Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Moussa Adam Hamit - publié le Mercredi 20 Mars à 09:16

Retour sur la visite du Roi du Maroc au Sénégal




Dans le cadre de sa tournée africaine qui l’a menée au Sénégal, première étape d’un séjour prolongé, Sa Majesté le Roi du Maroc a accordé une série de rencontres aux différentes autorités des institutions sénégalaises. Rencontres au cours desquelles d’importants sujets furent abordés.



Retour sur la visite du Roi du Maroc au Sénégal
Dès son arrivée à Dakar le vendredi 15 mars 2013, le souverain avait eu les honneurs qui sont réservés à son rang. Le président de la République Macky Sall a déployé tous les efforts nécessaires à la hauteur de cette visite de marque.

Le Samedi 16 mars 2013, une entrevue qui aura duré une demi-heure, constitue le premier tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat depuis l’élection du président Salle à la tête de ce pays.

Les deux chefs d’Etat ont par la suite supervisé la signature de deux conventions de partenariat entre le Sénégal et le Maroc.

Le premier traité s’inscrit dans la droite ligne de la coopération sur le transport international de personnes et de marchandises que le Maroc a érigé en l’une de ses priorités pour désenclaver le continent. Le second acte, et non le moindre, concerne un domaine dans lequel le Maroc est tout particulièrement attentif. Il s’agit de l’accord de « (…) coopération sur les mines, les hydrocarbures, l’électricité et les énergies renouvelables ».

Puis le Roi a reçu dans sa résidence à Dakar, de hautes personnalités du pays hôte en accordant ainsi des audiences au président de l’assemblée nationale, en la personne de Moustapha Niasse, au premier ministre et à la présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental(CESE), Aminata Tall.

Cette succession de rencontres des responsables des plus grandes institutions sénégalaises témoignent des liens séculaires que le Maroc partage avec le Sénégal. Le souverain marocain a voulu imprégner de sa présence, à travers ses audiences, pour rappeler les valeurs sociales, environnementales, économiques et surtout politiques que le Maroc a en commun avec ce pays. Le roi est attentif à ce qui se passe dans ce pays qui partage une vision commune avec le Maroc tant au niveau régional que continental.

L’audience accordée à la présidente du CESE est aussi emblématique quand on sait que le Maroc a fait de la lutte contre le réchauffement climatique et la promotion des énergies renouvelable son cheval de batail.

En outre, l’aspect spirituel n’a pas été occulté par sa Majesté lors de son séjour.

Le corps confessionnel est aussi à l’honneur. Les chefs religieux locaux ont eu la faveur royale en étant accueillis. Les religieux de toute tendance confondue, notamment la communauté catholique, ont été reçus par Mohamed VI dans sa résidence. Promoteur et défendeur d’un islam tolérant, ouvert et pacifique, le roi a toujours fait sienne la priorité de dialogue culturel et interreligieux. En accordant une audience hautement symbolique à la communauté catholique sénégalaise parmi les autres confréries, il convient de mettre en avant la dimension spirituelle que le roi du Maroc accorde au-delà de toute considération confessionnelle.

Le lundi 18 mars 2013, dans le cadre de sa visite, le roi Mohamed VI accompagné de son homologue sénégalais procède à une série d’inaugurations d’édifices. Il s’agit d’une clinique ophtalmologique et d’une unité de production de médicaments baptisée « West Arica Pharma ». Ladite clinique ophtalmologique est estampillée au nom du roi ; preuve de la grande marque de confiance qui existe entre les deux peuples, marocain et sénégalais, et magnifiée par leurs plus hautes autorités respectives.

Le mardi 19 mars 2013, dans un communiqué conjoint, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur volonté « (…) de renforcer le partenariat stratégique maroco-sénégalais ». Dans ce même communiqué le Souverain marocain a invité le Président Salle à se rendre au Royaume chérifien pour une visite officielle.

Moussa Adam Hamit
Étudiant chercheur en relations internationales



               Partager Partager