Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Jeudi 13 Août à 13:22

Rencontre à Berlin sur le rôle du Festival de Fès de la culture soufie dans la promotion des valeurs de la paix et du dialogue



Berlin - Le rôle du Festival de Fès de la culture soufie dans la promotion de la culture soufie et le renforcement du dialogue spirituel et universel a été au centre d'une rencontre sur la culture soufie, organisée mercredi soir à Berlin.



Archive
Archive
Cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre d'une manifestation culturelle de trois jours (12-14 août) organisée sous le thème "L'esprit d'Al Andalous aujourd'hui" par l'Ambassade du Maroc à Berlin en partenariat avec l'Association du Festival de Fès de la culture soufie, a constitué l'occasion de mettre en valeur le message d'amour et de paix que porte ce festival confortant ainsi le positionnement de Fès comme un pont de dialogue entre l'Orient et l'Occident.

S'exprimant à cette occasion, le président de l'Association du Festival de Fès de la culture soufie, Faouzi Skali, a indiqué que cette rencontre sur la culture soufie, qui réunit des experts et des chercheurs de Fès, de Berlin, d'Istanbul et d'Afrique, revêt une importance exceptionnelle, ajoutant que les participants à ce rendez-vous, ayant échangé leurs réflexions sur le soufisme lors du Festival de Fès, ont décidé de poursuivre le débat à Berlin pour soutenir ce projet et approfondir la réflexion sur des questions liées à la culture et à la religion.

Selon M. Skali, la prise de conscience de l'importance de l'échange d'idées entre les cultures des peuples et du dialogue s'avère une nécessité à l'heure actuelle non seulement pour la promotion de la paix et de l'amour, mais aussi pour réaliser la complémentarité, citant l'écrivain et ethnologue malien Amadou Hampâté Bâ qui a affirmé que "si tu penses comme moi, tu es mon frère, si tu ne penses pas comme moi, tu es deux fois mon frère car tu m'ouvres un autre monde".

L'histoire de l'humanité a été constamment marquée par l'échange et le métissage d'idées comme c'était le cas à l'époque de la civilisation andalouse, a-t-il dit, passant en revue les noms de plusieurs intellectuels ayant contribué, à travers leurs œuvres, à la promotion des valeurs de paix et d'ouverture sur l'autre.

Pour sa part, la sociolinguiste et anthropologue à l'Université Abdou Moumouni de Niamey, Salamatou Sow, a salué lors de son intervention dédiée au soufisme en Afrique, les efforts déployés par les organisateurs du Festival de Fès de la culture soufie pour promouvoir la culture spirituelle, mettant l'accent sur le développement du soufisme en Afrique.

Le Maroc a constitué un pont entre Al Andalous et l'Afrique pour la promotion de la culture soufie dans le continent à travers la consolidation des valeurs de paix et d'ouverture, a-t-elle expliqué.

Cette rencontre, qui a connu l'interprétation de chants soufis par un groupe spécialisé de la Turquie, a été également animée par le Prince Rudolf Zur Lippe, président de la Fondation Forum des Cultures pour les questions d'actualité, et la Baronne Felizitias de Schonborn, journaliste.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus