Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



M.S. - publié le Jeudi 24 Mai à 09:59

Rabat-Riyad : la lune de miel ?




Les relations entre les deux royaumes wahhabite et chérifien en brouille depuis 2003 à cause de l’arrestation cette année par la police marocaine de trois ressortissants saoudiens accusés de vouloir faire sauter la base de l’Otan à Gibraltar (probablement celle de Rota), commencent à se réchauffer : l’Arabie saoudite de Abdellah Ibn Abdelaziz montrant de plus en plus des signes d’ouverture.



En fait, il n'y a pas que cette malheureuse arrestation d'un trio saoudien dans le cadre de la loi antiterroriste, arrestation d'ailleurs dénoncée en son temps par les organisations des droits de l'homme dont Amnesty international, qui est la cause de la brouille entre deux Royaumes leaders dans le monde arabo-islamique.

Il y a aussi une autre raison : depuis les attentas du 11 septembre, la littérature wahhabiste, en vogue dans les mosquées déclarées ou clandestines du Maroc, a été décriée par la presse locale qui l'accuse d'inciter à la violence, provoquant souvent l'incompréhension de Riyad. En effet, le wahhabisme est issu d'une réforme interne au hanbalisme qui est l'une des quatre principales écoles du sunnisme (malékisme, chafeïsme, hanafisme, hanbalisme).

Fondé au XVIIIe siècle par Mohammed Ibn Abdelwahhab (1703-1792), , mouvement puritain, se confond avec la dynastie saoudite. Fondant le royaume d'Arabie (1932), Ibn Saoud en a fait sa doctrine d'Etat. Le malékisme, la plus ancienne et la plus modérée des quatre doctrines, est le « madhab » officiel du Maroc. Il est aussi dominant en Algérie, Tunisie et Mauritanie.

Longtemps fermée dans son puritanisme wahhabiste, l'Arabie Saoudite commence maintenant à s'ouvrir sur d'autres doctrines sunnites dont le malékisme. La preuve de cette ouverture qui réjouit Rabat : les bâtiments de la future Ambassade de Riyad au Maroc (sise actuellement Place de l'Unité africaine) sera construite sur l'Avenue de l'Imam Malek Ibn Anas , le fondateur du malékisme. Une preuve de bonne volonté et surtout de bonne…foi.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles