Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 27 Mai à 13:08

Revue de la presse marocaine et européenne du mardi 27 mai



Rabat : Voici les principaux titres développés par les journaux parus ce mardi 27 mai:.



presse marocaine

*AUJOURD'HUI LE MAROC:

- 45 milliards DH pour sauver l'ONEE. L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) sera amené à se serrer la ceinture afin d'économiser pas moins de 8 milliards DH à travers la rationalisation de ses charges, la cession et la valorisation du patrimoine. A fin 2013, l'ONEE affichait un résultat net déficitaire de 2,7 milliards de dirhams et qui atteindra, en l'absence de toute réforme, 7 milliards de dirhams en 2017. Les retards de paiement de l'Office ont atteint quelque 2,3 milliards de dirhams vis-à-vis de 1.422 entreprises nationales et 181 entreprises étrangères.

- BAM: 11 milliards DH pour financer les TPME. Bank Al-Maghrib renforce sa politique de proximité. La banque centrale a entamé depuis lundi une série de rencontres régionales. Avec 11 escales au programme, Bank Al-Maghrib part à l'écoute des TPME. L'objectif étant d'identifier leurs besoins et de les informer des derniers dispositifs mis en place par BAM. A l'ordre des rencontres, des séances de travail autour des centrales d'informations, des aspects liés à l'éducation, de l'inclusion financière et du financement des TPME.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

- Politique migratoire: Une centaine d'enfants de migrants subsahariens sur les bancs d'école. Les enfants subsahariens pouvaient désormais accéder à l'école marocaine depuis le 9 octobre dernier, grâce à une circulaire communiquée par le ministère de l'Education nationale. A travers ce document, le ministère avait appelé les services administratifs à inscrire les élèves migrants subsahariens dans le système scolaire marocain. Récemment, il a été décidé de remplacer l'épreuve de langue française prévue dans le cadre des examens certificatifs, par une épreuve de langue anglaise, afin de faciliter la scolarisation des enfants en provenance des pays dans lesquels l'anglais est considéré comme première langue étrangère.

- Papier A4: Med Paper et Portucel à couteaux tirés. La guerre du papier ne fait apparemment que commencer. L'audition publique organisée par le département du Commerce extérieur, lundi 19 mai, n'aurait fait, en effet, qu'exacerber le conflit entre Med Paper, producteur national de papier en ramette A4 et l'exportateur portugais vers le marché national, Portucel Soporcel et ses importateurs. Il est à rappeler que cette confrontation commerciale a éclaté au grand jour lorsque Med Paper a déposé début 2013 une requête auprès du ministère pour demander l'ouverture d'une enquête antidumping sur les importations de papier à l'encontre de l'exportateur portugais. Les conclusions provisoires de cette enquête ont donné raison au producteur national, concluant, en février dernier, à titre provisoire, à l'existence du dumping exercé par ces importations.

*L'ECONOMISTE:

- Eau, électricité: Double hausse en août. Nouveau coup dur pour le pouvoir d'achat des ménages en particulier la classe moyenne. Les prix de l'électricité et de l'eau augmenteront dès le mois d'août en fonction d'un planning qui s'étalera jusqu'en 2017. Le timing choisi pour le déclenchement de ces hausses tient certainement compte du mois de Ramadan et aussi de la décompensation du gasoil prévue le 16 juillet. La hausse a été entérinée, hier lundi 26 mai, par le gouvernement qui vient de signer le contrat-programme de l'ONEE. Dans le cas de l'électricité, les hausses oscilleraient, selon des sources proches du dossier, entre 17 et 20 centimes le kilowattheure. Ce qui équivaut à la subvention du fioul prise en charge jusque-là par l'Etat.

- Les derniers sursis pour les céramistes. Compte à rebours pour tout un secteur. Après la fin des clauses de sauvegarde en 2010, les céramistes sont de nouveau férocement concurrencés par les importations. Il fallait s'y attendre. La profession est en train de plancher sur l'opportunité de recourir à des mesures antidumping. De quoi susciter la forte opposition de leurs rivaux, les importateurs. Ces deniers accusent les producteurs d'avoir mal anticipé l'ouverture du marché et de toujours s'agripper à l'Etat pour survivre.

*AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

- Arrestation d'individus impliqués dans le recrutement de combattants marocains pour la Syrie. Dans le cadre des opérations d'anticipation visant à faire face aux menaces terroristes, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), en collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire national, a procédé à l'arrestation de deux individus qui s'activaient à Fès et qui étaient impliqués dans l'embrigadement et le recrutement de combattants marocains en Syrie. Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, ces mêmes investigations ont également permis l'arrestation d'un activiste au sein de forums djihadistes habitant la ville de Mrirt et impliqué dans des opérations de piratage de cartes de crédits bancaires pour s'emparer des fonds de leurs titulaires et les mettre au profit des groupes armés en Syrie.

- Syndicaliste: les résultats du dialogue social sont maigres. Lors d'une réunion de communication à Benslimane, Larbi Habachi, membre du bureau central de la FDT, a estimé que les régimes de retraite sont une problématique de société qui exige la prise de décisions politiques appropriées, soulignant que leur réforme doit être globale et ne peut être engagée sans tenir compte de la réforme du système fiscal, du système des salaires et des indemnités sur les maladies chroniques et le chômage.

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Hausse des prix d'électricité: 1,9 million de ménages concernés. Le contrat-programme conclu entre l'Etat et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) va engendrer une hausse des prix de l'électricité pour 1,9 millions de ménages marocains dont la consommation varie entre 100 et 200 kWh par mois. Cette hausse va être de l'ordre de 7 DH par mois et augmentera de 5 DH par an durant les trois années restantes, selon le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de environnement Abdelkader Amara.

- USFP: Le courant de Zaidi s'apprête à constituer un "front" contre Lachgar. Les dissensions s'accentuent au sein de l'USFP. Le courant anti-Lachgar "Démocratie et ouverture" s'apprête à rassembler tous les farouches opposants pour tenter d'évincer le Premier secrétaire du parti de la Rose.

*ASSABAH:.

- Benkirane provoque l'augmentation des prix des viandes et du poisson. Les professionnels des viandes rouges et blanches, les commerçants de poisson et de produits de la pêche et des responsables au sein des Chambres dans plusieurs villes ont protesté contre le chef du gouvernement, le ministre de Agriculture et de la pêche maritime et le directeur de l'Office national de la sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA), suite à l'entrée en vigueur, lundi, d'un arrêté prévoyant de s'acquitter une taxe pour avoir un certificat vétérinaire (150 DH le certificat). Cette décision risque d'engendrer une hausse des prix des viandes et du poisson.

- CMR: "Attakmili" réalise un taux de rendement de plus de 7,3pc. La Caisse marocaine des retraites (CMR) a annoncé que son régime de retraite complémentaire "Attakmili", a réalisé un taux de rendement de 7,37 pc au titre de l'exercice 2013. Le régime Attakmili est un régime de retraite complémentaire et facultatif, permettant aux bénéficiaires, selon leurs capacités d'épargne, de contribuer activement à l'amélioration de leurs pensions. Il est ouvert exclusivement au personnel civil et militaire de l'Etat, aux agents des collectivités locales et au personnel des établissements publics affiliés au régime des pensions civiles.

*AL MASSAE:.

- Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD, a reconnu la phase critique que traverse son parti car "attaqué presque de toutes parts". Lors d'un meeting tenu dimanche à Rabat avec les médecins de son parti, Benkirane a appelé tous les citoyens et cadres à adhérer au parti de la lampe. Par ailleurs, Benkirane a déclaré que certaines parties disaient que le Benkirane est venu aux affaires "par accident" et doit être mis au placard, appelant le PAM à s'auto-dissoudre.

- USFP: le courant de Zaidi, en butte aux dissensions. La coordination nationale du courant Démocratie et ouverture, dirigé par Ahmed Zaidi, a tenu une réunion houleuse pour examiner les issues appropriées à la crise dans laquelle se débat le courant après avoir échoué à mener une réforme de l'intérieur, selon des sources informées. Cette réunion a été marquée par des dissensions profondes entre ceux qui appellent à aller aux sections locales et régionales pour tenter de faire plier Lachgar et se repositionner au sein des structures du parti et ceux qui plaident pour la poursuite des sit-in et pour d'autres formes de luttes, précisent ces sources.

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

- Le courant "Démocratie et ouverture" élargit ses rangs pour faire face aux "déviations" de l'USFP. Après la tenue d'une réunion "décisive" dans le domicile d'un leader USFP à Rabat, le mouvement semble s'apprêter à mener une nouvelle bataille pour remettre de l'ordre dans la maison ittihadie. L'objectif de cette réunion est d'élargir la base de ce courant en vue de former un front unifié capable de faire face aux "déviations" enregistrées au niveau de la gestion du parti, indique une source au sein du parti.

- Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et du sport et leader du Mouvement populaire (MP), a regretté le retrait surprenant de Lahcen Haddad de la course au poste de secrétaire général du MP. Dans un entretien accordé au quotidien, dont la publication est prévue ultérieurement, Ouzzine a révélé que Haddad lui avait dit que la conférence de presse au cours de laquelle il avait annoncé son retrait serait destinée à dénoncer l'attaque menée contre lui lors des travaux du conseil national du parti, ajoutant qu'il a été extrêmement surpris d'apprendre que cette conférence avait pris une toute autre tournure.

*AL ALAM:.

- La hausse des prix grève le citoyen à l'approche du Ramadan. Un arrêté conjoint des ministres des Finances et de l'agriculture définit les services payants qui seront rendus par l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Cette décision risque d'engendrer une augmentation des prix des denrées alimentaires, notamment les viandes et le poisson.

- Baisse de 21,7 pc du flux des investissements directs étrangers (IDE). Le volume des investissements directs étrangers a atteint, à fin avril 2014, environ 7,60 milliards de DH contre 9,70 milliards de DH à la même période de l'année précédente, soit une baisse de 21,7 pc, selon l'Office des changes. Ce recul est dû à la baisse des recettes des investissements et des dépenses qui s'y rapportent, précise l'Office.

*ATTAJDID:.

- Après avoir reçu une demande formulée par le Conseil islamique nigérian et l'Instance de l'Iftaa au Nigéria relative à la formation d'Imams nigérians au Royaume du Maroc, SM le Roi Mohammed VI a bien voulu donner sa haute approbation à cette demande. De même, SM le Roi, a bien voulu donner ses hautes instructions pour que la partie concernée soit informée de cette haute approbation royale et ordonné au ministre de Sa Majesté en charge des Habous et des Affaires islamiques d'examiner les aspects liés aux procédures d'application concernant cette demande.

- L'étude que vient de réaliser le département de l'Education nationale en partenariat avec l'Unicef dans 4 régions représentant 40 pc de la population révèle que le préscolaire traditionnel représente 80,4 pc de l'offre alors que le préscolaire moderne ne pèse que 19,6 pc (soit 4 enfants sur 5). La même étude, dont des parties ont été publiées par le quotidien l'Economiste, souligne qu'en 2012-2013, 458.000 enfants étaient exclus du préscolaire. Ce qui remet en cause le principe de l'égalité des chances puisque ces élèves accèdent au primaire dans des conditions moins favorables que leurs camarades qui ont fréquenté une garderie ou une crèche.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara