantages offerts. La majeure partie de ces déclarations n'interviendra certainement qu'au cours du dernier trimestre de l'année.

- Benabdallah veut relooker la VEFA. La loi régissant la vente en l'état futur d'achèvement (VEFA) ne plaît pas trop à Mohamed Nabil Benabdallah. En effet, le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville a souligné, récemment, l'importance de réviser le cadre juridique de cette loi, en raison des contraintes constatées au niveau de son application. Lors d'une séance d'audition tenue vendredi 23 mai au Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur le projet de loi n 107.12 modifiant et complétant le dahir formant Code des obligations et contrats, M. Benabdallah a présenté un exposé exhaustif traitant du contexte, des motivations et de l'importance de ce texte portant sur la VEFA, selon un communiqué du ministère. Le nouveau projet de loi devrait créer un environnement sain, propice et incitatif en matière de transactions et investissements immobiliers et permettre un accès facile à la propriété immobilière.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

- El Habib Choubani expose les prochaines étapes du dialogue national sur la société civile. Invité au Forum de la MAP, El Habib Choubani, ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, a mis en exergue les résultats du dialogue national, mené durant plusieurs mois. Pour lui, ce dialogue est une expérience inédite à travers laquelle le Maroc s'est distingué à l'international. La balle est dans le camp du gouvernement qui doit mettre en œuvre les recommandations formulées par la commission nationale du dialogue, notamment en ce qui concerne l'élaboration de l'arsenal juridique nécessaire.

- 4G mobile: Le cahier des charges toujours pas validé. "L'appel à concurrence pour le déploiement de la 4G mobile sera lancé fin avril-début mai 2014". Cette déclaration avait été faite par le directeur de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) le 25 mars 2014, lors d'un point de presse à Rabat. Le mois de mai tire à sa fin et l'appel à concurrence (AC) n'a toujours pas été lancé. Autant dire que c'est l'attentisme sur le marché télécoms. Pourquoi un tel retard? Le cahier des charges devant servir de base au lancement de l'appel à concurrence pour l'attribution des licences 4G est toujours à l'examen par la commission administrative. Le cahier des charges arrêtera notamment le prix de la licence et les fréquences pour le déploiement de la 4G.

*L'ECONOMISTE:

- Hausse de l'électricité: La CGEM court-circuitée. C'est la grogne chez les industriels. Même s'ils n'ont pas encore le détail de la nouvelle grille tarifaire de l'électricité dont les projets de décret sont en préparation, ils contestent toute augmentation. Celle-ci aura un impact sur les coûts des facteurs de production. Ce qui est jugé anormal à l'heure où le Maroc a mis en place une stratégie d'accélération industrielle avec l'ambition de créer des milliers d'emplois. Le risque est de déclencher des augmentations de prix et d'alimenter les tensions inflationnistes.

- Elections: Le calendrier enfin dévoilé. Les partis politiques sont fixés. Le chef du gouvernement a saisi l'occasion de son passage, hier mardi devant la Chambre des représentants, pour dévoiler les dates des différentes élections. L'objectif est d'être au rendez-vous du renouvellement de la Chambre des conseillers en septembre 2015. Mais il faudra auparavant organiser toutes les échéances locales, régionales et professionnelles. Ainsi, l'élection des représentants des salariés aura lieu en mai 2015. Les élections communales et régionales se tiendront en juin. Elles seront suivies par celles relatives aux chambres professionnelles et aux conseils préfectoraux et provinciaux, respectivement en juillet et août 2015. Abdelilah Benkirane a aussi appelé le patronat à organiser les élections au sein des entreprises en 2015 pour se conformer au calendrier prévu.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Choubani: Des responsables dans le ministère de l'Intérieur violent la Constitution. Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, Lahbib Choubani, a accusé des responsables de l'Etat et de l'administration territoriale d'enfreindre la loi. Le ministre a fait cette déclaration mardi lors du Forum de la MAP, en réponse à une question sur le refus d'octroyer les autorisations pour plusieurs associations.

- Les distributeurs de gaz réclament une hausse de 2 DH pour chaque bouteille. Après avoir annoncé une grève pour les 4 et 5 juin prochain, l'Association des distributeurs de gaz, composée de 450 distributeurs, réclame une augmentation de 2 DH du prix de la bouteille. Le gouvernement s'est dit opposé à cette revendication.

*ASSABAH:.

- Enquête avec un parlementaire et ancien président d'un arrondissement à Salé accusé d'escroquerie. Le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Salé a demandé récemment à la police judiciaire de la 13ème circonscription de police, de convoquer un parlementaire et ancien président de l'arrondissement Hssaine à Salé, accusé d'escroquerie commise à l'encontre d'une personne à qui, sans avoir un titre de propriété, il avait vendu un lot de terrain de 200 mètres carrés à Hssaine, immatriculé au nom d'une autre personne.

- Safi: marché douteux à Marsa Maroc. Des militants des droits de l'Homme ont révélé des infirmations "graves" sur la conclusion d'un marché relatif aux services d'entretien et d'équipement à Marsa Maroc à Safi. Le président du Centre marocain des droits de l'homme a déposé un dossier complet relatif à cette affaire sur le Bureau du ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique en vue de diligenter une enquête urgente à ce sujet.

*AL MASSAE:.

- Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile a déclaré que l'Etat accorde aux associations des subventions d'environ 300 milliards de centimes par an, révélant des dysfonctionnements au niveau des modalités d'attribution de ce soutien en raison de l'absence d'une culture de reddition des comptes chez ces associations et de la faiblesse des mécanismes du contrôle de la part du gouvernement.

- Louardi blâme 6 médecins à kénitra pour leur travail dans des cliniques privées. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a approuvé les sanctions disciplinaires émises à l'encontre de 6 médecins exerçant dans le secteur public à Kenitra, après avoir été traduits durant la semaine devant le conseil de discipline. D'après des rapports établis par l'inspecteur général du ministère de la Santé, ces médecins sont impliqués dans de manquements "graves" à l'éthique de la profession et accusés de s'absenter du travail au Centre hospitalier régional pour aller exercer dans des cliniques privées.

*AL ALAM:.

- Bank Al-Maghrib a décidé d'élargir le collatéral éligible aux opérations de politique monétaire aux effets représentatifs des créances privées des TPME. Lors d'une rencontre de communication lundi à Casablanca, le responsable du département inclusion financière au sein de Bank Al-Maghrib, Badr Nabil, a affirmé que le montant alloué aux opérations de prêts garantis par des effets privés représentatifs des crédits destinés aux très petites et moyennes entreprises (TPME), a été revu à la hausse durant l'année 2013, passant de 2,4 à 6 milliards de DH.

- Le modèle marocain, unique en matière d'encadrement religieux, intéresse plusieurs pays africains et renforce le rayonnement spirituel du Royaume. Après Mali, la Guinée, la Libye et la Tunisie, le Maroc a accepté la demande du Nigeria pour la formation des imams de ce pays dans les instituts marocains afin qu'ils tirent profit de l'expérience marocaine en matière de gestion du champ religieux.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- Le Maroc présente à Mme Pillay son réseau des droits de l'Homme. La Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, Navi Pillay, en visite de travail au Maroc à l'invitation du gouvernement, s'est entretenu avec des ministres et les présidents des deux Chambres du Parlement de l'application par le Maroc des conventions internationales. Avec les ONG actives dans ce domaine, Mme Pillay doit évoquer aujourd'hui notamment les réalisations, les doléances et les approches en matière des droits de l'Homme.

- Nouvelle escalade du syndicat national de l'Enseignement supérieur (SNESup) en guise de protestation contre la politique adoptée par Lahcen Daoudi et pour la défense de l'université marocaine. La commission administrative du SNESup a décidé d'observer une grève nationale de 72 heures, endossant au ministère de tutelle l'entière responsabilité de la détérioration de la situation universitaire et de la recrudescence de la tension dans les rangs des enseignants chercheurs.

*ATTAJDID:.

- Le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, Lahbib Choubani, a souligné, mardi, que certaines pratiques qui ne sont pas conformes à la loi ne peuvent être mises en valeur. Le ministre qui était l'invité du Forum de la MAP a estimé que les comportements de certains responsables de l'administration vis-à-vis des associations de la société civile sont inadmissibles. Le ministre a cité la non délivrance de l'autorisation provisoire ou finale aux associations, comme le stipulent les lois, et l'exigence de documents non mentionnés dans les textes réglementaires.

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a dévoilé, mardi lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale du gouvernement, le calendrier des échéances électorales prévues l'année prochaine. Ainsi, l'élection des représentants des salariés aura lieu en mai 2015. Les élections communales et régionales se tiendront en juin. Elles seront suivies par celles relatives aux chambres professionnelles et aux conseils préfectoraux et provinciaux, respectivement en juillet et août 2015. Le renouvellement de la Chambre des conseillers est prévu en septembre 2015.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- Le PAM riposte à Benkirane. Dans un communiqué, Hakim Benchemmas, président du conseil national du PAM , a indiqué que l'appel de Benkirane à la dissolution de son parti dénote qu'il ne s'est pas lassé de rabâcher la même histoire qui, à force d'être répétée continuellement, est devenue fastidieuse et rebutante.

- Des ittihadis entament les préparatifs d'un congrès extraordinaire pour évincer Lachgar. Des sources proches du courant "Ouverture et Démocratie" ont affirmé qu'un congrès extraordinaire est en train d'être préparé pour remettre l'USFP sur la bonne voie. Ces sources ont révélé que les adeptes du courant cherchent à former une coalition avec les autres détracteurs de Lachgar au sein du bureau politique et du conseil national du parti de la rose pour monter un front commun contre le Premier secrétaire du parti.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara