Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Ahmed Bellasri - LeMag - publié le Lundi 17 Mars à 21:16

Raja de Casablanca-Horoya Conakry: La désillusion !



Égypte : Après avoir été battu par le Horoya Conakry récemment en Champion's League africaine, le Raja de Casablanca espérait, malgré tout, une victoire "technique" avec la réserve déposée contre la participation d'un joueur supposé être du CODM.



Mohamed Boudrika président du RAC  - PH h24info.ma
Mohamed Boudrika président du RAC - PH h24info.ma
Le club du Raja de Casablanca avait, en effet, déposé une réserve auprès de la CAF concernant Mohamed Camara, joueur du Horoya FC, lequel n'aurait pas dû, selon les dirigeants rajaouis, être aligné en Ligue des champions.

Mais, la CAF a tranché samedi en décidant de ne pas donner suite à cette réserve du Raja, estimant qu'il s'agit "d'un litige financier entre les deux clubs qui n’empêche pas l’enregistrement du joueur au club Horoya AC", lit-on sur le communiqué de la CAF.

"Un premier transfert du joueur Mohamed Camara a eu lieu le 22 Avril 2013 en tant qu’amateur du club CODM au club Horoya AC sous forme de prêt, et le 26 Avril 2013, la Fédération Royale Marocaine de Football a émis à la Fédération Guinéenne le Certificat de Transfert International (CIT) du joueur." explique le communiqué.

En fait, la Commission d’Organisation des Compétitions Interclubs de la CAF qui a examiné le dossier a "établi qu’après la fin du prêt le 30 Aout 2013, la Fédération Royale Marocaine de Football n’a pas demandé à la Fédération Guinéenne de Football de lui émettre un certificat international de transfert pour le joueur Mohamed Camara afin qu’il revienne vers son club (CODM)."

Cette Commission confirme, ainsi, que les deux clubs ont mené des discussions et qu’un accord pour un transfert définitif aurait été trouvé mais sans avoir la preuve irréfutable que cet accord aurait été honoré, malgré la confirmation que des virements bancaires ont été effectués par Horoya AC au CODM.

Estimant donc qu'il s'agit d'un litige financier, la commission "confirme l’éligibilité du joueur Mohamed Camara au sein du club Horoya AC et rejette la réserve formulée par le club du Raja de Casablanca."

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara