Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Mercredi 27 Janvier à 18:16

Région Casablanca – Settat : le Roi inaugure l’école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics





Région Casablanca – Settat : le Roi inaugure l’école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, mercredi à la commune Mzamza Al Janoubia (province de Settat) à l’inauguration de l’école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics, un projet de référence destiné à répondre aux besoins du secteur du BTP en main d’œuvre qualifiée. 

Premier établissement du genre en Afrique et dans le monde arabe, ce nouvel établissement de formation illustre l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain à la qualification des jeunes et au développement de leur savoir-faire, pour que chacun puisse se projeter et anticiper l'avenir avec confiance, et, aussi, participer activement à la réalisation des grands chantiers du Royaume. 

Destiné à accueillir des jeunes du Maroc et d'autres originaires de pays africains, l’école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics confirme la vocation africaine du Royaume et l'engagement permanent du Souverain en faveur d'une coopération Sud-Sud solide, agissante et solidaire. 

Mobilisant des investissements de l’ordre de 312,5 millions de dirhams, cette école, érigée sur un terrain de 84 ha (20.000 m2 couverts), vient accompagner l'essor considérable que connaît le secteur du BTP au Maroc – grâce notamment au développement de grands projets d’habitat, d’équipement et d’infrastructures – et à en renforcer la place en tant que levier de croissance et de développement socio-économique. 

Dotée d'espaces et d'équipements de formations conformes aux normes et standards internationaux, cette école assurera un large éventail de formations, mises en place par l'Office de la formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT) de manière concertée avec les professionnels du secteur. Une assistance technique internationale a également été mobilisée, notamment pour la définition des programmes, le recrutement et la formation des formateurs, ainsi que l’appui à la définition des équipements nécessaires. 

Avec une capacité d'accueil de 2.000 places pédagogiques, l’école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics assure la formation dans 21 filières dédiées au BTP. Elle offrira ainsi des formations de niveau technicien spécialisé (génie civil, maintenance des engins BTP, gros œuvres, géomètre-topographe, conducteur de travaux), technicien (dessinateur de bâtiment, chef de chantier, cuisine), qualification (conducteurs d’engins de travaux routiers, de terrassement et d’assainissement, ouvrier qualifié canalisation, ouvrier qualifié de voirie, employé d’étage). 

Cet établissement pilote dispensera également des formations de spécialisation en maçonnerie polyvalente, ainsi que des formations qualifiantes dans les filières suivantes : qualité-sécurité-environnement, logistique et approvisionnement, gestionnaire du parc matériel, coffreur-ferrailleur, grutier à tour et mobile, opérateur de laboratoire BTP, métreur BTP, et maintenance d’engins lourds et industriels. L'école assurera, en outre, une formation continue et de perfectionnement au profit des salariés du secteur du BTP. 

Une première au Maroc et en Afrique, l’école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics abrite une "Académie gros engins et véhicules commerciaux". Ce centre d’excellence, d’une capacité d’accueil de 150 stagiaires, dont 30 stagiaires africains, dispensera des programmes de formation adéquats qui répondent aux besoins des métiers de la maintenance des engins lourds et industriels. 

Fruit d’un partenariat public-privé, la nouvelle école dispose ainsi d'un bloc administratif, de plusieurs salles pédagogiques, d'ateliers de formation, de laboratoires, de plateformes de travaux pratiques, d’une bibliothèque, d’un amphithéâtre, d'un internat d'une capacité de 496 lits, ainsi que d'un logement type à énergie positive (LEP). Ce logement pédagogique, dont le principe central résulte du solde positif entre l'énergie consommée et l'énergie produite, a pour objectif de réduire les besoins énergétiques, de maintenir des températures agréables, de contrôler l'humidité et de favoriser l'éclairage naturel. 

L'école Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics a été réalisée dans le cadre d'un partenariat entre les départements de l'Equipement et du transport, de l'habitat, de l'eau et de l'environnement, le conseil régional, le conseil provincial de Settat, l'OFPPT, la fédération nationale du bâtiment et des travaux publics, la Fondation OCP, l'organisation des Nations Unies pour le développement industriel, l'USAID, l'agence française de développement et le groupe Volvo. 

L'école a également bénéficié d'un don en fourniture de complément d'équipements, d'une valeur de 20 millions de dirhams, émanant du gouvernement chinois. 

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus