Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


MAP - publié le Samedi 28 Mars à 10:18

Rabbah: La voie express Taza-Al Hoceima, un projet stratégique qui permettra de relier trois régions de Royaume



Al Hoceima - La voie express de Taza-Al Hoceima est un projet stratégique qui permettra à terme de relier trois régions de Royaume et de désenclaver un grand nombre de communes rurales, a affirmé vendredi à Al Hoceima, le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah.



Aziz Rabbah
Aziz Rabbah
Cet axe routier stratégique, dont le coup d'envoi a été donné par SM le Roi Mohammed VI, sera profitable à trois régions conformément au nouveau découpage, à savoir la région de Fès-Meknès-Taza, la région de l'Oriental et la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a précisé M. Rabbah suite à une visite de terrain aux différents chantiers de la voie-express.

Cet important projet contribuera ainsi à l'optimisation des conditions de sécurité routière et de transport et à l'amélioration de la fluidité de la circulation entre Taza et Al Hoceima, comme il constituera un atout pour attirer les investisseurs, a-t-il souligné, notant que cette visite de terrain a pour objectif de communiquer avec les autorités locales et les équipes techniques pour faire le point sur l'avancement des travaux.

Le ministre a relevé, par ailleurs, que six tronçons de cette voie seront achevés en fin 2016, tandis que le septième tronçon nécessitera plus de temps vue le caractère très accidenté de la zone, signalant que la totalité des travaux seront achevés au plus tard en début 2018.

Une série de contraintes entravent l'avancement normal des travaux dont notamment la nature glissante du sol, les reliefs abrupts de la région, les fortes précipitations, ou encore les réseau d'eau potable, d'électricité et des télécommunications qui nécessitent d'être déplacés, a-t-il dit. 

Les travaux de construction de ce nouvel axe routier, qui s'étale sur près de 148,5 Km, ont démarré en juin 2011. Il consiste essentiellement en le dédoublement de la route régionale N. 505 et de la route nationale N. 2, la reconstruction de 36 ponts et le dédoublement de 12 autres.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus