Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - Lemag - publié le Mercredi 19 Février à 13:15

RCA : La MISCA tue 11 éléments du groupe chrétien anti-balaka



Addis-Abeba - La Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) a neutralisé, ce week-end, onze éléments du groupe des anti-balaka dans des affrontements près de la localité de Beloko, indique l'Union africaine (UA).



PH fr.africatime.com
PH fr.africatime.com
Onze assaillants armés ont péri au cours de la riposte de la MISCA à une attaque ciblant un convoi escorté par la Mission aux environs de la ville de Beloko sur le corridor reliant la capitale Bangui à la frontière avec le Cameroun, précise un communiqué de l'organisation panafricaine.

Douze civils ont également été légèrement blessés lors de ces affrontements, ajoute-t-on.

La MISCA a réitéré sa détermination à protéger les populations civiles et apporter son soutien à la restauration de l'autorité de l'Etat centrafricain sur l'ensemble de son territoire, y compris par la protection du corridor vital qui relie la RCA au Cameroun.

En janvier dernier, un dispositif a été mis en place par la Mission en vue d'escorter les véhicules empruntant cet axe routier.

Le conflit en RCA a contraint plus d'un million de personnes à abandonner leurs foyers, la moitié de cet effectif se trouve dans la capitale Bangui.

Déclenché en décembre 2012 par l'offensive de l'ex-rébellion de la Séléka contre le régime de François Bozizé, renversé trois mois plus tard, le conflit centrafricain a fait des milliers de morts et près d'un million de déplacés, selon les Nation unies.

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara