Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Sahar ABDELLI - publié le Mercredi 24 Août à 22:36

Revue de Presse : Le scandale d’Annajate tourne au drame



eMarrakech - La presse nationale a consacré la une de ses rubriques d’aujourd’hui au bras de fer entre le PJD et l’USFP, l’éclaircissement du sort des disparus à Tindouf, l’affaire Annajat, et la tarification du transport public dans la région de Rabat. Lecture.



Le matin du Sahara fait le point sur son édition d’aujourd’hui mercredi 24 août, sur le conflit entre le PJD et l’USFP. A l’origine de l’affaire un communiqué de presse du Mouvement de l’Unité et de la Réforme mettant en exergue «les dérives éthiques constatées en marge des festivals». Il est à rappeler que le président dudit mouvement Ahmed Raissouni avait de surcroît, accusé, l’année dernière, les festivals nationaux de «cadre propice à la débauche».Dans un article intitulé «PJD et USFP s’affrontent au nom de la morale», le quotidien de Maroc Soir affirme que Mohammed Achaari ministre de la culture, et membre du bureau politique de l’USFP «décide de réagir», en accusant le Mouvement de l’Unité et de la Réforme de «faire de la surenchère éthique en voulant mettre les marocains sous un contrôle moralisateur». «Attajdid » quant à lui fustige sur la une de ses rubriques la réaction du ministre de culture.

Par ailleurs, le quotidien national «l’opinion » ré- ouvre aujourd’hui, le dossier du sort des disparus Sahraouis à Tindouf, en effet une ONG Sahraouie basée en Espagne a adressé une lettre au président américain G.W Bush lui «exprimant sa gratitude suite à son intervention pour la libération des détenus à Tindouf, et l’exhortant à agir pour l’éclaircissement du sort de centaines de disparus».

Aujourd’hui le Maroc, consacre sa une à l’affaire ANNAJATE. Ce scandale commence à tourner au drame, «le coordinateur régional des victimes d’Annajat, dans la région de Tadla Azilal s’est suicidé le 11 Août par désespoir». Abdelhakim Hachmi à la trentaine de son âge, s’est pendu à un olivier pour mettre fin à ses jours. Tout son entourage s‘accorde à dire qu’il était jovial, cultivé et brillant.

En outre, le quotidien arabophone «Assabah» met à sa une «Hésitation dans l’application de l’augmentation des tarifs du transport public dans la région de Rabat». Assabah affirme que, contrairement à ce qui a été prévu, aucune hausse des prix n’ est appliqué et ce, en raison de la dernière réunion tenue le lundi dernier entre les transporteurs et les responsables de la wilaya.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara