Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Polisario Confidentiel - publié le Samedi 6 Août à 00:35

Quel est le secret des liens intimes entre le régime algérien et le Polisario ?




Le mystère des liens un peu trop intimes tissés depuis l’époque du défunt Houari Boumédiène, entre les dirigeants civils et militaires qui se sont succédés au pouvoir à Alger et ceux du Polisario, constituent une véritable énigme pour nombre d’observateurs et d’experts spécialisés dans les questions maghrébines.



Quel est le secret des liens intimes entre le régime algérien et le Polisario ?

Le Polisario, un mouvement séparatiste crée de toutes pièces par les Algériens dans les années 70 avec le concours combien précieux, du colonel libyen Mouammar Kadhafi, que peut-il offrir aux dirigeants algériens pour mériter une telle sollicitude. Juste après avoir succédé à la direction du Polisario à El-Ouali Moustapha Sayed, froidement assassiné par les siens en juin 1976 à Nouakchott, Mohamed Abdelaziz, un pur marocain, natif de Marrakech, fera un deal avec les généraux de l’armée algérienne (APN- Armée nationale populaire). 


Un dirigeant influent du Polisario qui se sent un peu mis à l’écart par sa direction qui le soupçonne depuis peu de vouloir s’enfuir  de Rabouni, a confié à un journaliste de Polisario Confidentiel à son passage en Espagne, que Mohamed Abdelaziz s’était engagé dans les années 70, devant les officiers du fameux Département de renseignement et de Sécurité (DRS service de renseignement militaire) de ne jamais accepter un arrangement politique avec le Royaume chérifien.


               Partager Partager


Commentaires
Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».