Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 18 Juin à 10:30

Revue de la presse marocaine du mercredi 18 juin



Rabat - Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce mercredi 18 juin.:



*Aujourd'hui Le Maroc.:

- Le complexe solaire Noor dans la lumière. A une année de son lancement, la station s'apprête à livrer sa première centrale d'ici 2015. Constat sur place : les premiers capteurs cylindro-paraboliques sont en phase de test. La particularité de la station Noor1 réside dans sa capacité à produire de l'énergie. Sur les 500 mégawatts visés sur l'ensemble du complexe, la centrale Noor1 produira près de 160 mégawatts. L'eau est une composante intégrante du processus de développement du complexe Noor. A terme, la centrale ne consommera que 1% de la capacité du barrage Mansour Dahbi. Ainsi l'usage de l'eau se fera en petite quantité.

- Benkirane préfère les femmes au foyer. Le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane était hier mardi l'hôte de la Chambre des conseillers dans le cadre de la séance mensuelle de questionnement sur la politique générale. Deux thématiques avaient été retenues par le bureau de la deuxième Chambre parlementaire, à savoir la situation de la femme et la politique gouvernementale en matière de l'eau et de l'énergie. Benkirane a ainsi défendu devant la Chambre des conseillers le choix de son gouvernement de traiter la situation de la femme sous un angle plutôt familial. Le chef de gouvernement a partagé avec les parlementaires une proposition visant à donner aux nouvelles mamans un congé de maternité de deux ans même si Benkirane a reconnu la difficulté de mettre en place une telle mesure.

*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

- SM le Roi reçoit à Tétouan Mme Fiona Woolf, Lord-Maire de Londres. Dans le cadre des relations privilégiées qui ont toujours lié le Royaume du Maroc et la Grande Bretagne, SM le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais Royal de Tétouan, Madame Fiona Woolf, le très honorable Lord-Maire de Londres, en visite de travail au Royaume, indique un communiqué du Cabinet Royal. Le Lord-Maire est le principal acteur de promotion et le porte-parole de toutes les entreprises établies dans la célèbre cité de Londres (The City), qui sont en majorité des institutions financières ou des professions associées, souligne la même source. Cette visite est l'occasion de développer la coopération et de créer des synergies entre les institutions financières des deux pays, en faveur du développement de leurs activités économiques, et au profit du continent africain, selon une approche juste et équitable impulsant la croissance, la prospérité partagée et le développement humain.

- Production législative: Les députés peinent encore à imposer leurs propositions de loi. La Constitution a renforcé le rôle du parlement et accordé une importance particulière aux initiatives législatives parlementaires. Pourtant, jusque-là, peu de propositions de loi ont été adoptées. Depuis le début de cette neuvième législature, seules sept propositions de loi ont été entérinées, contre 129 projets de loi. Mais le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, Habib Choubani, se veut rassurant. Il souligne que la législature actuelle connaitra un record d'adoption de propositions de loi, grâce au nouveau mécanisme créé par le gouvernement pour valider ces textes. Actuellement, 43 propositions de loi sur un total de 149 viennent de recevoir l'aval du gouvernement.

*L'Economiste.:

- Retraites: Bras de fer en vue. Les négociations sur la retraite s'annoncent difficiles. A la réunion de la commission nationale qui se tiendra aujourd'hui 18 juin, le gouvernement devra faire preuve de beaucoup de tact pour amener les syndicats à adhérer à la réforme paramétrique du régime des pensions civiles géré par la Caisse marocaine des retraites (CMR). Ces derniers se sont bien préparés et leur position sur le dossier laisse entrevoir un bras de fer avec le gouvernement. L'UMT, la FDT et la CDT qui constituent un front commun reconnaissent l'urgence du traitement du cas CMR mais le sauvetage ne devrait pas être entièrement supporté par les fonctionnaires. En cas d'impasse, la commission nationale pourrait renvoyer le dossier au Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour avis.

- Croissance 2014: Jouahri prend le contre-pied du FMI. Pour 2014, Abdellatif Jouahri table sur un taux de croissance d'au plus 3% alors que le Fonds monétaire international (FMI) prévoyait une hausse du PIB de 4%. L'annonce en a été faite au terme de la réunion trimestrielle de Bank Al-Maghrib, qui s'est tenue hier mardi 17 juin. Une hypothèse attribuée à la baisse de la valeur ajoutée agricole. Quant aux activités non agricoles, elles devraient s'améliorer pour se situer autour de 4%. Bank Al-Maghrib a décidé de maintenir le taux directeur inchangé à 3%.

*L'Opinion.:

- L'Istiqlal et l'USFP déclinent une vision commune et fustigent le gouvernement. Les deux partis réclament la création d'une commission nationale indépendante chargée de superviser les élections, laquelle devrait abriter au préalable un débat national au sujet de tout ce qui touche aux prochaines échéances, indique un communiqué conjoint au sujet des prochaines échéances, rendu public lors d'une conférence conjointe du comité exécutif du PI et du bureau politique de l'USFP tenue, lundi au siège central du PI. Les deux formations sont prêtes à assumer leurs responsabilités nationales à travers la possibilité de soumettre l'option du boycott des élections à leurs instances de décision réciproques si "de nouveaux indices montrent que le pays va vers des élections dont les résultats sont maîtrisés", souligne la même source.

- Le CNDH plaide pour un débat sur l'abolition de la peine de mort. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), a présenté, lundi à Rabat, un rapport devant les deux Chambres du parlement couvrant la période de mars 2011 jusqu'à fin 2013. M. El Yazami est revenu sur la question de la peine de mort proposant aux différentes composantes politiques un "débat constructif et responsable" sur son abolition. Il a exprimé ainsi une position implicite du Conseil en faveur de l'abolition de cette peine.

*Libération.:

- L'Istiqlal et l'Ittihad prêts à assumer leurs responsabilités nationales à travers la proposition à leurs organes décisionnels d'une option de boycott des élections. En application du mémorandum commun de coordination signé entre le Parti de l'Istiqlal et le parti de l'Union socialiste des forces populaires et partant de l'alliance historique et stratégique unissant les deux partis, leurs directions respectives ont créé une commission commune chargée d'élaborer une vision unifiée concernant les positions à prendre dans la perspectives des prochaines élections (...) Les deux partis qui ont eu, pendant de longues décennies de l'histoire de la lutte du peuple marocain, à recourir à l'arme du boycott pour faire face à la fraude électorale et à l'absolutisme, sont aujourd'hui prêts à assumer leurs responsabilités nationales, à travers la proposition à leurs organes décisionnels respectifs d'une option de boycott des prochaines élections au cas où il y aurait davantage de preuves que le pays se dirige droit vers des élections orientées.

- Les syndicats mettent en garde contre toute réforme antisociale des retraites. La commission nationale chargée de la réforme des régimes de retraite tiendra ce mercredi une réunion à Rabat pour débattre de la problématique de la réforme des caisses de retraite. Selon Larbi Habchi, membre du bureau central de la Fédération démocratique du travail, la FDT, la CDT et l'UMT ont décidé de participer à cette réunion. "On attend de voir les propositions du gouvernement avant de nous prononcer. Nos trois centrales s'opposent à toute réforme menée au détriment des fonctionnaires et des travailleurs. Ils refusent également que ces derniers paient la facture des dysfonctionnements des caisses de retraite", a-t-il souligné dans une déclaration au journal.

*Al Bayane.:

- Projet de réforme des régimes de retraite: La Commission nationale se réunit aujourd'hui à Rabat. C'est parti pour la reprise des pourparlers sur le dossier de réforme des régimes de retraite au Maroc. Après une bonne période de stand by, les discussions vont reprendre aujourd'hui 18 juin à Rabat. La commission nationale présidée par le Chef du gouvernement se penchera sur les grandes lignes de la réforme proposée par l'Exécutif. L'ensemble des propositions sera par la suite soumis à la commission technique qui s'occupera de l'examen des tenants et aboutissants du projet de réforme.

- L'ANRT prévoit une forte croissance des TIC: Le taux d'équipements des ménages en progression. La téléphonie mobile poursuit sa forte croissance au Maroc. A l'image de la pénétration croissante de la téléphonie mobile, le taux d'équipement des individus en téléphonie mobile se maintient sur sa tendance haussière et atteint 93% à fin 2013, constate l'ANRT (Agence nationale de régulation des télécommunications). Les indicateurs du régulateur, qui vient de publier les résultats de son enquête annuelle, permettent d'avancer que le secteur de la téléphonie et de l'Internet au Maroc recèle encore un grand potentiel de croissance, dans la perspective du déploiement de la 4G courant 2015. 17% des marocains sont multi-équipés (au moins deux cartes SIM) contre 13% en 2012. L'ANRT constate que les marocains sont de plus en plus connectés, à mesure que le taux de pénétration d'Internet progresse. A fin 2013, 40% des ménages ont accès à Internet au moyen d'une connexion mobile et 11% possèdent une connexion ADSL.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Le chef du gouvernement tient à doter 300 mille veuves d'une subvention financière. Benkirane a appelé, hier mardi lors de la séance mensuelle de questionnement sur la politique générale du gouvernement, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, à élaborer les décrets nécessaires à cette fin car, selon lui, "chaque jour de retard expose les femmes à des tragédies".

- Le débat autour des caisses noires reporte le vote de la loi organique relative à la loi de finances qui devait être soumis au cours de cette semaine à la Chambre des représentants pour son adoption lors d'une séance plénière. Le gouvernement a demandé le report de cette séance sous prétexte que le ministre de l'Economie et des Finances est occupé, tandis que des sources soulignent des pressions sont exercées sur la majorité afin qu'elle retire ses amendements expliquent cet ajournement.

*Sahifat Annass.:

- Le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami, appelle à corriger les dysfonctionnements des lois électorales, mettant l'accent, à l'occasion de la présentation de l'activité du CNDH pour la période allant de mars 2011 à fin 2013, sur la nécessite de parer aux disparités relatives à la représentativité enregistrées au niveau du découpage des circonscriptions électorales locales afin de garantir une représentation équitable des habitants et des électeurs, en tenant compte d'une discrimination géographique positive en faveur des zones à faible densité de population ou d'accès difficile dans le cadre d'un pourcentage raisonnable.

- Les exportations du secteur informel des agrumes ont quintuplé en comparaison avec les exportations du secteur formel, atteignant 80.000 tonnes annuellement. La Mauritanie, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso et la Guinée sont les principaux marchés destinataires, selon le secrétaire général de l'association des conditionneurs d'agrumes du Maroc (ASCAM), Khalid Bounajma.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Dans un communiqué conjoint du Pl et de l'USFP au sujet des prochaines élections, les deux formations ont exprimé leur disposition à soumettre l'option du boycott des élections à leurs instances de décision au cas où il y aurait davantage de preuves que le pays se dirige droit vers des élections orientées.

- Le secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement, Abdelaziz Ioui, a affirmé, lors d'une rencontre ouverte avec les travailleurs du corps enseignant à Rabat, que "tous les indices confirment que le gouvernement est en train de préparer le terrain pour que le politicien devient l'unique acteur de la scène sociale".

*Attajdid.:

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a indiqué que le système de subventions directes aux veuves en situation vulnérable, environ 300.000 femmes, entrera en vigueur au cours de cette année. Benkirane a affirmé, lors de la séance mensuelle de questionnement sur la politique générale du gouvernement, que le ministère de l'Economie et des Finances veillera à élaborer les décrets afférents à cette mesure pour amender la loi de finances 2014.

- Les résultats de l'enquête annuelle de l'Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), ont révélé qu'en 2013 près de la moitié (47%) des jeunes marocains de moins de 12 ans ont utilisé Internet. Un peu plus du quart (28%) de ces enfants étaient autorisés à utiliser Internet seuls, selon les réponses des parents ou tuteurs recueillies dans le cadre d'un nouveau module consacré à l'utilisation des TIC par les jeunes enfants de moins de 12 ans.

*Al Massae.:

- Le Conseil constitutionnel inflige un nouveau camouflet à l'opposition à la Chambre des conseillers. Après s'être prononcé sur l'inconstitutionnalité de l'article 121 du règlement intérieur de la 2ème Chambre, relatif au droit d'informer qui était l'objet d'un débat houleux entre le chef du gouvernement et les groupes d'opposition, le Conseil constitutionnel a considéré, samedi dernier, que l'article 121 viole les principes constitutionnels relatifs à l'équilibre entre les pouvoirs législatif et exécutif et l'égalité entre les membres du parlement en matière de pratique des droits conférés par la Constitution au parlementaires.

- Le Parlement adopte un horaire pour le Ramadan et clôture la session printanière avant l'Aïd. Les Chambres des représentants et des conseillers ont décidé, lors de la dernière réunion de coordination, d'adopter un nouvel horaire pour les séances hebdomadaires des questions orales au cours du mois de Ramadan. Selon l'accord, approuvé par les bureaux respectifs des deux Chambres, les séances de mardi se tiendront de 12H00 à 14H00 pour la Chambre des représentants et de 16H00 à 18H00 pour la Chambre des conseillers.

*Al Haraka.:

- La direction du polisario, composée de "corrompus et d'oppresseurs", impose une "dictature terrible" aux sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf qui vivent dans "des conditions inhumaines", a souligné Mahjoub Salek, coordinateur général du mouvement Khat Achahid (Voie du martyr), un groupe dissident du polisario. Ces sahraouis ne peuvent plus supporter une direction qui "détourne l'aide humanitaire internationale destinée aux camps" et "tire profit des souffrances des enfants, des femmes, des personnes âgées et des malades qui vivent, depuis des années, dans l'enfer à Tindouf", a affirmé Mahjoub Salek dans un entretien au magazine espagnol "Atalayar entre dos orillas", publié lundi.

- La création de richesses et leur partage de manière plus équitable entre le Nord et le Sud, mais également dans le cadre d'un nouveau partenariat Sud-Sud, sont l'une des clefs essentielles pour créer les conditions d'une vaste zone de stabilité dans le sahel et le Maghreb, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, chargé des petites entreprises et de l'intégration du secteur informel, M. Mamoun Bouhadhoud. "Dans notre approche nous devons intégrer l'économie comme vecteur de stabilité, et en particulier lorsque nous avons le devoir de veiller à développer des zones et des régions qui présentent des défis géographiques, technologique et sécuritaire aussi grands", a souligné M. Bouhadhoud lors d'une rencontre internationale sous le thème "La stabilité dans le sahel et le Maghreb: Rôles des jeunes, des femmes et des aînés".

*Al Alam.:

- Le comité exécutif du PI et du bureau politique de l'USFP ont mis l'accent, lors d'une conférence conjointe organisée lundi à Rabat, sur la nécessité d'amender tous les textes relatifs aux prochaines élections. Driss Lachgar et Hamid Chabat ont insisté également sur l'importance de mettre en place une commission nationale indépendante chargée de superviser les élections.

- S'exprimant lors du congrès régional de la Jeunesse Istiqlalienne à la région Taza-Al-Hoceima-Taounate-Guercif, le secrétaire général de la JI, Abdelkader El Kihel, a indiqué que le gouvernement de Benkirane a abandonné tous les slogans de lutte contre la corruption et la rente et a déclaré une guerre acharnée sur le pouvoir d'achat des citoyens.

*Assabah.:

- Les directions de l'USFP et du PI ont menacé, lors d'une réunion tenue lundi, de boycotter les prochaines élections en cas de la poursuite de la logique du contrôle pratiquée par le PAM et le PJD, selon le porte-parole du parti de la Balance, Adil Benhamza. Selon des sources du journal, le bureau politique de l'USFP et le Comité exécutif du PI ont refusé catégoriquement la reproduction du modèle du parti majoritaire, allusion faite au PAM, considérant qu'il s'agirait donc d'une renonciation à la démocratie, une sous-estimation à l'encontre du processus démocratique au Maroc et un dédain envers les dispositions de la Constitution de 2011.

- Le ministère de l'Intérieur met en place une cellule de lutte contre la fraude au cours du mois de Ramadan. Le ministère a tenu une réunion avec tous les chefs des services des affaires économiques et de la coordination au niveau des préfectures et des provinces du Royaume, au cours de laquelle l'accent a été mis sur les mesures nécessaires à prendre en vue d'assurer un suivi permanent et régulier de la situation du marché durant le mois sacré de ramadan, ainsi qu'à l'orientation des interventions des services chargés du contrôle et de la protection du consommateur contre les tentatives de fraude, de monopole et de spéculations. Une commission relevant du ministère de l'Intérieur a été mise en place chargée de prendre les mesures qui s'imposent à l'encontre des contrevenants en plus de mesures afférentes au contrôle.

*Assahrae Al Maghribia.:

- Dans le cadre des relations privilégiées qui ont toujours lié le Royaume du Maroc et la Grande Bretagne, SM le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais Royal de Tétouan, Madame Fiona Woolf, le très honorable Lord-Maire de Londres, en visite de travail au Royaume, indique un communiqué du Cabinet Royal. Le Lord-Maire est le principal acteur de promotion et le porte-parole de toutes les entreprises établies dans la célèbre cité de Londres (The City), qui sont en majorité des institutions financières ou des professions associées, souligne la même source. A cette occasion, sous la Présidence de SM le Roi, trois conventions ont été signées entre le "London Stock Exchange" et la Bourse de Casablanca, ajoute le communiqué.

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a indiqué, mardi lors de la séance mensuelle sur la politique générale à la Chambre des Conseillers, que le Maroc figure parmi les pays les plus concernés par les risques relatifs aux changements climatiques, notamment en ce qui concerne le recul des pluies et la succession de longues périodes de sécheresse. "Cette situation nous impose la vigilance, la planification et le redoublement des efforts pour assurer les besoins du pays en eau et en énergie", a-t-il ajouté.

*Al Mounaataf.:

- Présentant le bilan de l'activité du Conseil national des droits de l'homme (CNDH ) pour la période allant de mars 2011 à fin 2013, devant les deux chambres du parlement, le président du Conseil, Driss El Yazami, a indiqué que le premier défi réside dans la réalisation de l'égalité homme/femme, la parité et la lutte contre la discrimination, rappelant que le Conseil a consacré son premier mémorandum au cadre juridique relatif à l'instance de parité et de lutte contre toutes les formes de discrimination, tout en accordant un intérêt particulier à l'élaboration du cadre juridique régissant la lutte contre la violence à l'égard des femmes et des petites-filles et à celui des travailleurs domestiques.

- Le Conseil constitutionnel a rendu, lundi, une décision indiquant la non-conformité de plusieurs dispositions du règlement intérieur de la Chambre des conseillers à la Constitution, dont la disposition très controversée relative au droit d'informer.

*Al Assima Post.:

- Le Mouvement Populaire se plaint de "tirs amis" qui visent le parti en vue de l'affaiblir et de l'éloigner des rangs avancés sur la scène politique. La Commission d'organisation du 12ème congrès national du MP prévu cette semaine, a indiqué que le parti a été dans le collimateur depuis 2006 et lors des élections communales de 2009 et les élections législatives de 2011 ce qui a fait perdre au parti plusieurs sièges au Parlement.

- Les autorités menacent les spéculateurs et ceux qui tentent de détenir le monopole des produits alimentaires au cours du mois de Ramadan de peines d'emprisonnement. Le gouvernement a donné ses instructions à tous les services concernés pour le renforcement du contrôle afin de lutter contre l'introduction de produits périmés ou impropres à la consommation ainsi que contre la contrebande des produits alimentaires.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le président du Groupe de l'Union constitutionnelle à la Chambre des représentants, Driss Radi, s'est insurgé contre l'augmentation des prix de l'eau et de l'électricité. Radi a critiqué, mardi lors de la séance mensuelle sur la politique générale à la Chambre des conseillers, les décisions impopulaires du gouvernement, notamment le contrat-programme conclu avec l'ONEE, qui prévoit des augmentations des prix de l'eau et de l'électricité à partir d'août prochain.

- Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 2,1 pc à fin mai 2014, atteignant 84,94 milliards de dirhams (MMDH), contre plus de 83,16 MMDH une année auparavant, selon l'Office des changes. Le taux de couverture des importations par les exportations a gagné, atteignant 49,2 pc à fin mai, contre 48,4 pc durant la même période de 2013, précise l'Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les cinq premiers mois de l'année en cours.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Mohand Laenser unique candidat pour le secrétariat général du Mouvement Populaire. La commission préparatoire du 12ème congrès national du parti, prévu le 21 et 22 juin à Rabat, n'a reçu que la demande de candidature de Mohand Laenser à la date du 17 juin, soit une journée de la date butoir de dépôt de dossiers de candidatures.

- Le ministère de l'Intérieur mobilise les administrations publics pour le contrôle des prix pendant le mois du Ramadan. Le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Charki Draiss, a présidé, mardi à Rabat, une réunion avec les chefs des services affaires économiques et de la coordination au niveau des préfectures et des provinces du Royaume, consacrée au suivi des prix et de l'état d'approvisionnement du marché en produits de forte consommation durant le mois sacré du ramadan, ainsi qu'à l'orientation des interventions des services chargés du contrôle et de la protection du consommateur. AL KHABAR

Hausse de 7 pc du trafic aérien à fin mai dans les aéroports du Maroc. L'Office national des aéroports a souligné que le nombre de voyageurs a atteint 1.480.020 à fin mai 2014 contre 1.382.546 durant la même période de 2013.

Plus de deux millions de ménages sont équipés en ordinateur et 93 pc des Marocains sont équipés en téléphonie mobile, selon l'Agence nationale de régulations des télécommunications qui vient de publier les résultats de la 10ème édition de l'enquête nationale annuelle sur les Technologies de l'information et de la communication (TIC) auprès des ménages et des individus au titre de l'année 2013. Bayane Al Yaoum

La multinationale spécialisée dans la gestion de l'énergie, l'Américain Eaton, va investir 12 millions de dollars dans le développement d'une nouvelle usine moderne au Maroc spécialisée dans la production de modules de distribution de l'énergie électrique. Le coup d'envoi des travaux de construction de la première tranche de cette usine de pointe, prévue sur une superficie de 9.000 m2, a été donné lundi dans la zone franche Midparc à Nouaceur (Casablanca). Cette unité doit offrir 500 emplois directs à son achèvement en 2016, et ambitionne d'être un centre régional de toutes les activités du groupe.

Le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a affirmé, lundi à Rome, que le Maroc, sous les Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI, demeure engagé à partager avec les pays africains frères son expérience et son savoir-faire dans la mise en œuvre d'une stratégie ambitieuse visant à assoir durablement leur sécurité alimentaire. Lors d'une rencontre organisée par le Maroc au siège de la FAO en marge du 149ème Conseil de cette organisation onusienne, qui tient ses travaux du 16 au 20 courant à Rome, le ministre a indiqué que la coopération Sud-Sud en Afrique dans le domaine agricole pourrait concourir de façon significative à atténuer la fracture agricole dont souffre le continent, présentant, à cette occasion les actions de coopération Sud-Sud réalisées et celles envisagées à l'avenir par le Maroc et la FAO au profit de l'Afrique.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara