Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



MAP - Ahmed El Guermali - publié le Mercredi 21 Septembre à 14:39

Région Guelmim-Oued Noun : La rentrée scolaire sous le signe de l'élargissement de l’offre éducative professionnelle




Guelmim - La création de nouveaux cursus professionnels dans le cycle secondaire collégial et l’élargissement du baccalauréat professionnel sont les principales nouveautés de la rentrée scolaire 2016/2017 dans la région de Guelmim-Oued Noun, a souligné le directeur de l’académie régionale d’éducation et de formation, Abdallah Bouarfa.



Dans un entretien accordé à la MAP, M. Bouarfa a précisé que l’offre scolaire pour cette année est marquée au niveau de la région par l’ouverture de six classes dédiées aux filières professionnelles dans le cycle secondaire collégial et devant accueillir 162 élèves, dont 53 filles, dans les branches de bâtiment, de restauration, de coupe et couture.

Ainsi, des classes pour la branche '’électricité de bâtiment’’ seront ouvertes aux établissements ‘’Amhirch’’ à Guelmim, ‘’Al Massira Al Khadra’’ à Tantan et ‘’Al Massira AL Khadra’’ à Assa Zag. Quant à la branche ‘’restauration’’, elle sera créée à l’établissement Al Wahda à Guelmim, alors qu’une classe pour ‘’coupe et couture’’ verra le jour à "Youssef Ben Tachfine’’ à Sidi Ifni. 

Ces cursus professionnels nouvellement créés dans le cadre de la vision stratégique de réforme du système d’éducation et de formation, offriront "une pépinière’’ de formation et d’orientation des élèves vers le baccalauréat professionnel, a-t-il expliqué.

Concernant le baccalauréat professionnel, le même responsable a fait savoir qu’il a été procédé au titre de l’actuelle rentrée scolaire à la création d’un tronc commun et de nouveaux pôles dans la filière industrielle (filière des systèmes numériques électroniques) et des services (filière commerce), a-t-il fait savoir. Ces nouveaux pôles professionnels devront accueillir 119 élèves, dont 56 élèves poursuivront leurs études dans la première année du baccalauréat à la direction de Guelmim et 63 élèves dans le tronc commun aux directions de Guelmim (40), Sidi Ifni (13) et Tantan (10). 

Quant aux filières internationales du baccalauréat marocain- option français-, M. Bouarfa a souligné que l’académie planche à l’heure actuelle sur la création des classes de 1ère et de 2ème années.

Par ailleurs, il a passé en revue les mesures prises par l’Académie en vue d’assurer une rentrée scolaire dans les meilleures conditions, citant notamment la tenue d’une série de rencontres au niveau de l’académie et des directions provinciales pour examiner différentes questions ayant trait à la gestion de la chose éducative dans la région. 

M. Bouarfa a indiqué, à ce propos, que l’offre en cadres d’enseignement et en infrastructures scolaires (240 établissements) couvre la demande et permet d’accueillir tous les élèves à l’échelle de la région.

Dans la même optique, a poursuivi le même responsable, l’académie a procédé à des initiatives de soutien dans le cadre de l’appui social en vue de généraliser la scolarisation et lutter contre la déperdition scolaire, à travers l’initiative royale "Un million de cartables’’, outre des mesures pour assurer le transport et la restauration scolaires au sein des écoles et des internats.

Le nombre des élèves qui poursuivent leurs études dans les trois segments de l’enseignement au niveau de la région de Guelmim-Oued-Noun s’élève à 89.499 élèves, dont 82.423 inscrits dans les établissements de l’enseignement public et 7.076 dans l’enseignement privé. 

Le cycle primaire compte ainsi 50.051 élèves, alors le collégial et le qualifiant totalisent respectivement 22.477 et 16.971 élèves.

Le nombre des élèves nouvellement inscrits dans les cycles de l’enseignement public et privé au titre la nouvelle année scolaire dans la région est estimé à 8.951 élèves, dont 4.374 filles. 

Quelque 220 personnes bénéficient, par ailleurs, des programmes de l’éducation informelle dans la région. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».