Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Jeudi 28 Mai à 17:15

Rencontre de Haut Niveau France-Maroc : signature de plusieurs accords couvrant différents aspects de la coopération bilatérale



Paris -. Le Maroc et la France ont signé, jeudi en marge de la 12-ème réunion de Haut niveau à Paris, plusieurs accords couvrant différents aspects de la coopération bilatérale.



Laurent Fabius
Laurent Fabius
Il s'agit d'un protocole financier permettant à des PME marocaines de financer l'achat de biens et de services français.

Signé par Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et du Développement international et Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, ce protocole financier vise à soutenir la réalisation de projets s'inscrivant dans les priorités de développement économique du Maroc, en particulier la volonté du gouvernement du Royaume de soutenir ses exportations vers l'Afrique et de développer les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire.

Ces concours, d'un montant maximum de vingt-cinq millions d'Euros (25 000 000 ), s'adressent aux PME marocaines dans le but de renforcer leur capacité de production et financent l'achat par celles-ci en France de biens et services français et de biens et services marocains ou étrangers, dans la limite de 30 pc des concours mis en place.

Les deux pays ont également signé une Déclaration d'intention sur la coopération en matière d'éducation.

Signée par Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre française de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Rachid Belmokhtar, ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, et Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, cet accord a pour objectif le développement des sections internationales francophones dans les lycées du Maroc, le renforcement de la formation des enseignants marocains de français, la mobilisation de moyens numériques pour l'enseignement du français et en français, le développement des classes préparatoires et des agrégations, le renforcement de la coopération en matière d'évaluation des politiques d'éducation et l'appui au développement de l'enseignement artistique au Maroc.

Un Protocole d'accord entre l'ANRT et le CNRST sur la mise en place au Maroc d'un dispositif de type Cifre permettant aux entreprises de bénéficier d'une aide financière pour recruter des jeunes doctorants a été aussi signé à cette occasion.

Signé par Mme Vallaud-Belkacem, M. Daoudi et le Président du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), cet accord vise à développer le dispositif CIFRE - Conventions Industrielles de Formation par la Recherche permettant de subventionner toute entreprise qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public.

Les deux pays ont, d'autre part, signé "une Convention-cadre" entre le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration du Royaume et le ministère de la Décentralisation et de la Fonction Publique de la République Française, portant notamment sur la refonte du statut général de la fonction publique.

Signée par Mme Marylise Lebrabchu, ministre française de la Décentralisation et de la Fonction publique et Mohamed Moubdi, ministre chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, cet accord porte sur la refonte du statut général de la fonction publique, la gestion des ressources humaines, la déconcentration administrative et l'amélioration de la qualité du service public.

Par ailleurs, un Programme d'échanges relatif à l'accord de coopération entre le ministère de la ville de la jeunesse et des sports de la République Française et le ministère de la jeunesse et des sports du Royaume dans le domaine du sport et des activités de la jeunesse 2015-2016 a été signé par les ministres de tutelle Patrick Kanner et Mohand Laenser.

Ce programme d'échange porte sur la coopération en matière de sport de masse, l'organisation de manifestations sportives internationales, l'échange d'experts, la formation de cadres, le développement des échanges de volontaires dans le cadre du service civique français et la mobilisation de fonds européens au bénéfice des échanges de jeunes.

La secrétaire d'Etat française chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l'Autonomie, auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Laurence Rossignol et la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui ont, de leur côté, signé une déclaration d'intention "Famille, Solidarité et Egalité".

Cet accord vise à développer les échanges d'expérience et les bonnes pratiques dans les domaines de la promotion des droits des femmes, des droits des personnes handicapées, de la médiation familiale, de la protection de l'enfance et de celle des personnes âgées.

D'autre part, une convention de prêt souverain de l'AFD (10M ) pour la création d'un réseau d'Instituts de formation professionnelle aux métiers des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (IFMEREE) a été signée par M. Fabius, Anne Paugam, Directrice générale de l'AFD et Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique.

Ces concours visent à créer un réseau d'instituts de formation professionnelle aux métiers des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (IFMEREE).

Une autre Convention de subvention de l'AFD (500.000 ) pour l'extension de l'Institut des Métiers de l'Aéronautique de Casablanca a été signée par M. Fabius, Mme Paugam et Mme Bouaida.

Ce concours permettra de constituer un Fonds d'expertise et de renforcement de capacité (FERC), finançant notamment le volet immatériel (étude de faisabilité, programmes et formations de formateurs) de l'extension de l'Institut des Métiers de l'Aéronautique (IMA) de Casablanca.

Il s'agit aussi d'une Convention de prêt non souverain de l'AFD (20M ) à Tamwil el-Fellah, filiale de Crédit Agricole Maroc (CAM), signée par Paugam et Tarik Sijilmassi, PDG du CAM.

Ces concours sont dédiés au financement des exploitations individuelles et coopératives agricoles, notamment en appui au rôle socio-économique de la femme au sein des petites exploitations agricoles.

Une Convention de financement entre l'AFD et le Crédit Agricole du Maroc portant sur l'octroi d'une subvention de 200.000 a été en outre signée par M. Fabius, Mme Paugal et M. Sijilmassi.

Cette convention complète la convention de prêt non souverain de l'AFD à Tamwil el-Fellah.

Par ailleurs, Mme Paugam et M. Daoudi ont signé une Lettre d'entente relative à l'appui à la politique en matière éducative qui vise à confirmer la perspective d'un financement AFD d'ici la fin 2015 axé sur les connaissances de base (primaire), la maîtrise des langues étrangères (avec un axe prioritaire sur le français avec le Baccalauréat International Option Français, BIOF) et l'appui au développement du Baccalauréat professionnel.

Une Convention AFD de prêt non souverain (20 M ) à la Société d'aménagement et de la promotion de la station de Taghazout a été aussi signée par Mme Paugam et M. Belmokhtar dans le but de contribuer au financement d'une station de tourisme durable dans la région d'Agadir.

Le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) d'une part, et le Centre Royal de Télédétection spatiale (CRTS) et le Centre Royal d'Etudes et de Recherches Spatiales (CRERS) d'autre part ont, quant à eux, conclu un accord-cadre portant sur le domaine de l'utilisation de l'espace extra atmosphérique à des fins pacifiques.

L'accord concerne les activités spatiales suivantes : applications civiles issues des données de l'observation de la Terre, développement de projets communs applicatifs, recherche scientifique et radiocommunications.

Le dernier accord est relatif à l'appui à la création au Maroc d'un Centre National de la Simulation Numérique et du Calcul Scientifique.

Cet accord accompagne le développement d'expertises dans les domaines de la simulation numérique, du calcul intensif et du "Big Data" avec identification de projets pilotes entre industriels, utilisateurs de ces expertises et infrastructures et centres de recherche.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus