Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 25 Avril à 11:47

Revue de la presse marocaine et européenne du vendredi 25 avril



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens marocains et européens du vendredi 25 avril:



presse marocaine

 *AUJOURD'HUI LE MAROC:.

- SIAM 2014: C'est parti! SAR le Prince Moulay Rachid, qui était accompagné des présidents malien Ibrahim Boubacar Keita et guinéen Alpha Condé, a présidé, jeudi à Meknès, l'ouverture de la 9è édition du SIAM, organisé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. La 9è édition du SIAM a été l'occasion d'annoncer l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement par le Royaume deux années avant a limite fixée par l'ONU.

- Retard dans l'égalité genre: Hakkaoui accuse les stéréotypes culturels et la presse. Une convention vient d'être signée entre le Maroc et l'ONU-Femmes en vue d'asseoir l'égalité des sexes dans le Royaume. Bassima Hakkaoui a estimé que la plus grande part des responsabilités dans le retard observé dans le plan gouvernemental visant l'égalité entre les deux sexes revient à la permanence des stéréotypes culturels négatifs et à la presse qui véhicule une image minorant la femme.

*LE MATIN SAHARA ET DU MAGHREB:.

- Le manque de cohérence, un frein à la réalisation du plein potentiel des stratégies sectorielles (CESE). "Le déficit de cohérence représente le frein majeur pour la réalisation du plein potentiel des stratégies sectorielles et des accords de libre-échange". C'est ce qui ressort d'une étude menée par le Conseil économique, social et environnemental sur la "Cohérence des politiques sectorielles et accords de libre-échange". D'après le rapport du CESE, qui devait être adopté jeudi après-midi, l'action publique en matière de pilotage intersectoriel et d'insertion de l'économie marocaine dans le monde est caractérisée par des carences structurelles. Les experts du Conseil enfoncent le clou en soulignant qu'aucune stratégie sectorielle n'a réussi, à ce jour, à atteindre les objectifs initialement fixés.

- 16 bénéficiaires de l'échange de visites familiales, en provenance des camps de Tindouf, décident de s'installer définitivement au Maroc. Seize personnes issues de sept familles des camps de Tindouf, ayant bénéficié de l'opération d'échange de visites familiales de et vers les provinces du sud du Royaume, ont choisi de s'installer définitivement au Maroc, leur mère-patrie, et de ne pas retourner à l'enfer des camps sur le territoire algérien. Selon les autorités locales de Dakhla, ces personnes étaient arrivées dans la ville le 16 avril courant en provenance de Tindouf, dans le cadre de l'opération d'échange de visites familiales, supervisée par le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR).

*L'ECONOMISTE:.

- Comment la pharmacie a manqué de vigilance? Encore un dossier qui souligne pourquoi le Maroc devrait engager plus sérieusement la bataille des normes. Et qui n'est pas sans rappeler d'autres guerres, celle des standards et de la normalisation comptable ou encore celle de l'Icann (l'Instance de gestion des noms de domaines) longtemps sous suprématie américaine. Avec pour toile de fond des enjeux de compétitivité. Les jeux d'influence semblent maintenant investir un autre domaine, la pharmacovigilance. Depuis quelques jours, le sujet est à l'origine d'une quasi-cellule de crise dans l'écosystème marocain.

- Bourse: hausse des bénéfices mais baisse des dividendes. Les bénéfices des entreprises du Masi atteindront 28,5 milliards de DH en 2014 selon les prévisions des analystes. Leur amélioration est en partie attribuable à la non-récurrence d'éléments exceptionnels enregistrés au niveau de certaines entreprises en 2013. La rémunération des actionnaires, par contre, reculera de 4,5pc à 18,7 milliards de DH. Le retour de Jlec à une distribution normale de dividendes surtout explique cette baisse.

 *AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- USFP: vers un mouvement réformateur. Le courant pro-Zaidi tend à créer un mouvement réformateur et qualifie l'élection de Driss Lachgar à la présidence du groupe parlementaire socialiste d"absurde" et de "surréaliste". Pour sa part, Lachgar a indiqué qu'il n'avait pas beaucoup de choix, estimant que Zaidi et ses partisans "nous ont imposé une manière d'être en dehors de la légalité partisane".

- Après les banques islamiques, "les assurances halal". Le ministère de l'Economie et des finances a publié jeudi un projet de loi autorisant la création des sociétés d'assurance islamique, connue sous le nom d'assurance takaful qui est conforme aux préceptes de la Charia selon un avis prononcée par le Comité Charia pour la finance.

 *ASSABAH:.

- Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, a qualifié l'augmentation du SMIG d'un buzz médiatique. Dans une déclaration au journal, Chabat a assuré que l'objectif de Benkirane serait de contenir la colère des centrales syndicales et de la classe ouvrière à la veille du 1er mai.

- Le ministre de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid impose à l'administration chargée du recouvrement des impôts de rembourser les sommes perçues illégalement à partir des comptes des chargés du recouvrement des impôts. Mardi, au cours de la séance hebdomadaire de la Chambre des conseillers, Boussaid a réaffirmé l'attachement du gouvernement à appliquer la Charte de recouvrement des créances publiques au moyen d'un avis adressé aux banques, aux avocats, aux notaires et aux comptables et à ne pas prélever les taxes et impôts des entreprises et des personnes directement des comptes bancaires.

*AL MASSAE:.

- Le PJD discute de la situation de l'USFP et des élections législatives partielles. Réuni mercredi à Rabat, le Secrétariat général du parti de la lampe a jugé "regrettable" le désaccord qui avait éclaté au sein de l'USFP autour de l'élection du président du groupe parlementaire à la Chambre des représentants, estimant que le paysage partisan nécessite une réforme profonde et une grande indépendance, selon une source informée.

- Plus de 470 projets d'agriculture solidaire en 2014. S'exprimant à l'ouverture de la 7ème édition des Assises de l'agriculture, mercredi à Meknès, le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch a prévu le lancement, cette année de 474 projets d'agriculture solidaire supplémentaires pour un investissement, à terme, de 13,1 milliards de DH.

*AL ALAM:.

- Affaire du magistrat traduit devant l'Inspection générale du ministère de la Justice: la décision de Ramid provoque l'ire des magistrats. Le Club des magistrats du Maroc qualifie cette décision d'un message intimidant adressé à l'encontre des magistrats. La coordination des diplômés-chômeurs signataires du PV de 20 juillet estime que la comparution du magistrat devant le conseil de discipline porte atteinte à l'autonomie des juges.

- S'exprimant à l'ouverture de la 7ème édition des Assises de l'agriculture, mercredi à Meknès, le Président de la République de Guinée, Alpha Condé, a déclaré que le Maroc a droit de se glorifier des réalisations du Plan Maroc Vert. Le président malien, lui, salue l'initiative royale de régulariser la situation des migrants africains. Le DG de la FAO indique que l'agriculture familiale figure à la tête des priorités de l'ONU en 2014. Le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch a annoncé que la production prévisionnelle des céréales pour la campagne agricole 2013-2014 devrait atteindre 67 millions de quintaux.

 *AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- La ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social Bassima Hakkaoui affirme qu'il n'existe aucune femme marocaine qui n'a jamais subi une agression verbale. Dans une déclaration à la presse en marge de la signature jeudi à Rabat d'une une convention de partenariat avec la représentante de l'ONU-femmes Maghreb, Hakkaoui a jugé "importants" les acquis réalisés par la femme marocaine durant les dernières décennies, regrettant la persistance des stéréotypes culturels qui continuent d'affecter les conceptions et comportements des membres de la société marocaine à l'égard de la femme.

- OMD: Le Maroc primé par la FAO. Le DG de la FAO, José Graziano da Silva, a annoncé que le Maroc serait primé en juin pour avoir réalisé les Objectifs du millénaire pour le développement. Cette annonce a été faite à l'ouverture des assises de l'agriculture, dont les travaux ont débuté mercredi à Meknès sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- L'Intérieur n'est pas intervenu dans la crise de l'USFP, selon Lachgar. Fraichement élu président du groupe parlementaire USFP à la Chambre des représentants, Driss Lachgar a démenti les allégations relayées par la presse sur une quelconque intervention du ministère de l'Intérieur pour mettre fin au désaccord qui avait éclaté entre lui et Ahmed Zaidi, le président sortant du groupe.

- Fouad El Omari, maire de Tanger et président de l'Association marocaine des présidents des conseils communaux, a appelé le ministère de l'Intérieur à se dessaisir des collectivités territoriales, estimant que le moment est opportun pour faire une rupture avec le passé. Cette déclaration a été faite à l'ouverture d'une rencontre autour des lois organiques portant sur les collectivités territoriales, tenue mercredi dernier à Tanger.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara