Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mardi 13 Octobre à 10:18

Revue de la presse européenne quotidienne internationale



Varsovie - L'enquête sur le double attentat en Turquie, la qualification historique de la Pologne à l'Euro 2016 de football et les rapports Russie-UE en relation avec les frappes de l'aviation russe en Syrie ainsi que la situation des réfugiés en Grèce, constituent l'essentiel des thèmes, traités, mardi, par la presse de l'Europe de l'Est.



En Turquie, le quotidien "Habertürk" affirme que l'un des deux kamikazes de la double explosion d'Ankara pourrait être le frère d'Abdurrahman Alag?, auteur de l'attentat de Suruç, en juillet dernier, relevant que les enquêteurs sont à la recherche de Yunus Emre Alag?z, l'aîné des deux frères.

Les premiers éléments de l'enquête se concentrent sur Daesh, suspect no 1 de ces explosions, rapporte la presse locale en citant le Premier ministre qui a annoncé que l'enquête médico-légale est proche de l'identification de l'un des deux auteurs.

Selon le journal "Cumhuriyet", le groupe djihadiste aurait une force de frappe certaine et pourrait activer ses cellules dormantes estimée à quelque 2.000 militants prêts à entrer en action.

Alors que le pays est en deuil, les partis ont interrompu leur programme de meetings électoraux en prévision du scrutin anticipé du 1er novembre, le parti de la justice et du développement (AKP) suspendant sa campagne jusqu'à vendredi prochain avec la tenue ce jour de quelques rassemblements sous le signe de "l'unité et la fraternité contre le terrorisme", rapporte "Today's Zaman".

Le parti républicain du peuple, principale formation de l'opposition, a également décidé de suspendre ses meetings à partir de mardi. "Notre douleur est grande. Nous nous attendons à ce que ces traîtres soient retrouvés et les membres du gouvernement n'ayant pas pris les mesures de sécurité suffisantes démissionnent immédiatement".

Pendant ce temps, le co-président du Parti démocratique des peuples (HDP, pro kurdes Selahattin Demirtas n'estime pas nécessaire de tenir des rassemblements avec des foules dans une atmosphère amère. Le parti envisage même l'annulation de toutes ses manifestations à cause de craintes pour la sécurité, poursuit le journal.

Grèves, marches et manifestations ont eu lieu, lundi, et se poursuivront mardi dans différentes parties du pays à l'appel des centrales syndicales et chambres professionnelles pour protester contre le massacre d'Ankara massacre, rapporte "Hürriyet". Ce large mouvement de protestation a été aussi suivi par les étudiants universitaires. 

"Nous sommes tous en deuil. Nous sommes en grève aujourd'hui et demain dans toute la Turquie", a résumé Cetin Atasoy de l'association médicale turque cité par le journal.

En Pologne, la presse focalise sur la qualification de l'équipe nationale polonaise de football à la coupe d'Europe des Nations de football prévue en France du 10 juin au 10 juillet prochains.

"Nous irons à l'Euros 2016 en France", titre à la Une "Gazeta Wyborcza" (La Gazette électorale) qui relate l'émotion et la joie provoquées dans le pays au coup de sifflet final de l'arbitre turc qui a officié le match Pologne-Irlande, ajoutant que le pays était suspendu à attendre la fin du match pour laisser éclater sa joie au terme d'un match palpitant qui a tenu en haleine tout un peuple. 

Il y a fort longtemps que la Pologne n'a pas vécu des moments aussi mémorables autour de son équipe nationale, observe la publication, soulignant qu'après l'égalisation obtenue par les irlandais au terme de la première période, un résultat qui éliminait la sélection polonaise et ouvrait par contre la porte du bonheur aux irlandais, la résignation se lisait sur les visages des supporters. Le but victorieux à libéré les polonais qui ont fait la fête toute la nuit, ajoute le journal.

Abondant dans le même sens, son confrère "Rzeczpospolita" (Respublica) salue la prestation de l'idole des polonais Robert Lewandowski, qui évolue au Bayern Munich, auteur du deuxième but qui envoie la Pologne en France l'été prochain. 

Le journal, qui dresse un portrait élogieux de la star polonaise et artisan de la qualification, note que même le président de la République Andrei Duda a laissé éclater sa joie et serait resté au stade une heure après le coup de sifflet final avant d'aller aux vestiaires pour féliciter les joueurs et l'entraineur pour cette qualification historique à l'Euro 2016.

En Grèce, le journal grec "To Vima" revient sur la réunion qui a eu lieu lundi à Athènes entre les autorités grecques et le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres, consacrée à l'examen des moyens de mutualiser les efforts pour améliorer les conditions d'accueil et les prestations fournies aux réfugiés.

Tout en notant que le Haut-Commissaire onusien a salué les efforts déployés par les autorités grecques, le journal indique que M. Guterres a lancé un appel à l'Union Européenne pour l'inciter à accueillir plus de réfugiés que le quota prévu de 160.000, étant donné que plus de 400.000 migrants sont arrivés depuis le début de l'année en Grèce.

La même publication ajoute que le responsable onusien a également appelé l'Union Européenne à revoir leur politique de relocalisation et à ouvrir aux réfugiés plus de voies légales et sans danger pour s'installer en Europe. Une position également adoptée par le Premier ministre grec, Alexis Tsipras qui a affirmé lors de sa rencontre avec M. Guterres que l'Union Européenne doit faciliter le passage des réfugiés venant de la Turquie et les prémunir contre les risques de leur périlleuse traversée.

Sur le même sujet, le quotidien "I Khatimerini" cite les propos de M. Tsipras lors de cette rencontre qui a insisté sur la nécessité de sécuriser les voies de passage des réfugiés, tout en estimant que les Afghans doivent être traités sur le même pied que les Syriens et les Irakiens demandeurs d'asile.

En Russie, le journal "Moskovsky Komsomolets" évoque l'appel lancé lundi par le Conseil de l'Europe pour que la Russie cesse les frappes aériennes contre les rebelles modérés. Le journal cite le communiqué dudit conseil à l'issue d'une réunion lundi au Luxembourg qui insiste aussi sur le départ de Bachar Al Assad tout en se disant préoccupé par l'ampleur et les dégâts collatéraux de l'intervention militaire russe qui cible, outre les groupes terroristes, les rebelles syriens modérés.

En conséquence, le journal ajoute que le conseil de l'Europe considère que les frappes aériennes russes doivent être menées en coordination avec le commandement de la coalition internationale dirigée par les américains.

De même, le quotidien "Argumenti Fakti" indique que "la Russie est visée par une campagne médiatique hostile sans précédent depuis son intervention en Syrie", ajoutant à l'appui d'une déclaration du porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova que "Cette campagne médiatique de dénigrement véhicule de fausses informations sur l'intervention militaire russe menée à la demande de Syrie pour lutter contre le terrorisme".

Sur tout un autre registre, le Journal "Rassiskaya Gazeta" évoque les élections présidentielles en Biélorussie, notant que la commission électorale biélorusse a annoncé la victoire du Président sortant, Alexandre Loukachenko qui a obtenu 83,49 pc des votes exprimés, indiquant que le Président russe, Vladimir Poutine a félicité son homologue Biélorusse qui entame ainsi à l'âge de 61 ans son cinquième mandat.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus