Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Samedi 17 Janvier à 10:48

Rabat et Le Caire pour de nouveaux partenariats économiques



Fès - Les ministres des Affaires étrangères marocain et égyptien, MM. Salaheddine Mezouar et Sameh Choukri, ont souligné, vendredi, la volonté commune de mettre en place de nouveaux mécanismes pour l'édification de partenariats économiques en vue de promouvoir les échanges commerciaux et encourager les investissements dans les deux pays.



Ces nouveaux mécanismes sont de nature à permettre aux deux pays de tirer également profit des avantages offerts par l'Accord de libre-échange d'Agadir, en tant que cadre d'intégration économique entre les pays signataires (Maroc, Egypte, Jordanie et Tunisie) et mécanisme de création d'investissements communs et de secteurs productifs intégrés, indique un communiqué conjoint, publié à l'issue de la visite vendredi au Maroc du chef de la diplomatie égyptienne.

Les deux ministres, qui ont eu des entretiens à Fès, ont appelé à la tenue d'une réunion des ministres du Commerce des pays membres de l'Accord d'Agadir durant le 1-er trimestre 2015 au Caire, précise le communiqué.

Lors de cette entrevue, le ministre égyptien a présenté un exposé sur la conférence, prévue du 13 au 15 mars prochain à Charm El Cheikh, sur "le soutien et le développement de l'économie égyptienne : l'Egypte de l'Avenir".

Le responsable égyptien a mis l'accent, à cet égard, sur l'importance de la participation marocaine à cette conférence internationale, souligne le communiqué conjoint, qui précise que M. Mezouar a fait part de la volonté du Royaume de prendre part à cette conférence et d'encourager le secteur privé marocain d'y participer.

Le ministre des Affaires étrangères égyptien a informé son homologue marocain des grands projets en cours de réalisation en Egypte, dont le nouveau canal de Suez, qui vise à faire de l'Egypte un hub économique, logistique et commercial international, faisant part de la volonté de la partie égyptienne de voir le secteur privé marocain, qui a réalisé un saut qualitatif lors des derniers années, contribuer à la réalisation d'une partie de ces projets.

Les deux ministres ont convenu également d'étudier les propositions au sujet de la création de centres logistiques marocains et égyptiens dans la zone franche du Canal de Suez et au Port Tanger-Med dans le but de faciliter l'accès à de nouveaux marchés pour les deux parties.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara