Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Vendredi 17 Octobre à 10:14

Quatre nouveaux cas suspects d'Ebola en Espagne



Madrid - Quatre personnes présentant des symptômes suspects du virus Ebola ont dû être hospitalisées jeudi en Espagne en vertu du protocole mis en marche par les autorités, ont indiqué des sources hospitalières espagnoles.



Parmi ces personnes figure un passager de la compagnie Air France provenant du Nigéria.

Le passager du vol 1900 reliant Paris-Madrid, arrivé jeudi matin à l'aéroport Madrid-Barajas Adolfo Suarez avait des maux de tête et des tremblements, ce qui a conduit l'équipage à déclencher les protocoles sanitaires d'usage et la compagnie.

L'avion a été immobilisé dans une zone spéciale sur l'aéroport madrilène et le passager a été traité sur place par un médecin avant d'être transféré à l'hôpital Carlos III de Madrid où il a été mis en isolement.

Auparavant, un autre homme, présentant de la fièvre et qui fait partie des personnes ayant eu un contact avec l'aide-soignante Teresa Romero, premier cas de contamination par le virus hors d'Afrique, avait été admis à l'hôpital Carlos III.

Il s'agit de l'une des 68 personnes classées "à bas risques" de contamination. Et "ce n'est pas d'un membre du personnel soignant", a précisé Fernando Simon, un des responsables du Comité de suivi du virus en Espagne, lors d'un point de presse.

Cette personne était parmi celles qui étaient à bord de l'ambulance ayant transporté l'aide soignante à l'hôpital, selon des médias locaux.

D'autre part, un missionnaire revenu mardi de Liberia, et dont l'identité n'a pas été révélée, a dû être transféré jeudi au même hôpital après avoir présenté des symptômes de fièvre. Des tests seront effectués sur les patients pour voir s'ils sont porteurs du virus Ebola.

De même, à Santa Cruz de Tenerife aux Iles Canaries, le protocole d'alerte a été aussi activé pour un homme arrivé de Sierra Leone, le 8 octobre, et présentant une fièvre élevée (37,7 C).

Il a été admis à l'hôpital Nuestra Senora de la Candelaria à Tenerife, où il est placé en isolement, a indiqué dans un communiqué le département de Santé des Iles Canaries. Les analyses effectuées sur ce patient seront envoyées à Madrid.

Les autorités sanitaires espagnoles ont indiqué jeudi que l'état de santé de Teresa Romero était en voie d'amélioration, notant que "la charge virale semble s'être réduite". L'aide-soignante de 44 ans se trouve hospitalisée depuis le 6 octobre à Madrid.

A rappeler que deux religieux espagnols rapatriés du Liberia et de Sierra Leone, sont décédés le 12 août et le 25 septembre derniers après avoir été contaminés de ce virus.

Au moins 4.493 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie de fièvre Ebola, sur un total de 8.997 cas recensés dans sept pays, notamment en Afrique de l'Ouest, selon un nouveau bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiés jeudi.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus